Paola Crusoé 1 Naufragée de Mathilde Domecq

Bande dessinée jeunesse

Paola Crusoé

1 Naufragée

de Mathilde Domecq

Glénat, 2012
9782723480895, 14,95€

Acheter ce livre chez Dialogues

Paola échoue avec son père sur une île déserte. Rapidement ils retrouvent son grand frère, mais qu’est devenu sa petite soeur ? Comment survivre, comment partir ?

Une bande dessinée enfantine très belle à regarder mais aussi drôle et touchante à lire!

Paola est une petite fille plutôt courageuse, son père aussi… mais ils ne deviennent pas des super-héros en arrivant sur cette île. Ils triment, ils ont peur, ils font des erreurs, mais cahin-caha leur histoire avance… Nous voyons aussi de temps la mère, dans son quotidien, elle qui n’est pas sur cette île et qui n’a pas de nouvelles de sa famille, autre que l’annonce du naufrage…

La force de cet album réside dans les illustrations, pleines de vigeur, qui nous racontent presque à elles seules toute l’histoire car des pages entières sont muettes. Plan large et gros plan sur les personnages alternent pour un résultant stupéfiant : l’histoire n’a rien d’extraordinaire et pourtant tout sonne juste et on suit avec délectation la vie quotidienne de nos personnages.

Un premier tome qui met en place les personnages et l’histoire, mais qui fait aussi plus que cela en nous faisant voyager et quitter le quotidien, le temps de la lecture au moins.

A conseiller aux enfants, aux ados et même aux plus grands, parce que Paola a une petite bouille craquante et que ce serait dommage de passer à côté!

Merci à la librairie Dialogues pour ce joli cadeau !

~ ~ ~

Monsieur et moi même avons (enfin) ouvert notre blog, afin de vous parler des travaux de notre maison. Un article par semaine. Peut être si on a le temps. Et peut-être d’autres articles. C’est là Aube du Hérisson, si vous êtes curieux.

Par ailleurs pour ceux qui ont facebook je participe à un concours de parrainage pour le lancement de Bookelis.
Merci d’avance pour votre aide.

Nous suivre et partager :
error0

Sous le signe du scorpion de Maggie Stiefvater

Roman aventure pour adolescents

Sous le signe du scorpion

de Maggie Stiefvater

Camille Croqueloup  (Traducteur)

Hachette, juin 2012
Black Moon, 477 pages
9782012026919,  18€

Nous sommes le 1er novembre, quelqu’un va donc mourir aujourd’hui. On fait courir les chevaux entre l’eau noire et les falaises de craie. L’exercice est périlleux, toujours mais jamais autant qu’aujourd’hui, quand des vies sont en jeu. Chaque année au mois de novembre se déroulent les Courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des étalons de mer cannibales.

Cette année, Sean Kendrick, dix-neuf ans, tente de nouveau sa chance, bien décidé à arriver premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement. Certains concourent pour gagner, d’autres pour survivre.

 

Une histoire bluffante, totalement différente de ce à quoi je m’attendais mais pour mon plus grand plaisir.

Une petite île perdue, des chevaux de mers, sauvages et sanguinaires et une jeune fille intrépide, voilà la base de ce roman qui est pourtant beaucoup plus que cela! J’ai eu l’impression de vivre avec les personnages sur cette île, de participer aux folles chevauchées, d’entendre le bruit de la mer…

L’écriture de l’auteur est réellement prenante, avec un ton de conteuse par moment vraiment adapté à l’histoire. Une histoire pour adolescent mais pleine de dures réalités, de force, de déception, de rage, de mort aussi. Une héroïne intrépide mais pas si forte, des personnages secondaires attachants eux aussi, et le tour est jouer, nous sommes emportés. Je ne veux pas trop vous en dire sur l’histoire car elle finalement très simple mais c’est cette simplicité qui fait ressortir les émotions du roman. La fraternité, l’amitié et l’amour sont présents et ce sont les éléments fondateurs de l’histoire, les piliers de ce roman d’aventure qui reste cloîtrer sur une île et pourtant nous fait voyager.

Sean Kendrick sera sans nul doute le préféré de la plupart des lectrices tant l’auteur sait nous le rendre séduisant sur tous les points… Un vrai personnage masculin touchant et attachant comme on les aime, un séducteur avec une part d’ombre… parfait quoi!

Coup de Coeur

Un roman touchant et fort malgré sa simplicité, autour d’une belle légende que l’auteur explique dans les

dernières pages et qui me donne envie d’en savoir plus…

+ Du même auteur : La série Frisson

+ Sur Lecture Academy

+ Les avis de Cajou, Liliebook, Emma

+ Un coup de coeur pour moi!

Nous suivre et partager :
error0

La cité bleue d’Icaria d’Arthur Slade

La cité bleue d’Icaria

Les agents de M. Socrate tome 2
d’ Arthur Slade

Roman de science fiction pour adolescent

MsK, 2011
Isbn 9782702434642, 12€

Thèmes : Agent secret, Aventure, Mer, Steampunk

Modifier son apparence, voler des documents confidentiels à des espions français : une journée de travail comme les autres pour Modo, agent secret anglais âgé de quatorze ans.

Mon avis :
Le tome 1 nous avait permis de rencontrer Modo, jeune orphelin mystérieux qui peut se métamorphoser. Agent secret pour M. Socrate, Modo embarque dans ce tome pour une nouvelle aventure, loin du Londres victiorien du premier tome. Départ pour les Etats Unis avec Octavia, puis en mer à la recherche d’Ictinéo.

Le premier tome ne m’avait qu’à demi séduite, c’est donc avec un peu d’appréhension que j’ai commencé la lecture de ce tome. Finalement, et même si ce n’est pas non plus un coup de cœur, j’ai préféré ce deuxième tome. Plus frais, des découvertes plus intéressantes, des avancées technologiques plus crédibles et qui font rêver… Bref un ensemble plus enthousiasmant, et une histoire qui m’a du coup plus accroché. Pourtant quelques points encore m’ont gêné. Modo qui est le personnage principal semble souvent idiot dans ce tome, on a l’impression que tout ce qui lui arrive et qui permet de faire avancer l’histoire n »est du qu’au hasard… Ses relations amoureuses, prometteuses pourtant, stagnent trop dans ce tome pour avoir finalement un réel intérêt…

Si la découverte d’un monde à part entière à retenu mon intérêt, de même que les personnages secondaires, j’ai trouvé les personnages de premier plan trop superficiels. Dommage, mais l’ensemble reste agréable à lire et je découvrirai la suite avec espoir et interrogation…

 

Nous suivre et partager :
error0