Aesculapius de Andréa H. Japp

Aesculapius
– Les Mystères de Druon de Brévaux


aesculapius.gif
Auteur : Andréa H. Japp

Editeur : Flammarion
Date : 10/02/2010
Pages : 446 pages
Prix : 21 €
ISBN
978-2-08-122544-2

 
Roman historique (policier)

Thèmes :

Présentation de l’éditeur :

« Un comté de France, en ce début du XIVe siècle, où l’Inquisition fait rage.
Un médecin condamné à la  » Question pour avoir pratiqué des accouchements sans douleur. Une pierre rouge qui a fait couler beaucoup de sang et dont il faut percer le mystère. Des menaces sourdes.
Une peur tenace. Et si les ennemis du mire s’en prenaient à Héluise, sa fille, son élève et sa confidente ? Et puis la cabale, et puis l’exil intérieur, et puis la fuite. Héluise contrainte de
courir le pays. Druon de Brévaux, lui-aussi mire itinérant, obligé de battre la campagne pour proposer ses services.
Sans oublier Huguelin, garçonnet enlevé des mains sadiques d’une tavernière sans scrupules; la comtesse Béatrice en proie à un complot; une bête monstrueuse qui sème la terreur. Des traîtrises,
des revirements, des puissants qui se jouent des humbles, des innocents sacrifiés sur l’autel du pouvoir et tant de pièges à déjouer, d’énigmes à élucider. La Science arrivera-t-elle à déchirer
les voiles du mensonge et de l’obscurantisme? Aesculapius est la première aventure de Druon de Brévaux, médecin expert » du Moyen Âge pris dans les mâchoires d’une incroyable machination et en
proie à de nombreuses énigmes historiques et mortelles.
« 


Avis :

Ce roman nous plonge rapidement au coeur de l’action, avec Jehan Fauvel, mire (médecin) réputé. On commence donc
peu à peu à saisir les personnages, l’intrigue (une mystèrieuse pierre rouge, dont personne ne semble connaître les pouvoirs, mais que tout le monde tente de s’approprier) et l’époque, avec la
présence parfois opprésante de l’inquisition.

Pourtant après quelques chapitres, on bascule vers un autre personnage, sa fille, et commence là la véritable
histoire de Druon de Brévaux… pour notre plus grand plaisir, car ce personnage est attachant, intelligent, rusé, et bien accompagné, par Huguelin, petit bonhomme qui a tout à apprendre
!

L’écriture est à saluer, même si elle nécessite un temps d’adaptation, car elle plonge en plein dans cette époque
médiévale qui touche à sa fin. Cependant les notes de bas de page et le vocabulaire récurrent aide à se sentir rapidement à l’aise.

Druon de Brévaux c’est un peu le Sherlock Holmes du Moyen Age, car ce roman histoire est aussi un roman policier.
Des meurtres, des mensonges, des complots, des enherbements (empoisonnements) de quoi faire réfléchir notre héros (qui n’est d’ailleurs lui même pas toujours bien franc, mais c’est aussi ce qui
fait qu’on s’y attache… je ne peux pas vous en dire plus, même si on apprend tout cela rapidement!!)

Un roman historico-policier très réussi, que j’ai pris beaucoup de plaisir à dévorer, et auquel je n’ai qu’un seul
reproche à faire : il aura une suite, parce que de la pierre rouge, on n’en sait toujours pas plus !

Un très bon Andréa H Japp, auteur découverte au lycée, et que je prend plaisir à suivre depuis !


Nous suivre et partager :
error0