Nick’s Blues

Aujourd’hui et demain, deux romans autour de l’adolescence, avec deux jeunes héros qui vont mal… Un garçon, une fille. Un anglais, une italienne. Deux orphelins. Des thèmes universels. Deux romans qui se font écho.

nicksbluesNick’s Blues

de John Harvey

traduit de l’anglais par Benjamin Guérif

Syros, 2005, 2015 (reéd.)
9782748503619, 14,50€

Nick vit avec sa mère dans un des quartiers Nord de Londres. Son père s’est suicidé, il y a déjà quelques années. Nick a du mal à lui pardonner, et en même temps, avec l’adolescence, il cherche ce lien. C’est dans les chansons de son père qu’il va puiser, peu à peu, sa force. Tenter de sortir de ce blues qui l’accapare, qui lui tombe dessus. D’autant plus que la police le garde à l’oeil, car il était au mauvais endroit au mauvais moment, mais n’a pas voulu dénoncer ceux de sa cité.

L’histoire de Nick est sombre, et seule la musique va alléger sa peine. Sur les trace de son père il va découvrir un peu plus sa propre histoire, mais il va surtout grandir, apprendre à choisir lui-même, à s’affirmer.

Les thèmes traités dans Nick’s Blues sont nombreux, entremêlés, voir totalement noués. On sombre, à travers les mots de John Harvey, nous aussi dans un spleen obscure. Certaines histoires, certains personnages marquent, touchent, et puis d’autres pas vraiment. Nick’s Blues, dans tous les cas, est un récit difficile. Des thèmes durs, des mots durs, un spleen général qui n’incite pas vraiment à la lecture… et pourtant on veut savoir ce que va devenir Nick, comment il va se sortir de cette mauvaise passe, s’il fera les bons choix.

Avec Nick’s Blues, difficile de livrer un avis. J’ai failli abandonner la lecture, je l’ai continué pourtant et certains passages sont vraiment magnifiques. L’exemple typique du livre dont je ne sais pas parler, et je ne sais même pas à qui le conseiller….

+ John Harvey est plus connu pour ses romans policiers, pour adultes.

+ Challenge YA#5
Challenge Petit Bac Prénom

Lire en anglais – Tip Tongue

 

tometlesecretRoman pour apprendre l’anglais, pour enfants

Tom et le secret du Haunted Castle

de Stéphanie Benson

Syros, 2014
Collection Tip Tongue, 96 pages
9782748515435, 6,95€

 

La collection Tip Tongue est une collection de petits romans pour découvrir l’anglais, avec version Mp3 à télécharger. Il existe plusieurs titres, avec des niveaux de difficulté différents, en fonction des apprentissage : Niveau A1, découverte, A2 J’ai commencé l’anglais…

J’ai choisi un niveau A1, découverte, celui qui correspond à mes collégiens débutants, et je suis partie à la découverte de Tom et le secret du Haunted Castle (le chateau hanté, donc).

Un séjour en angleterre est l’occasion pour Tom de découvrir peu à peu l’anglais. Toutes les occasion sont bonnes pour découvrir cette langue : à la reception de l’hotel, quand il rencontre Akira, mais surtout l’enquête sur les fantômes. En effet ce roman n’est pas qu’un pretexte pour apprendre l’anglais, c’est aussi une véritable histoire, une aventure qui donne envie au lecteur d’aller au bout de sa découverte, et donc d’apprendre peu à peu.

L’histoire est très sympathique, de même que les deux jeunes personnages, mais le niveau d’anglais augmente très vite. Partant du principe que beaucoup de mots sont acquis au fur et à mesure, on arrive vite à de grandes phrases, des dialogues. Malgré l’utilisation par Tom d’un traducteur électronique régulièrement, qui permet d’avoir les mots français, certains passages restent compliquer pour des débutants en anglais. Plus qu’une première découverte, ce roman s’adresse à des enfants ayant déjà un voire deux ans d’anglais derrière eux, et en plus la volonté d’apprendre et d’avancer.

La version audio est un grand plus, car elle propose un bon accent anglais pour découvrir aussi cet aspect de la langue, sans rendre la lecture plus facile au niveau de la compréhension.

Une collection intéressante, à proposer aux adolescents mais attention aux niveaux assez difficiles quand même, pour ne pas avoir l’effet inverse et dégoûter les jeunes lecteurs qui n’arriveraient pas à suivre !

 

Les petits plus du Hérisson :
+ Le site de la collection et un extrait du livre à écouter

Le fantôme de Canterville #Album

9876543322678.jpgAdaptation de classique en album

Le fantôme de Canterville

d’Oscar Wilde,

Traduit par Albert Savine

Et illustré par Barbara Brun

Marmaille & compagnie, septembre 2014
9782367730349,20€

Un album suprenant qui reprend le texte intégral d’Oscar Wilde, mais avec de superbes illustrations. Un riche ministre Américain s’installe dans un vieux manoir anglais, avec sa famille. Ce manoir est hanté par Sir Simon, mais celui-ci a beau tout faire pour effrayer cette famille américaine, rien ne semble les toucher. Alors peu à peu, la situation s’inverse…

Je ne vais pas parler ici du texte, assez connu et dont la traduction m’a semblé proche de celle que j’avais découvert il y a quelques années. Ce sont les illustrations qui ont réellement retenue mon attention !

Les illustrations de Barbara Brun, notamment celles en pleine page, offrent un petit côté ancien qui sied bien à cette histoire du 19ème, tout en y ajoutant une touche vintage avec de nombreux objets emblématique des années soixante.

photo-1-18-.JPGPhoto de Mya 

Titres de chapitre, petits encarts, détails au milieu du texte, tout est vraiment bien adapté à ce texte, créant une atmosphère particulièrement adaptée. Un très grand album, un très bel objet !

Une belle façon de faire découvrir ce texte aux adolescents, car accompagné par ces belles illustrations il parait moins ardu et long.

+ Les avis de Mya, Liyah et Nota Bene

+ Challenge Je lis aussi des albums 2015

+ Challenge Rentrée Littéraire 2014
+ Challenge Petit Bac

Maisie Hitchins : l’affaire des pièces volées

Roman historique et policier, dès 8 ans

Maisie Hitchins
1 L’affaire des pièces volées

d’Holly Webb

illustrations de Marion Lindsay

traduit de l’anglais par Faustina Fiore

Flammarion, 2014
Castor Poche
9782081308329, 7,10€

Maisie Hitchins vit à Londres au XIXe siècle, et elle pourrait bien être la petite soeur d’Enola Holmes ou de Pénélope Green. Elle rêve en effet de devenir détective, persuadée qu’elle pourrait résoudre de grands mystères, comme Sherlock Holmes, si elle ne passait pas son temps à aider sa grand mère à tenir la pension de famille.

Pourtant les évènements vont lui permettre de s’entrainer, d’abord avec un jeune chiot qu’elle sauve d’une mort certaine, puis pour trouver le coupable dans une affaire de vol à la boucherie ! Deux affaires que Maisie compte bien résoudre !

Cette petite Maisie est une adorable détective en herbe, qu’on voit lors de ce premier tome essuyer les plâtres, avec des erreurs mais aussi beaucoup de courage et d’entêtement ! Elle se retrouve bien entouré, et les personnages secondaires, qu’on apprend peu à peu à connaître ont tous une personnalité et une histoire qui rendent ce roman à la fois incroyable et prenant. Les détails historiques sont peu nombreux, la vie quotidienne assez peu décrite, mais c’est l’aventure qui prime dans ce petit roman, rendant la lecture facile et légère.

Une petite enquêtrice en herbe, qui permettra aux lecteurs un peu jeune pour les autres détectives londonien du XIXe de mettre un premier pied dans la capitale anglaise. Une série prometteuse, illustrée de façon très ludique, qui permet au lecteur de bien suivre le fil des enquêtes de Maisie !

+ tome 2 à paraître en octobre 2014
+ Holly Webb est l’auteur des séries Rose et Lily.
+ L’avis de Loula