Les animaux du monde – Anne Sophie Baumann

Album cartonné animé pour enfants

Les animaux du monde

d’Anne Sophie Baumann

et Déborah Pinto

Tourbillon, octobre 2012
Anim’doc
978-2-84801-723-5, 12,95€

 

Dès la couverture ce petit album cartonné joue avec les petits doigts de l’enfant ! Ce singe en relief donne envie d’être attrapé, la lecture est donc lancée.

A l’intérieur, paysage par paysage, des animaux sont présentés. Un paysage, un climat, 3 ou 4 animaux parfois tout juste nommé, d’autres fois mis en scène avec quelques mots. Pas d’histoire, pas vraiment de détails documentaires non plus, cet album fonctionne plus comme un imagier. Une façon de reconnaître de très nombreux animaux, variés, plus ou moins courant et de les nommer. Connaissez-vous le babiroussa, qui vit dans les forêts tropicales ? Peut-être pas, par contre la girafe ou l’éléphanteau sûrement. Le désert, le bush, les forêts tropicales, la banquise, l’océan et la savane sont mis ainsi en avant.

Chaque page comprend aussi quelques animations : fenêtres à lever, pop-up, tirette… pour rendre le livre plus dynamique. Des animations simples, d’autres plus difficiles pour de petites mains donc malgré le format cartonné un accompagnement est à privilégier.

Un album que je trouve intéressant en tant qu’adulte mais qui me pose de nombreuses questions sur l’âge des lecteurs : le format cartonné, les animations, les illustrations, tout est réuni pour de jeunes enfants dès 2 ans. Pourtant la difficulté des paysages et des animaux choisis me semble plus correspondre à des enfants de 5 ou 6 ans. Sans doute qu’entre les deux les enfants y trouveront leur compte, pour découvrir la nature, même si certaines choses seront trop faciles ou trop compliquées.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Photographies comme ces animaux sauvages peuvent avoir comme thème central, mais en tant que photographe, il est sage de penser à eux comme des photographies de paysages. En s’approchant de l’éclairage et la composition comme vous le feriez d’un paysage, vous pouvez utiliser vos compétences pour apporter la fois le sujet et son environnement dans le foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.