Des livres… qui parlent de livres !

Premiers romans Nathan

Le livre qui fuit de Roland Fuentès et Amandine Laprun (2016)

Super Lecture Boy d’Arnaud Alméras et Clément Devaux (2016)

*****

LivresSuper Lecture Boy (dès 8 ans)

C’est la récré, les enfants jouent tranquillement dans la cour, quand un hélicoptère arrive au dessus de l’école. Il fait un bruit infernal ! Soudain un filet tombe sur Madame Martin, la maîtresse des CM1 et l’emporte vers l’hélicoptère… N’écoutant que leur courage, Rose et Thomas s’élancent vers la maîtresse, mais trop tard, l’hélicoptère les emporte tous les trois vers une mystérieuse destination…

Un petit roman qui me semble tout à fait adapté à cet âge : Pas trop gros, il fait environ 50 pages, la police de caractères est plus petite que pour les romans premières lectures, mais reste assez grosse. Il y a encore beaucoup d’illustrations, rigolotes (j’aime bien la tête de la maîtresse quand elle sort de la machine…) et avec des couleurs plutôt vives. L’histoire est pleine de rebondissements et d’humour (le méchant s’appelle « Ongl » et c’est le mal incarné !!)

Le site de l’auteur Arnaud Alméras

Je n’ai pas trouvé de site pour l’illustrateur Clément Devaux (c’est, entre-autres, le dessinateur de la bd « Anatole Latuile » et l’illustrateur de Clodomir Mousqueton)

Une suite est sortie, dont le titre me plaît bien : Menace sur la bibliothèque !

-_-_-_-_-

Le livre qui fuit (dès 7 ans) : Contient aussi l’histoire gagnante du concours « Plumes en herbe » CE2.

Le papa de Timéo lui a offert un très vieux livre à la couverture de cuir : « le secret des mots d’amour ». C’est un livre dans lequel on apprend à écrire une lettre d’amour véritable. Et ça tombe bien, car Timéo a bien l’intention de faire comprendre à Juliette ce qu’il ressent pour elle. Mais en se réveillant le lendemain matin, il s’aperçoit qu’il s’est endormi sur le livre et que quelques lettres sont collées sur son visage ! En feuilletant le livre, il s’aperçoit qu’il fuit…

Une histoire très mignonne, assez poétique et plutôt amusante ! Les illustrations ont un petit côté « vintage » avec trois couleurs seulement en plus du noir : rose / vert et jaune. Un type de dessin et surtout de « colorisation » très original. N’hésitez pas à aller voir les illustrations sur le site d’Amandine Laprun (voir plus bas).

A la fin de l’histoire, il y a celle imaginée par les élèves de CE2 de l’école primaire publique Marcel Cachin d’Avion (62), les gagnants du concours : Bravo à eux, j’ai trouvé leur histoire aussi bonne que celle imaginée par l’auteur !

LivresLe site de l’auteur Roland Fuentès

D’autres illustrations sur le site d’Amandine Laprun

-_-_-_-_-

D’autres idées de lectures pour le même âge (7/8 ans) dans cet article

D’autres livres qui parlent de livres :

Je m’appelle livre..../ Le voisin lit un livre / Ouvre ce petit livre et Regarde, un livre / C’est un livre de Lane Smith / L’extraordinaire garçon qui dévorait les livres  / Une fois encore d’Emilie Gravett / Le livre rouge / La dame des livres / La bibliothécaire de Bassora / Arto et la fée des livres  / Un livre ça sert à quoi ? / Un livre m’attend quelque part

D’autres sélections : A l’ombre du grand arbre  vous en propose une, Ricochet une autre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Histoire d’un livre depuis ses débuts

Livre   Je m’appelle livre et je vais vous raconter mon histoire

John Agard & Neil Packer (ill.)

Nathan (2015)

^ ^ ^ ^ ^

Plus de 5000 ans ! C’est le temps qui s’est écoulé depuis l’apparition du « livre », d’abord sur des tablettes d’argile sumériennes, en passant par le papyrus, le parchemin, le vélin puis le papier pour arriver, de nos jours, à l’e-book, le livre électronique ou numérique.

A ceux qui s’inquiéteraient de sa prochaine disparition, le livre répond « Quand j’étais tablette d’argile, n’étais-je pas minéral ? Quand j’étais papyrus, n’étais-je pas végétal ? Quand j’étais parchemin, n’étais-je pas animal ? Pourquoi m’inquiéterais-je de devenir digital ? »

Livre

Papyrus

Livre

Tablette d’argile sumérienne

 C’est donc un livre (peu importe lequel, un parmi d’autres) qui nous raconte son histoire et son évolution. Une histoire parsemée d’inventions, telle que l’imprimerie, mais également d’embûches (autodafés durant la 2nde guerre mondiale ou à Sarajevo ou encore à Bagdad…).

Une histoire passionnante, parfois triste, parfois amusante, mais toujours très vivante !

J’ai passé un très bon moment avec ce roman (oui, oui, c’est un roman, pas un documentaire, même si tout ce qu’il raconte est vrai !) qui se lit très facilement. Et vous savez quoi ? En plus, il consacre plusieurs pages aux bibliothèques ! Et ça, vous vous en doutez, ça ne pouvait que me plaire…

Livre

Parchemin

^ ^ ^ ^ ^

Pour en feuilleter quelques pages…

Le site de Neil Packer (en anglais, mais plein d’images !)

Un dossier de FranceTvÉducation sur l’histoire de l’écriture

Et pour rester dans le thème du livre :

Le voisin lit un livre / Ouvre ce petit livre et Regarde, un livre / C’est un livre de Lane Smith / L’extraordinaire garçon qui dévorait les livres  / Une fois encore d’Emilie Gravett / Le livre rouge / La dame des livres / La bibliothécaire de Bassora / Arto et la fée des livres  / Un livre ça sert à quoi ?

D’autres sélections : A l’ombre du grand arbre  vous en propose une, Ricochet une autre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Zapland de Marie-Aude Murail #Concours

zaplandPremier Roman, dès 8 ans
Science-fiction
Coup de coeur

Zapland

de Marie-Aude Murail
illustré par Frédéric Joos

Ecole des Loisirs, 2016
Mouche, 86 pages
9782211227704 , 8,50€

Tanee a 8 ans, elle vit en 2054.

Marie-Aude Murail nous livre un récit pour les jeunes lecteurs, mais de science-fiction, et qu’est ce que c’est bien ! Souvent les premiers romans (bien que mieux que les premières lectures), sont assez redondants, et souvent basés sur le quotidien de l’enfant (je fais des généralités, mais vous voyez l’idée!). Ici on a une vraie histoire de science-fiction, avec tout un monde à découvrir, mais surtout un super thème… et tout de même de quoi accrocher les enfants, avec finalement des scènes assez courantes, le cours, l’après-midi chez la grand-mère, les discussions entre copines et les bêtises !

Tanee vit dans un monde très différent du notre, surtout grâce à l’évolution des technologies. Les cours sont tout numérique, et l’on apprend à lire avec Zip et Zap, deux rigolos numériques. Les voitures volent, on se téléporte d’un endroit à un autre… et Marie-Aude Murail fait même évoluer l’orthographe, avec une M@mie et e-meuble notamment ! Tanee a bien du mal à apprendre à lire, mais peut importe, car avec sa copine C@ro, elles s’amusent à explorer un endroit sombre, Lequartier, et elles vont faire une sacré découverte !

Je vous laisse la surprise de ce petit livre qui nous livre une très belle histoire, pleine de bonne humeur ! On frissonne un peu parfois, mais on sourit, on rit surtout, avec la plume inimitable de Marie-Aude Murail. L’histoire est pleine de petits détails, succulents pour le lecteur, une comparaison et une critique de notre monde, très bien cerné. Certains détails seront sans doute obscurs pour les jeunes lecteurs, mais ils ne sont pas nécessaires pour comprendre l’histoire.

Un super roman de science-fiction, bien qu’un peu caricatural par certains aspects peu réalistes. Les jeunes lecteurs vont surtout se régaler à comparer notre monde et celui de Tanee, à chercher les liens, les références, et à découvrir, avec cette petite fille un brin espiègle, les trésors de notre société ! Une lecture divertissante, pas dénuée pour autant d’un joli message !

D’autres romans de Marie-Aude Murail à découvrir :
3000 façons de dire je t’aime, Au bonheur des larmes, Le tueur à la cravate, Amour vampire et loups garou, Maïté coiffure, Baby sitter blues, Malo de Lange fils de voleurSauveur & Fils, Simple, …

   ***

rp_calendrier2015-300x300.pngJe vous propose de lire vous aussi ce coup de coeur, en participant au concours !

A gagner : 1 exemplaire de Zapland

Pour participer, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :
Quel est votre livre préféré de Marie-Aude Murail ? Si vous n’en avez pas encore lu, courez à la bibliothèque, lisez vite, et répondez ensuite… ou à défaut dites moi quel est celui qui vous tente le plus à part celui-ci !

 

Chances Supplémentaires :
+1 en relayant ce concours
+ 1 si vous êtes inscrit à la newsletter ou aimez un des comptes sur les réseaux sociaux du blog

Bonne chance à tous !

Concours ouvert du 15 novembre au 5 décembre 2016. France, Belgique, Suisse. Règlement.

Top & Flop Mini hérissonne 18 mois

Voici deux top de ma mini hérissonne, 18 mois !

Top !

Après avoir lu pendant des mois, tous les soirs, Petit doudou, Bonne nuit , Mini hérissonne s’était lassé, et ne voulait plus du tout de ce livre. Le soir, les livres étaient donc variés, mais nous n’avions plus de conclusion pour marquer la fin des lectures…

Au lit, Petit Lapin ! nous a permis de retrouver notre petit rituel du soir. Ce petit lapin est un livre cartonné aux douces illustrations, qui permet de suivre le rituel du coucher de notre Petit Lapin.

Ce livre n’est pas animé, et c’est bien dommage, car le livre s’y prête totalement, car l’auteur s’adresse au lecteur. Lui taper sur l’épaule, lui caresser les oreilles, dire Abracadabra… autant de petites choses qui rendent le livre interactif ! A la première lecture, je n’ai pas tellement accroché à cet album cartonné, car ce côté lien avec le lecteur n’était pas toujours bien exploité justement, loin de ce qui me plait par exemple avec Un Livre d’Hervé Tullet…

Et pourtant, le voici dans les Top, car mini hérissonne l’a tout de suite adopté ! Elle ne fait pas tout ce qui est demandé, mais une bonne partie, et elle adore ce petit lapin ! Sa page préférée est toute simple : à la fin on demande à l’enfant d’appuyer sur interrupteur pour éteindre la lumière, et Petit Lapin se retrouve dans le noir ! La dernière page le montre dans la pénombre, et c’est cela que mini hérissonne adore !

Un petit cartonné tout simple, mais qui fonctionne très bien pour le rituel du coucher de mini hérissonne.

Jouer avec Petit Lapin, sur le site de l’Ecole des Loisirs

Le livre en colère

de Cédric Ramadier et illustré par Vincent Bourgeau

Voici le livre en colère, tellement en colère qu’il est tout rouge !

Mini hérissonne est encore un peu petite pour comprendre la colère (mais pas trop petite pour en faire…), mais elle adore ce livre ! Ces pages cartonnées, qui la regarde en faisant la tête, ça la fait rire !

Comme dans Au lit, Petit Lapin, l’auteur s’adresse au lecteur, par l’intermédiaire d’une petite souris, qui va tenter de calmer le livre !

L’auteur prend le temps de passer toutes les étapes de la colère : le livre boude, on lui laisse du temps, beaucoup de temps, et puis le voilà prêt à parler, et déjà ça commence à aller mieux.

Ce livre peut être un véritable accompagnement vers une gestion calme et sereine de la colère. Pour le moment, ce livre personnage et cette petite souris qui l’accompagne sont surtout « mignon » pour mini hérissonne, qui adore le passage où il faut faire un bisou au livre, ainsi que le changement de couleur du livre.

Dans la même série, il existe aussi Le livre qui dort.

Collection Loulou & cie / ISBN: 9782211229906 / 10,50€

Pas de Flop en ce moment, moins de livres pris à la médiathèque, donc forcément moins de test !

Et toujours :
* Saute, encore et toujours, se lit en boucle à la maison
* Max the elephant, chanté par maman
* Oh non, George !
* Zékéyé et l’oiseau de pluie

Mais on ne lit plus trop :20
* Petit doudou, Bonne nuit 
* Chuuut

+ Deux livres de la rentrée littéraire jeunesse 2016 –  Challenge 1%