Passion Cheval – autocollants

Livre d’activité enfant

Passion Cheval :

600 autocollants

32 pages de jeux

avec Sophie Thalmann

Hachette jeunesse, 2012
978201227133, 10€

 

Collectionne les images de tes chevaux préférés avec plus de 600 autocollants et des jeux 100 % cheval.

 Voilà un petit livret rose tout à fait adapter à nos petites miss fan de chevaux! Dès 6ans mais sans nul doute jusqu’à 11 ou 12 ans, car les 600 autocollants que contient ce livre permettront à toutes de décorer lettres et cahier (et peut être la chambre aussi mais là je décline toute responsabilité!)

Les jeux sont de niveau primaire, ils font pensé à ceux que l’on trouve dans les revues d’équitation pour filles, mais ils amuseront un moment les fans!

Je ne suis pas sûre qu’il était nécessaire de mettre la photo de Sophie Thalmann sur la couverture pour vendre, mais je suis sûre que les autocollants vont faire fureur. Même moi qui ne suis pas fan de chevaux j’avais envie d’en coller partout^^

Il y en a style timbre, étiquettes de livres, macarons de toute taillle, mais aussi un grand cheval et des accessoires pour faire un autocollant montage! Il y a aussi des petits bandeaux et des chevaux de toute taille, vraiment je suis sûre que les fans vont craquer!

Pour 10€ je pense que ça vaut le coup de faire plaisir à une petite, après c’est sûr que pour les étiquettes de rentrée sur les livres ça fait un peu cher mais bon… : )

Par ailleurs dans la même collection sont parus deux cahiers d’activités, un dès 6 ans et l’autre dès 8 ans.

Et pour une fois je vous met le lien Amazon, car il semble ne plus être disponible partout!


 4/5

Et si vous aimez les chevaux retrouvez sur mon blog :
Pour les jeunes lecteurs :
Le club des poneys
Contes et légendes : chevaux illustres 

Pour ados/adultes :
Cheval de guerre (le film)
Cheval de guerre (le livre) de M. Morpurgo
La ballade de Pell Ridley de Meg Rosoff
Cheyenne en automne de Willy Vlautin 
GranPa de C. Léon
Ounga Pouliche des Steppes
Sous le signe du Scorpion (à venir)

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Le club des poneys de Sylvie Baussier

Roman pour enfants dès 7 ans

Le club des poneys

1 – Une amie pour Princesse
2 – La surprise de Dolly
3 – Tornado l’indomptable
4 –  Au galop avec Crinière d’Or

de Sylvie Baussier
en association avec Olivier Rabouan

Nathan, juin 2012
Papier 4,90€ – Ebook 3,99€

Dès son arrivée au poney-club, Léa a un véritable coup de foudre pour un poney, Princesse. Mais cet univers qu’elle ne connaît pas l’impressionne: sera-t-elle à la hauteur? Heureusement, les autres membres du poney-club et les moniteurs vont tout faire pour l’intégrer et la mettre à l’aise.

Pour cette histoire, Sylvie Baussier, auteur jeunesse reconnue, s’est associée à Olivier Rabouan, qui enseigne l’équitation naturelle au poney-club de la forêt de Moulière depuis plus de vingt ans.

4 tomes pour découvrir avec Léa et ses amis le poney club et l’univers de l’équitation en général. Très axés filles, avec des paillettes sur la couverture et des chevaux à toutes les pages, ces petits romans semblent assez futiles au premier abord. J’ai pourtant été assez surprise car j’ai trouvé l’ensemble de qualité.

Je ne connais pas vraiment le monde de l’équitation, mais l’ensemble m’a paru juste et réaliste. Une jeune fille, Léa, découvre ce monde, ce qui nous permet nous aussi d’avancer pas à pas dans ce monde, de le découvrir, qu’on soit fan ou non. Ainsi il n’y a pas de difficulté de compréhension. Cependant la quatrième de couverture annonce dès 6 ans, ce qui me semble un peu jeune vu la taille du livre et la longueur des chapitres. Dès 7 ans par contre, en aimant lire puisque les livres font 75 pages, bien illustrées mais tout de même…

Les histoires sont simples, des histoires de poney club mais j’ai réellement apprécié les personnages. Le personnage principal n’est pas un as de la voltige, c’est juste une jeune fille perdue qui débarque sur les conseils de son amie mais qui ne connait rien ni personne. Ses sentiments sont bien mis en avant, permettant de comprendre et surmonter une situation de stress. Les personnages secondaires comme les chevaux sont eux aussi intéressants car ils ne sont pas parfait, bien que quelques stéréotypes traînent par là.

Enfin j’ai aimé la façon dont est menée l’histoire, car elle donne vraiment envie de continuer au lecteur. Passer au chapitre suivant mais aussi passer au tome suivant même si l’histoire est terminée car on a envie de retrouver les personnages et de les voir évoluer.

Niveau écriture c’est évidemment simple, pas idéal pour voir la qualité de plume d’un auteur mais tout à fait adapter aux enfants, avec tout de même quelques phrases composées, des questions intérieures, bref des petites choses difficiles en CP.

A conseiller aux jeunes filles, qu’elles aiment l’équitation ou non. Quand aux garçons, pourquoi pas si ce monde les attire, car malgré les couvertures et les petites fleurs ils pourront y trouver leur compte (mais qu’ils n’espèrent pas tout de même de grandes aventures style Etalon Noir)

 

+ plein de challenges :


Logo Sharon
Challenge douce France

 

Un clic sur les différentes images vous amènera sur les différents challenges…

Challenge Sport 3/5
Animaux du Monde : réussi
Plume au féminin 1/?

Douce France 1/?

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Cheyenne en automne de Willy Vlautin

Roman adulte / grands ados

Cheyenne  en automne

Willy Vlautin

13ème note éditions, avril 2012
9782363740281, 19,50€

Thème : Etats Unis, jeunesse, courses hippiques, aventure, voyage

Charley Thompson, quinze ans, vit avec son père volage et célibataire qui multiplie les boulots sans lendemain. Ce dont il rêve ? Un foyer chaleureux et  attentionné, trois repas par jour, une inscription à l’année dans un lycée où il pourrait s’entraîner au football américain. Quelques semaines après leur installation à Portland dans l’Oregon, Charley se retrouve seul et devient sans-abri. Livré à lui-même, il se réfugie dans la sellerie de l’hippodrome délabré où il est « exploité » pendant l’été.

Son seul ami et confident, Lean on Pete, est un cheval de course usé, destiné à l’abattoir. Dans un élan d’amitié désespéré, Charley vole un pick-up et une remorque et décide d’aller avec Lean on Pete retrouver sa tante qui, aux dernières nouvelles, habitait dans le Wyoming. Le voyage de deux mille kilomètres sur les routes de l’ouest américain ne sera pas de tout repos pour Charley Thompson. Écrit à la première personne, ce road novel tendre et désespéré narre les aventures d’un adolescent débrouillard, un vrai Huckleberry Finn du XXIe siècle sous amphétamines, accompagné de son Crin-Blanc.Au cours d’un seul été, il va vivre plus d’aventures et de mésaventures que beaucoup d’hommes dans toute leur vie.

Une couverture très classe, des pages beiges, un beau papier… j’adore les romans ainsi « emballés », cela met toujours les mots en valeur!

Cheyenne en automne est l’histoire de Charley 15 ans qui suit son père dans un énième déménagement à Portland. C’est l’été, son père est souvent absent et ne lui laisse pas toujours de l’argent… il trouve donc du travail à l’hippodrome, auprès de Del, un homme acariâtre et surtout l’un de ses chevaux, un Qater Horse, Lean on Pete. Après une première moité du livre à Portland où l’on découvre le héros et son environnement s’engage un road trip à travers l’Idaho, l’Oregon et le Wyoming. Un voyage initiatique périlleux mais où chaque rencontre fera grandir Charley.

C’est avant tout cette galerie de personnages que j’ai apprécié dans ce roman car on prend le temps de les découvrir, les uns après les autres, nous offrant un panorama américain intéressant. Des personnages bien réels, avec leur vie et leur problème. Certains aideront Charley, d’autres au contraire le laisse dans des situations terribles mais à aucun moment on ne se lasse de cette aventure et des ces rencontres. L’auteur sait nous faire découvrir ces personnages, les rendre palpables et touchants.

Relations humaines donc mais aussi relation homme – animal à travers la relation de notre jeune narrateur avec ce cheval de course. Une relation forte et touchante.

Si j’ai réellement apprécié tous ces éléments j’ai quand même eu l’impression qu’il me manquait quelque chose et ce roman bien que plaisant risque d’avoir du mal à trouver un public… Trop adulte dans le rythme malgré ce héros adolescent et un synopsis qui risque de ne pas attirer les adultes !

Ça serait finalement dommage car c’est un roman déroutant mais entraînant avec une vraie réflexion sur une société américaine variée et qu’on a moins l’habitude de croiser.

 « Des ambulanciers et deux flics sont arrivés et se sont afférés autour de mon père. Ils l’ont laissé sur le dos, lui ont passé une minerve et posé un pansement autour du morceau de verre. Puis l’ont hissé dans l’ambulance sans même me dire où ils l’emmenaient. Deux flics m’ont demandé qui j’étais par rapport au blessé.
– Son fils. Où est-ce qu’on le transporte ?
– A l’hopital.
– Quel hopital ?
– Au Bon Samaritain
– Ah, j’ai fait, alors que j’ignorais où c’était.
Je me suis dit que Portland était immense, et que je n’y connaissais personne. J’ai fondu en larmes. »
Nous suivre et partager :
error0

Cheval de Guerre : le film [+ résultat concours]

Cheval de Guerre

réalisé par Steven Spielberg

Je vous ai parlé du livre ici, fais une présentation du film là (avec un concours). Je reviens aujourd’hui vous donner mon avis sur le film vu mercredi soir !

J’ai été agréablement surprise par ce film. Fidèle au déroulement du livre ce film nous propose des images magnifiques ! Si j’ai été dérouté parce qu’il est assez difficile sans faire parler le cheval de vivre son ressenti, les scènes s’enchaînent avec une alternance bien étudiée, digne de Spielberg : Présentation, Attachement, Émotion.

Les fans de chevaux ne pourront qu’être comblés par ce film qui laisse vraiment la part belle aux scènes équestres. En ce sens le livre est vraiment respecté, et Joey est le personnage central de cette histoire. Nous le suivons dès sa naissance, lui et toutes les personnes qui passent dans son sillage. Des personnages humains auxquels on s’attache pourtant aussi, qui nous permettent d’avoir cette partie de dialogue, d’histoire. D’avancer sans jamais se lasser, malgré les personnages qui continuent de passer. Mon seul petit regret c’est que certaines scènes m’ont semblé moins fortes que dans le livre car nous n’avons pas le ressenti du cheval, même si certains regards sont très parlants!

Joey est vraiment un magnifique cheval, plongé dans une guerre terrible, et les larmes ne sont jamais loin. Dans les premières scènes j’ai trouvé que le côté « pour enfant » était trop prononcé, car on ne voit pas une goutte de sang, mais il y a tout de même par la suite des scènes terribles, vraiment difficiles. Toujours avec beaucoup de délicatesse pourtant, toujours du grand Spielberg qui sait mettre les choses choquantes au second plan, nous faire voir autre chose, d’autres personnages. Ce n’est pas sans rappeler La Liste de Schindler selon l’Homme, fan. Une référence donc !

Au final 2h30 qui passent comme de rien, des paysages magnifiques et un film très émouvant!

– L’avis très étayé de Cécile –

——————————————————————-

Résultat du Concours

Vous avez été 60 à participer, 2 d’entre vous vont pouvoir lire le livre :

Il s’agit de  Esmeria  et  Lilu !

Bravo à vous deux, j’attends vos adresses par mail svp monpseudo 08@gmail.com

———————————————-

Désolée pour les perdants, vous pouvez encore jouer à ces concours :
Mortelle Adèle (BD) / Masking Tape (déco – cadeau) / Black Moon (roman) / Thierry Mugler (parfum) / Michel Lafon (romans) Lov Organic (thé) / Une cité (album) + MP L’édune – 2vives voix /  Rue du commerce (DVD Blu Ray) /Hachette Cuisine (livre de recette) / ELF (maquillage)

Nous suivre et partager :
error0