Petit Elliot – La grande famille – Album

petit

Petit Elliot

La grande famille

Mike Curato

Casterman (2016)

^^^^^

Petit Elliot, nous vous en avons déjà parlé, avec le premier tome de cette petite série : « Petit Elliot dans la grande ville ». Celui-ci est le 2ème. Un 3ème tome « Petit Elliot et la fête foraine » est paru fin 2017 (pas encore lu !), et le 4ème « Petit Elliot à la campagne » est prévu pour octobre 2018 (et j’ai vu sur le site de l’auteur qu’il y en a un sur Noël).

Dans cet album, Petit Elliot l’éléphant à pois et son amie la souris habitent ensemble. Mais aujourd’hui, la souris a une réunion de famille (Parents, grand-parents, 15 frères, 19 sœurs, 25 tantes, 27 oncles, 147 cousins…) et Petit Elliot reste seul dans l’immeuble désert. Il décide alors d’aller se promener, mais partout autour de lui les gens sont en couple, avec leurs enfants, leurs amis… Il se sent seul. Et triste.

^^^^^

Une seconde histoire aussi mignonne que la 1ère (même si elle est moins gourmande ! ;) ) qui montre que même si on n’a pas de famille, on peut être accueilli (adopté ?) par des personnes avec qui on sera bien et avec qui on formera une famille (même sans « liens du sang »).

Et comme je l’avais déjà noté dans la présentation du premier volet des aventures du Petit Elliot, il n’est pas étonnant que les illustrations me plaisent autant ! Dans cette Interview de Mike Curato, dans laquelle il explique sa façon de travailler, il dit s’être inspiré des tableaux de Edward Hopper, un peintre américain que j’aime beaucoup.

Dernier « détail » mais qui a son importance : il y a des gens de toutes les couleurs/nationalités dans les illustrations et je trouve ça vraiment très bien !

Feuilleter quelques pages sur le site de l’éditeur

Le site de Mike Curato

Cet album participe au challenge « Je lis aussi des albums 2018″

challenge albums 2018

Les souris des quatre saisons

  Les souris des quatre saisons

Jill Barklem
Gautier-Languereau (1999)

#######

Depuis des générations, des familles de souris ont construit leurs maisons au coeur de la grande haie touffue, qui borde le champ de l’autre côté du ruisseau. Leur domaine se nomme le Buisson-aux-Mûres…

J’ai lu, « le printemps » et « l’été », deux jolies histoires de petites souris vivants dans une haie bordant un champ.

Dans « le printemps », un pique-nique est organisé pour l’anniversaire d’un des enfants souris. Et dans « l’été », c’est une grande fête qui est organisée pour un mariage.

#######

Les illustrations sont délicieusement « vintage » (l’édition originale date de 1980) et bourrées de petits détails craquants. Les histoires sont très vivantes, gaies et franchement mignonnes. C’est adorable et je me verrai bien habiter avec les souris dans la haie touffue du Buisson-aux-Mûres ! Ces petits albums peuvent aussi bien convenir à des enfants qui ne savent pas lire (à qui on lit l’histoire) qu’à de jeunes lecteurs ayant déjà une bonne maîtrise de la lecture (CE1).

 

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les enquêtes de Lady Souris, détective

Lady Lady Souris

Le mystère du frigidaire

Gwénaëlle Boulet & Régis Faller

Bayard Jeunesse (2005)

* * * * *

Il neige. Au fond de son lit, Lady Souris grelotte. Pour se réchauffer, elle veut aller se préparer un grand bol de lait chaud. Mais quand elle ouvre le réfrigérateur, le lait a disparu…

* * * * *

Lady Souris mène l’enquête et trouve rapidement des indices qui vont la conduire tout droit au voleur avec en prime une drôle de surprise !

Une enquête toute simple qui plaira sans nul doute aux plus jeunes. Quand à moi, non seulement j’ai bien aimé cette histoire, mais j’aime beaucoup la maison de Lady Souris, pleine de tapis et de vieux livres ! Et il y a même un fauteuil Voltaire, comme il y avait chez ma grand-mère…

Une jolie histoire et de belles illustrations font de cet album un agréable moment de lecture !

* * * * *

Lady

Du même auteur que celui présenté ci-dessus, mais avec un illustrateur différend : Roland Garrigue – Bayard Jeunesse (2008)

Dans ce recueil, il y a 5 enquêtes de Lady Souris.

Le piano fantôme : Mister Platine, le meilleur ami de Lady Souris, l’appelle à la rescousse. Il y a un fantôme dans son piano !

Le tableau de Bonito : Le voisin de Lady Souris, Bonito, est peintre. Mais quand il veut montrer son dernier tableau à son ami, il s’aperçoit que celui-ci est plein de trous ! Qui a osé faire ça ?

Alerte dans la forêt : Lady Souris et son amie Miss Miny se promènent tranquillement dans la forêt quand elles entendent un cri horrible. Quelqu’un serait-il en danger ?

Vol mystérieux dans le Tchouk-Tchouk Express : Pendant le voyage en train couchettes de Lady Souris, la chanteuse d’opéra Lady Casbonbon s’est fait voler ses bijoux… Heureusement, Lady Souris est là !

Un inconnu dans la maison : Pour cette dernière enquête, Lady Souris se fait une belle frayeur, car c’est chez elle qu’il y a un intrus !!

Déterminée, n’écoutant que son courage, Lady Souris trouvera naturellement la solution à tous ces mystères !!

Les illustrations, sans cadre et de forme parfois irrégulières sont amusantes, colorées et « collent » bien aux histoires. Des petites enquêtes très sympathiques qui amuseront, je le crois, les plus jeunes à qui on les lira, comme les jeunes lecteurs qui pourront les lire tout seuls sans difficultés.

* * * * *

De l’illustrateur Roland Garrigue, nous vous avons déjà présenté : « Le livre des superpouvoirs« , « Au secours un fantôme« , « Au secours ! Une sorcière aux doigts crochus »

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Petit Elliot dans la grande ville – Album

Elliot

Petit Elliot dans la grande ville

Mike Curato

Les Albums Casterman

Éditions Casterman (2016)

^ ^ ^ ^ ^

Petit Elliot est un éléphant. Un petit éléphant qui habite dans une grande ville, ce qui rend parfois sa vie un peu compliquée. Dans sa vie de tous les jours, il doit faire preuve de beaucoup d’astuce pour s’en sortir, mais malgré tout, petit Elliot est heureux. Jusqu’au jour où il veut s’acheter un gâteau. Personne ne le voit et il sort de la boulangerie le cœur lourd… Soudain, il aperçoit quelqu’un d’encore plus petit que lui et qui a un gros problème…

Un album qui est dédicacé « à tous ceux qui se sentent invisibles »

^ ^ ^ ^ ^

 Elliot

Une très jolie histoire d’amitié et de solidarité ! Et les illustrations dans un style années 30 sont splendides. Certaines me faisaient penser à un peintre que j’aime beaucoup Edward Hopper (lien vers un site qui propose plusieurs de ses oeuvres) et j’ai lu dans une interview de l’auteur (voir ci-dessous) qu’il s’en était inspiré…

Beaucoup de douceur dans cet album, tant par l’histoire que par les illustrations !

Et puis, franchement, un petit éléphant aussi gourmand, ça ne pouvait que me plaire !!

^ ^ ^ ^ ^

Petit Elliot dans la grande ville a obtenu en 2017 le prix des libraires jeunesse du Québec (Catégorie 0-5 ans / Hors Québec)

Sélection 2017 – 2018 du Prix des Incorruptibles – Maternelle

^ ^ ^ ^ ^

Elliot

Interview de Mike Curato dans laquelle il explique sa façon de travailler.

Voir d’autres illustrations sur le site de l’éditeur

^ ^ ^ ^ ^

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer