Les murs bleus – Roman ado

murs

Pour un aperçu de la Guerre d’Algérie

Roman ado

Les murs bleus

Cathy Ytak

Le Muscadier (2018)

*****

C’est une réédition. Ce roman était déjà paru en 2006 chez Syros et il avait reçu plusieurs prix :

Prix « 15-17 ans de la foire du livre de Brive 2006 ».
Le Prix « NRP, collège, 2007 ».
et « Le prix des lycéens allemands 2008 »

*****

Antoine et Aline étaient mariés. Puis la guerre d’Algérie est arrivée, et Antoine, instituteur, a dû quitter ses petits élèves pour aller servir la France. Une « drôle » de guerre, qu’Antoine, dégoûté, refusera de faire en désertant et en partant pour le Brésil. Condamné à mort en France puis amnistié, il rentre plusieurs années plus tard pour accompagner un jeune garçon de cinq ans, Loirinho, qui vient en France pour une opération des yeux. Et aussi pour signer les papiers du divorce.

*****

Je l’avoue, le thème de la guerre d’Algérie ne me tentait guère... Et pourtant il aurait été  dommage de passer à côté de ce très joli roman, qui, certes, a des moments très durs, mais également de jolis moments de poésie (les doux yeux maquillés des ânes qui rappellent à Loirinho ceux de Mamina…).

Au travers des cauchemars d’Antoine, de ceux de son ami Louis, déserteur lui aussi, on comprend pourquoi les français ne parlent que très peu de cette guerre. Nous n’avons pas eu le beau rôle dans celle-ci. Nous n’avons pas été la victime, mais bel et bien l’attaquant, le colonisateur.

La paisible présence du petit enfant, Loirinho, permet d’adoucir la violence de l’histoire. C’est un très joli personnage qui m’a beaucoup touché !

Un roman qui permettra aux ados et aux jeunes adultes d’avoir un aperçu d’une histoire assez récente tout de même (Guerre d’Algérie : 1954-1962) mais dont on parle bien peu…

*****

Le site de Cathy Ytak

D’autres livres de Cathy Ytak à découvrir sur notre blog :

LaSeuleFaçonDeTeParler

tu vois, on pense à toi

ca change tout

MainsÉditions Le Muscadier

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) et Sur le dos de la main gauche (nouvelles)

*****

Ce recueil de nouvelles participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie : Couleur

Et vu que ce recueil traînait également dans ma PAL depuis plus d’un an…

Il participe aussi à l’objectif PAL du 31 août chez Antigone !

Nous suivre et partager :
error0

Jours de soleil – Nouvelles ado/adultes

soleil

Nouvelles

Jours de soleil

Claire Mazard

Le Muscadier (2017)

*****

Cinq nouvelles. Des nouvelles qui se passent au soleil, dans les pays chauds. Vacances au Sénégal pour Audrey et Mathias avec un autochtone sympathique comme guide. Dans un grand hôtel d’Hammamet, ville tunisienne en bord de mer, pour Sophie et Marie. Au Maroc pour cette enquêtrice de guide touristique. En Côte d’Ivoire, à Abidjan à la rencontre de trois écrivains publics.

*****

Les nouvelles :
  • Jean-Paul dit le « Pape » : Cette première nouvelle m’a laissé un arrière goût un peu amer dans la bouche… Ne pourrait-il y avoir autre chose que de la moquerie ou de la duperie entre touristes et autochtones ?
  • Le vieux tunisien : Les riches touristes qui salissent tout et les pauvres autochtones à leur service. Et un geste final assez étrange tant on ne sait s’il est inspiré par la bonté ou la pitié… Mais j’ai trouvé cette nouvelle plus sympathique que la première !
  • Partout dans le monde : Une prise de conscience de la condition féminine et du droit des femmes ! Non, nous ne sommes pas égales selon où nous naissons…
  • Irénée : l’histoire de trois écrivains publics, trois frères qui écrivent trois sortes de courriers différents. Pour moi, la plus douce et la plus jolie de ces cinq nouvelles.
  • Le Pizzaïolo : Où comment peuvent naître les vocations même au bout du bout du monde !

Toutes ces nouvelles m’ont bien plu, même si certaines sont plus « douces » que d’autres !

*****

De cette autrice, j’avais beaucoup aimé le recueil de nouvelles Jours de neige

Éditions Le Muscadier

Le site de Claire Mazard

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse et Dysfférent

Pour lire quelques pages de ce recueil, c’est par ici :

Un livre qui participe aussi  à l’objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Dysfférent – Roman sur les DYS-fférences !

dysfférent

DYSFFÉRENT
Fanny Vandermeersch

Le Muscadier (2018)

*****

Charlemagne est un garçon « différent ». Pas seulement à cause de son prénom, quelque peu « original », mais également parce qu’il est souvent dissipé, distrait ou encore discourtois selon certains. Son prénom lui vaut des moqueries de la part des autres collégiens, du style : « Charles, magne ! »

Sa distraction, elle, lui vaut des mauvaises notes et parfois même des réflexions agacées de ses professeurs… En fait, Charlemagne est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique.

*****

Dysfférent parle des problèmes « DYS« .

Je commence donc par un peu de vocabulaire… Mes définitions sont volontairement très simplifiés, n’hésitez pas à aller voir le site de la Fédération Française des DYS pour plus d’informations.

Dyslexie  : Difficulté dans l’apprentissage de la lecture

Dysorthographie : Difficulté dans l’apprentissage de l’écriture

Dyspraxie : Difficulté dans l’apprentissage de mouvements coordonnés (maladresse)

C’est une très jolie histoire, porteuse d’espoir pour tous les enfants « différents » qu’ils soient « dys » ou non ! Et j’ai trouvé qu’on comprenait très bien les difficultés rencontrées par le jeune Charlemagne. Des difficultés qu’on n’imagine même pas quand on ne les connaît pas…

Ce roman a une police de caractère adaptée aux personnes dyslexiques. Pour moi qui ne le suis pas, je la trouve plus difficile à lire !

Dans ce billet, je vous ai présenté des livres adaptés aux DYS, ainsi que des éditeurs qui proposent des collections adaptées.

*****

Les avis de Noukette et Jérôme

Éditions Le Muscadier (sur leur site vous pourrez lire les premières pages de ce roman)

Le blog de l’autrice, « les billets de Fanny »

De cette autrice, déjà présenté : Phobie

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige, 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges et Plastique apocalypse

*****

Nous suivre et partager :
error0

Plastique apocalypse – Roman SF

Plastique

Un roman qui, on l’espère, restera du domaine de la Science Fiction !!

Pour ado et jeunes adultes
(mais les plus vieux peuvent le lire aussi…)

PLASTIQUE APOCALYPSE

Arthur Ténor

Le Muscadier (2018)

*****

Thèmes : Science-fiction / Environnement / Pollution / Plastique

*****

Alexandre Karadine, 12 ans, mène une vie tranquille avec ses parents dans un coquet pavillon de banlieue. Et ce soir, il est plutôt fier de son père, un biochimiste qui vient « d’inventer » une bactérie capable de dévorer la matière plastique. Ils regardent tous ensemble la présentation faite par le patron de son père à la télévision. Une invention totalement révolutionnaire permettant de se débarrasser -sans polluer davantage – de tous les déchets plastiques ! Le « Plastivorax » est vraiment une invention formidable !! Sauf qu’il y a toujours un risque quand on joue à l’apprenti sorcier avec la nature… Et les hommes vont l’apprendre à leur dépens.

*****

Malgré les lanceurs d’alerte, malgré les problèmes environnementaux qui se posent déjà à nous, l’humain n’est guère raisonnable et on ne se demande pas « si » des problèmes vont arriver, mais « quand » et « quoi ». Un livre qui pourra peut-être permettre aux jeunes qui le liront de se poser des questions et de s’ouvrir aux problèmes de pollution et d’environnement.

Un roman qui m’a beaucoup plu et dont la fin, je l’avoue, m’a fait rêver !!

*****

Le blog de l’auteur

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : A mort l’innocent !, Le roman d’un non-mort et Blaise Cyrano le raté magnifique.

Éditions Le Muscadier

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (un recueil de nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de Zagapoï, Emma, La peau noire des anges et A la belle étoile

Pour lire les premières pages

Nous suivre et partager :
error0