Le buffle en colère

Le-Buffle-En-ColereLe buffle en colère

Posy Simmonds

Albin Michel Jeunesse (1994)

L’auteure : Posy Simmonds est une dessinatrice de presse, écrivaine et illustratrice de livres pour enfants et auteure de bande dessinée (Tamara Drewe) britannique née le 9 août 1945 (wikipédia).

L’histoire : Paul et Zoé, deux jeunes enfants, vivent avec leurs parents au dessus d’un vieux magasin d’antiquités. Ils aiment jouer et imaginer des histoires dans la boutique, mais un jour, les parents leur apprennent que le magasin va être vendu (au méchant voisin !) ainsi que tout le contenu. Paul et Zoé sont désolés car ils n’imaginent pas se séparer de toutes ces choses… Mais parfois, les rêves deviennent réalité…

Ce que j’en pense : A mi-chemin entre l’album et la bande dessinée avec à la fois une narration externe à l’image (album) et des cases contenant des dialogues dans des bulles (bd). Les dessins sont très ronds, très doux, les couleurs un peu « passées ». L’histoire est amusante, les dessins aussi, même si le tout a un côté un peu « vieillot ».

SignatureNat

 

Challenge Albums – Racisme/Tolérance/Liberté/Respect…

Il y a une chanson que j’aime beaucoup, c’est « Né quelque part » de Maxime Le Forestier, je trouve les paroles tellement juste !

« On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d’Alger Pour apprendre à marcher
Être né quelque part Être né quelque part
Pour celui qui est né c’est toujours un hasard… »

Non, personne ne choisit de naître ici ou là (de naître tout court d’ailleurs !) mais on peut -en principe- choisir l’endroit où l’on vit… Et pourtant combien de personnes souffrent du racisme, de l’intolérance, chaque jour ? Des adultes, mais aussi des enfants… Alors s’il y a des albums vraiment très importants à mes yeux, ce sont bien ceux qui montrent la diversité des êtres et des choses, ceux qui enseignent le respect, la tolérance, la liberté…Et la curiosité envers les autres (en les connaissant, on apprend à les comprendre et parfois même à les aimer !)

 Homme de couleur de J. RUILLIER (Éditions BilbOquet – 2007)

HommeDeCouleur

Léopold Sédar Senghor (1906-2001) est un poète, écrivain, homme politique français, puis sénégalais et premier président de la République du Sénégal (1960-1980).

Il fut aussi le premier Africain à siéger à l’Académie française.

Il a également été ministre en France avant l’indépendance de son pays. Il a écrit ce poème grâce auquel on peut constater qu’il avait aussi le sens de l’humour !

Quand aux dessins plein d’humour de Jérôme Ruillier, ils accompagnent à merveille ce poème.

ob_c9eb4b_senghor

♥♥♥♥♥♥

PetitBond&LEtranger

Petit-Bond & l’étranger de Max Velthuijs (Pastel – École des loisirs – 1993)

A partir de 5 ans

Un jour, un étranger arrive au village et installe son campement à l’orée du bois. “C’est un sale rat puant”, “il faut se méfier des rats, ce sont des voleurs”, “ils sont culottés et paresseux” disent les amis de Petit-Bond. Petit-Bond, lui, n’est pas convaincu. A la tombée de la nuit, il se dirige en rampant vers le campement du rat…

Un bel album (lu il y a très longtemps, j’avoue ne pas me souvenir de tous les détails !) Je me souviens que le rat finira par être accepté (et même regretté quand il partira…)

Un album qui apprend à ne pas juger sans connaître, à être tolérant et à accepter les différences…

♥♥♥♥♥♥

ViteCachezVousVite, cachez-vous ! de Frank et Devin Asch (Albin Michel Jeunesse – 2007)

Éléonore Merlot, jeune et charmante chatte, abrite sous son toit une famille de souris avec laquelle elle entretient d’excellentes relations. Mais cette amitié, contraire à la loi féline, éveille les soupçons d’une vieille voisine. La police vient enquêter au domicile de Mme Merlot et ne tarde pas à relever certains indices trahissant la présence de ses pensionnaires. Heureusement, Éléonore a l’esprit vif et beaucoup d’aplomb et ne manque ni de sang-froid, ni de repartie !

J’ai tout de suite craqué pour les illustrations quand j’ai vu cet album… Il y a un petit côté vieillot et film policier des années 50 qui m’a tout de suite plu ! L’ambiance, très anglaise, m’a fait penser à Miss Marple (Une vieille dame détective dans les romans d’Agatha Christie pour ceux qui ne connaitraient pas) Elles sont étranges ces illustrations (mélange de photo et dessin ?) et je sais que beaucoup de gens n’accrochent pas. Pourtant, prenez le temps de bien les regarder : elles sont fines, délicates, pleines de détails et d’humour !

Quand à l’histoire, la chatte fait de la résistance en cachant les souris chez elle malgré la loi qui l’interdit, c’est une personne intelligente et gentille (bibliothécaire en plus !) Une « jolie » façon de parler aux plus jeunes d’une partie difficile de notre histoire.

♥♥♥♥♥♥

Vous trouverez ici une bibliographie intéressante sur la diversité linguistique, les processus migratoires et le racisme réalisée par une universitaire et deux bibliothécaires de Montréal. Et ici une autre biblographie réalisée par une enseignante.

SignatureNatVite

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Un confetti de paradis – album écolo !

ConfettiParadisUn confetti de paradis

Florence Langlois

Albin Michel Jeunesse (2010)

Thèmes : Surproduction (épuisement des ressources-pollution)/ Écologie

Préfacé par Jean-Marie Pelt (botaniste, écrivain, Président de l’Institut Européen de l’Écologie)

Lapin, Gros Ours, Mouton et Léonard le tamanoir vivent sur une toute petite île, en harmonie avec la nature. Lapin cultive des carottes, l’ours pêche du poisson, le tamanoir fabrique des jouets avec le bois mort et le mouton fabrique des pulls en laine. Un jour, ils décident d’augmenter leurs activités : plus de carottes, plus de poissons au citron, plus de jouets en bois et plus de pulls en laine. Bien vite, leur confetti de paradis fait grise mine et nos amis sont malades.

ConfettiComme ils sont intelligents (eux !), avec beaucoup de patience, de temps et de câlins, ils réussiront à redonner sa santé et ses belles couleurs à leur « confetti de paradis ».

Ou comment initier les plus petits à l’écologie !

Des couleurs vives et contrastées (sauf quand la planète, pardon l’île, est malade), des dessins plutôt rigolos, des textes simples, tout cela plaira aux enfants. Le vrai plus, ici, c’est la « parole écologique« . Les choses sont expliquées de telle façon que les enfants comprendront sans problème ! Après… il est souvent plus délicat d’appliquer ces valeurs au quotidien. A nous, parents, de faire en sorte que nos enfants prennent conscience que notre belle planète, la Terre, n’est pas inépuisable ou « polluable » à merci…

La fin est résolument optimiste, on s’adresse tout de même à des enfants de 5/6 ans, il ne faut pas oublier qu’ils croient encore au Père Noël à cet âge là !!

ConfettiParadis

SignatureNat

 

Happy End ! Meg Cabot

happyendRoman pour adolescents et jeunes adultes
Chick-Litt, policier, humour

Irresistible

tome 5

Happy End

de Meg Cabot

traduit par Florence Schneider

Albin Michel jeunesse, 2014
Wiz, 464 pages
9782226257390, 17,90€
disponible en epub

Après 4 tomes d’enquête girly Heather va enfin se marier ! C’est la dernière ligne droite et pourtant le destin vient encore lui mettre des batons dans les roues. Sa mère qui rapplique, une étudiante qui meurt à Fisher Hall dans sa résidence (oui, encore !), un étudiant sous haute surveillance… La vie de notre héroïne est loin d’être de tout repos, et ne fois encore, les secrets et dangers s’accumulent autour d’elle !

Sa personnalité n’a fait que s’affirmer au fil des tomes, et c’est aujourd’hui une employée de l’université tout à fait décidée. Pour autant étudiants et parents sont toujours très drôles dans leurs extrêmes et notre héroïne épatante. Il ne faut pas trop en raconter pour ne pas vous gâcher les rebondissements, mais sachez qu’on retrouve tous les personnages emblématiques de la série, et qu’une fois encore, certains secrets très légers en cachent d’autres bien plus lourds…

J’ai trouvé Heather vraiment mûrie dans ce tome, elle qui a toujours eu du mal avec la notion de chef par exemple. Elle s’affirme en tant que femme, en tant que directrice, en tant que collègue aussi. Et comme toujours elle n’hésite pas à franchir un peu les limites ! Par ailleurs, même si le côté girly est encore très présent, je trouve qu’on est assez loin de l’univers de la chanson que Meg Cabot a mis en avant dans plusieurs tomes.

Histoire, girly, people, humour et action font vraiment bon ménage dans ce tome d’Irrésistible !
Une série très sympathique à offrir (plutôt aux adolescentes et jeune femmes)

+ Retrouvez nos articles sur les premiers tomes :
Une irrésistible envie de sucré
Une irrésistible envie d’aimer
Une irrésistible envie de dire oui
Ready to rock

Et sur d’autres romans de Meg Cabot, auteur prolifique :
Blonde
Missing

+ Les avis de Lecture d’une nuit et d’Edelwe
+
 Challenge YA#4

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :