Ce feu qui me consume #InLove

Charlotte Bousquet - Ce feu qui me consume.Roman pour adolescents
adaptation libre

Ce feu qui me consume

de Charlotte Bousquet

Rageot, 2015
In Love, 176 pages

Rageot lance une nouvelle collection In Love, dans laquelle des auteurs actuels se lancent dans la réécriture très libre et moderne des grands classiques romantiques. Nathalie vous a d’ailleurs présenté le titre inspiré des Hauts de Hurlevent, Le vent te prendra.

Fidèle à mes amours classiques, c’est l’adaptation de la Dame aux Camélias, d’Alexandre Dumas fils que j’ai découvert.

Dans l’Italie actuelle, romantisme oblige, un jeune bourgeois pris dans le carcan imposé par ses parents, a le coup de foudre pour une jeune dresseuse équestre, qui brûle sa vie par les deux bouts, s’épuisant de fêtes en fêtes alors qu’elle est gravement malade. Il va tenter de l’aider à reprendre son souffle, tout en trouvant lui-même son chemin.

Si l’on connaît le roman d’origine, on imagine assez bien le déroulement, pourtant la plume de Charlotte Bousquet nous entraine dans sa vision de l’histoire et l’on oubli Dumas pour se prendre à espérer… L’auteure a d’ailleurs choisi de jouer sur cet espoir puisqu’elle propose une fin alternative. Pourtant si j’aime garder espoir, je n’ai pas trouvé cette façon de procéder très pertinente… mais quel difficile choix pour l’auteur que d’accepter la fin écrite par un autre finalement !

Séduite par ce titre je pense proposer la collection à mes grands collégiens, car s’ils sont souvent encore un peu jeunes pour s’intéresser à ces titres classiques, cela permet une belle entrée dans l’univers de ces histoires. De plus cela donnera sans doute envie à certains d’aller plus loin, vers l’original, même si ce n’est qu’au lycée.

Et vous que pensez-vous des adaptations libres et modernes des romans classiques ?

Chevaux de foudre d’Aurélie Wellenstein

Roman historique et fantastique
pour adolescents dès 11 ans

Chevaux de foudre
d’Aurélie Wellenstein

Magnard jeunesse, 2015
9782210961265, 12,90€

Surpris par un orage, Alix et son père se retrouvent face à des chevaux de foudre. Ces chevaux, les fulgurs, seul aspect fantastique du roman, lancent des éclairs et tirent leur puissance de l’orage. Alors qu’elle a un lien particulier avec eux, Alix est contrainte de suivre des romains de passage qui capturent ces chevaux pour leur course. Nommée Claudia par le romain qui devient son maître, Alix doit travailler aux écuries. Aidée par Marcus, un cavalier talentueux, Alix va devoir dompter Ira, ce beau fulgur qui l’a accompagné lors de sa capture.

Commence alors une aventure à la fois historique, puisqu’on découvre la Rome Antique, mais aussi fantastique avec ces fulgurs et enfin romantique, car une belle histoire va liée Alix, Marcus et Ira. Une aventure captivante et prenante, assez prévisible cependant.

Alix est une jeune fille courageuse et forte, dans un monde dominé par les hommes, et l’auteur aurait pu pousser plus loin son engagement, car il est finalement difficile de s’attacher à cette héroïne. Le début abrupt de l’histoire ne nous permet pas d’apprendre à la connaître, et le déroulement de l’histoire ne nous donne pas plus d’informations. La narration à la troisième personne renforce cette sensation d’éloignement avec le lecteur, qui ne peut pas s’identifier.

Deux atouts dans ce roman : la présence de ces chevaux, fantastiques bien sûr, mais surtout rebelles et prisonniers, et la découverte de la Rome Antique. En effet bien que l’auteur apporte un côté fantastique à l’histoire, elle s’attache à nous présenter la ville et son fonctionnement. Je n’ai pas les compétences pour assurer que tout est vrai, mais j’ai retrouvé des détails connus.

Chevaux de foudre est un roman facile à lire qui ravira les fans de chevaux mais permettra aussi d’entrer dans le fantastique et l’historique, une belle porte ouverte à de plus grandes découvertes !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Collection Rageot Romans #Concours

Aujourd’hui c’est en partenariat avec Rageot qu’a lieu le concours du calendrier de l’avent !

L’occasion de vous remettre mon avis sur un roman, et de vous en présenter 3 autres, dans la collection Rageot Romans. Cette collection s’adresse aux lecteurs de 8 à 13 ans, avec des textes variés !

Courir avec des ailes de géant

d’Hélène Montardre

Glenn a 8 ans. Il court chaque jour avec son père, au bord de la mer, en Australie. Au début avec ses frères, et puis, au fil des années, seul avec son père. Ensemble, ils courent de plus en plus loin, découvrent Sydney et le plaisir de courir. Quand son père décède, Glenn déménage en France, pays de sa mère, et a du mal à continuer à avancer. La course lui permettra de garder un lien avec son père…

Cette histoire semble très légère dans ces premiers chapitres où l’on suit Glenn qui fait des aller-retour en courant pour ne pas laisser derrière lui son petit frère qui n’aime pas courir. Une découverte de cette famille et de leur vie, entre anglais et français. La mort arrive sans prévenir et tout le monde de Glenn est chamboulé. Si le ton reste simple, on sent entre les mots toute la douleur de Glenn. L’arrivée en France se fera dans la douleur pour lui, qui n’arrive même plus à parler français. Il n’y a que quand il court qu’il se sent encore vivant.

Sans avoir le point de vue des autres protagonistes, on sent bien la douleur de la mère, devenue sur protectrice, et les réactions très différentes des frères. L’écriture d’Hélène Montardre nous permet de voyager de Sydney à Toulouse, mais aussi dans le coeur d’un jeune coureur… L’histoire est complète, elle offre sport, rebondissement, humour, sentiment et surtout une vraie et belle fin.

Un roman simple et touchant, qui place la course au coeur du monde de cet enfant qui avance peu à peu vers l’âge adulte…

A l’oreille d’Atlas 

de Charlotte Bousquet

Une autre auteure jeunesse de talent, qui nous offre ici un roman autour de la passion des jeunes cavaliers !

Pénélope, suite à un pari, doit d’Atlas, un cheval gris qui botte, mord et effraie tous les cavaliers…. Pourquoi est-il si rétif ? A-t-il un secret ? Et parviendra-t-elle à établir le contact avec lui ? En suivant Pénélope on va découvrir le monde de l’équitation, mais surtout apprendre à connaître Atlas. Leur histoire s’écrit doucement, au fil des mois… Pénélope est une adolescente attachante qui va se battre pour ce cheval, mais qui va aussi partager avec nous ses histoires de collège. Ses disputes avec les pestes de son club et son amitié naissante avec Neo, un jeune rebelle de sa classe qui se fait mettre à la porte de la plupart des cours. Que cache-t-il derrière ses dessins et ses injures ?

Un joli roman autour de l’univers équestre, mais avec un parallèle intéressant autour d’un jeune garçon. Un roman pour les fans de chevaux bien sûr, mais qui plaira plus largement !

Quatre soeurs à New-York

de Sophie Rigal-Goulard

Un roman pétillant d’énergie, très girly, autour de 4 soeurs et leurs parents qui vont passer les vacances à New-York. Découverte de la ville, rencontre avec de jeunes américains, mais aussi marathon, concert et oeuvre caritative, ce roman offre de nombreux thèmes sans jamais s’essouffler. Un récit vivant, plein d’entrain, d’amitié, d’amour…

Retrouvez les quatre soeurs dans d’autres aventures avec : Quatre soeurs en vacances, et Quatre soeurs dans la tempête !

Clémentine et la lettre secrète

de Sara Pennypacker et Maria Frazee

Un roman très drôle autour d’une jeune fille, Clémentine, bien décidée à tout faire pour que son maître ne gagne pas un concours qui le ferait partir pour l’Egypte. Clémentine est une jeune fille adorable, mais terriblement espiègle, prête à tout pour réussir dans ce qu’elle entreprend… sauf que souvent, ça tourne mal…

Retrouvez cette adorable Clémentine dans d’autres aventures avec : Clémentine, notre amie à tous, Une surprise pour Clémentine, La folle semaine de Clémentine, et Clémentine a tous les talents !

Concours

Tentez de gagner ces 4 romans !

Lot 1 : deux romans, au choix dans ces 4 titres
Lot 2 : 1 roman 
Lot 3 : 1 roman

en partenariat avec les éditionsRageot

Pour participer il vous suffit de répondre en commentaire aux deux questions suivantes :
1-  Quel livre vous tente le plus dans le catalogue Rageot romans ?

2- Classez ces quatre titres par ordre de préférence, cela me permettra de répartir les lots entre les gagnants !
Courir avec des ailes de géant, Clémentine et la lettre secrète, Quatre soeurs à New-York et A l’oreille d’Atlas.

 

+ Chances supplémentaires
* Suivre Rageot
* Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Pinterest
* Relayer ce concours (donner le lien direct)
* S’incrire à la newsletter (colonne de droite)
* Commenter ailleurs sur le blog (hors concours)
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)

*~*~*

Concours ouvert du 17 au 29 décembre, France M. Règlement
Retrouvez tous les concours du Calendrier de l’avent !

Bravo à
1- Tituce : 
Courir avec des ailes de géant
et Clémentine et la lettre secrète
2- Annette 
A l’oreille d’Atlas
3- Schtroumfet
4 soeurs à New York

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Dix petits chevaux : un conte à compter

Dix petits chevauxAlbum dès 5 ans

Dix petits chevaux :

un conte à compter

Grethe ROTTBOLL

Illustration Lisen ADBAGE

Casterman, 2013
Les albums Casterman
9782203071032, 14,95

***

 

Un album à compter, de 10 à 1 et de 1 à 10, avec des chevaux qui partent à l’aventure.  Intéressant, avec des illustrations simples que les enfants pourront s’amuser à reproduire, mais ce n’est finalement pas très touchant. Ces illustrations très enfantines sont un peu palotes, et la semi-personnification des chevaux devient presque dérangeante.

Le texte pourtant, avec sa rengaine comme une comptine et ses sons très agréables est très sympathique à lire à l’oral. Mais très vite il commence à mélanger vocabulaire complexe pour les enfants, langage familier et tournures étranges. Si on y ajoute l’étrangeté de l’histoire, avec pour le jeu des chiffres, des excuses à chaque page pour qu’un cheval ne suivent plus le groupe, on a un album finalement assez moyen.

4 petits chevaux
Regardent passer le train
L’un d’eux perd, ce ballot,
Un fer dans le ravin

Heureusement la deuxième partie de l’album est plus intéressante car chaque cheval aura le droit à une identité, et l’histoire n’avance plus que grâce à l’entraide entre les chevaux.

Le travail graphique est aussi assez intéressant bien que très classique avec sur la page du texte un rappel du nombre avec des points blancs et l’écriture en chiffre et en lettre.

Un album à compter en deux parties qui trouve finalement son originalité !

+ Challenge Je lis aussi des albums et Challenge Petit Bac

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :