Marie Curie : biographie en BD

Découvrez la vie de Marie Curie, scientifique reconnue, dans Marie Curie, la scientifique aux deux prix Nobel, une bande dessinée biographique de qualité !

marie curie bdBande dessinée ados / adultes

Marie Curie,
la scientifique aux deux prix Nobel

de Céka
et Yigaël

Faton Jeunesse, 2017
96 pages, 18,50€

Marie Curie est une célèbre scientifique, et nous la connaissons tous de nom, mais la connaissez-vous vraiment ? Avec cette biographie en bande dessinée on ressort avec une vision beaucoup plus précise de ses travaux scientifiques, mais aussi de sa personnalité. De son enfance en Pologne à son entrée au Panthéon, cette bande dessinée nous montre tous les événements et les rencontres qui ont marqué sa vie, et l’on conduite à faire autant de recherches scientifiques. Cette icône de la cause des femmes, en partie malgré elle, a réellement eu une vie passionnée et passionnante !

Avec une narration documentée qui permet de suivre les événements en plus des dialogues créés (ou reproduits, notamment pour les discours), cette bande dessinée permet de découvrir en détail toute la vie de Marie Curie. On suit à la fois l’évolution des sciences et de la place des femmes dans la société française de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème. De nombreux éléments m’étaient totalement inconnus, comme son engagement lors de la première guerre mondiale. Cette narration est accompagnée de quelques pages documentaires en fin d’ouvrage, pour reprendre les éléments importants.

Les illustrations sont très classiques, et correspondent bien à l’univers biographique et historique de cette bande dessinée. Les personnages sont facilement reconnaissables, et Marie Curie aborde un visage très expressif, qui aide à mieux appréhender ses sentiments au fil des pages. J’ai apprécié les décors soignés, notamment pour les appareils scientifiques. Les illustrations sont finalement à l’image de cette bande dessinée : documentées, sérieuses, claires et intéressantes !

Cette longue bande dessinée (86 planches) permet de s’imerger dans la vie de Marie Curie, de mieux la découvrir ainsi que sa famille. Son mari, Pierre, bien sûr, mais aussi sa fille Irène Joliot-Curie, ou encore sa correspondance avec son ami Albert Einstein. Je ne suis pas spécialiste de l’époque, ni de la personne, mais l’ensemble m’a semblé très biographique et peu romancé, très juste en somme.

Marie Curie, la scientifique aux deux prix Nobel est une bande dessinée très intéressante qui attirera autant les adolescents curieux que les adultes ! Une BD qui a toute sa place en CDI de collège et de lycée, même s’il faudra sans doute les conseils d’un professeur pour qu’elle soit souvent empruntée…


+ Découvrez les revues jeunesses des éditions FatonLa bd de la semaine

  • BD de la Semaine, chez Mo

 

Commander sur le site de l’éditeur 

Nous suivre et partager :
error0

Phobie scolaire – Un roman jeunesse

PhobiePhobie

Fanny Vandermeersch

Coll. Rester Vivant

Édition Le Muscadier

* * * * * *

Sophia a toujours été une très bonne élève. Plutôt douée, du genre qui n’a pas spécialement besoin de bosser à la maison, elle écoute en cours et ça suffit pour qu’elle soit parmi les premiers de la classe. Elle est curieuse, aime apprendre, aime l’école et mémorise facilement les choses. Pourtant, à son arrivée au collège, tout change. Progressivement, les notes chutent. Sophia a du mal à se lever le matin. Il y a beaucoup plus de monde au collège, s’intégrer n’est pas facile, organiser son travail non plus. La fin de l’année scolaire est enfin là, Sophia respire mieux. Mais septembre arrive, c’est la rentrée en 5ème. Le stress, les malaises, le mal-être réapparaissent de plus belle…

* * * * * *

station

Voici encore un roman très intéressant de cette collection Rester Vivant. On commence à trouver pas mal de témoignages, d’actions, de conseils pour tout ce qui concerne le harcèlement en milieu scolaire. Mais la phobie scolaire n’est pas un thème que l’on trouve très souvent (pas à ma connaissance en tous cas ! D’ailleurs, si vous connaissez d’autres romans sur ce thème de la phobie scolaire, n’hésitez pas à mettre les titres en commentaires.)

Tout au long du roman, qui est en fait le journal intime de Sophia (les chapitres, du coup, sont très courts) on suit la progression de cette peur, cette angoisse même, qui monte au fil des jours, jusqu’au jour où Sophia se révèle incapable de passer le portail du collège…

La phobie scolaire, ce n’est pas l’envie d’être en vacances ou la flemme d’aller à l’école, on le comprend très bien en suivant le calvaire vécu par Sophia jour après jour.

Un roman qui a toute sa place dans les bibliothèques et les CDI (c’est toujours rassurant de savoir mettre des mots sur ce qu’on ressent !)

En annexe, un petit texte signé Eudoxie Larose-Devarenne, Vice-Présidente de l’association Phobie scolaire (créée en 2015, c’est très récent !) nous explique ce qu’on entend par là et les symptômes qui sont engendrés par cette peur.

* * * * * *

Interview de l’auteure par Au féminin.com

Le blog de l’auteure, « les billets de Fanny« 

Éditions Le Muscadier

Feuilleter les premières pages

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (un recueil de nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terre et Virée nomade.

* * * * * *

Une lecture commune avec Blandine du site Vivrelivre dont vous retrouverez l’article ici.

D’autres que nous ont apprécié : Noukette, Jérôme, Lirado ou encore Bricabook

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
error0

Japon est le thème d’avril !

JaponJapon

JAPON

日本

——

Ce mois-ci, avec le challenge album et en collaboration avec  Lou de My Lou Book et Hilde du Livroblog

nous nous envolons vers le pays du Soleil-Levant !

——

Voici donc mes lectures prévues pour ce mois-ci : et il n’y a pas que des albums…

En cliquant sur les images, vous irez directement à la présentation du livre en question.

Japon    Japon Japon Japon Japon Japon Japon Japon Japon Japon Japon Japon Ein  Japon Japon Enfant

J’ai déjà lu les deux romans adulte, les deux documentaires et presque tous les albums !

Reste à faire les billets pour présenter tout ça …

——

Quelques liens intéressants :

Des maisons d’éditions qui font connaître la littérature Japonaise : En littérature jeunesse Nobi ! Nobi ! / pour les ados, des « lights novels » chez Ofelbe  / En littérature adulte : éditions Picquier, Actes Sud Lettres japonaises

Le Salon du Livre Asiatique de Paris (2016) : pour d’autres maisons d’éditions

Sur Zoom Japon (revue gratuite) un dossier 50 façons de lire le Japon

Un article du BIEF (Bureau International de l’Édition Française) sur l’évolution de la littérature japonaise en France (nombreux auteurs et éditeurs cités)

——

Déjà présentés sur le blog :

Romans jeunesse : Fleurs de dragonLe koï et la grenouilleAzami, le cœur en deux

Romans adulte : La formule préférée du professeurLa nostalgie heureuse (Livre audio)

Mangas : Cœur de hérissonKasane, la voleuse de visageA silent voiceBonolonLes enfants loupsChi et Silver spoonRoji

Albums et contes : Moins et plus (alb. cart.) – Les mouflesOù est mon étoileLe voyage de PippoUn goûter en forêtLes voisins musiciensTamagoLika aux cheveux longsLa vie KokeshiSakuya, la princesse des fleurs de cerisiers

Documentaire/Beau livre : Le temps du Japon / Cent instants japonais

——

148 titres divers et variés sur ce thème proposés sur Ricochet (Albums, docs, romans…)

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
error0

Preum’s : un magazine pour les enfants bordelais

preumsEn promenade à Bordeaux, j’ai eu l’occasion de découvrir Preum’s un magazine destiné aux enfants de primaire (6 à 11 ans). Ce magazine gratuit, dont j’avais prévu de vous parler pour la semaine de la presse (il y a déjà 15 jours…) a débuté en janvier. Une initiative sympathique que j’ai eu envie de soutenir, puisqu’en plus Preum’s est disponible gratuitement en ligne (cliquez sur les images pour le découvrir).

    

Sara Correa, rédactrice en chef, et Clara Capmas, directrice artistique, sont parties d’un constat : « La presse pour enfants est en grande majorité onéreuse et donc, peu accessible ». Elles ont donc choisi de chercher à rendre la presse plus accessible aux enfants. Du coup, forcément, leur revue comporte de la publicité. Difficile de trouver un autre système économique.

Le contenu est très varié, graphiquement et culturellement intéressant. Leur mascotte, une petite fourmis, permet de décliner de nombreux thèmes. Bande dessinée sans texte, histoires au vocabulaire parfois complexe mais expliqué, documentaires d’actualité ou plus large, il y en a vraiment pour tous les publics jeunes, et pour toutes les appétences. La volonté affichée est de donner une alternative aux écrans (du coup, la lecture en ligne que je vous propose, c’est moins dans le thème…), mais aussi de renforcer le lien parents enfants, comme avec toute lecture, mais aussi avec des activités à réaliser.

Le contenu est déjà riche, avec de réelles bonnes idées, que l’on retrouve d’habitude dans des revues relativement onéreuses, notamment dans les jeux graphiques. 32 pages de bonnes idées. Pour des idées de futurs articles, Preum’s pourrait sans doute voir avec des personnes comme Philippe d’Expedia qui propose par exemple des idées de choses à faire au bord de l’eau à Bordeaux. En attendant aller voir leurs idées d’atelier toute simple, comme le photo booth challenge, avec la création du matériel : j’adore !

Bordelais vous l’avez peut être déjà croisé, mais le deuxième numéro est paru en début de mois. Vous pouvez le retrouver en bibliothèque, centre de loisirs… Sachez que pour être sûr de ne manquer aucun numéro, et pour avoir la version papier où que vous habitiez, vous pouvez aussi vous abonner pour 10 € par an, de quoi couvrir les frais de port.

Quelles revues lisez-vous avec vos enfants ?
Des idées de revues gratuites à partager ?

Nous suivre et partager :
error0