Dans la combi de Thomas Pesquet – Bd

Pesquet

Dans la combi de Thomas Pesquet ♥

Marion Montaigne
Dargaud (2018)

*****

Tout petit déjà, Thomas Pesquet rêvait d’être astronaute. Il réalisera ce rêve après avoir été sélectionné parmi plus de 8400 candidats et avoir suivi une formation intense pendant 7 ans !

En 2017, on a pu suivre, via les réseaux sociaux, ses « aventures » dans l’ISS, la Station Spatiale Internationale. La dessinatrice Marion Montaigne a réalisé, en suivant sa vie et avec l’aide de Thomas Pesquet -qui a bien voulu répondre à ses questions- une bd de reportage, une biographie dessinée pleine d’humour.

*****

J’ai passé un excellent moment avec cette bd !

Non seulement on apprend plein de choses -et pas sur la vie privée de Thomas Pesquet, ça, j’avoue que je m’en fiche un peu, ça ne me regarde pas- mais sur la looongue formation des astronautes (je ne les envie pas, c’est pas de la tarte !!) puis sur leur vie et leur travail dans la Station Spatiale Internationale, l’ISS pour les intimes.

Non seulement c’est très intéressant car visiblement bien documenté, mais en plus, c’est très drôle !! J’ai pouffé de rire plusieurs fois au cours de ma lecture…

Bref, si l’espace (ou les astronautes ;) ) vous attire, ou tout simplement si vous aimez rigoler, je vous conseille vivement cette BD !

*****

Pour feuilleter quelques pages, c’est par ici

Le blog de Marion Montaigne « Tu mourras moins bête, mais tu mourras quand même » (Vulgarisation scientifique + humour)

Sur France Culture, un entretien avec Marion Montaigne (et plusieurs planches) et un autre, plus détaillé, dans Télérama (ou elle raconte comment elle a procédé)

Une biographie de Thomas Pesquet sur le site de l’ESA (Agence Spatiale Européenne)

Sur Youtube vous pourrez voir quelques vidéos tournées dans l’ISS (Station Spatiale Internationale)

Sur la page dédiée de la Cité de l’espace, vous aurez tous les liens vers son compte Twitter, Facebook, ses photos sur Flickr et son site officiel !

*****

Bd reçue dans le cadre de l’opération « La BD fait son festival » sur PriceMinister

Cette semaine nous sommes reçus par Mo’ du Bar à BD

BD déjà présenté dans ce groupe par Brize

Nous suivre et partager :
0

Entre ici et ailleurs – Bd ado/adulte

entreEntre ici et ailleurs

Vanyda
Dargaud (2016)

^^^^^

Après 7 ans de vie commune, Coralie vient de se faire larguer. Il y a 3 semaines, elle a emménagé dans un nouveau logement, mais ce n’est pas toujours facile… Elle n’est pas très organisée, un peu tête en l’air (du genre qui arrose sa plante verte avec l’eau bouillante qui reste dans la bouilloire…) A 28 ans, c’est la première fois qu’elle vit seule et elle a un peu de mal à se faire à sa nouvelle vie, à trouver ses marques.

Par défi, elle décide de s’inscrire à la Capoeira*. Elle va y rencontrer de nouvelles personnes, se faire des amis, sortir de son isolement. Ces rencontres vont également l’aider à se trouver et à résoudre certains questionnements posés par sa double culture : elle est française par sa mère, laotienne par son père.

^^^^^entre

Une bd qui parle de la vie quotidienne d’une jeune femme qui se cherche. De ses problèmes par rapport au fait d’être métisse, du racisme aussi. Une bd qui m’a bien plu même si je ne sais pas trop quoi en dire ! On voit Coralie évoluer, sa vie changer, son quotidien s’améliorer. Coralie a une naïveté très touchante, c’est un peu une femme-enfant.

Le dessin, en noir et blanc, m’a bien plu même si parfois les expressions sont un peu exagérées ou les traits pas trop développés comme dans un manga.

^^^^^

* Art martial afro-brésilien qui puise ses racines dans les méthodes de combat et les danses des peuples africains du temps de l’esclavage au Brésil. Merci Wiki !

Le blog de l’auteure

Sur le site de l’éditeur, Dargaud, vous pouvez lire les 60 premières pages.

Une interview de Vanyda par ici :

parenthèse

Cette semaine, nous sommes chez Mo’

Nous suivre et partager :
0

Loup – Bd Ado/Adulte

LoupLoup

Renaud dillies

Dargaud (2017)

*****

Loup, c’est l’histoire d’un personnage qui sort d’un bois un soir. Il est nu, frigorifié et surtout, il est totalement amnésique… Il a oublié jusqu’à son nom. Au cours d’une promenade à pied, il entend une musique qui semble l’appeler. A cause d’une méprise, il se retrouve sur scène…

*****

Je préfère être honnête : j’avais adoré le poussin Abélard, mais Loup m’a laissée assez indifférente…

Au point que je ne sais pas trop quoi en dire ! Les illustrations et les couleurs sont très agréables, même si la mise en page est assez « classique » (6 cases de même taille par page, avec seulement 5 ou 6 pleines pages). En fait, j’ai plutôt bien aimé les illustrations et les couleurs.

Côté scénario par contre, je trouve que c’est un peu juste, qu’il manque quelque chose, mais quoi ? Le rythme de l’histoire est assez lent et la fin… C’est peut-être ce qui m’a déplu finalement. Cette fin rapide (en 4 pages on sait tout) et un peu bizarre… La poésie et la naïveté qui étaient présentes dans Abélard ne sont ici qu’effleurées. Bref, je suis restée sur ma faim. Dommage…

Mais cela ne m’empêchera pas d’aller lire les autres bd de cet auteur !

Noukette a été charmée, Mo’, tout comme moi, n’a pas apprécié la fin.

Feuilleter la bd sur le site de l’éditeur

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
0

Atar Gull Ou le destin d’un esclave modèle

AtarATAR GULL

Ou le destin d’un esclave modèle

Fabien Nury & Brüno

Dargaud (2011)

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Atar-Gull est d’abord un roman d’Eugène Sue paru en 1831. Il s’agit d’un roman maritime qui met en scène des négriers ainsi qu’un esclave vengeur du nom d’Atar-Gull. (Merci Wiki) Vous pourrez le lire ici.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

1830, Afrique noire. Atar Gull, un esclave, est chargé avec d’autres sur le bateau du capitaine Benoît pour être vendu aux Antilles. Son prix est élevé : c’est le fils d’un chef et il a un corps d’athlète… Son histoire nous entraînera des soutes d’un négrier jusqu’à la Jamaïque, des marchés aux esclaves au cœur des plantations.

Le livre I nous conte la traversée, avec le manque d’hygiène, d’eau, d’air, de nourriture, les esclaves enchaînés à fond de cale… Les « pertes » sont énormes. Le livre II nous parle de la dure vie à la plantation, une fois les esclaves vendus. Et l’épilogue nous conduira à Nantes.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Une bd que m’avait fortement conseillé une ancienne collègue (coucou Béa !) et que je n’avais toujours pas lue. Même si je trouvais la couverture très forte, le dessin ne m’attirait pas plus que ça… Mais comme d’ab, j’aurai dû l’écouter !! Une histoire très forte, sur l’esclavage bien sûr, mais également sur la vengeance. Les personnages d’Atar Gull et Brulart sont très forts.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Feuilleter les premières pages

Le site de Brüno, l’illustrateur

Une petite bio du scénariste, Fabien Nury

Sur l’esclavage nous vous avons aussi présenté un magnifique album « Coton blues » ainsi qu’un documentaire « Esclaves et négriers« .

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
0