Little Bird de Craig Johnson

Little Bird 
 Auteur : Craig Johnson

 Editeur : Gallmeister

  Date : 2009

 Collection : Noire
 Pages : 424 p.
 Prix : 23,90€
ISBN
   9782351780251

Roman policier Adulte

 Thèmes : Policier, Wyoming, Indien, Vengance.

J’ai mis longtemps à lire ce roman… longtemps parce que le livre est gros, que l’écriture est toute petite, mais surtout parce que passé un certain cap j’avais envie de faire durer certaines scènes… Ce roman est un très bon policier, même si par certains côtés il n’est pas très original. C’est surtout le personnage principal que je trouve caricatural à souhait. Shérif, (très) gros, vivant seul après la mort de sa femme dans une maison dont il n’a jamais fini les travaux et jamais commencé l’aménagement. Pas très original donc, mais attachant tout de même, puisqu’il est cocasse dans ses réactions, peu doué pour les sentiments, et que l’auteur le décrit, tout comme les personnages du Wyoming d’une main de maître… on s’y croirait.

Walt Longmire, notre shérif, souhaite terminer sa carrière en paix, pourtant quand un cadavre apparait dans son comté Absaroka, il n’a d’autres choix que de se lancer dans un enquête. Cette enquête nous ramènera deux années auparavant, moment où le mort a violé, avec d’autres jeunes garçons, Mélissa Little Bird, une indienne. Pourtant, le livre ne s’appesanti jamais sur le passé, il avance dans le présent, mêlant vie privé et quotidienne du shérif et de ses adjoints et enquête pour attraper un assassin déterminé.

Certains moments passent très lentement, d’autres à une vitesse folle, mais le tout forme un roman rythmé, très agréable à lire et qui nous plonge vraiment dans une atmosphère curieuse, mais attrayante. Fantômes, esprits, tempête, vengeance, pourtant tout est bien ancré dans la réalité et cela fait souvent frémir.

La galerie de personnage que l’on croise dans le livre est diverse. Tous sont dépeints au point qu’on se les imagine, chacun a un rôle précis dans une intrigue plus complexe qu’il n’y parait au début. Moi qui m’embrouille souvent dans les noms des personnages anglais, j’ai ici pris beaucoup de plaisir à « reconnaître » chacun d’entre eux, et à les suivre.

Mon passage préféré restera celui de la montagne en plein blizzard…

+ Ce tome n’est que le premier d’une série avec Walt Longmire, et je lirai les autres !

+ Ce livre a obtenu le prix Roman Noir 2010 du Nouvel Obs !

Biographie de Craig Johnson (source Gallmeister)

CRAIG JOHNSON a exercé des métiers aussi divers que policier, professeur d’université, cow-boy, charpentier et pêcheur professionnel. Il est l’auteur de la série Walt Longmire – qui compte six titres à ce jour – et possède un ranch sur les contreforts des Bighorn Mountains, dans le Wyoming. Site de l’auteur

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

14 Commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout mais ça me tente bien !

  2. Il est dans ma liste de lecture depuis très longtemps, mais je n’arrive pas à le trouver. Ton billet me fait très envie ! Il faut que je l’achète !!

  3. merci, il est à l’air pas mal

  4. pfff ça va pas bien moi ^^

    Merci, il a l’air pas mal (c’est mieux)

  5. Oh non, Emmyne, tu ne peux pas être amoureuse de ce cow-boy, c’est un vrai macho!Par contre, Henry l’indien, il est pas mal!

  6. Je ne comprends pas ! C’est un cow-boy, gros, réac et vieux, non ? Alors pourquoi les filles des commentaires ci-dessus, l’aiment ?
    A lire.

  7. Mettez-vous d’accord les filles ! Bon, je vais d’abord attaquer les livres de ma pauvre PAL d’abord hein ! Cela dit, il est plutôt tentant !

  8. Toujours pas tentée malgré les louanges lus un peu partout

  9. Bizarrement, quelques mois plus tard, il ne m’en reste pas grand chose.

  10. Ah, j’ai ADORE ce roman ( définitivement amoureuse du cow-boy :)

  11. @ Val : c’est un cow-boy !

  12. Je n’ai pas accroché à ce roman. Il m’a ennuyé. Je pense que sa force réside plus dans son atmosphère que dans l’intrigue elle-même. Je ne suis pour ma part pas allé au bout….

    • Ah c’est dommage je pense qu’il faut l’ensemble pour apprécier ce livre, mais effectivement l’atmosphère fait beaucoup… l’intrigue se précipite sur la fin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.