Sarah Bernhardt l’indomptable – Doc jeunesse

SarahLa Divine, le Monstre sacré, l’indomptable…
Biographie à partir de 11/12 ans

SARAH BERNHARDT ♥

L’indomptable

Évelyne Morin-Rotureau

Coll. Elles ont osé !

Éd. Oskar (2020)

*****

Sarah Bernhardt fut avant tout une femme passionnée. Considérée comme la plus grande tragédienne française de la fin du 19è siècle, elle fut surnommée “La Divine“, “La voix d’Or” ou encore le “Monstre sacré“. Née femme, elle sut s’imposer dans ce monde d’hommes et mena la vie qu’elle avait choisi. Pendant la guerre (1870), elle transformera son théâtre en hôpital militaire, soignant les blessés, se démenant pour trouver de quoi les nourrir, les chauffer… Une fois acquise, la célébrité ne la quitta plus.

*****

J’ai déjà lu et apprécié plusieurs livres de cette collection “Elles ont osé  !” (voir plus bas). Celui-ci est très bien fait également.

On y suit la petite fille décidée (“quand même !” est sa devise), la jeune fille (comédienne à 16 ans) puis la femme enjouée qui a du caractère et de la persévérance. C’est le portrait d’une femme libre, très moderne, indépendante qui a mené sa vie comme elle l’entendait, à une époque où ce n’était pas évident du tout ! Amoureuse du théâtre, des mots, de la vie, Sarah Bernhardt aimait aussi l’aventure, la nouveauté et les voyages.

Un personnage très intéressant, une femme originale par son côté très libre (elle est née en 1844, les femmes avaient peu de “droits” à l’époque !) et très moderne.

Les grandes dates de sa vie sont indiquées à la fin du livre ainsi qu’une courte bibliographie.

Une biographie si bien romancée qu’elle se lit comme un roman !

*****

Sur le même sujet une belle BD : Divine Vie(s) de Sarah Bernhardt,

Dans cette collection “Elles ont osé !“, nous vous avons déjà présenté : Dorothy Counts, Harriet Tubman, Greta Thunberg

DIVINE Vie(s) de Sarah Bernhardt – BD

divineRoman graphique Ado/Adulte

DIVINE

Vie(s) de Sarah Bernhardt

Marie Avril & Eddy Simon

Futuropolis (2020)

*****

Présentation de l’éditeur : Sarah Bernhardt (1844-1923) est un personnage romanesque, moderne, qui prend son destin en main et bouscule les traditions. Surnommée par Victor Hugo «la Voix d’or», ou par la presse «la Divine», elle est considérée comme la plus grande tragédienne française du XIXe siècle. Jean Cocteau a inventé pour elle l’expression de «monstre sacré».

*****

De cette Divine Sarah Bernhardt, je dois bien l’avouer, je ne connaissais rien ou presque. Je savais juste que c’était une femme de théâtre, une grande tragédienne, mais c’est à peu près tout.(J’ai vu son “fort” à Belle-ïle aussi, mais je n’ai malheureusement pas pu le visiter…)

J’ai découvert en lisant cet album une femme au caractère bien trempé. Elle était indépendante, éprise de liberté, généreuse aussi et sa vie est passionnante.

Dans cet album en 3 actes (l’insoumise, l’aventurière et “je me quitte”), on sent bien l’énergie de cette femme étonnante, qui devait parfois fatiguer son entourage !! Les illustrations aussi font bien passer l’énergie et la passion de cette femme extraordinaire qui n’avait peur de rien “quand même“.

A lire bien sûr !

*****

Feuilleter les premières pages

A lire aussi : Sarah Bernhardt l’indomptable d’Evelyne Morin-Rotureau aux éditions Oskar. (prochainement)

Sur youtube, de nombreuses vidéos permettent d’entendre sa voix ! Elle avait une diction assez “chevrotante” qui devait, je pense, être à la mode dans ces années là !

Cette semaine, nous sommes réunis dans la bibliothèque de Noukette !

Anaïs Nin Sur la mer des mensonges ♥

AnaïsRoman graphique
à partir de 15 ans

ANAÏS NIN ♥

SUR LA MER DES MENSONGES

Léonie Bischoff

Casterman (2020)

*****

Présentation de l’éditeur :

Début des années 30. Anaïs Nin vit en banlieue parisienne et lutte contre l’angoisse de sa vie d’épouse de banquier. Plusieurs fois déracinée, elle a grandi entre 2 continents, 3 langues, et peine à trouver sa place dans une société qui relègue les femmes à des seconds rôles. Elle veut être écrivain, et s’est inventé, depuis l’enfance, une échappatoire : son journal. Il est sa drogue, son compagnon, son double, celui qui lui permet d’explorer la complexité de ses sentiments et de percevoir la sensualité qui couve en elle. C’est alors qu’elle rencontre Henry Miller, une révélation qui s’avère la 1re étape vers de grands bouleversements.

*****

Encore une couverture qui ne m’aurait pas spécialement attirée… Mais les avis de Noukette et Fanny (voir plus bas) m’ont donné envie. Et j’ai bien fait de leur faire confiance parce que j’ai dévoré ce roman graphique d’une seule traite !

L’histoire de cette femme est riche et passionnante
et le trait n’est qu’élégance et délicatesse.
Magnifique !

Bref, non seulement je l’ai dévoré avec un très grand plaisir, mais il m’a donné envie de ressortir les deux livres d’Anaïs Nin présents dans ma PAL depuis des lustres.

Une très belle découverte !!

A lire bien sûr.

https://www.casterman.com/var/casterman/storage/images/media/images/9782203161917_anais-nin-sur-la-mer-des-mensonges_p116_300/63586-1-fre-FR/9782203161917_ANAIS-NIN-SUR-LA-MER-DES-MENSONGES_P116_300_galleryfull.jpg

*****

Feuilleter les premières pages (site de l’éditeur)

Le site de l’autrice

Les avis de Noukette, Fanny

Cette semaine, nous sommes chez Moka, Au milieu des livres !

Mission en Sibérie – Histoire vraie !

Connaissez-vous Barthélémy de Lesseps ?
Roman à partir de 10 ans

sibérie

Mission en Sibérie

Élisabeth Rivoire

Collection Aventure

Oskar éditions (2020)

*****

Barthélémy de Lesseps, fils de diplomate, âgé d’à peine 19 ans, va vivre une aventure extraordinaire. Un ami de son père, ayant confiance en lui, lui demande d’emmener des lettres très importantes de St Pétersbourg à Versailles. A la cour, il va faire la connaissance du Capitaine de Lapérouse. Celui-ci, en s’apercevant que le jeune homme parle plusieurs langues, dont le russe, va l’embaucher comme interprète sur son bateau. Barthélémy va partager la vie de ces marins explorateurs pendant deux ans.

Lors d’une escale au Kamtchatka, le Capitaine de Lapérouse va lui confier une mission de la plus haute importance. Il devra apporter une malle contenant des documents (illustrations, compte-rendus, lettres secrètes écrites par le Capitaine) qu’il lui faudra remettre à Louis XVI.

C’est à dire qu’il va devoir parcourir environ 12 000 kms dont une bonne partie en Sibérie ! Rien que pour sortir de la péninsule du Kamtchatka (la petite partie en rouge, à droite sur la carte) il mettra 6 mois…

*****

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0d/LessepsJourneyAcrossRussiaToParis.png

Je ne suis pas particulièrement une lectrice de biographies ou de récits d’aventures,

mais j’ai été emportée par ce récit !

Ce jeune garçon n’a pas une minute de répit, et nous non plus ! Les deux ans en bateau ne sont qu’effleurés. Par contre, on traverse avec lui la péninsule du Kamtchatka, une partie de la Sibérie, la Russie… On apprend à connaître les différents peuples qui vivaient à ces endroits là, leurs habitations, leurs coutumes, leur nourriture. C’est tout à fait passionnant et je ne me suis pas ennuyée une minute !

On frémit parfois aussi, à l’évocation des dangers rencontrés : des bandits, des animaux sauvages, la glace qui se rompt sous le traîneau, les rochers vers lesquels son embarcation est emportée… Voyager en 1788 n’était pas une mince affaire ! Et il fallait certainement beaucoup de courage, de curiosité (et d’inconscience ?) pour se lancer dans de telles aventures.

*****

Une biographie de Barthélémy de Lesseps sur Trans’polair

Je triche un peu…

Ce n’est pas un roman de Noël, mais un roman hivernal tout de même !!

Je le mets dans le challenge de Mya

christmas time

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :