Les livres de mini hérissonne – 11 mois

De 11 mois à 1 an, Mini hérissonne a beaucoup lu. Enfin on lui a lu beaucoup de livres. Les précédents sont toujours d’actualité, elle ne se lasse ni de Saute,  ni de ses livres sonores (pas même les chants de noël…)

Fiona Watt et Rachel Wells - Où est ma vache ?.Où est ma vache ?

Cette collection d’albums à toucher de chez Usborne, on la connait bien, et mini hérissonne a plusieurs titres. Ils fonctionnent bien, et j’en ai déjà parlé, comme Où est mon hibou ?, mais avec ce titre on est passé au niveau supérieur de lecture ! Maintenant Mini Hérissonne fait meeeeeuh dès la couverture, ou essaye en tout cas, et surtout à chaque page elle fait NON de la tête, jusqu’à la dernière page « C’est ma vache » où elle rigole !

Beau succès pour cette collection, avec une adaptation facile selon l’âge du lecteur.

Fiona Watt – Usborne, 2015

Chuuut !

Avec ce titre aussi beaucoup de rires, puisqu’il s’agit de l’histoire d’un petit oiseau qui n’arrive pas à dormir car ses voisins font trop de bruit : Hou Hou et Aoouuuuuh. Alors il sort, avec son doudou à la main et Chuuuut !

Anne Crahay et John Pan ! - Chuuut !.

Les contrastes forts dans les illustrations sont idéals pour les petits, et l’ensemble, avec beaucoup d’onomatopées, intrigue les petits lecteurs et les incite à imiter. C’est simple, mais ça raconte une histoire, ce qui est souvent absent des petits cartonnés, et ça fonctionne bien !

chuutCe petit oisillon, avec ses formes très géométriques, est adorable, même pour les parents, car les petits détails de l’illustration sont savoureux. Il est même très courageux, car ses voisins sont bien plus grands que lui, surtout le loup ! On retrouve d’ailleurs notre oisillon dans une autre aventure (qui se place avant) : Miam !

Quelques pages seulement, on aurait aimé que cela dure un peu plus, pour une histoire très visuelle et sonore qui attire beaucoup mini-hérissonne. En plus ce sont des bruits d’animaux faciles à imiter, et le chuuut commence à lui parler car il est utilisé notamment à la crèche à l’heure de la sieste !

 

Anne Crahay – John Pan ! – L’élan vert, 2015

bisou arc en cielLe bisou arc-en-ciel

Quel bonheur, mini hérissonne sait maintenant faire des bisous, et même les envoyer avec sa main ♥ On en profite pour lui lire des livres plein de bisous, et en récolter tout un lot à chaque fois ! Avec le bisou arc-en-ciel, on essaye de lui montrer plein de bisous. Dans cette histoire aux jolies illustrations, réalisées par Kimiko (comme Croque Bisous!), Malo explique à Lola toute la panoplie des bisous de couleurs. Bleu, violet, vert, rose… et surtout pourquoi et comment les faire ! Un pour les bobos, un pour le dodo, un pour dire bonjour…

 » J’aime aussi te faire mon bisou vert,
dans le cou. C’est mon bisou-guili-guili ! »

Coup double pour cet album très tendre, puisqu’en plus des bisous et des sentiments, l’enfant découvre les couleurs. J’avais déjà essayé de lire cet album à mini hérissonne sans qu’elle accroche, sans doute par manque de contraste des illustrations, mais ça fonctionne maintenant beaucoup mieux.

Un cartonné dès 10-11 mois, mais qui pourra suivre l’enfant un moment grâce à ces différents niveaux de compréhension et sa suite dans les apprentissages, des émotions et des couleurs.

Kimiko – Ecole des Loisirs, 2015

Voici trois livres qui nous ont marqué ces derniers temps, mais nous en lisons plein plein d’autres… A très vite pour un prochain article autour des livres pour les tout petits ! Et vous, des découvertes ?

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Cette nuit-là – Rémi Courgeon

Cette nuit-làAlbum jeunesse, dès 3 ans

Cette nuit-là

de Rémi Courgeon

Mango Jeunesse, 2015
9782740431337, 16,50€

Cette nuit-là se remarque d’abord par sa forme particulière : un demi cercle ! Une fois ouvert, voici un livre tout rond. Rond comme la lune dont il est question dans cet album ! A chaque double page en effet, on va voir la lune et son croissant qui monte puis décroit. Et à chaque phase de la lune, va correspondre une situation.

Rémi Courgeon joue avec la lune et ses formes pour nous faire rencontrer des personnages, humains ou animaux, qui répondent à la lune, soit volontairement, soit simplement grâce à un détail de l’illustration qui nous la rappelle. Si chaque page semble indépendante, la page centrale, en réunissant tous les protagonistes, nous invite à créer notre propre histoire, et à faire des liens…

« Cette nuit-là », c’est ainsi que débute chaque page, pour nous livrer sa petite histoire, nous faire explorer en quelques mots une maison, une forêt… C’est parfois drôle ou absurde, souvent touchant, parfois onirique !

Cette nuit-là, Gustave se réveilla avec une énorme envie de bananes.

Ce n'est pas moi qui ai pris la photo c'est pour ça que c'est réussi.

Cette nuit-là, Jeanine réalisa qu’elle attendait son poussin.

Au fil des nuits, on suit la lune, sa révolution. D’abord discrète, à droite, elle va peu à peu prendre toute la place. Un fond noir, du jaune pour la lune, du blanc pour le reste, rien de plus, rien de trop dans les illustrations de Rémi Courgeon. Ses illustrations en blanc ressortent magistralement sur ce fond noir, et le clin d’oeil à la lune est d’autant mieux en avant.

Un très bel album, à la forme originale, à lire le soir en observant la lune !

 

+ D’autres albums de Rémi Courgeon :
Brindille, à lire absolument !
L’oizochat
Gros chagrin (à venir)

+ Le blog de Rémi Courgeon01

+ Challenge Je lis aussi des albums 2016
+ Challenge 1 mot des titres chez Azilis – NUIT –

 

Ecoute dans la nuit

Album cartonné sonore

Ecoute dans la nuit

Petit Nathan, 2014
actuellement épuisé
15,90€

Dans cet album de la collecion Petit Nathan, un peu plus grand mais toujours cartonné, des bruits… les bruits de la nuit !

Dès la couverture cet album joue sur le contraste des illustrations, mais aussi sur le brillant qui attire l’œil de l’enfant. Et comme il s’agit d’un livre sonore, l’enfant peut partir seul à sa découverte. Les boutons de sons sont tactiles, très réactifs donc aux petits doigts : inutile d’appuyer, un passage du doigt suffit, et c’est parti pour la découverte du croassement de la grenouille, des miaulements de chats ou de la pluie qui tombe.

Un très joli album, mais bien trop court, cinq doubles pages et c’est déjà fini, alors qu’on aimerait bien en avoir un peu plus ! L’histoire, car il y a une petite histoire et surtout une chute, permet à l’enfant d’appréhender les bruits de la nuit, puis d’aller se coucher sans avoir peur. Une belle façon de dédramatiser à l’âge où le moindre bruit les inquiète.

 

Deux albums pour avancer…

Deux albums sympathiques pour enfants, drôles et touchants, pour avancer dans la vie…

Un cadeau pas comme les autres

de Fiona Roberton

Henri et son oie Samy ne dorment pas ce soir, Henri a bien trop envie de savoir ce qu’il aura comme cadeaux demain pour son anniversaire. En plus de tous les beaux cadeaux, ils reçoient un autre paquet, étrange… d’où sort un chien! Henri ne s’occupe plus que de ce nouveau toutou, et délaisse complètement Samy, qui préfère faire ses bagages. Mais alors qu’il est dehors un orage éclate et il ne sais plus comment s’en sortir! Heureusement ses amis ne vont pas le laisser tomber!

Une histoire tendre et drôle à la fois. Comme dans le premier livre de leurs aventures Un chien pas comme les autres, les illustrations soignées et très claires permettent de s’attarder sur des petits détails sans s’embêter de fonds et de décors.

Une série vraiment bien pensée et drôle, à découvrir en commençant par Un chien pas comme les autres, vraiment succulent !

Circonflexe, 2012

 

Ma première nuit ailleurs

de Chiaki Okada

et Ko Okada.

Une couverture cartonné, un joli papier un peu écru et surtout de magnifiques illustrations crayonnées et colorées.

Lapin va dormir pour la première fois dans une maison qu’il ne connait pas. Une petite fille l’accueille, mais il a peur alors il serre son Crocodile dans ses bras. Et la première nuit passe, il découvre alors la vie avec cette petite fille. Qui l’habille et s’occupe de lui. Ils vont au parc, jouent ensemble… et puis il est temps de rentrer chez lui…

Aborder la peur des enfants d’aller dormir ailleurs par le biais d’un doudou permet de dédramatiser les choses, tout en faisant passer le message. C’est une belle idée, d’autant plus que les illustrations ajoutent au coté apaisant de l’album.

Une histoire très classique mais mignonne, avec de jolies illustrations.

Seuil Jeunesse, 2012

+ L’avis de Liyah

cadeaumaestro