Giant – BD New-York années 30

Giant

Giant

 

GIANT

Mikaël
Dargaud (2017/2018)
*****

Sur la couverture du tome 1, un homme fume, à cheval sur la poutre d’un building en construction. Le décor est posé, nous sommes à New-York. En quelques pages, nous savons que nous sommes sous la présidence d’Hoover, quelques années à peine après la grande dépression de 1929. Nous suivons un groupe d’hommes irlandais qui travaillent dur à la construction des gratte-ciels et on va faire plus particulièrement connaissance avec Giant, surnommé ainsi à cause de sa grande taille.

Giant, le taiseux, le taciturne, que ses collègues ont chargé d’une tâche délicate : prévenir la femme (restée en Irlande) d’un de leur collègue qu’elle est désormais veuve… Giant essaie d’échapper à la corvée, mais, devant l’insistance de ses collègues, il ne va pas pouvoir refuser…

Et il va avoir une façon très personnelle d’exécuter cette mission.

*****

J’ai tout aimé dans cette bd : le scénario original avec son côté historique, les personnages qui ont des caractères très différents, l’ambiance assez sombre (les risques du métier, mais aussi le sort des migrants, les rivalités entre irlandais et italiens), le dessin aux tons bruns/verts, la couleur justement qui change en fonction des lieux, le côté historique, les cases jamais identiques (parfois toutes petites, parfois remplissant la moitié de la page)… ♥

A la fin de chaque tome, il y a quelques pages de bonus avec des croquis, les recherches pour les personnages… J’aime !

Et la bonne nouvelle, c’est que l’auteur travaille sur un deuxième diptyque qui se déroulera également à New-York, dans les années 30/40 (Dans le monde des cireurs de chaussures)

*****

Je viens de m’apercevoir que Mikaël est un auteur que je connais déjà… En jeunesse, il a réalisé -entre autres- « Junior l’aventurier » et en bd adulte, il a dessiné « Promise » une série en 3 tomes que nous avons à la bib (et que je vais m’empresser de réserver…)

Le site de l’auteur

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez feuilleter le tome 1 et le tome 2

D’autres ont aimé : Aurore, Karine

D’autres bd se déroulant à New-York : Un homme de joie (2 tomes), Broadway, une rue en Amérique (2 tomes)

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Moka, Au milieu des livres !

Attention, cette interview de l’auteur dévoile une partie de l’intrigue !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Échange – Swap albums 2018 – Nath

Échange – Swap albums 2018 – Nath

******

Cette année, c’est avec Lucie, du blog « La souris des champs » que j’ai eu le plaisir de faire un échange.

*****

Pour connaître les consignes sur le contenu du swap, c’est par ici.

*****

échange

Pour la petite histoire, je suis allée chercher mon colis juste avant d’aller faire de la marche. Et je l’ai ouvert tout de suite bien sûr, mais comme je voulais faire une photo des paquets emballés, il a fallu que j’attende presque 2h avant de les ouvrir !! Alors même que le petit mot disait qu’il y avait des caramels au beurre salé dans le paquet, c’était très dur… ;)

Bref.

A peine arrivée à la maison, j’ai fait ma photo afin de pouvoir enfin ouvrir mes paquets !! (une vraie gamine, oui, je sais !)

*****

Voilà ce qu’il y avait dans le colis : Plusieurs jolis paquets très colorés (oui j’ai craqué, j’ai ouvert les caramels avant de faire la photo !!) + 1 carte et un petit mot explicatif.

Lucie a fait des emballages en papier de soie, ce que je trouve très joli (et en plus c’est de la récup, donc c’est écolo, je suis totalement pour !)

Et dans ces paquets, il y avait :

Premier album : « Madame Le lapin blanc » de Gilles Bachelet, un album que je souhaite lire depuis longtemps (mon coup de coeur album de l’année pour le moment, c’est le dernier Bachelet : Une histoire d’amour) Très bonne pioche donc.

Deuxième album : « Flamingo »,  une belle surprise, je ne le connaissais pas du tout et il est très original (je vous le présente très bientôt !). Et en plus, Lucie a trouvé un chouette carnet avec des flamands roses pour aller avec !

Pour la gourmandise, c’était des caramels au beurre salé absolument délicieux (de Normandie !!) L’Homme (Breton !) a demandé si c’était une déclaration de guerre !!! Quoi qu’il en soit, paix à leur âme… ;)

Et, petite cerise sur le gâteau, un petit jeu pour faire des bulles de savon cet été avec mes neveux et nièces ! Une très gentille attention.

échange

challenge albums 2018

Le Secret de Lomé – Roman fantasy

Lomé

LE SECRET DE LOMÉ

Alexiane de Lys
Michel Lafon (2018)
^^^^^

Lomé est une jeune fille riche, belle et populaire qui règne sur la cour du Lycée. Elle sort avec Antoine, le plus beau garçon de l’école, un joueur de Rugby. Heureusement que l’histoire va très vite évoluer parce le début ne me plaisait pas vraiment ! Lomé est une jeune fille imbue d’elle-même et plutôt antipathique à ce stade de l’histoire… Même si on peut lui trouver quelques circonstances atténuantes.

Le jour où cette histoire débute, c’est la journée d’intégration et le prof de SVT a décidé d’emmener les élèves visiter une grotte. Malheureusement pour elle, Lomé est éminemment claustrophobe et cette sortie la met dans un état proche de la panique…

La descente dans la grotte est un enfer… Lomé tombe dans les pommes et coule à pic dans l’eau glacé, ce qui la réveille instantanément, mais alors qu’elle lutte pour remonter à la surface, elle est aspirée dans le fond du lac… (je vous rassure, ceci ne résume que les 30 premières pages sur 381)

^^^^^

Extrait : « Le trajet jusqu’à la grotte est une torture. Je dois faire mine d’être amusée par ce que me disent mes amis, jouer la fille cool et décontractée, alors que je suis un véritable volcan à l’intérieur. Visiblement, le fait que je souffre de claustrophobie à un haut degré n’est un secret pour personne mais, je ne sais pas pourquoi, je me sens obligée de faire comme si de rien n’était. Une dernière chance de sauver les apparences.

Nous finissons par arriver à la fameuse grotte, et quand je descends du bus, je sens mes jambes flageoler. Je rate une marche et manque me retrouver face contre terre. Antoine me jette une œillade inquiète.

— Ça va, Bébé ?

Je lui lance un sourire rassurant, même si j’ai envie de lui hurler que non, ça ne va pas, et qu’il arrête de m’appeler comme ça, je ne le supporte pas. Ça fait deux fois aujourd’hui ! Bon sang, il n’a pas d’autres mots dans son vocabulaire ?

^^^^^

J’avoue que c’est la couverture qui m’a tout d’abord attirée. Elle a un petit côté ancien, du temps où les couvertures de livres étaient en cuir et joliment ouvragées. Elle a aussi un côté mystérieux avec cette jeune femme à moitié effacée, dont le titre nous apprend qu’elle a un secret…

A l’intérieur, avant même de commencer l’histoire, la carte d’un monde étrange, Bâl’Shanta, composé de plusieurs territoires aux noms plus ou moins inquiétants : Les Royaumes du Nord, Sombreter ou encore l’île des esclaves…

Il y a beaucoup d’action et de rebondissements dans ce tome, ce qui fait qu’on ne voit pas le temps passer ! Il n’est pas indiqué de 2ème tome à venir, j’espère pourtant qu’il y en aura un !!

J’ai bien aimé l’écriture de cette jeune auteure, et du coup, j’ai très envie de lire sa première série « Les iles d’Émeraude » (3 tomes) dont le 1er tome a reçu le Prix de l’imaginaire en 2014 (elle avait 20 ans).

Brève biographie de l’auteure sur le site de l’éditeur, Michel Lafon

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Timoto : un petit héros rigolo

Timoto est un petit héros récurrent d’une nouvelle série d’albums pour enfants, crée par Rémi Courgeon. A lire dès 3 ans, un peu plus grand pour appréhender complètement l’humour des situations.

Timoto :

n’est pas un tigre
sait déjà bientôt nager
veut un vrai cheval
aime très beaucoup sa maman

de Rémi Courgeon

Nathan, 2018
32 pages, 6,95€ le titre

Thèmes : bêtises, tigre, 

Timoto est un petit tigre anthropomorphique qui est le héros de 4 albums signés Rémi Courgeon. Timoto est ni plus ni moins un enfant, comme Tchoupi ou Petit ours brun, qui va vivre lui aussi de nombreuses aventures propre à son âge. Mais voilà Timoto n’est pas vraiment un enfant sage, qui va apprendre aux petits lecteurs à faire pipi sur le pot. Il est plus du style à arracher les fleurs du balcon pour les offrir à sa maman, ou à se servir de l’aspirateur pour faire un déguisement d’éléphant ! Timoto est un petit héros plein de vie, de peps, et d’imagination, qui ouvre des horizons aux petits lecteurs.

Par exemple dans Timoto n’est pas un tigre, il va tenter de se déguiser en de nombreux autres animaux, avec ce qui lui tombe sous la main. C’est très drôle mais pas très facile… surtout si ça veut dire manger comme cet animal ! On retrouve aussi Timoto dans « sait déjà bien nager« , en tout cas sur une chaise…, « veut un vrai cheval » mais l’imagination aide là encore, ou bien aime très beaucoup sa maman dans lequel il chercher à offrir un beau cadeau à sa maman.

Dans Timoto, outre son imagination très importante qui aide les lecteurs à développer la leur, il y a aussi l’humour et la bienveillance. Humour car ce petit tigre fera beaucoup rire les parents et les petits lecteurs, surtout dans les chutes. Bienveillance car les parents ne sont pas dans le rappel à l’ordre systématique, il le laisse faire, tester, mais sont quand même là pour lui faire comprendre et réparer ses erreurs.

Cette collection Le monde selon Timoto plait à ma mini hérissonne même si elle ne comprend pas encore forcément tous les aspects. Elle apprécie ce petit personnage, et notamment les pages de garde qui offre des silhouettes de Timoto en train de faire plein de chose. Elle adore décrire toutes les actions, et jouer à un cherche et trouve avec nous.

Timoto est un petit héros original qui aide les enfants à ouvrir leur imagination à leur environnement, et même à faire de petites bêtises ;)

+ de Rémi Courgeon plein de beaux albums :
Cette nuit là –                   Brindille           L’oizochat
Cette nuit-là 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :