RDL BD#6 Les nombrils & Pico Love

Les Nombrils

1 Pour qui tu te prends ?

de Delaf et Dubuc

Dupuis, 46 pages

Une bande dessinée pour les ados qui est terriblement pour adolescents. Vraiment vraiment pour adolescents !

Si la bande dessinée est drôle et très proche des adolescents j’avoue avoir été surprise. Nos trois jeunes filles, héroïnes de l’histoire, sont des lycéennes. Deux d’entre elles sont des bimbos, petit t-shirt moulant et nombrils à l’air. La troisième est moche. C’est ainsi que la définisse ses copines, ce qui ne semble pas la déranger.

Outre le fait que leur tenue pour aller à l’école est tout de même très minimaliste j’ai été surprise par la méchanceté de ces adolescents entre eux. Derrière les gags, souvent sur une page, les personnages osent dire du mal des autres. Si c’est criant de vérité sur les préoccupations des ados (bien qu’un peu caricatural j’espère) cela fait tout de même parfois passer un message très négatif. De l’humour noir souvent donc, pas vraiment ma tasse de thé… même si je reconnais que j’ai trouvé certaines pages et situations vraiment drôles !

Si les gags sont souvent sur une page ou deux il y a malgré tout une histoire sur l’ensemble du tome puisque nos héroïnes sont des amies et amoureuses plutôt frivoles…

Mes élèves ne semblent pas connaître ces jeunes filles et étrangement à part l’effet « couverture rose » il n’y a que très peu de lecteurs pour cette BD au CDI, contrairement à chez Noukette ! Je pense arrêter au premier tome ma découverte, et peut-être celle des élèves…

 

Pico Bogue
4 Pico Love

d’Alexis Dormal
et Dominique Roques

Dargaud, 48 pages

Pico Bogue c’est un univers enfantin, avec des dessins pastels et de petits strip humoristiques.

Des bons mots et des bêtises d’enfants qui font rire, à chaque page.  Tous ne sont pas aussi bien mais certains sont tellement savoureux que l’ensemble est bien équilibré, vraiment sympa à lire.

Les élèves aiment beaucoup la belle couverture mais ont parfois du mal à la lecture, car beaucoup de gags reposent sur des jeux de mots ou offrent un vocabulaire varié qu’ils ne connaissent pas forcément, voire des références qu’ils n’ont pas. Cela ne les empêche pourtant pas de rire avec cette BD qui propose de petits personnages enfantins drôles et cyniques.

Une bande dessinée pour enfant qui plaira aussi aux adultes !

+ Challenge bookineurs en couleur Rouge

+ BD du Mercredi + Top BD de Yaneck

RDL BD#Suite 4 ~ Walking Dead 17 Terrifiant / Survivants 2

Des avis cours, afin de ne pas trop vous en révéler, sur des suites de BD !

Walking Dead 17 Terrifiant

Charlie Adlard

Terrifiant. Même après 17 tomes de zombies et plus de 100 épisodes1 Adlard arrive toujours à me surprendre… et me terrifier!  Si l’aspect psychologique dominait les derniers tomes, l’action est de retour dans ce tome avec des scènes pour le moins… fracassantes! Une fois encore il y a des morts, du sang, de la violence… mais finalement presque pas de zombie. Comme à l’époque du Gouverneur, Charlie Adlard nous montre l’horrible nature de l’homme livré à lui même, sa violence. Un nouveau personnage détonnant donc, qui méritera d’être approfondi dans les prochains tomes, car impossible une fois encore de s’arrêter là.

 

WD sort aux Etats Unis en format Marvel, avec des publications très régulières mais toutes petites par rapport à nos gros volumes qui cumulent 6 épisodes!

Walking Dead est une série de comics pour grands ados / adultes, adaptée en série TV. 

 

Survivants :
anomalies quantiques 2

Leo

Après un premier tome qui m’avait laissé peu de souvenirs et ne faisaient qu’introduire l’histoire ce deuxième tome révèle tout le talent de Leo pour la science fiction. Mondes imaginés, extra-terrestres et créatures variés mais en plus une rupture dans le continuum espace temps qui permet de d’apporter beaucoup de suspense à cette série des Survivants. La  planète GJ1347 réservent de nombreuses surprises à nos rescapés et malheureusement beaucoup ne sont guère réjouissantes…

Je prend toujours autant de plaisir à m’enfoncer dans les histoires de Leo, à découvrir ses mondes imaginaires, ses sociétés extra-terrestres, ses créatures, ses végétaux tous plus imaginatifs les uns que les autres, avec toujours un trait très nets qui permet de s’y croire. Les décors sons superbes, la forêt est intrigante au possible et on referme ce tome en attendant avec impatience la suite!

Namibia épisode 3 de Léo

Bande dessinée ado / adulte – Science Fiction / Aventure

Kenya Saison 2
Namibia épisode 3

de Rodolphe,
Léo
et Marchal

Dargaud, 2012
97822050678442, 11,99€

Pour l’ensemble de la série pour éviter les spoiler

L’Afrique mystérieuse, à la fin des années 40. La fringante Kathy Austin, agent secret britannique, est dépêchée au Kenya puis en Namibie. C’est là, sur les flancs du Kilimandjaro, puis dans le désert namibien, sous le tropique du Capricorne, que la jeune anglaise fait de terrifiantes découvertes. Et si l’Homme n’était pas seul sur Terre ?

Ce troisième tome de la série Namibia (suite de Kenya) continue à nous entrainer dans des mystères de plus en plus complexes mais passionnants. Les albums de Léo sont toujours un plaisir, et chaque nouvelle sortie apporte de nouvelles découvertes fantastiques !

Le cycle commencé par Kenya nous a fait rencontré des animaux fantastiques comme Léo sait si bien les inventer. Une aventure avec un petit côté rétro aussi puisqu’elle se déroule dans les années 40. Avec le cycle Namibia, Léo et Rodolphe, associés cette fois en plus à Bertrand Marchal, nous propose de nouvelles aventures pour notre agent secret anglais, avec encore une fois de nombreux dangers.

Dans ce troisième tome (il est vivement conseillé de commencer par le début de la série pour tout comprendre!) qui se déroule en 1949 Kathy Austin est plongée dans le coma dans un hopital de Namibie. Un autre agent est donc envoyé sur le terrain. En parallèle nous suivons le développement des Fils d’Ezechiel, une secte mystérieuse.

Manipulation génétique, créatures extraterrestres, les évènements étranges se précipitent toujours dans cette saga, mais ce tome est un petit peu à part. La science fiction est bien présente, mais au premier plan nous allons surtout découvrir des histoires humaines et une aventure d’espionnage.

L’univers illustré par Léo est comme toujours très visuel, on entre complètement dans les aventures. Les personnages prennent vie devant nous, les décors sont parfaits, mais ce sont comme toujours les détails de science fiction qui ne manqueront pas de plaire ! Il faut noter aussi l’influence de plus en plus présente de Marchal qui se détache peu à peu de l’univers graphique de Léo…

Niveau intrigue on continue de cumuler les mystères, mais peu de réponse pour le moment, il faudra se contenter de cela en attendant le premier tome. C’est le plus difficile dans cette saga finalement, attendre la suite… mais c’est aussi une belle occasion de tout relire à chaque sortie!

Un très intriguant troisième tome, bien mené mais qui nous laisse sur notre faim une fois de plus !

Je ne peux pas résister à l’envie de vous montrer un extrait :

C. Dargaud 2012, ne pas reproduire sans autorisation

Dans le cadre du Mercredi BD chez Mango

Le rêve du Papillon 1 Lapins sur la lune

Le rêve du papillon
1 Lapins sur la lune

de Marazano et Luo Yin

Bande Dessinée ado

Dargaud, 2010
9782205061154, 13,95€

 

Présentation de l’éditeur :

Tutu s’est réveillée dans un monde inconnu et absurde où l’amour est éternel.
Un monde gouverné par un dictateur, où des lapins bizarres la suivent partout, et dont les habitants ne l’aiment pas beaucoup… La petite fillette souhaite très vite qu’une seule chose : rentrer chez elle. Une fable magique et intemporelle an quatre albums dans un monde de poésie, d’humour et de fantaisie.

Mon avis :

Quand un élève me conseille une bande dessinée, généralement je suis sceptique mais je l’achète… Souvent il faut bien l’avouer je suis un peu déçue, mais ça fonctionne plutôt bien auprès des copains… Là quand on m’a conseillé Le Rêve du papillon, j’ai d’emblée aimer le titre, et j’ai découvert une couverture vraiment attirante !

 Dès les premières pages j’ai été séduite par le trait et les couleurs. J’ai tout de suite pensé à Miyazaki et c’est donc pleine d’entrain que je suis rentrée dans cet univers. Si dans les premières planches tout semble classique on bascule bientôt dans le fantastique. La force de ce livre c’est son héroïne, qui comme nous découvre ce nouveau monde très animalier, où les lapins ont une place de choix. Elle est mignonne, un peu perdue tout comme nous et on ne sait pas bien nous non plus à qui elle doit faire confiance ou non…

 Les personnages animaliers sont captivants, ce monde reste assez obscur pour nous mais certains détails sont bien trouvés comme les hamsters (pauvres petits !). On tourne les pages et c’est avec regret que l’on arrive à la dernière page, bien que les 56 pages soient déjà denses en évènements et aventures.

 J’ai regretté parfois tout de même de ne pas avoir un peu plus d’informations sur ce monde et notamment sur le cerf-voleur ! L’histoire est assez folle, un brin perturbante et on reste vraiment sur notre faim. Plusieurs tomes de parus… mais pas tous encore!

 Une très belle bande dessinée aux dessins japonisants, fantastiques, avec un chat tout à fait irrésistible, mais à l’histoire (trop) compliquée !

 + L’avis de Bouma, déçue
+ Celui d’Eidole, enchantée
+ Celui d’Emmyne, très complet, comme toujours! -plus disponible-