Isis, 13 ans, 1,60 m, 82 kilos

Roman pour adolescents dès 10 ans

Isis, 13 ans,
1,60 m, 82 kilos

Sophie Rigal-Goulard

Rageot, 2016
Rageot romans, 160 pages
9782700251432, 6,45€

Big Mamma, Grosse Dondon,  voici quelques uns des surnoms d’Isis au collège. Pas facile de s’accepter. Isis est en pleine crise d’identité ! Elle décide alors d’écrire à son père, qu’elle ne connait pas, mais dont elle a obtenu l’adresse par sa grand-mère. Une façon de raconter sa vie à un inconnu, tout en espérant des conseils et du réconfort. Elle parle peu à sa mère, surtout depuis qu’elle a ramené un nouvel homme à la maison, un fan de sport qui passe son temps à faire des réflexions à Isis.

Au fil des lettres nous allons découvrir Isis, cette ado mal dans sa peau, mais aussi son entourage, notamment au collège. Celui qui la persécute, ceux qui la soutiennent, le public de ce harcèlement mais aussi ses professeurs, notamment sa nouvelle professeur de français et son projet de théâtre.

Un roman qui aborde de nombreux thèmes, de façon assez inégales. Le thème du harcèlement est intéressant et sert de lien dans tout le roman. Celui de l’obésité est plus abordé du côté du ressenti, tandis que le lien avec les parents est vu dans les lettres.

Au final ce petit roman permet de se confronter à de nombreux problèmes et surtout arrive à ne tomber ni dans le pathos, ni dans le « rose guimauve, tout va bien, tout fini bien ». En effet Isis nous parle de ses problèmes de façon mature. Le roman ne donne pas de solutions miracles, sans pour autant laisser aucun thème en suspend. Des solutions très ancrées dans la réalité sont apportées à chaque problème d’Isis, sans qu’on sache toujours si cela suffira…

Sur le thème du harcèlement vous pouvez aussi lire :
johnny-martine-pouchain.gif Treize raisons M comme... banzaisakura

Sur le thème des problèmes de poids vous pouvez aussi lire :

reveducachalotbrocas.gif

D’autres livres du même auteur :
Sophie Rigal-Goulard - Quatre soeurs dans la tempête.

+ Challenge YA#5

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous

ne ramenez jamais une fille du futur chez vousRoman de science-fiction pour adolescents

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous

de Nathalie Stragier

Syros, janvier 2016
9782748520668, 12,99€
432 pages
Non disponible en epub numérique

Derrière cette couverture rose décalée, se cache un très bon premier roman jeunesse ! Une histoire drôle, un mélange de science-fiction, de roman d’aventures et de comédie moderne.

Andrea est une jeune fille normale. Quand elle rencontre Pénélope, sa vie bascule. Celle-ci semble très étrange, et panique d’avoir perdu le groupe avec lequel elle était. Comme nous l’indique le titre, Pénélope dit venir du futur, et pour elle 2019, c’est la fin du Moyen Age !

En suivant Andrea et Pénélope, on va découvrir notre propre époque sous un nouvel angle, dans une aventure désopilante. En effet le regard neuf et décalé de Pénélope permet de mettre en lumière de nombreuses petites choses de notre société que l’on ne voit plus, notamment dans l’égalité homme-femme. Le lycée et sa CPE hilarante, les grands magasins, notre alimentation, … autant de choses toutes simples, mais qui font bondir Pénélope.

Si le personnage d’Andrea est attachant, avec son histoire personnelle, c’est vraiment l’interaction avec Pénélope qui permet d’apporter de l’originalité à cette histoire. Les personnages secondaires, notamment masculin, sont finalement assez peu développés, alors qu’ils ont l’air vraiment intéressants eux aussi! Nathalie Stragier nous offre un très bon roman en réussissant à mêler science-fiction et humour, mais plusieurs points auraient mérités d’être plus développés (ou évités), quitte à offrir un second tome, car on reste sur notre faim pour certaines thématiques.

Le côté science-fiction n’est pas très poussé, sans doute pas assez même pour les fans du genre, mais il permet une première approche intéressante des voyages dans le temps. En effet malgré quelques explications sur le phénomène, ce qui nous accroche vraiment dans ce roman c’est la comparaison entre les deux époques, entre deux mondes presque. Une réflexion sur la place des femmes dans la société.

Dans Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, Nathalie Stragier offre, avec une écriture fluide et addictive, un récit distrayant sans être trop féminin comme pourrait le laisser penser la couverture. A conseiller notamment aux collégiens !

 

+ lire un extrait numérique

+ Les avis de George  et  Bob.

+ Challenge YA#5

Si c’est la fin du monde – Tommy Wallach

sicestlafindumondeRoman pour adolescents, dès 14 ans
rentrée littéraire janvier 2016

Si c’est la fin du monde

de Tommy Wallach

traduit par Papillon

Nathan, janvier 2016

Un astéroïde se rapproche de la Terre. Il a deux chances sur trois de la faire exploser, dans deux mois. Deux mois pour Peter, Eliza, Andy et Anita, 18 ans. Deux mois pour vivre enfin, pour se libérer des secrets et des angoisses. Mais deux mois aussi pour préparer leur avenir, au cas où.  Deux mois, une éternité, quelques jours.

Le lecteur suit ces quatre adolescents, dans une alternance de narration très à la mode actuellement. Cette alternance, qui permet de découvrir plusieurs aspects de l’histoire, est intéressante, notamment ici, car elle permet de mieux comprendre les liens qui unissent et séparent ces quatres jeunes. Bien entendu au départ de l’histoire ils sont très différents. Des classes sociales, des familles, des vies que tout oppose. Sans surprise cet astéroïde va changer la donne, et nos quatre héros vont peu à peu interagir.

Suivre ces quatre adolescents permet de découvrir leur monde, de voir comme les gens peuvent s’unir ou au contraire se déchirer dans ces cas extrêmes. Ils sont attachants, ces adolescents, même si on a parfois envie de les secouer ! On passe un réel bon moment avec eux, sans grande surprise d’abord puis avec des événements improbables mais qui donne une consistance à l’histoire. On regrettera tout de même l’absence presque totale des adultes, mis de côté, souvent décriés. L’auteur choisi de mettre l’accent sur ces quatre jeunes et leur entourage, mais les quelques adultes croisés, autre que les parents, offrent de très belles leçons de vie, des mots, des gestes… il en aurait fallu plus !

Ce roman est un bon turn-over, qui mêle les destins de quatre adolescents, dans un monde en perte de repère. Une histoire sympathique, qui nous incite forcément à nous demander ce que l’on ferait dans ce cas là…

 

+ Le site de l’auteur 
Titre original : We All Looked Up (Simon & Schuster)

L’auteur est aussi musicien, je vous invite donc à écouter son album, qui porte le même titre :

+ A lire si vous aimez les adolescents à problème et les histoires d’amour contrariées, mais pas si vous cherchez un livre de survie !

+ L’avis de Orbe

+ Challenge YA#5

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :