La venin Tome 1 : déluge de feu – BD

venin

BD Western ado-adulte

LA VENIN
T1 : Déluge de feu

Laurent Astier

Rue de Sèvres (2019)

*****

Résumé de l’éditeur : Colorado, Juillet 1900. Emily débarque à Silver Creek, petite ville minière en pleine expansion. Mais la jeune femme est-elle vraiment venue se marier comme elle le prétend ? Rien n’est moins sûr, car dans l’Ouest encore sauvage où les passions se déchaînent et les vengeances sont légion, les apparences sont parfois trompeuses… Et la poudre dicte toujours sa loi ! Surtout lorsque votre passé est plus lourd que la valise que vous traînez.

*****

Si vous n’aimez pas les westerns, cet album ne vous plaira probablement pas. Quoi que… Le western est un genre très « masculin » et pourtant, le « héros » ici, « la venin », est une femme, Emily. Une femme décidée, avec un but très précis. Une fois ce but atteint, Emily s’enfuit rapidement. Dans sa fuite, elle va faire quelques rencontres inattendues et intéressantes.

Dans ce premier tome, on sait tout de suite quel est le but d’Emily. Pour les motivations, c’est un peu moins clair, les indices sont donnés au compte gouttes (il y a quelques « retours en arrière ») et j’ai hâte d’avoir le tome 2 entre les mains pour en savoir un peu plus. Mais on se doute déjà qu’il s’agit d’une vengeance suite à une sale histoire liée à son passé.

« La venin »

est une bd avec laquelle j’ai passé un bon moment. J’ai beaucoup aimé l’histoire, le dessin, les couleurs et les quelques pages finales du « carnet d’Emily », couleurs sépia, avec des articles de journaux et de vieilles photos. L’ambiance est assez typique du western, même s’il y a quelques variantes.

Une bd western qui se préoccupe du sort des indiens et de celui des femmes, ce n’est pas si courant !

*****

A priori, c’est une série prévue en 5 tomes. Ce qui est sûr, c’est que je lirai la suite !

Une bande dessinée déjà présentée par deux de mes petits camarades de LA BD de la semaine : Mylène et Un amour de BD

Un autre western (comics) dont l’héroïne est une femme : Copperhead

Cette semaine, nous sommes chez Stéphanie du blog Mille et une frasques

Nous suivre et partager :
error0

Paris 2119 – BD SF Ado/Adulte

Paris

Paris 2119
Zep & Bertail

Rue de Sèvres (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : Paris, 2119. La Ville Lumière n’est plus qu’une cohabitation de quartiers délabrés face à un Paris musée transformé par un art brut qui a mal vieilli. Les clones, les drones et les hologrammes envahissent les espaces privés et publics. Pourtant, quelques éléments du XXIe siècle perdurent encore, tel que le métro, essentiellement squatté par les laissés-pour-compte. Désormais, la plupart des gens se déplacent via le Transcore, cabine individuelle de téléportation proposée à chaque coin de rue. Tristan Keys vit dans ce monde dont il rejette la déshumanisation. Tel un marginal, il continue à prendre le métro, à marcher dans les rues, contrairement à sa compagne Kloé, adepte de la téléportation intercontinentale.

*****

Je ne sais plus chez qui j’ai découvert cet album…

Mais c’est chez un de mes petits camarades du mercredi, ça c’est sûr ! C’est la couverture qui m’a tout d’abord attirée, je la trouve magnifique ! J’ai cherché si Dominique Bertail avait un blog ou un site, mais je n’ai pas trouvé…

Je trouve les dessins très beaux, il y a une ambiance « fin du monde » très particulière et l’histoire est plutôt  flippante… Car même si on est encore loin d’utiliser des « Transcore », les nouvelles technologies avancent très très vite et ce n’est pas toujours pour me rassurer ! J’ai entendu hier que des milliers de Suédois se faisaient implanter des puces électroniques dans la main pour ouvrir leurs portes ou payer leurs achats… Je suis peut-être de la « vieille école » mais  ça ne me plaît pas du tout.

Pour en revenir à Paris 2119, cette bd pose pas mal de questions. Écologique : « Depuis le programme de désinfection de l’atmosphère, il pleut tout le temps ». Ou encore sur la vidéo surveillance (le « flicage »), ou sur l’abêtissement des masses.

La seule chose qui m’ait déçu en fait, c’est qu’elle ne soit pas plus longue, ou qu’il n’y ait pas un tome 2 ! Mais qui sait ?

*****

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Les autres avis : Stephie, Antigone, Soukee, Mylène , Blondin, SurMesBrizées

De Zep, Sophie vous avait présenté : Une histoire d’hommes

Cette semaine, nous sommes chez Moka, au milieu des livres

Nous suivre et partager :
error0

Les secrets de Tharanis – Roman ado

Tharanis

Tharanis : un mal mystérieux, une île inaccessible…
Roman à partir de 12 ans

Les secrets de Tharanis
T1 : L’île sans nom

David Moitet

Didier jeunesse (2019)

*****

Ambre est une jeune fille insouciante, un peu égoïste et parfois inconsciente. C’est aussi la fille du Duc des Sept baies de l’Empire de Tharanis, le puissant Général Armand de Volontas, craint de tous. Lorsqu’elle rentre d’une promenade au cours de laquelle elle aurait pu mourir, plusieurs surprises l’attendent. Son précepteur, le Père Gilbert, lui parle d’un manuscrit qu’elle a lu alors qu’elle n’aurait pas dû. Un archiviste l’a dénoncée. De plus, son père a appris son comportement dangereux lors de sa promenade. Elle est donc convoquée devant son père et ses conseillers pour s’expliquer… Mais son quotidien va bientôt être totalement bouleversée et la jeune fille va devoir s’adapter à de nombreux changements, pas tous à son goût. C’est une vie de fuite et de danger qui va s’ouvrir devant elle et certaines de ses certitudes vont s’effondrer.

*****

Les secrets de Tharanis

est une histoire prévue en 2 tomes. Sur le site de l’auteur (ci-dessous) vous pourrez déjà voir la couverture du 2ème tome.

Ambre est une vraie tête de mule. Et elle est éprise de liberté, dans une société qui « bride » les femmes. Elle ne réfléchit pas toujours avant de parler mais sait reconnaître ses torts. Même si ce n’est pas toujours facile, facile !! Bref, c’est une héroïne qui évolue et que j’ai trouvé fort sympathique.

On suit Ambre, mais également d’autres personnages, comme son père, le général de Volontas, le jeune Sélim ou encore la mystérieuse Altys… Tous sont intéressants et tous cachent des choses ! Les secrets de Tharanis est une aventure passionnante, qui évolue d’une façon étonnante et se termine sur une fin des plus surprenantes !

Vivement le tome 2 !

*****

Le site de l’auteur

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire les 4 premiers chapitres

*****

D’autres romans ado chez Didier Jeunesse :

Bluebird, Barracuda for ever, Star Trip, Gustave Eiffel et les âmes de fer, De cape et de mots

Nous suivre et partager :
error0

Le secret de Lomé – Livre II : L’odyssée de Lomé

odyssée

Le secret de Lomé
Livre II : L’odyssée de Lomé
Alexiane De Lys

Michel Lafon (2019)

*****

Déjà présenté : le tome 1

*****

Dans le tome 1, Lomé, en tombant dans l’eau glacée d’une grotte lors d’une sortie scolaire, se retrouve dans un univers parallèle (et assez inhospitalier !) nommé « Bâl Shanta« . Elle y rencontre le prince Iollan, dont elle tombe éperdument amoureuse. Au cours de ce 2ème tome, elle va enfin comprendre qui elle est, qui l’a attirée là et pourquoi…

*****

Ce deuxième volume, est, comme le premier, plein de rebondissements, d’action et de secrets ! Lomé se découvre de nouveaux talents et on en apprend un peu plus sur les différents personnages, notamment sur le prince Iollan et sur le redoutable Maïkan.

On fait également connaissance avec la faune (pas toujours très sympathique !!) de Bâl Shanta…

J’ai dévoré ce roman comme j’avais dévoré le premier ! L’écriture est fluide et on ne s’ennuie pas une minute.

Un petit regret

qu’il n’y ait pas de résumé du 1er tome ! Je l’ai lu il y a presque un an (et j’ai beaucoup lu depuis…) et du coup, j’ai eu un peu de mal au départ pour m’y retrouver. En général, je ne garde pas les livres, je les donne à mes sœurs. Ce qui fait que je n’ai pas pu relire ce premier tome. Une carte du monde de Bâl Shanta (même très simple) ça pourrait être sympa aussi !

Et maintenant ? Ben… j’attends le tome 3 !

*****

Extrait (p. 25) : « Je suis Yarel qui me guide vers un laïmo, un étalon gigantesque, à la robe d’un blanc immaculé. La corne qu’il a sur le front est colossale, et de la même couleur que le reste de son corps puissant. Alors que je m’approche de lui avec une certaine appréhension, il se tourne vers moi et je me fige, pétrifiée. L’animal a les yeux mordorés, fendus comme ceux d’un chat. Et je ne sais pas si c’est à cause de cet étrange regard, mais il n’a pas l’air commode. »

Petite bio prise sur le site de l’éditeur :

Passionnée de fantasy et de dystopie, Alexiane de Lys a connu le succès à 20 ans avec son premier roman, Les Ailes d’Émeraude, Prix de l’imaginaire 2014. Elle vit en Dordogne avec sa famille et ses nombreux animaux.

Sa page Facebook

*****

Nous suivre et partager :
error0