La revanche des princesses d’Anne-Fleur Multon, Alice Brière-Haquet, Carole Trébor, Clémentine Beauvais, Charlotte Bousquet et Sandrine Beau

Des princesses hors normes, qu’elles soient de sang bleu ou jeunes filles rebelles. Un recueil délicieusement féministe!

Roman illustré à partir de 8 ans

La revanche des princesses

d’Anne-Fleur Multon,
Alice Brière-Haquet,
Carole Trébor,
Charlotte Bousquet,
Sandrine Beau
et Clémentine Beauvais

 

Editions Poulpe fictions,
illustrations de Kim Consigny
14,95 euros

Thèmes: conte, féminisme, humour, princesses rebelles

 

« 6 grandes voix de la littérature de jeunesse. 6 histoires de princesses audacieuses et décalées!

Parce que les princesses ne sont pas toutes de belles endormies, de délicates rêveuses, de romantiques filles sages, ou pas seulement, ou pas toujours… Les princesses prennent leur revanche!

Ici, lassées d’attendre qu’un prince vienne enfin les rejoindre, elles partent elles-mêmes à l’aventure! Tour à tour espiègles, courageuses et rebelles, au théâtre comme en forêt profonde, rien ne les arrête.

Un beau recueil richement illustré à offrir aux lecteurs à partir de 8 ans, signé par 6 autrices:

Sandrine Beau: «Tapisserie, jarrets dodus & dragon rugissant»,

Clémentine Beauvais: «La Belle et la Bête»,

Charlotte Bousquet: «La Flamme de cristal»,

Alice Brière-Haquet: «#Charming»,

Anne-Fleur Multon: «La Princesse est en colère»,

Et Carole Trébor: «La Princesse aux mille et un reflets». »

 

« La revanche des princesses » est une très  belle découverte ! Ce recueil fait parfaitement écho à l’actualité, les jeunes femmes présentées ici se battent pour le droit des femmes en général puisque leurs revendications ne concernent pas uniquement la royauté.

Elles crient haut et fort leur ras-le-bol et n’hésitent pas à bousculer les codes pour faire valoir leurs droits. Notamment le droit de ne pas être une belle poupée qui attend patiemment l’arrivée du prince charmant. Mais aussi le droit de ne pas être parfaite en toutes circonstances (j’ai beaucoup ri en lisant le passage où une certaine princesse refuse de s’épiler les jambes).

Dans « La revanche des princesses », ces dernières démontrent qu’elles sont maîtresses de leur propre vie. Peu importe les dangers qu’elles encourent et les détracteurs qu’elles rencontrent.

Originalité supplémentaire: les différents tons des récits. En effet, étant donné qu’il y a six histoires, il y a bien évidemment six styles différents. Les autrices apportent leur vision du monde et du combat à mener. On passe de l’humour à la contestation sans que le dessin n’en pâtisse.

En effet, Kim Consigny retranscrit à merveille l’atmosphère de chaque univers dans ses illustrations. Illustrations d’ailleurs très douces, aux multiples détails. Les jeux d’ombre insufflent le dynamisme nécessaire, les couleurs deviennent donc superflues. C’est pourquoi le fait que tous les dessins soient en noir et blanc, excepté l’illustration de couverture, n’est pas déplaisant.

De l’humour il y en a donc à revendre dans »La revanche des princesses » mais aussi des messages forts pour les petites lectrices, petites princesses en devenir.

A dévorer sans modération!

~Melissande~

 

+ Une autre histoire de princesses modernes à découvrir ici

+ Clémentine Beauvais nous parle de son héroïne

+ Le site de l’éditeur (avec une vidéo de présentation et un extrait)

+ D’autres livres des autrices présentés sur Délivrer des Livres : Carole Trebor, Clémentine Beauvais, Sandrine Beau, Charlotte Bousquet – que de chouettes auteures dont nous avons présentés plein de supers livres très variés au fil des années !

Nous suivre et partager :
error0

L’espoir sous nos semelles – Roman Ado

espoirFeriez-vous 1000 kms pour sauver votre famille ?

Premier Roman (Ado 13+)

L’espoir sous nos semelles ♥

Aurore Gomez

Magnard Jeunesse (2018)

*****

Adélaïde Décembre dite « Juno » a décidé de tenter le « trek du Pownal » une course en montagne. Depuis la mort de sa mère, deux ans auparavant, son père s’est laissé couler. Juno a dû arrêter ses études et travailler à l’usine de poissons pour nourrir la famille. Au départ, elle avait pris le règlement du trek dans le supermarché pour s’occuper le temps que la pluie cesse. Puis, en voyant le montant remporté par le vainqueur, elle s’était prise à rêver et à envisager sérieusement d’y participer. Une façon rapide (mais pas si simple !) de sortir sa famille de la crise.

*****

L’espoir !

C’est ce qui les porte tous. L’espoir d’une vie meilleure, grâce à l’argent. Pour certains, celui de faire des études. Pour d’autres, faire vivre ses proches, ou les guérir. D’autres encore rêvent d’être reconnus à leur juste valeur. Certains espèrent pouvoir partir « ailleurs ». Juno, elle, espère gagner pour améliorer sa vie et celle de sa famille. Et pour pouvoir reprendre des études aussi. Pourtant, c’est un espoir d’un tout autre genre qui l’aidera à avancer dans les moments de doute ou de ras le bol.

J’ai lu ce roman en moins de deux jours. Juno est très attachante et malgré qu’il y ait peu d’espoir dès le début, on espère qu’elle va y arriver, qu’elle va gagner. Même si c’est un roman d’aventure (avec aussi un peu d’amitié, d’amour et de rebondissements), j’ai presque envie de dire que c’est un roman sur la motivation. Qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un à se surpasser ? A aller chercher ses limites, quitte à se mettre en danger ? Chacun va apporter sa réponse. A la fin, je me suis demandée ce qui me motiverait suffisamment pour aller au bout d’un truc pareil…

Un très bon moment de lecture !

*****

Extrait (p. 8)

4.2. Chaque concurrent se voit remettre par l’organisation, la veille du départ :

  • un bracelet à fonction de balise GPS, monitorage de santé en temps réel, bouton SOS. En cas de casse ou de perte du bracelet, le concurrent doit envoyer via sa tablette un message avec une brève description de son état de santé ;
  • une caméra embarquée, fixée sur harnais ventral ;
  • une tablette connectée uniquement au profil du concurrent sur la plateforme technique et sur le site Internet du trek du Pownal ;
  • une fusée de détresse.

*****

D’autres avis : Bob et Jean-Michel, Blandine

Lire les 15 premières pages :

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Objet !

Et vu que ce roman traînait dans ma PAL depuis plus d’un an…

Il participe aussi à l’objectif PAL du 31 août chez Antigone !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Les orphelins de métal de Padraig Kenny

orphelins de metalUne aventure haute en couleurs qui vaut le détour!

 

Roman fantastique pour adolescents dès 12 ans

Les orphelins de métal
 de Padraig Kenny

Editions Lumen, avril 2019
15 euros (9,99 euros en format numérique)
disponible en epub

Thèmes: aventure, amitié, robots, fantastique

 

Présentation de l’éditeur:

« Christopher a beau être orphelin, il fait l’envie de tous ses amis… des amis bien particuliers, puisque ce sont des robots! C’est que, contrairement à eux, il est ce qu’on appelle un Authentique: un être humain doté d’une âme, une vraie. Apprenti auprès d’un inventeur malhonnête, Absalom, le garçon observe avec consternation les manigances de son mentor, et passe ses soirées à enchanter ses camarades de métal avec les rares souvenirs qui lui restent d’avant – avant l’incendie qui lui a enlevé ses parents. Malheureusement, l’escroc se double d’un menteur… Absalom dissimule depuis des années un étonnant secret!(…) »

 

Ce tout nouvel auteur pour la jeunesse a su développer une idée originale sur base de thèmes abordés à de nombreuses reprises dans la science-fiction. Les orphelins de métal propose un panel de protagonistes présentant souvent bien plus d’humanité que leurs concepteurs.

L’action arrive très vite dans ce roman. Cependant, même si certaines révélations sont prévisibles, on passe un bon moment en compagnie de ces êtres farfelus mais terriblement attachants.

J’ai suivi les aventures de Christopher et ses amis de métal avec beaucoup de plaisir et d’émotion. Plus d’une fois, j’ai eu les larmes aux yeux. Le fait que la plupart des personnages soient des robots n’est pas un frein à l’identification tant la profondeur de leurs sentiments et leur attachement à Christopher sont bien réels.

Avec Les orphelins de métal, Padraig Kenny réussit le pari d’allier l’homme et la machine en un tout nouveau concept. Peu avant la fin, on commence à comprendre quel sera le dénouement mais cela n’enlève rien au charme du roman. Il s’agit d’une belle aventure qui questionne sur la notion d’humanité,  où la créature surpasse son créateur. Il y est aussi question de la quête de l’immortalité et de ses conséquences, un thème cher à la science-fiction mais dont personnellement je ne me lasse pas.

Les orphelins de métal est un roman en un tome à découvrir! 

 

~Melissande~

 

+ la présentation de l’auteur sur chickenhousebooks.com 

+ Autre roman de Padraig Kenny disponible en e-pub (en version originale)

+ Pour en savoir plus sur les différents types de robots, un documentaire présenté par Hérisson

+ Autre roman qui pourrait vous plaire: « Gustave Eiffel et les âmes de fer »

Nous suivre et partager :
error0

Bonaventure – Roman jeunesse

Bonaventure

Un roman d’aventure bourré d’humour et d’action !

A partir de 12 ans

Bonaventure
Comment je suis devenu un super agent discret

Johan Heliot

ScriNeo (2019)

*****

Bonaventure a 14 ans, il arrive tout droit de la Martinique et il est interne au collège Jules-Ferry à Paris. Il n’est pas ravi de se retrouver aussi loin de chez lui, de ses parents et de la mer (6849 kms tout de même, il a vérifié sur internet !) mais ses parents voulaient qu’il bénéficie des meilleures études possibles. Par contre, ce soir-là est un peu spécial : Bonaventure vient d’être recruté par la belle Léonore Risk, qui dirige une organisation mondiale ultra-secrète qui veut sauver le futur de la planète : SFN! pour Save the Futur Now !  Et il n’est pas au bout de ses surprises !

*****

Un roman qui plaira sans doute aux lecteurs de :  Cherub, Rush, Amnesia, Bodyguard, Alex Rider ou Assassin’s creed.

Une histoire bourrée d’action, de gadgets à la James Bond, de suspense et d’humour ! Les chapitres sont assez courts, le style est fluide et rythmé, il y a pas mal de dialogues, bref, c’est facile à lire et plutôt prenant. Une aventure de jeunes espions qui devrait intéresser aussi bien les filles que les garçons.

Un roman qui m’a vraiment plu, et qui, je l’espère, n’est que le commencement d’une série !

*****

Un extrait (p.8)

« J’étais en train de traverser la cour à fond de train quand une voix inconnue m’a interpellé : – Bonaventure Lewis ?

Je me suis figé d’un coup en découvrant celle qui avait parlé. Elle se tenait près de la grille d’entrée, côté rue, sous le faisceau de lumière orangée d’un réverbère. Je ne l’avais encore jamais remarquée dans le collège ou ses environs. Surtout, c’était la première fois qu’une fille m’appelait par mon patronyme complet – une fille aussi canon, il faut bien le préciser.

– Heu, oui, c’est moi, ai-je brillamment rétorqué en m’approchant. Pourquoi ? »

*****

Bio et biblio de Johan Heliot

Du même auteur : CIEL (série en 4 tomes)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0