Suzanne – Récit – Lectrices ELLE (17)

Suzanne

Histoire d’une vie pétillante et d’une fin de vie désolante…

SUZANNE
Frédéric Pommier

Équateurs littérature (2018)

*****

Suzanne, c’est la grand-mère de l’auteur, Frédéric Pommier, journaliste à France Inter. Chapitre après chapitre, il nous raconte la vie de cette femme à travers le siècle. Une femme dynamique, amusante, autonome et qui, visiblement, aimait la vie. A 95 ans, après être tombée à plusieurs reprises, elle doit s’installer dans un EHPAD, un établissement pour personnes âgées dépendantes. Un endroit où l’on ne s’occupe pas bien d’elle, c’est le moins que l’on puisse dire…

*****

Un jour, ma mère m’a dit « je n’irai jamais en maison de retraite ». Ce à quoi j’ai répondu « Tu feras comme tout le monde, si tu ne peux plus rester seule, il n’y aura pas 36 solutions ! » Résultat : elle a été vexée…

Mais ça, c’était avant de savoir comment ça se passait dans les maisons de retraite et les EHPAD. Et après avoir lu ce témoignage, comment accepter de laisser ses parents dans de tels lieux ? Je n’ai pas eu l’occasion de le dire à ma mère mais je ne pourrais pas la laisser dans un endroit comme ça.

Le personnel…

Je ne jette pas la pierre au personnel soignant. Ils font souvent ce qu’ils peuvent et ce n’est pas un travail facile. Mon ancienne voisine était aide-soignante en EHPAD, elle est revenue du travail à plusieurs reprises avec des bleus ou des griffures, faites par des personnes qui perdaient la tête.

Mais, comme beaucoup,  je trouve totalement anormal que ces endroits deviennent des mouroirs faute de moyens, de temps, de personnel. C’est une situation terrible.

Et ce récit, dont on imagine qu’il provient en grande partie des souvenirs et dires de Suzanne elle-même, montre bien que les soignants eux aussi souffrent de la situation.

*****

Au final, le seul « reproche » que je ferai à ce livre est son style un peu décousu. On a un peu l’impression d’un patchwork, de petits morceaux accolés. J’avoue que j’aurai préféré lire quelque chose de plus fluide, plus romancé.

Mais il remplit parfaitement son rôle en parlant du problème des EHPAD. On voit bien comment la vie de cette femme indépendante a changé à son entrée dans cet établissement…

 

ELLE

17ème lecture / 28

***

au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie Prénom

C’est ma 21 ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

Nous suivre et partager :
error0