Le grand livre des petits trésors

GrandLivrePetitsTrésorsLe grand livre des petits trésors

Nadine Robert & Aki (ill.)

Éditions Gallimard Jeunesse (2015)

Tatsuo adore ramasser toutes sortes de petits objets qu’il trouve dans la nature. Sa grand-mère le sait bien, c’est pourquoi elle lui offre un beau sac rouge pour y mettre ses trésors.
Ensemble, ils parcourent six lieux différents : le bord de la rivière, la ville, la forêt, la campagne, le parc, la plage. Les deux promeneurs contemplent ce qui les entoure, s’émerveillent des beautés de la nature et des petites traces laissées par l’Homme.

Mon avis : A mi-chemin entre album, documentaire et livre-jeu, ce livre me semble intéressant pour initier les plus jeunes à l‘écologie. Il n’en parle pas directement, mais quand on regarde les « trésors » trouvés par Tatsuo (qui peuvent être une coquille d’escargot vide, des pétales de fleur ou encore une vis ou un bouton) on voit bien qu’il y a des choses qui n’auraient rien à faire dans la nature… Je dis qu’il s’agit aussi d’un album dans le sens où il y a une petite histoire et des dialogues entre Tatsuo et sa grand-mère.

GrandLivrePetitsTrésors

Et pourquoi livre-jeu ? Parce que toutes les deux pages le lieu de promenade change (bord de rivière, ville, parc, plage…) et qu’il y a à chaque fois à la suite, une double page qui récapitule les trésors trouvés et demande à l’enfant de rattacher le « trésor » à la chose à laquelle il appartient. Par exemple : Relier le bouton au pull ou les pétales de magnolia au magnolia…) De quoi apprendre quelques mots de vocabulaire au passage (un plectre, vous savez ce que c’est ? Moi je ne savais pas ! C’est un petit bout de plastique qui sert à jouer de la guitare, appelé aussi médiator).

J’ai bien aimé les couleurs, le dessin des décors et des animaux par contre je n’aime pas du tout la tête des personnages ! J’ai bien aimé aussi la page des « petits trésors vivants » (les animaux !). Une bonne idée d’activité à faire avec les enfants (qui parfois râlent quand on veut aller se promener…) que cette « chasse au trésor » !

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Un goûter en forêt – Album

UN GOUTER EN FORETGouter

Akiko Miyakoshi

Traduit du japonais par Nadia Porcar

Coll. Mini Album Syros

Syros (2011 rééd. 2015)

***

L’auteure : Encore étudiante aux Beaux-Arts de Musashino, Akiko Miyakoshi reçoit « le Grand Prix Nissan des livres pour enfants ». Elle utilise différentes techniques d’illustration : dessin au fusain, collages, animations… C’est son premier album publié en français.

L’histoire : Ce matin, tout est blanc. Le papa de Kikko décide d’aller déblayer la neige chez la grand-mère de Kikko et il en profitera pour lui apporter un gâteau pour son gouter. Oui mais voilà, papa est parti et le gâteau est resté sur la chaise… Kikko décide alors de rattraper son papa. Elle se prépare, mets son bonnet et ses gants rouges, prend le gâteau et la voilà partie, marchant seule dans la neige au milieu de la forêt. Elle aperçoit soudain son père et se met à le suivre. Mais où va t-il ? Kikko ne connait pas cette maison. Elle s’approche et s’aperçoit qu’elle a suivi… un ours ! La maison est pleine d’animaux, mais ils sont tous très gentils et aideront Kikko a retrouver son chemin.

Une jolie histoire d’amitié et d’entraide, avec de très jolies illustrations « granitées » en noir et blanc (du fusain ?) rehaussées de quelques touches de couleur (rouge et jaune). Certaines pages ont l’air d’être dessinées sur un carton gaufré, cela donne une vraie impression de relief. On croit tout d’abord à un « remake » du petit chaperon rouge (le bonnet rouge, le gâteau que la petite fille apporte seule à sa grand-mère, la forêt, les animaux) mais au final ce n’est pas ça ! Un joli conte que les apprentis lecteurs pourront facilement déchiffrer tout seuls.

Le site de l’autrice

GouterForetbisSignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Adam et Thomas #Concours

Roman pour adolescents dès 10 ans

Adam et Thomas

d’Aharon  Appelfeld

illustré par Philippe Dumas
Traduit de l’hébreu par Valérie Zenatti

Ecole des Loisirs, 2014
Médium 15,00 €
9782211217309

Présentation de l’éditeur  – en attente de mon avis complet (en cours de lecture):

Quand la mère d’Adam le conduit dans la forêt, elle promet de venir le chercher le soir même. « Aie confiance, tu connais la forêt et tout ce qu’elle contient », lui dit-elle. Mais comment avoir confiance alors que la guerre se déchaîne, que les rafles se succèdent dans le ghetto et que les enfants juifs sont pourchassés ?
La journée passe.
Adam retrouve Thomas, un garçon de sa classe que sa mère est également venue cacher là. Les deux gamins sont différents et complémentaires : Adam sait grimper aux arbres et se repère dans la forêt comme s’il y était né. Thomas est réfléchi et craintif. À la nuit tombée, les mères ne sont pas revenues. Les enfants s’organisent et construisent un nid dans un arbre. Ils ignorent encore qu’ils passeront de longs mois ainsi, affrontant la faim, la pluie, la neige et le vent, sans oublier les questions essentielles : qu’est-ce que le courage ? Comment parlent les animaux ? D’où vient la haine ? À quoi sert l’amour ?

Un roman acclamé par la critique (sur Ricochet par exemple), et élu meilleur livre jeunesse de l’année par le magazine LIRE.

« Ils marchaient main dans la main, rapidement. Il arrivèrent à la lisière de la forêt avec le lever du jour.
– Mon petit Adam, dit la mère, nous sommes arrivés, n’aie crainte. Tu connais parfaitement notre forêt et tout ce qu’elle contient. »

Aharon Appelfeld est né en 1932 à Czernowitz en Bucovine. Il a été déporté en 1940 dans un camp de concentration en Ukraine, d’où il s’est évadé Citoyen israélien, il a publié de nombreux romans dont Histoire d’une vie (prix Médicis étranger 2004), Le garçon qui voulait dormir (2011).

 L’école des Loisirs fête ses 50 ans : à cette occasion des cadeaux chaque semaine vous sont aussi offerts sur le site dédié ! Cette semaine une chanson de saison :

Concours

Tentez de gagner ce roman !

en partenariat avec l’école des loisirs

Pour participer il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :
1-  Quel livre vous tente le plus dans le catalogue Ecole des Loisirs ?

 

+ Chances supplémentaires
* Suivre l’Ecole des Loisirs l'école des loisirs sur Facebook l'école des loisirs sur Twitter l'école des loisirs sur Instagram l'école des loisirs sur Instagram

* Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Pinterest
* Relayer ce concours (donner le lien direct)
* S’incrire à la newsletter (colonne de droite)
* Commenter ailleurs sur le blog (hors concours)
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)

*~*~*

Concours ouvert du 21 au 29 décembre, France M. Règlement
Retrouvez tous les concours du Calendrier de l’avent !

Premier tirage : Atsuki (chance non vérifiable)

Bravo à Agnes Berbesson
Merci de m’envoyer votre adresse !

Nous suivre et partager :
error0

L’oizochat de Rémi Courgeon

Album dès 6 ans

L’oizochat

de Rémi Courgeon

Mango Jeunesse, 2014
9782740431474, 14,50€

L’Oizochat est un album étrange, avec autant de lecture qu’il est de lecteurs.

Un Oizochat arrive dans la forêt de Cédille, où personne ne parle  sa langue. Cet étrange est d’abord considéré comme un monstre, avant d’être employé pour toutes les tâches ingrates… Pourtant, la vie est bien faite et malgré de nombreuses désillusions, Oizochat avance dans la vie !

Les plus jeunes lecteurs y verront une histoire simple, mais belle, avec des moments très sombres mais une aussi beaucoup de poésies. Les plus grands y verront les traces de conflit armé, d’immigration forcée, d’intégration difficile… L’imaginaire de l’auteur offre un panorama très particulier qui permet de réfléchir sur de nombreux thèmes, ou tout simplement de se laisser porter par les mots et les illustrations.

J’aime beaucoup les albums de Rémi Courgeon, ils incitent toujours à la réflexion, tout en offrant des histoires belles à lire et partager.

Un album double, qu’il ne faut pas hésiter à lire et relire…

Gabriel en parle aussi sur la Mare aux Mots

cadeaumaestro

Nous suivre et partager :
error0