Ça change tout ! (ou pas…)

Ça change tout est un album jeunesse qui n’essaye pas de tout changer, juste de montrer l’amour, tel qu’il est…

ca change toutAlbum jeunesse, tout public

 Ça change tout !

de Cathy Ytak

& Daniela Tieni

L’atelier du poisson soluble, 2017
9782358711029, 16€

« Le poème lu, Baptiste rougit aussi,
Mais c’est parce qu’il vient d’attraper un coup de soleil,
Un coup de soleil à l’intérieur. »

Ça change tout est un très bel album, un de ces albums à la fois poétique et plein d’amour… Sous les mots de Cathy Ytak, l’histoire d’amour de Camille et Baptiste voit le jour. Une histoire entre deux personnages assez intemporels – des enfants, des adolescents ? – une histoire toute simple et pourtant très belle, une histoire d’amour, avec comme un refrain dans l’histoire « Qu’est ce que ça change ? ». Une question récurrente avec une réponse principale : TOUT. Parce que chaque histoire d’amour est différente.

Spoiler : Mais savoir que Camille est un garçon, qu’est ce que ça change ? RIEN !

Un album poétique sur l’amour, sublimé par les illustrations de Daniela Tieni. Des illustrations elles aussi poétiques et qui adoptent plusieurs points de vue, parfois même comme en résonance au sein d’une même page, pour renforcer les liens entre les personnages. Un amour simple, qui sonne tellement naturellement : la peur, les cadeaux, les petits rien qui font tout…

Ça change tout est un album poétique qui prône l’amour, quelqu’en soit les protagonistes. Oui, ce livre évoque l’homosexualité, mais non, ce livre n’est ni un manifeste ni un message particulier, juste une belle histoire d’amour, menée avec beaucoup de poésie, et à lire largement !

***

+ les sites de Cathy Ytak  & Daniela Tieni 

+ Feuilleter l’album sur le site de l’éditeur

+ D’autres livres de Cathy Ytak à découvrir sur Délivrer des Livres :

LaSeuleFaçonDeTeParlerMains

Albums de juin

AlbumsJe ne m’appelle pas Bernard !

Claire Cantais

L’atelier du Poisson Soluble (2010)

Un petit personnage (une flamme grise aux yeux rouges !) est interpellé par de nombreux autres. Une fois on veut l’appeler Bernard, une autre Max ou encore Basile… Il s’énerve, se fâche (je ne m’appelle pas Bernard, je ne m’appelle pas Max ni Basile !) mais refuse de dire son nom de peur que l’on se moque de lui.

Les autres le cajolent pour savoir, lui promettent de ne pas rire… Mais bien sûr, quand ils entendent son nom, ils ne peuvent s’empêcher de pouffer ! Mais l’histoire n’est pas tout à fait finie et réserve une surprise plutôt amusante !!

En tous cas, moi, j’ai bien ri en lisant ce petit album !

Les illustrations, en papier découpé sont simples mais expressives et amusantes.

Claire Cantais a, -entre autres- illustré « On n’est pas des super héros » (présenté dans le challenge album du mois de mars), « On n’est pas des poupées« , écrit et illustré « Rosalie aime le rose (mais pas seulement) » et je vois que Sophie vous avait déjà parlé de celui-ci, ici ! Tant pis… ;)

Bob et MarleyAlbums

Le cadeau

Frédéric Marais & Thierry Dedieu

Seuil Jeunesse (2015)

♦ ♦ ♦ ♦

BobEtMarley2

Connaissez-vous Bob et Marley ? Ce sont deux ours. Deux amis. Bob est un petit ours gris et Marley, un gros ours brun (à collier).

Un jour, Marley offre un cadeau à Bob. Comme Bob est petit, pour lui rendre service et lui simplifier la vie, il lui offre un tabouret. Oui mais voilà, Bob est vexé. Il se débrouille très bien sans tabouret. Donc il fait celui qui n’est pas du tout intéressé et feint de ne pas voir le cadeau en question (alors même que Marley insiste et lui montre les merveilleuses possibilités de l’objet !)

Jusqu’au moment où…

♦ ♦ ♦ ♦

Une histoire d’amitié qui est aussi pleine d’humour ! Là aussi les dessins sont très simples, mais très expressifs.

De Frédéric Marais, on vous a parlé de Didgeridoo (à la fin de l’article)

Thierry Dedieu

logoalbums2016.jpg

Enregistrer

Lectures en vrac – Décembre 2015

Lectures en vrac – Décembre 2015

Voici les quelques « laissés pour compte » dont je n’ai pas pris le temps de parler en détails.

*****

Les coulisses du Livre JeunesseUn petit album étonnant et amusant :

Les coulisses du Livre Jeunesse de Gilles Bachelet à l’Atelier du Poisson Soluble (2015)

Où Gilles Bachelet s’amuse à délirer sur les albums et les personnages de ses confrères ! Je ne sais pas si ça parlera aux petits, mais aux adultes qui aiment la littérature jeunesse (ex les bibliothécaires jeunesse…) c’est sûr ! les_coulisses_du_livre_jeunesse_Brigands

Sur la page de gauche, un titre. Sur celle de droite, le dessin qui correspond. Ex : « La signature du contrat » (à gauche) et en face un dessin montrant les 3 brigands de Tomi Ungerer en train de faire signer un contrat au pauvre petit lapin de Beatrix Potter… (y aurait-il un message caché ?).

Les enfants retrouveront avec plaisir, siégeant « au bureau de validation du pipi-caca« , un de leur personnage préféré (si l’on en croit les stats en bibli !) j’ai nommé : La petite taupe ! Mais si, vous savez bien, celle qui mène l’enquête pour savoir qui lui a fait caca sur la tête…

Bref, c’est drôle et pis c’est tout !

*****

Une bande dessinée que j’avais repérée depuis un petit moment : ♥

Far Away BD Far Away de Maryse & Jean-François Charles (scénario) et Gabriele Gamberini (dessin) aux éditions Glénat (2011)

Martin Bonsoir est chauffeur de camion. Il parcourt seul les paysages grandioses du Canada et des États-Unis sans plus les voir. Jusqu’au jour où son camion est immobilisé par la neige dans un bled paumé du Canada. Il y est secouru par une femme seule, plus âgée que lui, Esmé Larivière. Sur un coup de tête, elle demande à Martin de l’emmener avec lui.

Cette bande dessinée en un seul tome est un road movie romantique et nostalgique à la fois. Si les paysages sont superbes, j’ai moins aimé les gros plans sur les visages, un peu trop « rouges » et grossiers à mon goût (effet rendu par la peinture ?). L’histoire quand à elle est simple : deux personnes seules se rencontrent par hasard et finissent par s’apprécier au fil des kilomètres…

Je regrette juste une chose, le format de cette bd (à peine 19×26 cm !) qui ne rend pas justice aux illustrations !

A noter : une bd que mon homme, pourtant pas spécialement friand de bandes dessinées, a bien aimé, pour le road movie, les beaux paysages… et l’histoire !Far Away 2

Far Away BD1

*****

Un dernier album :

RATIBOR_COUVRatibor à tribord de Maureen Dor & Anne Wilsdorf aux éditions Clochette (2015)

Ratibor vit avec sa famille et son ami Rastaquouère dans les égouts. Son rêve est de voir la mer, de nager dans une eau propre et bleue, et de vivre sur une ile, sous le soleil et les palmiers. Un jour, un vilain tourbillon les entraîne hors des égouts… Où les petits rats font la rencontre d’un drôle de radeau…

Un album avec une fin ouverte qui laisse penser qu’il y aura une suite. Les illustrations sont amusantes mais j’ai trouvé que l’histoire manquait un peu d’originalité… Rigolo, sans plus…

RatiborSignatureNat

Quand les groseilles seront mûres

QuandLesGroseillesQuand les groseilles seront mûres

Joanna Concejo

L’atelier du Poisson Soluble (2015)

Publié avec le soutien financier du Conseil Régional d’Auvergne et du CNL

 

L’auteure : Joanna Concejo, vous avez déjà entendu son nom ici, en lisant la présentation de l’album « Le petit chaperon rouge » aux éditions Notari.

L’histoire : C’est avec beaucoup de tendresse et de poésie que Joanna Concejo raconte les derniers moments d’un vieil homme. Entre souvenirs et contemplation, elle prend le contre-pied de notre monde, où tout va si vite. Elle offre au lecteur le temps d’égrainer une à une les secondes qui passent, lui rappelant combien il est doux d’observer les champs de blé alentour, de sentir le vent apportant le parfum de la pluie…
Ses images, délicates et intimistes, sa mise en page qui emprunte aux règles du carnet de voyage font naître une véritable empathie entre le lecteur et le héros. Un album beau et émouvant, « comme un groseillier dans la brume ».  

Mon avis : J’aime beaucoup les dessins de Joanna Concejo. J’aime sa façon de dessiner les arbres, les nuages et les herbes. On sent le vent dans ses dessins. J’aime aussi sa façon de dessiner les fenêtres, les rideaux, les tapisseries ou encore les meubles. Il y a un côté « vieillot » et calme qui me plait beaucoup.

En lisant ce carnet, on a l’impression de participer à la fabrication d’un livre. Il y les bouts de scotch qui retiennent les photos, les annotations au crayon. J’ai eu l’impression qu’elle avait regroupé ses dessins préférés pour en faire une histoire.  Il y a même une sorte de petit film, des « diapos » dessinées sur une dizaine de pages (le vieil homme regarde par la fenêtre).

A mon avis, cet album ne s’adresse pas aux enfants mais plutôt aux adultes. Il y a une grande sérénité dans ce carnet et beaucoup de douceur, comme vous pourrez le voir sur la couverture.

Un très joli livre !

SignatureNat