Miss Endicott – Bd ado/adulte

Endicott

Endicott

Miss Endicott

Jean-Christophe Derrien & Xavier Fourquemin (ill.)

Collection Signé

Le Lombard (2007)

*****

Miss Endicott, Prudence de son petit nom, revient d’un long voyage aux Indes. La raison de son retour n’est pas très gaie, elle vient en premier lieu assister à l’enterrement de sa mère Maggie et ensuite la remplacer comme gouvernante auprès du jeune Kévin. Mais sa mère lui a également légué une autre tâche. La nuit, elle devient la conciliatrice de la ville et aide les plus démunis à régler leurs problèmes.

Le tome 1 commence un peu tristement et se termine sur une surprise de taille ! Du tome 2, je ne vous dirai rien, si ce n’est qu’il regorge de surprises… A commencer par celle de… la fin !!

*****

Dès la couverture, on reconnaît le joli trait de Xavier Fourquemin, que j’avais déjà apprécié dans la très chouette série « le train des orphelins » (lien plus bas) réalisé avec Philippe Charlot. Il a une façon de dessiner les nez (et les mentons en galoche !) tout à fait reconnaissable et unique !

Tout m’a plu dans cette bd, sauf la fin que j’aurai aimé plus…. ou moins… Ben non, je vous dirai pas !

Ce qui m’a le plus plu, c’est cette ambiance un peu victorienne, steampunk même pour la fin du 2ème tome. Du réalisme à la Dickens avec une pointe de fantastique. Les personnages ont des « gueules » comme autrefois au cinéma. Et cette femme, Prudence (dont on ne sait au final pas grand-chose), qui voyage seule, se bat comme Bruce Lee (ou presque, lui n’avait pas les aiguilles à tricoter !!), est très autonome et a beaucoup d’empathie et d’humour !

Mon seul regret finalement, c’est qu’il n’y ait pas un 3ème tome… J’aurai bien aimé une série « les aventures de Miss Endicott, gouvernante »!!

*****

Interview des deux auteurs

De Jean-Christophe Derrien, Sophie vous avait présenté « Résistances » le 1er tome d’une bd historique

Et de Xavier Fourquemin, nous vous avons présenté la série « Le train des orphelins »

Cette semaine c’est Moka qui nous accueille Au milieu des livres

 

 

 

 

Et cette bd participe aussi au Challenge « Un max de BD en 2018 » de Kobaitchi

Pour la ligne 19) Dont la couverture est majoritairement verte (le tome 1)

Partagez

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)
Lien pour marque-pages : Permaliens.

22 Commentaires

  1. Ping :L’Enfant et la Rivière – Henri Bosco & Xavier Coste – Moka – Au milieu des livres

  2. Comme toi, un troisième tome ne m’aurait pas déplu !! J’ai un bon souvenir de ce diptyque !

  3. Oula s’il y a du fantastique, je risque de ne pas aimer…

  4. des auteurs que j’apprécie !

  5. Voilà qui aiguise ma curiosité ! je ferais volontiers la rencontre de Miss Endicott !

  6. Une série que tu me fais découvrir avec cette chronique !

  7. Pourquoi pas!
    L’époque me tente bien :-)

  8. Bien envie de découvrir cette série que je ne connaissais absolument pas. Merci pour la découverte.

  9. Oh il faudrait que j’essaye cette mini série, j’ai l’impression que ça me plairait !! Un petit côté désuet ;)

  10. ça me donne envie ! L’ambiance a tout pour me plaire.

  11. je connais pas du tout mais ton enthousiasme est communicatif, tu m’a donné envie de la découvrir

  12. Un diptyque dont j’avais déjà entendu parler mais je l’avais oublié. Je crois qu’il a beaucoup pour me plaire !

  13. Moi ça me va qu’il n’y ait que 2 tomes, j’ai toujours du mal avec les longues séries. J’essaierai bien ces deux là

  14. Je ne connais pas ce diptyque, mais j’ai trouvé, avant de lire ton billet, que la couverture du 2 faisait très « train des orphelins », je ne m’étais pas trompée.
    Je vais tâcher de voir si ces albums sont en bibli, merci pour la présentation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.