Des noeuds d’acier – polar adulte

noeudsUn roman abominable, que vous ne lâcherez pas !!
Roman policier adulte

Des nœuds d’acier
Sandrine Collette

Le livre de poche (2013)

*****
Grand Prix de littérature policière en 2013

Trophées 813 en 2014 du meilleur roman francophone

*****

6h, un matin du mois d’avril 2001. Le jour se lève à peine et Théo sort de prison après 19 mois passés derrière les barreaux. Sa première action, après avoir bu un expresso dans un bar, est d’aller récupérer sa voiture. Et la deuxième, d’aller voir son frère, à cause de qui il a passé tout ce temps en prison. Il faut dire aussi… Mais non ! Je ne vais pas tout vous raconter.

*****

J’ai le mal des transports. Voiture, car, avion et même le train… Ce qui fait que je n’arrive jamais à lire très longtemps même sur un long trajet. Pourtant, lors d’un voyage en train cet été, je n’ai pas pu lâcher ce roman !! Il s’y passe des choses terribles, terrifiantes, il y a beaucoup de suspense (on se dit que ce n’est pas possible, que ça va s’arranger, que quelqu’un va arriver…)

Bref, j’ai marché à fond !!

 

Âmes sensibles s’abstenir, c’est parfois assez glauque et plus proche du film d’horreur que du roman policier

Des nœuds d’acier est un roman terrible, parce que ce qui s’y passe pourrait très bien arriver… Brrr… J’en frémis rien que d’y penser !

J’avais entendu parler de Sandrine Collette à de nombreuses reprises, mais je n’avais encore rien lu d’elle. C’est chose faite et croyez-moi, j’en lirai d’autres !

Un dernier conseil : n’allez pas lire trop d’avis sur ce roman, beaucoup en dévoilent trop ! Et c’est bien dommage pour le suspense…

*****

Extrait :

« Je crois que je préfère crever plutôt que d’être renvoyé en prison. C’est une chose d’y aller la première fois, quand on ne sait pas à quoi s’attendre, et d’y retourner une seconde fois avec en tête toutes les épreuves qui vont jalonner votre arrivée. Quand j’ai imaginé que je pourrais retomber dans les pattes du grand Gilles, je me suis hérissé et la voiture a fait un bond en avant. Daï daï, garçon ; file ! J’ai mis vingt-quatre heures une fois installé ici, au bout du monde, à arrêter de trembler. »

Nous suivre et partager :
error0

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er septembre (Région Bretagne de préférence !)
Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Pourquoi pas, mais après les fêtes, là c’est cocooning !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.