Challenge Albums Janvier : Habitat

Habitat : Logement, abri, pied-à-terre, habitation, bâtiment, pénates, gourbi, foyer… il existe de nombreux synonymes à « habitat » !

###

Cette année, sur ce thème,  je vous ai déjà présenté : Biscotte et Compote, deux marmottes qui habitent dans une grotte, et La haute tour sombre, sur l’imagination (mais qui se déroule, comme son nom l’indique, dans une tour)

###

En cherchant des histoires sur ce thème à la bibliothèque, je suis tombée sur quelques jolis albums :

HabitatHabitat Habitat      Habitat 

Voisin-voisine de Didier Jean et Zad aux éditions Milan (1994)

Qui n’a jamais connu telle mésaventure ? On loue un logement pour les vacances, mais rien ne va. Le lit est trop petit, les placards trop hauts, les chaises trop fragiles… Bref, rien n’est adapté !

Melle Picoud est une petite poule et Mr Grossetoque un gros rhinocéros. Elle est couturière et il est cuisinier. Ils ne se connaissaient pas, mais, parce que c’est l’été et qu’ils sont en vacances, ils vont se rencontrer, se parler, s’apprécier et même se rendre service !

Une histoire d’amitié et de voisinage, très mignonne et joliment illustrée par Zad. Le sous-titre de l’histoire aurait pu être ce proverbe bien connu « Ce qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres » !

#####

Mes deux maisons de Claire Masurel et Kady MacDonald Denton aux éditions Bayard Jeunesse (2001)

Des maisons, Alex en a deux. Celle de Papa et celle de Maman. Il a donc deux chambres, deux fauteuils préférés, deux brosses à dents, deux numéros de téléphone… Les habitudes de chacun diffèrent un peu, mais Alex, aimé de son Papa et de sa Maman, se trouve bien partout !

Une très jolie histoire, pleine d’amour, de tendresse et de douceur, à lire dès 2 ans. Les illustrations aux couleurs pastelles ajoutent encore de la douceur à l’histoire.

#####

La Maison du crocodile amoureux de Daniela Kulot aux éditions Autrement Jeunesse (2005)

Le crocodile était tout petit, la girafe était immense. Ils étaient amoureux et très heureux. Mais habiter ensemble était une tâche délicate. Chez le crocodile, tout était trop petit pour la girafe, et chez la girafe, forcément, tout était trop grand pour le petit crocodile… Mais comme ils étaient très amoureux, ils trouvèrent une solution ! Laquelle ? Vous ne croyez tout de même pas que je vais tout vous raconter, si ? Ben non. Une jolie histoire pleine d’humour accompagnée par des illustrations colorées et très amusantes également.

#####

La colocataire de Monsieur Rien-ne-traîne de Christa Kempter et Frauke Weldin aux éditions NordSud (2008)

Mr Lapin s’installe un jour dans une grande maison abandonnée. Comme elle est très grande, il se met en quête d’un colocataire. La 1ère personne qui se présente, Mme Ourse est très imposante, mais Mr Lapin l’accepte finalement comme colocataire après lui avoir fait quelques recommandations… Il ne faut pas faire de bruit, ne rien laisser traîner, nettoyer les vitres toutes les semaines… Et la 1ère semaine, tout se passe bien. Mais dès la 2ème semaine, le naturel un peu nonchalant de Mme Ourse reprend le dessus. Un lapin légèrement « psycho-rigide », une ourse plutôt très très cool, vous vous doutez bien qu’on rigole !

L’histoire est très agréable et pleine d’enseignements (pas toujours facile de vivre ensemble, mais avec un peu de tolérance de chaque côté…), l’album est grand, ce qui permet de profiter pleinement des illustrations très douces (on dirait des peluches, on a envie de les caresser !) Le petit plus : un code de téléchargement permet de télécharger le fichier audio de l’histoire.

#####

D’autres albums sur le thème de l’habitat présentés sur ce blog : La maison en petits cubes , Sam et Julia dans la maison des sourisJeu de piste à Volubilis, La maison de R. Innocenti (brièvement présenté dans les lectures de Mai, mais c’est un très bel album !!) Il y en a encore d’autres, n’hésitez pas à fouiller partout sur le blog…

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dis, comment c’est fait…

Dis Dis, comment c’est fait…

Oldrich Ruzicka & Alexandra Hetmerova

Éditions Bayard (2016)

*****

Si vous aimez apprendre comment on fabrique les choses, ce livre est fait pour vous ! Après cette lecture, vous saurez : Comment sont faits les livres, comment (et avec quoi) on fabrique une chaise, un verre, une petite cuillère, un tee-shirt ou encore du pain !

Dis, comment c’est fait…  nous explique tout, de A à Z.

En ouvrant ce livre, on se retrouve tout d’abord sur une première double page où l’on vous explique la « petite histoire » de l’objet. Puis cette page se déplie vers le haut pour donner une très grande page (avec plein de petits livrets explicatifs) où tout le processus de fabrication est expliqué.

Pour un Tee-shirt par exemple, on commence par le fermier qui laboure son champ pour planter du coton, pour finir par arriver au magasin qui vend les T-shirts en étant passé par toutes les étapes intermédiaires, bien évidemment.

*****

J’adore ce genre de documentaire ! Petite, j’en avais un qui montrait comment on fabrique la glace à l’italienne. Ben oui, j’étais déjà gourmande… C’est ce qui m’a le plus marqué, je ne me souviens pas du reste. Bref, la plupart des enfants (pour ne pas dire tous !) étant curieux, ce documentaire, très bien fait et fourmillant de détails et de petits livrets devrait beaucoup leur plaire.

Le choix des objets n’a pas été laissé au hasard : Le T-shirt est là pour expliquer la fabrication du tissu, la cuillère pour expliquer comment se fait l’inox, la chaise pour le travail du bois…

Un documentaire qui m’a beaucoup plu, que j’ai trouvé très intéressant et très bien fait. Les enfants passeront de longs moments à contempler les illustrations qui fourmillent de petits détails amusants qui n’ont parfois absolument rien à voir avec le reste !

Le blog de l’illustratrice (en anglais)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Miss Peregrine et les enfants particuliers


 Miss Peregrine et les enfants particuliers

♥♥♥

Ransom RIGGS

Bayard Jeunesse (2012, 2014 et à paraître)

Miss Peregrine T1 Miss Peregrine T2 Miss Peregrine T3

Dans une interview à lire ici, Ransom Riggs parle de sa passion pour les vieilles photos et explique comment il a, en fait, écrit cette histoire à partir d’elles.

Tome 1 : Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. Je ne vous raconte pas le tome 2, vous le lirez !

Mon avis : La première chose qui m’a attiré dans ce livre, c’est la couverture. Cette photo étrange, venue d’un autre temps, cette petite fille suspendue dans les airs… Puis, quand on parcourt ce livre, on est agréablement surpris par sa beauté et sa qualité. Les pages de garde (souvent blanches dans les romans !) sont ici très joliment décorées. Chaque chapitre a une page de titre, décorée également, et les photos « noir et blanc », très bizarres, contribuent à la fois au charme et à l’étrangeté de cet ouvrage. Les décors de bas de page (autour de la numérotation) participent aussi à donner cette impression de qualité. Bref, avant même de commencer à lire l’histoire, j’étais sous le charme !

Commencé ce matin, j’en ai déjà lu la moitié… Bon ben ce soir, j’ai fini… Et le tome 2 m’attend, vous ne m’en voudrez donc pas de vous abandonner ! Une belle histoire, surprenante, avec une ambiance étrange, des personnages extraordinaires, un mélange d’aventure, de fantastique, de fantasy (pour les monstres) de SF (pour les boucles temporelles) avec une touche historique et une petite incursion du côté des contes. Bref un drôle de mélange, une ambiance très spéciale… Je file lire le tome 2 !

Le lendemain… Heu, bon, j’ai fini le tome 2 (500 pages qui se dévorent !), c’est malin parce que je vais devoir attendre le tome 3…

Le tout est vraiment très réussi !! N’hésitez pas, faites vous plaisir…

♥♥♥

Le tome 3 sortait fin septembre 2015 aux USA, il faudra donc attendre encore un peu pour l’avoir en France… :(

L’avis de Loupiot, du blog « Allez vous faire lire« 

SignatureNat

 

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Abominable Maud – Tomes 1 & 2

Romans écrits par A.B. Saddlewick

Traduits par Marion Roman

Illustrés par Clotka

***

MaudTome1 Tome 1 : Bienvenue à Boispourri

Maud aime le noir, les insectes et les nids de chenilles ; les filles de sa classe aiment le rose, les poneys, la danse et les tutus. Renvoyée de son école après que son rat Quentin a atterri dans le chignon de son institutrice, Maud est transférée dans une autre école, très particulière ; on y enseigne l’épouvante ou l’histoire des vampires. Maud s’y sent bien, mais elle est un peu inquiète : comment réagiront ses nouveaux camarades, s’ils découvrent qu’elle est humaine ?

Mon avis : Il est difficile de ne pas aimer Maud ! Elle est loin d’être le monstre qu’on voudrait nous faire croire. Ok, elle a un rat comme animal de compagnie, elle ramène à la maison des trucs assez peu ragoutant (genre nid de chenilles) qu’elle planque sous son lit, mais en fait, c’est surtout une petite fille curieuse qui aime la nature !

Un petit roman amusant, pas si petit que ça d’ailleurs, il fait quand même 142 pages (en 12 chapitres avec des illustrations rigolotes qui collent bien au livre). Le premier tome d’une série pleine d’humour et de monstres (sorcières, zombies, momies, vampires, loup-garou, faites votre choix !!)

***

MaudTome2Tome 2 : Le tournoi de la terreur

Maud et Penny la Poison ont oublié de refermer la porte de la serre de Boispourri, et les plantes carnivores ont envahi le terrain de sport, désormais inutilisable. Les élèves ne peuvent plus s’entraîner pour leur grand tournoi annuel. Ils sont finalement accueillis au Château des Primevères, l’ancienne école de Maud. Mais si ses camarades ignorent qu’elle est humaine, sa famille, elle, ne sait pas que Boispourri est réservée aux monstres. Comment Maud va-t-elle parvenir à conserver ses secrets ?

Mon avis : Le 2ème tome est comme le 1er, l’histoire est drôle et on ne s’ennuie pas un instant !

Des romans agréables et facile à lire.