Des albums pour les bébés

Mon micro hérisson ne devrait plus tarder à arriver, je recommence donc à regarder les petits cartonnés pour tout petits – oh joie, j’adore ça -. J’ai trouvé une nouvelle collection sympatique chez Nathan, ainsi qu’un livre photographie très intéressant – bon et plein d’autres en vrai, mais pour cet article ce sera déjà bien ! –

Les cache-cache feutrine

Les cache-cache feutrine sont des petits albums cartonnés pour les tout petits, sur un principe bien simple : des petits volets à soulever. Pratique pour les petites mains maladroites, ces volets sont en feutrine, donc faciles ET solides. Les histoires n’ont rien de très originales non plus, alors pourquoi cette collection m’a-t’elle séduite ? Par sa simplicité justement !

Les illustrations de ces petits albums sont mignonnes, contrastées, et animalières : tout ce qui plait aux petits. En plus les petits textes incitent souvent à faire le bruit des animaux, ce qui permet de donner facilement vie à cette petite histoire de cache-cache. Ma mini hérisonne, 3 ans, les a tout de suite adoptée. Elle est un peu grande, mais les histoires sont tellement simples qu’elle a pu les apprendre par coeur… pour pouvoir les raconter à son petit frère ! Autant vous dire que je suis forcément convaincue !

Cache-cache Petit chien, Petit chat, Petit poussin, Petit renard, Petit tigre et Petit ours, 6 titres qui lancent cette mignonne collection, avec en plus quelques personnages que l’on retrouve entre les livres, de quoi aiguiser la curiosité des plus grands.

Ces livres sont donnés à partir de 6 mois, mais j’ai déjà -souvent- expliqué qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à lire aux tout-petits, alors même avant n’hésitez pas !

Nathan, 2018 – 6,90€ par titre – illustrés par Yu-Hsuan Huang

livre bébéLa journée de Bébé

d’Anne-Sophie Bost

Ce cartonné un petit plus grand est intéressant car il fait la part belle à des photos de bébés. Ca peut paraitre moins attirant pour les tout petits, mais en fait très rapidement les bébés aiment regarder d’autres photos de bébés : dans les magasines par exemple. Ici 11 belles photos de petits, autour du rythme de la journée de bébé : réveil, biberon, promenade… les enfants du livre sont souvent déjà assez grand, au moins un an, mais un enfant plus petit aimera aussi à regarder ces photographies.

Observer d’autres enfants, comprendre les interactions avec le monde, se projeter dans des activités… un livre parfait et durable puisqu’à chaque âge les enfants pourront y voir de nouvelles choses, et rapidement faire eux même l’histoire.

Montrer des livres avec des photographies aux enfants c’est aussi intéressant car ils ont souvent l’impression que s’il n’y a pas de dessins, ce n’est pas pour eux. Ainsi mini hérissonne n’a d’abord pas voulu lire ce livre car « ce n’est pas un livre pour enfant, c’est un livre pour adulte ». Preuve qu’il va falloir que je trouve plus de livres pour enfants, avec des photographies ! Des titres à me proposer ?

Un nouveau livre dans la même collection, aussi par Anne-Sophie Bost : mon imagier des émotions, est à paraître le 14 mai.

Nathan, 2018.- 9782092579817, 10,90€ – Le site d’Anne-Sophie Bost


Vous aimez les albums ? N’hésitez pas à vous inscrire au Swap Albums 2018

Mo Willems

Guili Lapin et Ne laissez pas le pigeon conduire le bus ! de Mo Willems

Ah les albums ! J’adore ça. Et je pense que je ne m’en lasserai jamais. Il y en a des petits, des moyens, des grands et même des géants. Des carrés, des rectangulaires ou encore des ronds ! Il y en a de toutes les couleurs. Et surtout, surtout, il y en a vraiment pour tous les goûts !!

****

Mo Willems  Guili Lapin

Un conte moral de Mo Willems – Kaléïdoscope (2007)

L’histoire est très simple : Un papa va faire la lessive à la laverie avec sa petite fille, qui marche déjà mais ne parle pas encore. Tout se passe bien, ils arrivent à la laverie, mettent la lessive en route ensemble, ressortent, remontent la rue pour rentrer à la maison… Mais soudain, Trixie, la petite fille s’arrête et se met à babiller. Le papa ne comprend rien, la petite fille s’énerve, se met à pleurer, à hurler… Le père s’énerve et ramène sa fille à la maison, très fâché. Mais en arrivant à la maison…

L’originalité de cet album ne tient pas à l’histoire, même si elle est amusante (j’avoue que j’apprécie que ce soit le papa qui se tape la lessivGuili Lapin2e !), mais aux illustrations. Les personnages sont dessinés en couleur sur des décors qui sont des photos en noir et blanc. J’aime beaucoup le contraste entre les deux !

****

NeLaissezPigeonBus

Ne laissez pas le pigeon conduire le bus !

Mo Willems – Kaléïdoscope (2006)

Dès le début, nous sommes prévenus, nous avons un rôle à jouer dans cette histoire. En effet, dès la première page, nous sommes apostrophés par un conducteur de bus qui doit s’absenter et nous demande de surveiller son véhicule, en précisant : « Ne laissez pas le pigeon conduire le bus ! »

Bref, on sait tout de suite qu’on arrive dans un truc un peu décalé, un peu loufoque… Et ça continue, car, à la page suivante, le conducteur a à peine le dos tourné qu’on voit apparaître la tête… du pigeon, bien entendu !

Ledit pigeon va s’adresser à nous (qui surveillons le bus, je vous le rappelle) sur tous les tons pour qu’on le laisse conduire le fameux bus… Il gémit, supplie, se fâche, essaie de nous soudoyer… Ici au contraire de l’album présenté au-dessus, les illustrations sont très simples (même si le pigeon est très expressif !) et c’est l’histoire qui est amusante.

Bref, c’est loufoque et c’est drôle !

****

De Mo Willems, nous vous avons déjà présenté :

Mon nouveau jouet

Une sacré farce

L’autre Guili lapin

Enregistrer

Voyager avec un bébé : guide pratique pour les jeunes parents

voyager avec bébéGuide pratique pour les parents

Voyager avec un bébé :
Guide pratique pour les jeunes parents

de Tiphanya Ursula Chenu

Auto-publication, juin 2016
disponible sur Amazon en numérique
et bientôt en format papier

Tiphanya Ursula Chenu est une grande voyageuse. Une blogueuse voyageuse, qui partage ses découvertes et ses expériences sur son blog Avenue reine mathilde. J’ai suivi de loin et avec admiration ses premiers périples avec sa fille. Un premier périple à Lyon, dont je me souviens, en train, puis le Japon, le bassin méditerranéen, le Royaume Uni, et encore bien d’autres envies… Est-ce qu’elle est folle de voyager comme ça, avec un bébé ? Non, juste courageuse, téméraire et organisée ! Et en plus, elle vient d’écrire un guide pratique, Voyager avec bébé, pour aider tous les parents à faire pareil – ou au moins à voyager un peu avec bébé – !

Ce guide est un précieux atout pour oser se lancer dans une aventure plus ou moins longue, plus ou moins loin. Tiphanya nous livre sa propre expérience tout en donnant toutes les astuces et conseils pour réussir son voyage. Sans prétention et sans juger ceux qui ont déjà peur d’aller en week-end à l’autre bout de la France, elle décline toutes les petites choses à ne pas oublier.

Tiphanya et sa fille à Athènes

Des conseils pour tous, avec même des petits questionnaires pour nous aider à définir notre projet. Administratif, santé, transport, valise… Tiphanya a pensé à tout pour nous, il n’y a plus qu’à suivre le guide, d’autant plus qu’elle a aussi prévu des check-listes pour ne rien oublier !

Les informations et conseils de Tiphanya, émaillés de ses péripéties, vous permettent aussi de trouver des petites choses pour le quotidien. Le passage sur le restaurant, par exemple, peut être mis en pratique dans la vie de tous les jours, pas besoin de voyager bien loin ! Au fur et à mesure de ce guide, on découvre des expériences de parents, à travers des témoignages. Ces témoignages apportent là encore des idées, et surtout montre qu’il n’y a pas une seule bonne manière de procéder, tant qu’on s’adapte à son enfant, et au pays où l’on se trouve.

Là où j’ai été surprise c’est que je me suis prise au jeu, complètement. J’ai lu ce livre en entier, alors même que je ne prépare en ce moment aucun voyage. J’ai appris plein de choses, confirmé d’autres choses que je savais déjà, et j’ai eu envie, follement, d’emmener mini-hérissonne découvrir le monde. J’espère commencer dès cet été, sans doute par l’Europe… De l’avantage et de l’inconvénient d’être professeur : j’ai plein de vacances, mais en même temps que tout le monde, alors tout coûte plus cher… et monsieur n’a pas du tout les mêmes vacances ! Etre enceinte ne m’avait pas empêcher de faire un road-trip jusqu’en Autriche, entièrement en camping sauvage, avoir mini-hérissonne ne devrait donc pas trop nous freiner non plus !

+ Découvrir le blog voyage de Tiphanya – et son blog littérature  !
+ Enna en parle aussi (et elle témoigne dans le livre !)

Acheter le livre :

Je t’aime #Concours

***
Calendrier de l’avent 2015
Cadeau du 17 décembre

*** *** ***

Je vous ai présenté il y a quelques temps les coups de coeur de ma mini hérissonne entre 7 et 8 mois, et dans la liste il y avait la série Bébé Balthazar, qui lui plait d’ailleurs toujours beaucoup. 

A chaque fois on trouve une vraie histoire -très simple-, qui prend place dans le quotidien de l’enfant, et avec des matières à toucher. L’auteur s’adresse au bébé à chaque page ou presque, ainsi l’enfant se retrouve, en grandissant, véritablement acteur de l’histoire, participant et imitant le bébé Balthazar.

Un petit format cartonné que mini hérissonne trouve idéal à manger, et surtout ces illustrations très douces mais qui contrastent suffisamment, sur le fond blanc, pour attirer le regard de bébé.

Une série qu’elle dévore donc, et dont le dernier titre, Je t’aime, permet d’apporter un peu d’amour et de poésie, une semaine après les attentats qui ont meurtris Paris. 

Présentation de la collection par l’éditeur :

 Bébé Balthazar est une collection de livres issus de la pédagogie de Maria Montessori pour les 0-3 ans. Dès la naissance, vous pouvez lire ce livre à votre bébé. Le tout-petit va entendre la poésie des mots, observer votre bouche qui raconte, captivé. Progressivement, il va toucher les images, les mots écrits, puis voudra tenir et sentir le poids du livre, tourner les pages… A partir de 6 mois, les jeux de surprises et les pages tactiles lui procureront de grands moments de plaisir. Vers 18 mois, le quotidien de Balthazar aura une résonance avec sa vie. De 2 à 3 ans, il sera intéressé par le déroulement de l’histoire.

Bébé Balthazar – Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier – Hatier Jeunesse, 5,95.

***

calendrier de l'avent 2015 concours

Aujourd’hui Hatier Jeunesse vous offre 1 Je t’aime !

Pour tenter de gagner, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :

Quel livre vous tente le plus dans le catalogue des éditions Hatier Jeunesse ?

+ Chances supplémentaires

* Suivre Hatier sur facebook ZA102637861

 * Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux    (+1 chance) ou être abonné à la newletter

* Relayer ce concours (donner le lien direct) (+1 chance) 
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)
 
Concours ouvert du 20 novembre au 15 décembre 2015, France Métropolitaine. Règlement.

***

Voir tous les concours du Calendrier de l’avent 2015 !