Le faiseur de nuages

Le faiseur de nuagesLe faiseur de nuages

Sandrine Lévy & Selma Mandine

Éditions Bilboquet (2012)

ωωω

Le faiseur de nuages, voilà un bien joli titre ! Et tout de suite, on est happé par la douceur de cette couverture toute tendre, délicate, aérienne, nuageuse…

Puis par l’histoire : un petit garçon raconte à sa copine, Laura, que son Papa fabrique les nuages. Mais Laura ne le croit pas…

Un jour où la maîtresse est malade, le père emmène son fils avec lui au travail. Et là, après avoir mis de la musique, installé tout un bric à brac, il fabrique un nuage tout rond, tout rose, cotonneux et moelleux, tiède et un peu collant… ça vous rappelle quelque chose ? ;)

Une petite histoire toute mignonne et toute douce, comme les illustrations, toutes de rondeur et de douceur !

Le faiseur

Une histoire assez courte, assez simple, mais qui peut être l’occasion d’expliquer à votre petit bonhomme ce que vous faites comme métier (même si c’est moins onirique que « faiseur de nuages »)

Le blog de l’auteure (pas mis à jour depuis 2013 apparemment, mais on peut voir ce qu’elle a publié jusque là)

Le site de l’illustratrice (allez voir « pour le plaisir » il y a plein d’illustrations plus mignonnes les unes que les autres !)

ωωω

logoalbums2016.jpg Cet album faisait partie de ma Box de Pandore du mois d’Avril laboxdepandore_partenaire

La Box de Pandore #2

La box de PandorePandore

Tout le monde (ou presque !) connait le mythe de Pandore, qui, trop curieuse, ouvrit un coffre, libérant ainsi tous les maux de la terre…

La Box dont je vais vous parler aujourd’hui n’est pas aussi dangereuse ! Par contre, elle porte bien son nom, car elle aiguisera votre curiosité en vous permettant de découvrir de nouveaux livres jeunesse, que vous n’auriez peut-être pas lu sans cela.

Ce sera peut-être aussi l’occasion pour vous de découvrir de nouvelles maisons d’éditions, car si tout le monde connaît Milan ou De La Martinière Jeunesse, je ne suis pas sûre que Bilboquet, Tourbillon ou Talents Hauts soient aussi connus (mais je me trompe peut-être !)

Pour 29,90 euros, vous recevrez une box qui contient 3 livres + 1 livret de jeux ou d’autocollants + un jouet ou une activité à réaliser (+ un p’tit truc à grignoter !)

Les prix sont dégressifs selon la durée d’abonnement, donc, bien évidemment, plus vous vous abonnez longtemps et plus c’est intéressant (à partir de 6 mois d’abonnement, non seulement c’est moins cher mais il y a un livre de plus chaque mois).

Sur une box, vous réalisez environ 10 euros d’économies (plus que ça même à partir de 6 mois d’abonnement) par rapport à l’achat en magasin. Bien sûr, vous ne choisissez pas totalement ce qu’il y a dedans, mais un questionnaire rempli au départ permet d’être au plus près des goûts de vos enfants. Si vous avez plusieurs enfants, il y a également une variante « Box Famille ». N’hésitez pas à aller voir sur leur site toutes les possibilités.

Voici, en image, ce que j’ai reçu dans ma première box au mois de mars (oui, je ne suis pas en avance !!)

Je l’ai demandée pour moi, en demandant une box pour les 3-6 ans (si je me souviens bien !). Mes neveux et nièces les plus jeunes seront ravis de récupérer tout ça ensuite !

La Box

Il y avait aussi quelques chocolats de Pâques, mais ils ont été mangés avant que je fasse la photo !

*****

Et cette semaine, pour la Box d’avril, j’ai reçu ça : 3 albums + 1 livret d’activité + Mr Grass Man (Mr Patate version pelouse !) + un petit paquet de madeleines (dévorées avant la photo…)La Box

Pour aujourd’hui je voulais juste vous donner mon avis (tout à fait favorable !) sur cette box, mais je reviendrai plus en détail sur chaque livre.

Une dernière chose : sur la box de mars j’avais eu un petit souci. J’ai envoyé un mail et le problème a été très vite réglé ! Une équipe très réactive.

Sophie en a déjà parlé ici

Le site de La box de Pandore

RDL 2013 – Albums

Suite à mon article d’hier qui déplorait tous les livres lus et non chroniqués en 2013, je continue de réduire mon retard avec cette ronde des livres consacrées aux albums. Juste quelques mots donc, ceux notés un peu en vrac dans mes cahiers

La petite mauvaise humeur d’Isabelle Carrier

L’histoire de deux amis, l’histoire de la vie. Pit et Pat se rencontrent et s’apprécient alors ils restent tout le temps ensemble. Peu à peu la monotonie s’installe et avec elle la mauvaise humeur… Des illustrations tout en finesse et clarté, simples et parlantes. Cela fait penser au trait de Tallec dans Rita et Machin. Pas de décor inutile puisque nos protagonistes sont sur fond blanc. Un album agréable et très parlant. Une belle façon d’aborder le thème de la dispute !

Les trésors bilboquet, 2011

Martin du bateau-cirque

d’Alain Serres et Judith Gueyfier

Cet album fait suite à Martin des Colibris. Deuxième volume de la trilogue Martin des trois bateaux, ce tome se déroule toujours au Brésil. Martin va rencontre un cirque impressionant et nous le faire découvrir. Beaucoup de sensibilité se détache des mots et des illustrations qui les accompagnent. Une explosion de couleur emprunte de poésie. Pourtant l’histoire de ce deuxième tome est décousue et moins entraînante que dans le premier que je vous invite à découvrir d’abord !

Rue du Monde

Le saule pleureur de bonne humeur

de Foenkinos et Soledad Bravi

Shai Lin est une jeune fille très heureuse, mais avec la crise son père perd son emploi et déménage à la campagne. A la campagne ils vont louer une maison avec un saule pleureur. C’était la condition posée par Shai Lin, trouver un saule pleureur, pour pleurer avec lui…  Mais voilà que ce saule pleureur est toujours de bonne humeur. Pourtant cet arbre doit être couper sans tarder puisqu’il est sur le trajet de la nouvelle ligne de train. Quand on sait que Shai Lin signifie « Cadeau de la forêt », impossible de rester les bras croisés.

Un album avec des bulles telle une bande dessinée pour les dialogues (comme souvent avec Soledad Bravi).

Certains passages sont vraiment très beaux :

Elle s’approche de lui et lui chuchote quelque chose à l’oreille. Il y a parfois des moments où il faut laisser les personnages vivre des choses, rien que pour eux. On a pas le droit de tout savoir.

Si la conclusion est un peu facile ce livre est à découvrir pour ses magnifiques passages, son esprit, sa chaleur…

Albin Michel jeunesse 2012

La nuit du prince grenouille 

Annick Combier et Anne Romby

Un prince est transformé en grenouille…

Une superbe couverture qui donne envie d’ouvrir cet album. Et quand on ouvre cet album grand format tout donne envie! Le papier est épais, granulé et fait ressortir les grands aplats de couleur. L’ensemble est magnifique.

 Les illustrations se font en parallèle du texte, il faut découvrir l’histoire mais j’ai trouvé magnifique de voir d’abord presque uniquement les paysages. Les oiseaux sont magnifiques et les illustrations pleines pages débordent vers le texte.

Un très joli « conte » qui explique la danse des grenouilles sur l’île de Bali.

Milan

Tout sur les mamans

de Gwendoline Raisson  et Clotilde Perrin

Un joli petit album ! A chaque page, une maman présentée avec son enfant et une deuxième page avec un la vision de l’enfant sur son parfum, ses talons aiguille, sa cuisine… Des mamans normales avec leurs défauts, leurs talents. Une fin très jolie sur les grands- mère et l’amour d’une maman avec une petite modification dans le texte « la maman » devient « ma maman ».
Les illustrations sont foisonnantes, colorées, pleines de petits détails qui collent bien avec le texte.
Existe aussi les papas.

Rue du monde, 2009

La gigantesque petite chose

de Béatrice Alemagna

Un très grand album qui fait beaucoup de mystère autour d’une petite chose. Des situations qui s’accumulent avec des personnages différents, et toujours l’absence ou la disparition de la petite chose. Mais quelle est cette petite chose ? La conclusion est très belle mais malheureusement elle risque de rester assez opaque pour les enfants (testé sans succès sur des petits de 6 ans…)

Les illustrations sont immenses, avec de très belles couleurs et des décors magnifiques mais les visages des personnages sont assez étranges…

Un album à rapprocher de Le bon moment d’Alibeu.

Autrement jeunesse, 2011

Un livre m’attend quelque part

de Maureen Dor

et Andrea Alemanno

Je termine cette ronde des livres par un coup de coeur. 

Dans la collection Le livre Ami, ce titre Un livre m’attend quelque part offre la part belle aux livres. Un texte très simple, léger, qui permet de voyager au gré des illustrations douces et colorées. On y découvre le périple d’un livre avant d’arriver dans les mains du lecteur. Plus que cela c’est une histoire d’amour, celle d’un lecteur avec un livre, le livre, son livre. Car le lecteur qui aime emporte son livre partout avec lui.

Une déclaration d’amour au livre qui pourrait presque se passer de texte tant les illustrations nous montrent cet amour. On voit non seulement ce livre mais aussi le petit lecteur qui peu à peu devient grand, évolue avec son livre et y trouve de nouvelles choses.

Un joli album pour faire découvrir tout ce que les livres peuvent apporter aux enfants qui en doutent et à ceux qui le savent ! Une belle idée de cadeau.

Editions Clochette, 2013

Bonne résolution 2014 !

Pour éviter que cela ne se reproduise en 2014, je vais essayer de me motiver à faire chaque dernier jour du mois une ronde des livres avec les livres dont je n’aurais pas eu le temps de vous parler et qui risque de passer à la trappe sans cela. Joignez-vous à moi, il est bien connu que les bonnes résolutions ne peuvent se tenir qu’à plusieurs ;)

Les mercredis de l’album

Il y a quelques temps déjà j’ai découvert grâce à un passage chez Emmyne, les mercredis de l’album, une iniative de Fleur . Je n’avais pas encore eu l’occasion d’y participer, ces mercredis n’ayant lieu qu’épisodiquement. Toujours est-il que nous sommes mercredi, et qu’aujourd’hui, c’est donc deux illustratrices qui sont à l’honneur : Martine Bourre et Rébecca Dautremer. Quiquonque est déjà venu chez moi une fois, ou sur mon ancien blog, ne peut pas douter de mon choix… C’est donc Rebecca Dautremer qui retient mon attention. (Pour les curieux mon salon n’est décoré qu’avec des posters encadrés de Rebecca Dautremer (Princesse, Sentimento, Le livre qui vole et Babayaga, c’est la seule illustratrice qui a réussi à passer la sélection de mon zhomme a qui j’ai proposé quelques centaines d’affiches…. Bref fin de ma parenthèse)

Cela fait une petite quinzaine d’années que Rebecca Dautremer illustre des ouvrages pour la jeunesse. Princesses est sans nul doute le livre qui l’a fait connaître, mais dans tous on retrouve son trait unique, ces couleurs fabuleuses…

Je viens juste d’acheter Le livre qui vole, mon choix est donc tout fait!


Le livre qui vole
Auteur : Pierre Laury
Illustrateur : Rébecca Dautremer
Editeur : Bilboquet
Date : mai 2008

« C’est l’histoire d’un livre égaré, un petit livre qui tombe d’un cartable, celui de Marion… »

Ce petit livre va se retrouver dans le nid d’une pie puis dans une montgolfière… C’est un petit livre qui vole.
Un petit mot de l’histoire d’abord même si ce n’est pas elle qui nous intéresse aujourd’hui : Une histoire simple, avec une idée de départ vraiment fantastique ; faire voyager un livre, le faire vivre, parler, avoir des sentiments… Malgré tout je ne suis qu’à moitié ravie car l’écriture ne m’a pas enchantée, ne m’a pas fait rêver… peut être l’histoire est elle trop courte à mon goût elle aurait surement mérité plus de poésie.
Pour ce qui est de l’illustration par contre, c’est vraiment superbe. Le trait de RD, les verts et rouges si présent dans ses illustrations… Les arbres me font penser à d’autres, déjà vu dans ses albums, mais c’est surtout le livre qui a retenu mon attention. Ce n’est qu’un simple objet, illustré de façon réaliste, pourtant on y voit bien la « marque Dautremer », le rouge, les pages fluides, aériennes, et puis ces lettres qui s’envolent à chaque page…
Ce livre me plait même tant que je n’ai pas hésité (sans l’accord -demande envoyée-) à me servir de ce livre comme logo pour mon moteur de recherche autour des blogs de littérature jeunesse, que vous trouvez à l’accueil de mon blog!

J’ai aussi des tas de liens à vous proposer :
Un article du Monde, Un reportage de TF1 (à l’occasion du salon du livre de Montreuil – deux illustratrices mises en parallèle – novembre 2009 – JT)

La bande annonce de Kérity, dessin animé dont la directrice artistique est R. Dautremer, sorti le 16 décembre 2009

Des bloggeurs qui en parlent

et son site, en cours de construction : http://www.rebeccadautremer.com/