L’ obsolescence programmée de nos sentiments – BD

obsolescence

L’ obsolescence programmée de nos sentiments

Zidrou & Aimée de Jongh

Dargaud (2018)

*****

Ulysse, 59 ans, veuf, perd à 59 ans son travail de déménageur. Il n’a plus que son fils, mais il est très occupé, ses copains travaillent encore, il se retrouve soudain extrêmement seul et se demande ce qu’il va bien pouvoir faire de sa vie.

Méditerranée, 62 ans, vient de perdre sa mère. Elle s’occupe de la fromagerie laissée par ses parents. Ancien mannequin, elle regarde d’un œil critique son corps qui s’affaisse et se ride. Mais surtout, elle aussi se sent très seule. Grâce au travail du fils d’Ulysse, ils vont se rencontrer et s’aimer…

*****

L’ obsolescence programmée de nos sentiments explore un sujet qui est assez rarement abordé dans la bande dessinée (pour autant que je sache !) la rencontre amoureuse de deux sexagénaires. Et où l’on montre sans fausse pudeur les rides, les corps vieillissants, mais aussi et surtout l’amour, la tendresse, et la joie de partager la vie de quelqu’un.

Je trouve juste un peu dommage le choix de cette couverture aux tons légèrement verdâtres, qui, si elle est pleine de douceur, n’est pas très attirante… Alors même que j’ai beaucoup aimé le dessin d’Aimée de Jongh, la douceur de son trait (les pages « beiges » sont magnifiques) et ses personnages très expressifs. Elle est sans pitié pour les corps vieillissants, ne cachant ni les rides, ni la peau flasque (même si je pense qu’elle exagère un peu, ses personnages ont plus 75 ans que 60 !) Mais cela aura finalement bien peu d’importance face au bonheur d’être deux !

Une bd très tendre, très douce qui m’a beaucoup plu !

*****

Feuilleter l’album sur le site de l’éditeur

Le site de l’illustratrice Aimée de Jongh

Zidrou, nous vous l’avons déjà présenté ici (Lydie / Les beaux étés / Merci et quelques autres !) + L’adoption + Emma G. Wilford + La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis…+ Shi + Boule à zéro (jeunesse)

Les avis des p’tits camarades : Aurore, Le Petit Carré Jaune, Sur mes brizées

Cette semaine nous sommes chez Noukette

Une BD qui participe également au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie Adjectif

Nous suivre et partager :
error0

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er janvier 2020 (Région Bretagne)
Lien pour marque-pages : Permaliens.

26 Commentaires

  1. Si cela reste une belle lecture, j’avoue avoir été un peu déçue par la tournure finale… Mais bon, on pardonne presque tout à Zidrou? ^^

  2. Et la fin t’a convaincue, toi ?

    • Heu… Convaincue c’est beaucoup dire ! Elle m’a surprise et un peu agacée (j’avoue être assez d’accord avec ce que dit le fils) Je préfère l’oublier au profit de tout le reste !

  3. Je l’avais déjà notée et ta piqûre de rappel m’a permis de voir qu’elle est maintenant à la médiathèque donc je la lirai un jour ;-)

  4. J’ai découvert Aimée de Jongh avec Le retour de la Bondrée qui est tout simplement magnifique ! Je me garde sous le coude cet album, en association avec Zidrou je ne peux que succomber !

  5. déjà repéré, déjà noté, toujours pas lu… il fait vraiment que je change ce fait.

  6. J’espère la lire bientôt, le thème m’intéresse !

  7. ça fait un moment qu’elle est dans ma liste de souhait celle là !

  8. J’espère croiser le chemin de cette BD un jour ou l’autre !

  9. Il m’attend et je me demande bien pourquoi je ne me suis pas encore lancé !

  10. Oui mais non, je n’en ferai pas une priorité, surtout au vu des commentaires concernant la fin (même s’il n’y a pas de spoil), le sujet ne me tente que très moyennement.

  11. Le thème m’intéresse ! Je ferai attention si je la croise à l’emprunter.

  12. Zidrou est une valeur sûre ! Et l’originalité du sujet de cette BD est un deuxième argument pour avoir envie de la lire !

  13. J’ai moi aussi beaucoup aimé le dessin d’Aimée de Jongh (avec des réserves, comme tu le sais, au sujet de sa représentation des corps de 60 ans) et je te rejoins pour la couverture, qui n’est pas celle que j’aurais choisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.