Le seul et unique Ivan

IvanLe seul et unique Ivan

Katherine Applegate & Patricia Castelao (ill.)

Seuil (2015)

< o >

Ivan est un gorille. Un dos argenté pour être précis, c’est à dire un mâle dominant adulte. Il a été séparé très jeune de sa famille et capturé pour être vendu comme animal de compagnie. Il a été élevé comme un bébé humain avant d’être placé dans une sorte de cage de verre, où tout le monde peut le regarder toute la journée. Ivan a 3 amis : Stella, une vieille éléphante retraitée d’un cirque, Bob, un petit chien errant très indépendant et Julia, une petite fille qui fait ses devoirs face au « Circorama » (la ménagerie dans laquelle vivent Ivan et Stella).

< o >

Ivan est résigné à sa vie de gorille au milieu des humains. Il n’est ni bien, ni mal, juste un peu triste et mélancolique, il dessine, compte les jours et évite de se souvenir « d’avant ». Pour tenir la promesse qu’il a faite à Stella et pour redonner le sourire à la petite nouvelle, Ruby, un bébé éléphant, il va réagir…

Un très joli roman, plein d’émotion, de tristesse et de mélancolie malgré quelques pointes d’humour. Une très belle histoire, à éviter toutefois si vous n’avez pas le moral ! L’écriture est grosse, les chapitres courts et le vocabulaire relativement simple, ce qui rend ce roman accessible aux enfants dès 9/10 ans. Ils se poseront bien des questions alors sur la façon qu’a l’être humain de traiter les animaux…

< o >

Sur le blog Parolimage vous pourrez voir plusieurs jolies illustrations réalisées par Patricia Castelao.

Ce roman a reçu plus de 20 prix littéraires, dont le John Newbery Medal en 2013.

A la fin du roman, l’auteur nous raconte comment elle s’est inspirée de la vie d’un gorille qui a réellement existé.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de… 40 ans !!
Est très heureuse actuellement d’effectuer un remplacement en médiathèque !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. La couverture est sublime :) L’histoire me tente aussi même si à priori ce n’est pas très gai, mais je suis curieuse de voir comment l’auteur a développé son histoire.

  2. J,adore ce genre de roman inspiré de la vie d’un animal. Et les singes sont tellement près physiquement des humains dans leurs manières d’agir qu’on se laisse facilement prendre par les sentiments

    Je le note c’est certain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *