Le requin du bocal – Album humour !

RequinLe requin du bocal

Emmanuelle Eeckhout

Coll.Pastel

École des loisirs (2009)

<> <> <>

Lili est une petite fille très volontaire. Un jour, elle décide qu’elle veut un animal. Elle va donc trouver ses parents et leur dit : « Je veux… Un éléphant ! Puis c’est un crocodile, un kangourou, un manchot… Bref.

A chaque demande, les parents, rusés, n’opposent pas une fin de non-recevoir, mais arrivent à la faire changer d’idée en chargeant les animaux de beaucoup de défauts (l’éléphant veut toujours aller en promenade, le crocodile boude et pleure tout le temps, le kangourou vole les jouets des enfants…).

Sauf qu’à la fin, la petite fille n’a plus d’idée. Avant qu’elle n’imagine autre chose, les parents lui proposent alors une créature très rare : Un requin de bocal ! Vous aurez sans doute compris de quoi il s’agit, sinon, la vidéo ci-dessous vous le dira…

<> <> <>

Quel parent ne s’est jamais retrouvé dans cette situation ? Un enfant (parfois plusieurs !!) insistant lourdement pour avoir un animal…

Un petit album bourré d’humour, qui amusera autant les petits que les parents ! Les images, gaies et colorées, illustrent parfaitement le propos (des photos sont parfois incorporées au dessin, c’est assez marrant.)

<> <> <>

Je n’ai pas grand-chose à ajouter, si ce n’est : Faites-vous plaisir, lisez-le !

<> <> <>

Pour connaître toute l’histoire et voir plus d’illustrations, c’est par ici :

challenge albums 2017

Ma « x »ème participation au challenge albums… ;)

 

challenge albums 2017Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Itto le pêcheur des vents – livre cd

 VentsItto le pêcheur des vents

Anne Montange & Élise Mansot (ill.)

Actes Sud Junior (2001)

Cité de la Musique

* * * * *

Le vieux maître de sho, après avoir donné plus de 1000 concerts, décida un jour qu’il était temps pour lui de se retirer. Il fit ses adieux et on ne le revit plus à la cour. Sa place resta vide, personne n’osant le remplacer…

Il s’installa sur l’île des Vents, dans une petite maison en bambou, où il coupait son bois, tirait son eau du puits, cultivait son riz et regardait la mer. Une vie paisible et sans surprises, jusqu’au jour où il trouva un poisson frais sur la pierre où, d’ordinaire, il posait sa théière. Au bout de quelques jours et de quelques poissons, il se rendit compte qu’il était observé par un jeune garçon…

* * * * *

Vents

Sho ou « Orgue à bouche »

Un mot d’abord sur « l’objet-livre » : C’est un petit album carré (21 x 21 cm) très agréable au toucher. Sa couverture est solide et souple à la fois, on dirait presque qu’elle est « matelassée ». Le papier est épais et de bonne qualité. La police de caractère du texte est assez grande, ce qui a son importance quand on lit à voix haute devant plusieurs enfants, je vous assure !

L’histoire est très mignonne, une histoire qui parle d’amour de la musique, de transmission et de patience. A la fin du livre, 4 pages documentaires expliquent l’origine du sho, comment on l’utilise, comment on le conserve, où et pour qui il était joué…

La voix de la conteuse et la musique du sho se succèdent tour à tour avec délicatesse.

Les illustrations pleine page sont très douces (on dirait de la craie grasse par moments, mais ce doit être de la peinture !) avec la plupart du temps des couleurs pastelles et les personnages sont souriants, calmes. Les illustrations participent bien au côté « zen » de cette histoire et de la musique du sho.

Une bien jolie découverte !

* * * * *

L’instrument dont il est question dans cet album est le shō

Si la musique japonaise vous intéresse, ce site propose une page sur le sujet : Musicologie.org

* * * * *

Page d’Anne Montange sur le site de la Maison des écrivains et de la littérature

Le site d’Élise Mansot, l’illustratrice

Et pour écouter le son de cet instrument étonnant, c’est par ici :

Un conte qui participe au « mois du Japon » chez Lou et Hilde

Japon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le club des baby-sitters

Série Le club des baby-sitters, pour les adolescents dès 10 ans. Une série qui raconte le quotidien de jeunes américaines qui font du baby-sitting.

clubdesbabysittersLe club des baby-sitters
d’Ann M. Martin

traduit de l’américain par Vanessa Rubio
illustré par Karim Friha

Folio junior, 1986 – réédition 2016

Le club des baby-sitters est une série de romans pour adolescents américaine, parue dans les années 80. Les aventures de Mary Anne, Claudia, Lucy et Kristy, élèves de cinquième, je les ai découvertes au collège. Ces jeunes amies font déjà du baby-sitting, mais Kristy décide un jour de créer un club, pour qu’en un seul appel les voisins puissent facilement trouver quelqu’un pour garder leurs enfants. Ce sont leurs aventures de baby-sitting, mais aussi leurs histoires personnelles que l’on va suivre au fil des tomes.

Le tome 0, La fondation du club, a été écrit à posteriori par Ann M. Martin, et il permet de mieux connaître les quatre personnages principaux et surtout leur histoire personnelle. En effet chacune a une particularité, et tout ces détails se révèlent ensuite très important dans l’histoire générale, au fil des tomes. Mieux les connaître permet donc un attachement plus fort.

Les Personnages du Club des baby-sitters

Kristy, le personnage principal, créatrice du club des baby-sitters, vit avec sa mère et ses trois frères, deux grands et un petit, qu’elle garde souvent. Elle a bien du mal à accepter le nouvel ami de sa mère, Jim, et ses 2 enfants… D’autant plus que son père ne lui donne plus de nouvelles ! Avec elle ce sera surtout le thème de la famille recomposée.

Mary Anne vit seule avec son père, depuis le décès de sa mère quand elle était petite. Son père est très protecteur envers elle, et elle va tenter, peu à peu de prendre son envol… et en premier lieu d’avoir le droit de faire du baby-sitting !

Claudia est une artiste, pas du tout intéressée par l’école. Il faut dire que sa grande soeur est une sorte de petit génie, et qu’elle fait tout pour ne pas lui ressembler. Contrairement à Kristy et Mary Anne, Claudia est une vraie adolescente, intéressée par la mode et les garçons ! Sa grand-mère, Mimi, est un personnage adorable et posé.

Enfin Lucy vient d’arriver dans leur petite ville. Elle quitte New-York avec joie. Harcèlement, diabète, Lucy cache plusieurs secrets !

Les histoires du club des baby-sitters sont intemporelles, même si à bien y regarder, on peut noter de grosses différences avec le quotidien des adolescents actuels. Pas de téléphone portable, ni d’Internet… Quelques dollars seulement pour une après-midi de baby-sitting… et il faut bien le dire aussi, le fait qu’elles ne soient qu’en 5ème mais gardent tout le temps de jeunes enfants. Parfois elles gardent des enfants de 8 ans, alors qu’elles n’en n’ont que 11. Tout ces détails je les vois aujourd’hui, avec mon regard d’adulte, mais adolescente j’avais surtout était emporté dans leur monde ! Les expériences de baby-sitting sont souvent drôles, et on suit d’un tome à l’autres leurs histoires personnelles.

Dans le tome 1, les filles vont faire leur premières expériences de baby-sitting, pas toujours de tout repos. Le tome 2 sera un brin stressant, avec un personnage qui rôde… Dans le 3 on découvrira plus Lucy, diabètique, harcelée dans son ancienne école. Et dès le 5ème tome une nouvelle baby-sitters arrive dans l’histoire !

Le club des baby-sitters, dans cette nouvelle édition, respecte l’ordre de l’auteur, contrairement à de précédents tomes, regroupés par thèmes. Privilégiez donc l’ordre des tomes pour découvrir nos quatre amis (et même plus au fil des tomes), et leurs histoires, parfois poignantes et touchantes, mais souvent très drôles !

+ La page Gallimard

Club des Baby-Sitters

+ Plusieurs adaptations tv / ciné existent au Canada et aux Etats Unis, mais je ne les ai jamais vu en France… La série (des années 90) était disponible sur Netflix, je ne sais pas si c’est toujours le cas, le film des années 90 semble introuvable, quant au film des années 2000, je ne suis pas sûre qu’une version française existe… mais c’est vous dire le succès de cette série outre-atlantique dans les années 90 !

+ Challenge YA#5

Adam et le grand secret

AdamAdam et le grand secret

Belya D. Dogan – Philippe Bringel (ill.)

Collection « A pas de chat »

Éd. Philya (2015)

^^^^^

Adam, petit homme pas plus haut que 3 pommes, part à la recherche de la Magie, noyée au fond des mers, avalée par un géant… Ou la grande aventure d’un petit marin !

^^^^^

Un joli petit conte, au vocabulaire pas si simple pour des petits (il est conseillé à partir de 4 ans), mais il y a un lexique pour les mots difficiles à la fin. J’aime beaucoup la façon dont le texte est présenté. En plus, il est écrit sur fond blanc, avec une police de caractère simple et assez grosse, des interlignes importants, bref, c’est très lisible.

L’histoire est mignonne, une sorte de conte initiatique, avec des beaucoup de rimes et donc de rythme ! Encore une histoire qu’il doit être agréable de lire à haute voix.

Les illustrations ont des couleurs vives et lumineuses (j’aime beaucoup celle où l’on voit la baleine et le bateau vus de haut !)

Bref, un petit album très sympathique que je vais proposer aux enfants dyslexiques comme aux autres !

Article donnant plusieurs liens vers des collections adaptées aux dyslexiques.

^^^^^

« Les interlignes et les espacements entre les mots sont plus grands qu’à l’ordinaire, une syllabe sur 2 est écrite soit en noir, soit en gris, pour pouvoir différencier chaque phonème, la police de caractère est simple et sans élément parasite, et enfin, le fond de page est clair et uni pour faire ressortir le texte. » Livre-Acces

^^^^^

Adam et le grand secret est le premier album de la collection « à pas de chat ». Cette collection souhaite encourager et favoriser l’acquisition de la lecture dès 4 ans. Ce sont des livres qui s’adaptent à tous les enfants, et cela qu’ils soient : dyslexiques, dyspraxiques ou normo-lecteurs. Éd. Philya

^^^^^

Les éditions Philya

Le blog de l’illustrateur, Philippe Bringel

Une interview des deux auteurs, qui ont collaboré sur plusieurs projets et monté ensemble cette maison d’édition.