Contes et Légendes : Les chevaux illustres

Contes et Légendes

Les chevaux illustres

De Pierre Davy et François Roca

Album illustré (beaucoup de texte)

Nathan, octobre 2011
9782092535585, 16€90

Présentation de l’éditeur :
Un album superbement illustré sur l’animal le plus respecté par l’homme : le cheval.
De l’Antiquité à nos jours, les plus belles légendes des plus célèbres chevaux et de leurs cavaliers : Bucéphale et Alexandre Le Grand ; Incitatus et Caligula ; Bayart et les frères Aymon, chevaliers de Charlemagne ; Rossinante et Don Quichotte ; Black Bess et Turpin, le détrousseur de diligences.

Mon avis :
Cet album grand format, avec illustrations dignes d’œuvres d’art, nous propose de redécouvrir les chevaux légendaires de l’Antiquité à nos jours.

Nous découvrons ainsi :
– Bucéphale, le cheval d’Alexandre le Grand, cheval conquérant
– Incitatus , cheval empereur de Caligula
– Bayart, cheval -fée
– Rossinante, cheval-paladin de Don Quichotte
et d’autres chevaux! De petites histoire pour redécouvrir les chevaux célèbres, avec de très jolis mots et d’encore plus belles illustrations.

Ce livre se présente comme un beau livre d’art, laissant la part belle sur la couverture à l’illustration et ajoutant de belles lettres d’or. Cette belle présentation donne donc au livre une part de magie auxquels sont sensibles les jeunes lecteurs. Une collection à suivre, qui reprend les auteurs (et textes?) de l’ancienne collection format roman Contes et Légendes que j’ai toujours beaucoup appréciée.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Cheval de Guerre de M. Morpurgo [LC#Guerre]

En ce 11 novembre (11/11/11) nous avons décidé avec Liyah nous aussi de parler de la guerre… Une nouvelle lecture croisée donc, pour laquelle Liyah vous présente un album : Six hommes de David McKee. Moi pour changer je ne suis pas en avance et je n’ai pas eu le temps de programmer mon article… Mais aujourd’hui je vous parle de la première guerre mondiale, d’un point de vue original… celui d’un cheval!

Cheval de guerre

de Michael Morpurgo

roman jeunesse

Gallimard Jeunesse, 2002
Folio Junior, 201 pages
9782070619474, 6€70

Thèmes : Première Guerre Mondiale, Amitié, Relation homme-cheval

Présentation de l’éditeur :

Joey, le cheval de ferme, devient cheval de guerre en 1914.
Il va alors vivre l’horreur des combats auprès des Britanniques, des Français, ou du côté des Allemands. Pour lui, les soldats, les paysans ou les vétérinaires ne sont pas des ennemis mais des hommes, chez qui il rencontre la bonté comme la méchanceté. Joey partage leurs souffrances et leurs peurs et sait leur redonner de l’espoir. Grâce à Joey, découvrez une très belle et bouleversante histoire d’humanité, racontée avec simplicité par un grand auteur pour la jeunesse.

Mon avis :

Voici un roman original sur la première guerre mondiale. Original car le narrateur, Joey, est un cheval! Sous ses yeux c’est toute la guerre que l’on va suivre, de l’Angleterre à la France, d’un côté comme de l’autre.

C’est roman réellement émouvant, vraiment magnifiquement écrit, et qui nous permet de découvrir beaucoup de chose sur la première guerre mondiale. Les relations homme – animal y sont particulièrement exacerbées, on y découvre donc des personnages attachants, et d’autres dont on a du mal à comprendre la sauvagerie. Pourtant ce qui est le plus touchant dans ce roman c’est justement l’amour fort qui va relier Joey à des hommes. Contre la logique de la guerre souvent, en montrant tous les hommes dans l’égalité. Ainsi que ce soit du coté français / britannique ou du côté allemand, Joey va nous montrer des hommes bons et sensibles….

Un très beau témoignage fictif sur la première guerre mondiale, un des plus beau roman jeunesse sur ce thème !

Cette belle histoire vient d’être adaptée pour le cinéma, avec une sortie prévue en février 2012 ! Réalisé par Steven Spielberg, studios DreamWordks Pictures.

La bande annonce :

+ Pour aller plus loin sur la première guerre mondiale : Ressources et bibliographie jeunesse.
+ D’autres livres sur la Première Guerre Mondiale sur mon blog : Le journal d’Adèle de Paule du Bouchet
+ Une édition existe, illustrée par François Place… ça doit être chouette la mienne est celle d’origine… sans les illustrations !

Logo1.JPG

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Ounga Pouliche des steppes de Nathalie Pilley Mirande

Roman jeunesse

Ounga Pouliche des steppes

de  Nathalie Pilley Mirande


Zulma Jeunesse, février 2009
Prix : 5,50 €

Thèmes : Cheval, steppes, Mongolie, amitié

« Ah ! Vivre au plus près des chevaux qui galopent librement dans la steppe, monter à cru à la manière des Mongols… « 


Alice est une jeune fille actuelle, parisienne qui vit aux Etats Unis et parle russe… Sans qu’on ne sache trop pourquoi ni comment, on la trouve sur un camp de nomades mongoles où elle semble attendue… Bref passons, par la suite ça n’a pas grande importance… On voit bien qu’elle n’est pas de là, mais c’est l’occasion de tout nous décrire de tout nous expliquer sur cette vie en pleine nature, où les chevaux sont ultra présents. Une histoire sympathique, pleine de paysages et de personnes inconnues…

Je suis très partagée par ce livre. D’un coté l’histoire est très classique, mais en même temps je ne connaissais pas du tout la Mongolie… et j’ai appris pas mal de choses! Partagée cependant parce que ce roman jeunesse n’est pas raconté à la première personne… Ainsi à part quelques dialogues, ce roman ne permet pas vraiment de se sentir proche des personnages et toute l’histoire ne semble finalement qu’un pretexte à la découverte de la Mongolie.

Beaucoup de descriptions,  on sent bien que l’auteur veut faire passer son amour pour la Mongolie, nous faire vivre sa découverte…

Vous connaissez? 

Extraits :
« Tout l’après midi Alice s’initia aux gestes ancestraux que les femmes mongoles effectuaient dans la steppe depuis la nuit des temps : racommoder une paroi de feutre déchirée, doubler une veste de fourrure, tanner une peau de marmotte, battre l’aïrak, faire provision de bouses de yaks pour le feu…. Pendant ce temps l’aïeule Iénissa confectionnait des rubans de soie à franges dorées. Ils étaient destinés à décorer les chevaux qui participeraient au festival du Naadam le lendemain. »

Le petit plus :
A la fin, un carnet ethiologique permet d’en apprendre encore un peu plus, et même de faire un test (vraiment nian nian « Peux tu faire le bonheur d’un cheval? ») réalisé par l’auteur.

Mini-Biographie (source : le livre)
Nathalie Pilley Mirande est une passionnée de chevaux. Cavalière depuis l’enfance, propriétaire de pur-sang arabes, elle est également journaliste à 30 Millions d’Amis. On lui doit un premier roman pour la jeunesse, Coeur de mustang, ainsi que des cahiers éthiologiques dans la série Ranch de la Pleine Lune.

Nous suivre et partager :
error0