Challenge Albums Janvier : Habitat

Habitat : Logement, abri, pied-à-terre, habitation, bâtiment, pénates, gourbi, foyer… il existe de nombreux synonymes à « habitat » !

###

Cette année, sur ce thème,  je vous ai déjà présenté : Biscotte et Compote, deux marmottes qui habitent dans une grotte, et La haute tour sombre, sur l’imagination (mais qui se déroule, comme son nom l’indique, dans une tour)

###

En cherchant des histoires sur ce thème à la bibliothèque, je suis tombée sur quelques jolis albums :

HabitatHabitat Habitat      Habitat 

Voisin-voisine de Didier Jean et Zad aux éditions Milan (1994)

Qui n’a jamais connu telle mésaventure ? On loue un logement pour les vacances, mais rien ne va. Le lit est trop petit, les placards trop hauts, les chaises trop fragiles… Bref, rien n’est adapté !

Melle Picoud est une petite poule et Mr Grossetoque un gros rhinocéros. Elle est couturière et il est cuisinier. Ils ne se connaissaient pas, mais, parce que c’est l’été et qu’ils sont en vacances, ils vont se rencontrer, se parler, s’apprécier et même se rendre service !

Une histoire d’amitié et de voisinage, très mignonne et joliment illustrée par Zad. Le sous-titre de l’histoire aurait pu être ce proverbe bien connu « Ce qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres » !

#####

Mes deux maisons de Claire Masurel et Kady MacDonald Denton aux éditions Bayard Jeunesse (2001)

Des maisons, Alex en a deux. Celle de Papa et celle de Maman. Il a donc deux chambres, deux fauteuils préférés, deux brosses à dents, deux numéros de téléphone… Les habitudes de chacun diffèrent un peu, mais Alex, aimé de son Papa et de sa Maman, se trouve bien partout !

Une très jolie histoire, pleine d’amour, de tendresse et de douceur, à lire dès 2 ans. Les illustrations aux couleurs pastelles ajoutent encore de la douceur à l’histoire.

#####

La Maison du crocodile amoureux de Daniela Kulot aux éditions Autrement Jeunesse (2005)

Le crocodile était tout petit, la girafe était immense. Ils étaient amoureux et très heureux. Mais habiter ensemble était une tâche délicate. Chez le crocodile, tout était trop petit pour la girafe, et chez la girafe, forcément, tout était trop grand pour le petit crocodile… Mais comme ils étaient très amoureux, ils trouvèrent une solution ! Laquelle ? Vous ne croyez tout de même pas que je vais tout vous raconter, si ? Ben non. Une jolie histoire pleine d’humour accompagnée par des illustrations colorées et très amusantes également.

#####

La colocataire de Monsieur Rien-ne-traîne de Christa Kempter et Frauke Weldin aux éditions NordSud (2008)

Mr Lapin s’installe un jour dans une grande maison abandonnée. Comme elle est très grande, il se met en quête d’un colocataire. La 1ère personne qui se présente, Mme Ourse est très imposante, mais Mr Lapin l’accepte finalement comme colocataire après lui avoir fait quelques recommandations… Il ne faut pas faire de bruit, ne rien laisser traîner, nettoyer les vitres toutes les semaines… Et la 1ère semaine, tout se passe bien. Mais dès la 2ème semaine, le naturel un peu nonchalant de Mme Ourse reprend le dessus. Un lapin légèrement « psycho-rigide », une ourse plutôt très très cool, vous vous doutez bien qu’on rigole !

L’histoire est très agréable et pleine d’enseignements (pas toujours facile de vivre ensemble, mais avec un peu de tolérance de chaque côté…), l’album est grand, ce qui permet de profiter pleinement des illustrations très douces (on dirait des peluches, on a envie de les caresser !) Le petit plus : un code de téléchargement permet de télécharger le fichier audio de l’histoire.

#####

D’autres albums sur le thème de l’habitat présentés sur ce blog : La maison en petits cubes , Sam et Julia dans la maison des sourisJeu de piste à Volubilis, La maison de R. Innocenti (brièvement présenté dans les lectures de Mai, mais c’est un très bel album !!) Il y en a encore d’autres, n’hésitez pas à fouiller partout sur le blog…

challenge albums 2017

Tous les albums sur le thème de l’habitat présenté par les participants, sont sur le tableau Pinterest :

Quand maman avait mon âge

QuandQuand maman avait mon âge

Gilles Bonotaux & Hélène Lasserre

Éditions Autrement Jeunesse (2001)

Ο Ο Ο

Maman était très sage, studieuse et obéissante. Elle ne bavardait jamais, sauf peut-être avec sa voisine de derrière et seulement quand elle avait quelque chose de très important à dire. Le problème, c’est qu’elle avait souvent des choses importantes à dire à sa copine, des secrets qui ne pouvaient pas attendre l’heure de la récré. C’était les années 1970…

Premier livre de la collection, il existe aussi : « Quand papa avait mon âge », « Quand mamie avait mon âge », « Quand papy avait mon âge »… Bref, je pense que vous avez compris le principe !

Ο Ο Ο

A la fois album, bande dessinée et documentaire, ce livre vous plaira sans doute beaucoup si vous êtes née (comme moi…) à la fin des années 60 et que vous étiez donc à l’école primaire au début des années 70… Les illustrations font un peu « vieillottes » mais je pense que c’est fait exprès !

MoulinCaféOrange à glaçons

Une vidéo qui présente ce livre.

Pour les nostalgiques (sniff…) ou ceux qui voudraient savoir ce que c’était que la TV (ORTF) pour les enfants en 1970, voici le célèbre générique de l’ours « Colargol« .

Et les « Treets », les « picorettes », ça vous parle ? Et les petites fraises, dures et parfumées ? Les bonbons à la violette (les durs en forme de fleurs, mais aussi ceux gélifiés qui devenaient de plus en plus translucides et qui duraient longtemps), les « coquelicots », les sucettes plates, les « roudoudous » bien sûr, chantés par Renaud, les cocos boer (je ne mettais pas d’eau avec, j’ouvrais la boite et je mettais la pointe de ma langue dedans ! Hmmm… j’en salive rien que d’y penser ! J’ai toujours adoré le réglisse…)

Treets  petits-pois-au-lard

design70Et des papiers peints psychédéliques comme ça, vous avez connu ça ? Moi oui, il y avait des trucs dans ce style là dans toutes les chambres chez mes grands-parents paternels ! Je me souviens que ça avait un effet quasi-hypnotique sur moi, je regardais ça, allongée sur mon lit et j’imaginais des tas de trucs…

SignatureNat