Juin : l’estime de soi, le harcèlement

logoalbums2016.jpg

Challenge AlbumsMois de Juin Estime de soi – Harcèlement

♣♣♣

Dans une collection qui s’intitule « Je suis comme ça« , Mango Jeunesse propose plusieurs titres avec des personnages qui ne s’aiment pas ou qui sont différents des autres :

Gaston est mollasson – Jonas ne tient pas en place – Chloé ne fait que loucher – Ophélie est étourdie – Eliot zozote – Astrid est trop timide – Bénédicte se trouve trop petite – Timothée a les oreilles décollées – Gaëtan se trouve trop grand – Juliette n’aime pas ses lunettes et pour finir, celui que je vais vous présenter : Roberto se trouve trop gros.

Estime de soi Roberto

Roberto est un baleineau. Alors forcement, il est gros. Et tous ses copains se moquent de lui. On l’appelle « Bouboule », on le traite de « monstre marin » ou de « balourd de mer », bref tous les jours Roberto prend des kilos et tous les jours on se moque de lui. Il finit par s’éloigner de tous. Jusqu’au jour où ses « amis » on besoin de lui et de sa force…

Un petit album très mignon pour parler de la différence, du respect, de l’estime de soi. Les illustrations au trait simple et tout rond, très colorées sont très jolies.

Une collection que je découvre, un peu tard à priori, la plupart des albums ont l’air d’être épuisés (vive les bibliothèques et les boutiques d’occasion !) et c’est bien dommage car les autres titres ont l’air intéressant aussi.

♣♣♣

estime de soi ClaraClara est trop gourmande ! De Cécile Lavocat chez Magnard Jeunesse (2001)

Clara la vache se trouve un peu serrée dans sa robe. Et puis, quand elle regarde les autres dames, ou encore les magazines, elle trouve qu’elle est vraiment très grosse ! Elle décide donc de se mettre au régime… Mais ça la mine et tout le monde croit qu’elle est malade !

Les images sont rigolotes avec des couleurs vives bien pétantes et un dessin simple mais expressif. Un album complètement amoral qui dédouane totalement les gourmands !! Pourquoi j’ai lu ça, moi ? Une tablette de chocolat ? Ou ça ???

♣♣♣

estime de soi hérisson

Georges cherche un ami de Yoko Yamazaki et Yoko Imoto – Mango Jeunesse (2001)

 Georges, le petit hérisson est triste. A cause de ses épines, les autres ont peur de l’approcher et il n’a pas d’ami. Il n’est pas toujours facile de se faire accepter quand on est différent… Georges en deviendrait presque méchant tellement il est triste ! Une histoire très mignonne, bien servie par des illustrations douces aux couleurs pastels… Si douces que nous aussi on aimerait caresser Georges le hérisson !

Les chouchous de Mini hérissonne – 7 mois

Chaque mois j’essayerai de vous faire un petit récap, en quelques avis rapides, des livres que ma mini hérissonne a particulièrement appréciés ! Voici notre top 3 du mois !

Les chouchous de Mini Hérissonne
– entre 7 et 8 mois –

Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier - Caresse le chat.Bébé Balthazar

La série Bébé Balthazar a un petit air vieillot de prime abord, avec ses vichy de couleurs sur la couverture et ses illustrations douces. Ce sont pourtant des petits cartonnés qui viennent de sortir, et qui plaisent beaucoup ici ! Ces petits albums sont bien pensés, et évoluent avec l’âge du petit lecteur !
A chaque fois on trouve une vraie histoire -très simple-, qui prend place dans le quotidien de l’enfant, et avec des matières à toucher. L’auteur s’adresse au bébé à chaque page ou presque, ainsi l’enfant se retrouve, en grandissant, véritablement acteur de l’histoire, participant et imitant le bébé Balthazar.

Un petit format cartonné que mini hérissonne trouve idéal à manger, et surtout ces illustrations très douces mais qui contrastent suffisamment, sur le fond blanc, pour attirer le regard de bébé.

Il existe plusieurs titres dans la collection mais Caresse le chat est notre préféré car on y trouve évidemment un chat, mais aussi un hérisson ! Des animaux déjà bien connus de ma mini !

Bébé Balthazar – Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier – Hatier Jeunesse, 5,95. Titres déjà parus : Caresse le chat, Coucou le chien, Pour toi, Je t’aime, La couleur du ciel, Ecoute le silence, Le livre des mercis, Bonne nuit moi.  

Zékéyé et l’oiseau de pluie Nathalie Dieterlé - Zékéyé et l'oiseau de pluie.

Un album cartonné mais d’un format un peu plus grand et solide -moins sympa à manger…- mais qui a l’avantage de cumuler histoire, matières à toucher et sons ! Un vrai coup de coeur, à la fois pour mini hérissonne qui l’adore, mais sans être trop lassante pour le lecteur !
Zékéyé, un petit enfant au joli nom sonore que l’on retrouve à priori dans d’autres aventures, part pour réveiller l’oiseau de pluie; car il fait bien trop chaud. Singes de la forêt, éléphants, villageois et leur tam-tam, le parcours de Zékéyé permet de rencontrer des sons originaux, rythmés parfois, ou doux comme la pluie !
Mini hérissonne était d’abord surtout intéressé par les sons dans ce livre – qu’on a commencé à lui lire vers 5/6 mois – mais depuis peu, elle a compris le principe des matières à toucher dans les livres, et elle s’en donne maintenant à cœur joie, notamment sur la fourrure du singe de la première page !

Zékéyé est un petit personnage récurrent de Nathalie Dieterlé, mais habituellement dans des albums « classiques », parus chez Hatier puis Hachette.

Nathalie Dieterlé – Hachette Jeunesse, 2014 – 12,50€

Tatsuhide Matsuoka - Saute.Saute

Ce petit cartonné qui n’offre ni matière à toucher, ni son, ni histoire est finalement le GROS COUP DE COEUR de ma Mini Hérissonne ce mois ci ! C’est bien simple, il suffit maintenant de prendre le livre et de lui lire le titre pour qu’elle éclate de rire !

Dans ce petit livre, qui se tient à la verticale, chaque double page présente un animal, puis la suivante le même animal mais qui saute. Simple, je vous l’avais bien dit. Mais voilà, les animaux sont bien contrastés, sur fond blanc, ils offrent des détails réalistes, et surtout, surtout, ils sautent !

Pour peu qu’on donne le ton, que l’on fasse sauter un peu le bébé sur nos genoux en même temps, c’est du gagnant à tous les coups ! C’est super de voir notre petite rigoler autant avec un livre, preuve d’une certaine compréhension et d’un repère puisque la simple vue du livre la fait maintenant rire…

Lassant pour le lecteur ? Pas tellement, car l’auteur à ajouter quelques fantaisies pour casser le rythme, et qu’on peut facilement inventer de nouvelles façons de faire découvrir ce titre !

Tatsuhide Matsuoka – Saute – Ecole des Loisirs, 2014 – 6€ 

Voici donc les trois titres préférés de ma mini hérissonne ! Elle commence à bien savoir ouvrir et fermer les livres seule, mais il lui manque encore la patience et parfois la dextérité, sur certains livres ou certains volets… à suivre le mois prochain !
Et vous les préférés de vos enfants ?

Mini hérissonne s’éveille ~ Hochets

La semaine dernière je vous ai parlé de la balancelle qui occupe mini hérissonne, quand elle ne dort pas, c’est à dire assez souvent, mais elle a aussi quelques beaucoup de jeux d’éveil qu’elle adore !

Le premier qu’elle a aimé regardé, accroché à sa nacelle, c’est le hochet à grelot Simon le hérisson (forcément) de la marque Lilliputiens. La petite clochette, les pieds qui claquent, le nez facile à manger, il plait beaucoup, d’autant plus qu’il est facile à accrocher pour nous suivre partout. Par contre, niveau prise en main, impossible les premiers mois !

hochet1

Jusqu’à un mois, le visuel lui suffisait, mais rapidement mini hérissonne a voulu toucher, attraper, porter à la bouche, souvent à grands ratés, à coups dans le visage ou sur la tête…

Du coup je lui ai acheté deux autres Simon, plus petits et faciles, le hochet premier âge et le petit Simon vibrant. L’un comme l’autre sont faciles à tenir, et elle adore manger leur nez, mais impossible encore pour elle de s’en servir complètement (le pouet est difficile à appuyer, et la vibration demande beaucoup de coordination)

hochet

Mais elle a aussi adopté Sophie, la célèbre girafe ! Sous sa forme classique, à partir de 3 mois environ, bien avant le hochet tout doux ! Facile à tenir, à secouer, à manger, il a tout pour lui plaire puisqu’il fait du bruit dès qu’elle le bouge un peu. Bien qu’il y ait une partie en plastique, il est accompagné de tissu qui l’entoure bien et elle ne s’est jamais fait mal avec !

hochet4

Mini hérissonne est volage, elle aime changer, découvrir, et chaque nouveau jouet devient automatiquement son préféré… un petit moment ! On a donc arpenté les brocantes pour trouver de nouveaux jouets, facilement lavables, pour qu’elle puisse changer souvent. Elle est pourrie gâtée, mais quel plaisir de la voir s’épanouir, découvrir, discourir avec ses nouveaux amis !

Dans le top de ses préférés de 3 à 4 mois, 3 papillons
– Le papillon Vtech, bien que le son soit fort, répétif, les activités annoncées très surestimées (découvrir les formes, les chiffres…), lourd… bref pas le préféré des ses parents, mais elle adore, et le petit coeur qui clignotte la passionne, de même que les ailes qui brissent !

hochet3

papillons– Le papillon d’activités Bawi, qui propose plein de petites surprises, dans tous les coins : pouet, cachette, différentes textures, couleurs… Un gros papillon tout doux, qui l’impressionne un peu par sa taille mais qu’elle tente tout de même de manger !

– Le papillon à manger Fisher Price : un hochet dur avec des petits anneaux faciles à mettre à la bouche et des ailes qui font un joli bruit de papier ! Tout simple mais avec une prise en main aisée.

Hérissons, papillons, girafes, des animaux qu’elle dévore tant qu’elle peu… mais il y a aussi un lapin, un écureuil, un poussin et bien d’autres !

Et vous quels sont / étaient les jeux d’éveil préférés de vos enfants ?

*

*

*

Non, non, je ne mahochetlilliputiensnge pas Simon. Jamais !

*

♥ Bonne fête Papa ♥

*

*

Rendez-vous la semaine prochaine pour un article, selon mon humeur, sur des doudous home made, notre poussette ou bien la diversification ! Vous préféreriez quoi d’ailleurs ?

*** Concours pour un coffret de naissance ***

Voyage, voyage… #Nathalie

Alors, avec, il est vrai, quelques semaines (mois !) de retard, voici enfin ma sélection d’albums « voyage » !

Il y a les « vrais » voyages, ceux qui nous font nous déplacer physiquement, pour aller voir d’autres lieux, de nouveaux paysages… Et puis il y a les voyages imaginaires. J’ai mis un peu des deux, profitant de ce thème  pour vous présenter plusieurs albums que j’aime beaucoup. 4 albums = 4 coups de cœur — Petit mot de Hérisson : article programmé pour aujourd’hui 4 octobre, puisque le rendez-vous albums du mois porte sur les coups de coeur ! —

Pêcheur de couleurs

Eric Battut – Michel Piquemal

Didier Jeunesse (2011)

coll. Les p’tits Didier

pecheurs-de-couleurs

« Dandine est heureuse dans son pré, car l’herbe y est si douce et sucrée… et puis si fraîche, si belle , si verte, qu’elle ne pourrait plus s’en priver.
Mais quand elle voit passer le train, elle voudrait bien partir au loin. »

Elle appelle donc son ami Martin, l’oiseau qui pêche les couleurs, et ensemble, la vache Dandine et lui vont découvrir d’autres pays…

Un texte et des illustrations qui se répondent pour une découverte des couleurs toute en subtilité.

Sur un texte de Michel Piquemal, le premier album d’Éric Battut publié en France !

Iericbattut
(à partir de 4/5 ans)

Thèmes : Amitié, Couleurs, Poésie, Voyage

La couverture est peu tristounette, mais les illustrations à l’intérieur sont belles ! Colorées, lumineuses, un vrai régal pour les yeux…

Et puis il y a le texte : Des rimes deci-delà (j’adore ça !), une histoire poétique et sympathique, et une typographie qui facilite la lecture à voix haute :

« Ils sont allés jusqu’à la mer, là où le bleu est à la fête, le bleu turquoise, bleu outremer, le bleu pervenche et de ciel clair…Là-bas, au loin, passe un bateau, et notre amie rêve à nouveau. Adieu le bleu, voici le jaune, le jaune du sable du désert qui est comme une grande mer. Dandine est un peu fatiguée d’avoir tellement marché. Mais brillante au-delà des dunes, la tache rouge du soleil lui donne envie d’aller plus loin… »

Un très bel album.

___________________________________________

Epik au pays des hautes herbes

Textes et sculptures : Alain Burban

Photos : Marc Loyon et Paskal Martin

Ateliers Art Terre (2002)

epik-au-pays-des-hautes-herbes-4217213

A partir de 5 ans

Thèmes : Conte, Amitié, Poésie, Voyage

« Epik est un hérisson qui aimerait bien être un peu plus grand pour voir au-dessus des hautes herbes.

Envoyé dans l’étrange atelier de Maître Farsouk, il va être successivement transformé en coucoucloc, monté sur un vélo sans freins, puis lancé dans les airs… Epik redescendra-t-il un jour sur terre ?

L’histoire est amusante et prenante, les personnages incongrus et sympathiques, mais ce qui m’a le plus marqué dans cet album, ce sont les illustrations : C’est un sculpteur, Alain Burban, qui a fabriqué les personnages et les décors à partir de bric et de broc (vis, boulons, clous, plaques de métal…) et deux photographes ont pris les décors en photo. J’avais découvert cet album au Salon du livre jeunesse de Fougères, où il y avait une exposition présentant les maquettes ayant servi pour faire l’album, c’était très chouette ! (le site de l’éditeur )

Un album très original.

___________________________________________

Celui-ci ferait plutôt parti des « voyages imaginaires »

Pas-du-tout-un-carton !

Antoinette Portis

Kaléïdoscope (2008)

pas-du-tout-un-carton---631582-250-400

(à partir de 3/4 ans)

Thèmes : Voyage imaginaire, carton

Qui a dit qu’un carton d’emballage ne servait qu’à emballer ?
Les grandes personnes, bien sûr !
Et qui serait capable de transformer
ce même carton en de multiples jeux, plus amusants les uns que les autres ?
Un enfant (sous la forme d’un lapin)…
Évidemment.

Celui-ci, c’est à la fois la découverte d’un album très amusant et à la fois les souvenirs inoubliables d’une maman ! Mon fils ne pouvait pas voir un carton sans le mettre sur sa tête ou sans rentrer dedans… Le must : j’ai récupéré un jour un carton de réfrigérateur : il était fou !! Il pouvait nager dedans, il était super content… (comme quoi, hein, ça coute pas toujours forcement cher de faire plaisir à ses gamins !! Bon ok, surtout quand ils sont petits…)

___________________________________________

Pour le dernier, je triche un peu : ce n’est pas vraiment un voyage (quoi que ?),  juste une balade en voiture…

A fond la caisse avec Steve Mac Kouïn

Taï-Marc Le Thanh

Christophe Merlin

Seuil (2009)

a-fond-la-caisse-avec-steve-mac-kouin-632902-250-400

Un album grand format à partir de  5  ans

Thèmes : Voiture, vitesse, désert américain, humour

Steve Mc Kouïn rêve de vitesse au volant de la grosse voiture de son père.

« Si j’emprunte la voiture de papa et que je lui rends ce soir, il ne s’en apercevra probablement pas. »

Un petit garçon passionné de vitesse (et légèrement hyperactif !!) emprunte la voiture de son père pour une folle balade à travers la ville puis le désert, poursuivi par les hommes du shérif… Et bien d’autres encore ! «mais Steve Mac Kouïn s’en moquait. Lui, ce qui l’intéressait, c’était la vitesse» Un hommage à l’acteur passionné de voiture (Steve McQueen) et aux grands espaces américains. Un très bel album (grand format, de très belles illustrations avec des cadrages façon cinéma) avec un texte rythmé et dynamique qui plaira à beaucoup d’enfants (et pourquoi pas, aux parents aussi !)

Bref, un album dépaysant !