BD en vrac… Seuls, Zap collège et Kamisama

Quelques mots sur des bandes dessinées lues ces derniers temps et pour lesquelles quelques mots suffiront…

Zap Collège

de Tehem

Une série qui nous permet de retrouver les héros découvert dans Okapi autour soit de blague sur une ou deux pages, soit d’histoire complète selon les tomes. J’avoue que j’ai une nette préférence pour le premier tome qui nous propose une avalanche de gags autour de l’univers du collège. C’est farfelu mais il y a un tel fond de vérité qu’on pourrait presque l’étudier en classe ;)

Une bande dessinée humoristique qui fonctionne vraiment bien avec ces gags sur une page (tome1), mais qui m’a déçu dans ses histoires plus construites…

Seuls tome 2 & 3

de Gazotti et Vehlman

Je vous ai déjà parlé du tome 1 de Seuls, j’étais plutôt sceptique il faut bien l’avouer… Après ma lecture du tome 2 et malgré tout le bien qu’on m’en avait dit, je n’étais pas bien plus avancé. L’hôtel 5 étoiles, les tonnes de jouet et de l’action, c’est vrai, mais rien qui vraiment me captive. C’est intéressant, les dessins sont très agréables et ces enfants sont attachants dans l’ensemble… mais ils sont aussi tellement énervants…

Le tome 3 cependant à réveiller mon intérêt avec à la fois une nouvelle situation et plus de personnages. De l’action des découvertes, la nature humaine qui s’exprime et enfin des révélations peu à peu qui donnent vraiment envie de lire la suite!

Une série que je vais donc continuer à suivre (de toute façon mes élèves sont fans, je n’ai pas bien le choix!)

Kamisa : les contes de la colline

de Keisuke Kotobuki

Un étrange de recueil de petits histoires colorées en manga… Des dessins tout doux, un bel univers onirique, et des pages qui défilent trop vite. C’est à la fois beau par le coté graphique et par l’histoire, c’est touchant même si parfois cela laisse complètement perplexe, comme si l’on ne pouvait pas tout comprendre, mais que cela était bien normal…

Un joli voyage, où les histoires se rejoignent et se croisent pour former un très bel ensemble!

Au final trois bandes dessinées très différentes mais ont su me plaire!

+ Mercredi BD de Mango

Seuls de Gazzotti et Vehlmann

Seuls

Tome 1 La disparition

de Gazzotti et Vehlmann

Bande dessinée jeunesse

Dupuis, 2006
9782800136929, 10€60

Il y a d’abord Yvan, 9 ans, l’artiste rigolo et carrément lâche. Il y a ensuite Leïla, 12 ans, la garçonne énergique et optimiste. Viennent ensuite Camille, 8 ans, la naïve généreuse et moralisatrice et Terry, 5 ans et demi, le gamin turbulent et attachant. Et puis, il y a aussi Dodji, 10 ans, l’ours au grand cœur.

Ces cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s’est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller… SEULS !

Conseillée par Edelwe (pour mes élèves en fait, par ses élèves en quelque sorte) cette bande dessinée a rejoint le CDI à ce retour de vacances. Je n’ai pris que le tome 1 pour le moment, budget oblige, mais déjà les élèves me réclament la suite!

Ils aiment, se conseillent et s’échangent cette bande dessinée.

Pour ma part mon avis est plus réservé même si j’ai apprécié ma lecture. L’histoire tout d’abord, sympathique mais déjà vue (de Sa majesté des mouches à Gone) nous entraîne dans une ville vide, où seuls des enfants subsistent et essayent de survivre. Ce tome est surtout un tome de présentation, où nous découvrons la situation sans savoir vraiment ce qu’il en est. C’est ce suspense, ces mystères et ces découvertes qui sont intéressants et qui nous tiennent en haleine.

Les personnages sont présentés et ils sont dans l’ensemble plutôt attachants. Des enfants donc, avec des personnalités très différentes et complémentaires. Un peu stéréotypée peut-être mais qu’on aimerait bien connaître un peu plus, car ce premier tome ne fait que les effleurer.

C’est un peu mon sentiment général sur ce premier tome « Et après? » car au final on ne sait pas grand chose de cette situation ni des personnages… A suivre donc, cette histoire comme mon avis!

+ Le site de la série

Une BD du mercredi le jeudi soir, parce que j’ai commencé cet article hier matin, mais que je ne suis pas très efficace en ce moment!

Toutes les BD du mercredi chez Mango – Top BD des blogeurs chez Yaneck

[BD] Les enfants d’ailleurs 1 Le passage

Les enfants d’ailleurs

Tome 1 Le passage

de Bannister et Nykko

Bande dessinée fantastique jeunesse

Dupuis, 2007 (nouvelle édition 2011)
9782800155104, 10,60€

Quatre enfants.
Deux mondes.

Une grande aventure.

J’ai commandé cette bande dessinée pour le collège sur les conseils d’une collègue et je comprends volontiers pourquoi cela peut plaire aux adolescents. Pour ma part je ne suis pas vraiment séduite même si je trouve l’ensemble sympathique.

L’histoire est pourtant prometteuse… dans les dernière page de ce premier tome, mais j’ai trouvé le début vraiment trop long avec de nombreuses scènes qui me semblent superflues, comme la vente dans la cour de l’école. Après quelques passages de recherche et de découverte, c’est finalement dans un autre monde que se retrouvent nos héros. Un monde parallèle semble-t-il avec des habitants qui nous ressemblent mais où le reste semble bien différent.

Les personnages sont d’emblée sympathiques : une jeune fille et trois garçons, beaucoup d’humour et de bonne humeur, c’est enfantin et cela fait sourire. Pourtant on ne sait pas grand chose sur ces personnages, à peine quelques petites choses esquissées dans ce premier tome, Rebecca notamment nous réserve quelques surprises je pense…

Les illustrations sont agréables, très colorées et jouant beaucoup avec les expressions des yeux et des visages, un peu comme dans les manga sans pour autant y ressembler.

Un ensemble sympathique qui plaira aux jeunes mais qui mérite d’être approfondi… j’attends de lire la suite pour me prononcer vraiment! Les 3 tomes du Cycle 1 sont déjà parus, tandis que le Cycle 2 est en cours.

Top-BD-des-blogueurs-v3.jpg

L’avis de Cacahuète.

Miss Annie + Top BD blogueurs

Miss Annie

de Franck Le Gall

et Flore Balthazar

Bande dessinée

Dupuis, 2010
9782800146584, 14,50€

Miss Annie est un chaton comme tous les chatons, adorable, drôle, un peu idiote et redoutablement maligne.
Bien vite, la maison de ses maîtres devient trop petite pour ses ambitions félines. Le vaste monde qu’elle aperçoit des fenêtres l’appelle. Il lui faut découvrir le Dehors, les arbres, les oiseaux appétissants, d’autres chats. Et la Grande Initiation passe par l’amitié, la guerre, l’amour, la mort et les voitures. Une vie de chat, en somme.

Voici une bande dessinée rapportée par mon homme de la bibliothèque. Il faut dire qu’il l’avait ouvert au hasard vers le milieu pour tomber sur… des hérissons! Bref ils n’ont pas grande importance dans l’histoire, le personnage principal étant Miss Annie, jeune chatte naïve et coquine.

J’ai adoré ce personnage félin, qui partage ses pensées avec nous. Elle nous présente sa famille, avec son regard, et on rigole déjà bien. Mais elle fait aussi des bêtises en nous faisant visiter la maison, et je n’ai pu m’empêcher de penser à mon chat. On sent que les situations tiennent du vécu!  La scène de la litière est tellement vraie…!

Une vie de chat donc, des gags, mais aussi une histoire sur l’ensemble du tome, celle d’une initiation ! Miss Annie devient grande, elle va donc avoir le droit de sortir pour la première fois. De découvrir ses voisins, se faire des amis… mais aussi découvrir les guerres de clan de chat, les voitures, la mort…

Un gros plus pour la souris, qui devient son amie, elle apporte une touche adorable à cette bande dessinée… et pour avoir déjà vu un chat reculé devant une souris, ça ne m’étonne même pas!

Une bande dessinée parfaite pour les amoureux des chats qui ont déjà eu envie de les fermer dehors ^^

Une Bd du mercredi chez Mango,

et je suis ravie de vous annoncer que je participe maintenant au Top BD des blogueurs, chez Yaneck !

Voici d’ailleurs le top 10 de ce mois ci :

1- (=) Gaza 1956, Joe Sacco, Futuropolis                                             19.17
2- (=) Persépolis, Marjanne Satrapi, L’Association                              18.94
3- (N) Habibi, Craig Thompson, Casterman                                           18.92
4- (+) Portugal, Cyril Pedrosa, Dupuis                                      18.83
5- (=) Maus, Art Spiegelmann, Flammarion                                                 18.73
6- (= ) Le journal de mon père, Jiro Taniguchi, Casterman    18.67
7- (=) Idées Noires, Franquin, Fluide Glacial                                      18.5
8- (=) NonNonBâ, Shigeru Mizuki, Cornélius                                       18.5
9- (=) Black Hole, Charle Burns, Delcourt                                            18.33
10- (-) Tout seul, Christophe Chabouté, Vents d’Ouest                          18.29
Et la suite est chez Yaneck dès 11h30 !