Romans jeunesse sur le thème du Japon

Voici deux petits romans à lire dès 7/9 ans. Le premier, « Les mille oiseaux de Sadako » est un peu plus long et un peu plus difficile surtout à cause de son thème (maladie de la bombe = leucémie).  Le second par contre peut se lire dès 7 ans. Deux sujets très différents, mais les deux sont intéressants !

¥ – ¥ – ¥ – ¥-¥ – ¥ – ¥ – ¥

Romans

Les mille oiseaux de SadakoEleanor Coerr & Marc Daniau (Ill.) – Milan (2011) – 8o p.

Prologue : Cette histoire s’inspire de la vie d’une petite fille qui vécut au Japon de 1943 à 1955. Elle habitait Hiroshima quand l’aviation américaine largua une bombe atomique sur la ville. Elle est morte dix ans plus tard à cause des radiations émises par la bombe. Grâce à son courage, Sadako est devenue une héroïne dans le cœur des enfants japonais.

L’histoire vraie, triste et touchante d’une petite fille pleine de vie qui va mourir lentement d’une horrible maladie causée par une guerre dont elle n’est, bien évidemment, aucunement responsable… Difficile de rester insensible devant cette histoire, moi j’ai pleuré comme une madeleine !!

Au delà de la terrible histoire de cette petite fille, on apprend à connaître un peu les coutumes et la culture du Japon, comme la fameuse légende des mille grues.Un roman qui m’a vraiment touché et dont j’ai un peu de mal à parler (d’autant plus que je suis allée voir pas mal de sites sur le sujet et que c’est vraiment horrible…)

Légende des 1000 grues

L’avis de Liyah

Site de Marc Daniau

Un article intéressant qui parle du mémorial de la paix et de la statue de Sadako à Hiroshima. Un autre qui montre les réactions de l’époque dans les journaux.

A l’heure où les États-Unis ont un nouveau « chef de guerre » qui balance des missiles et des bombes entre la poire et le fromage (ou plutôt entre le fromage et le gâteau au chocolat !!), il peut être judicieux de se rappeler que la guerre est rarement une bonne solution et que les dommages collatéraux atteignent souvent des innocents… Mais ce n’est que mon avis !

¥ – ¥ – ¥ – ¥-¥ – ¥ – ¥ – ¥

Romans

Konnitchiwa, Martin ! d’Antoine Dole / Salut, Hikaru ! de Gilles Abier – Les éditions du Rouergue (2015) – 45 pages

Un petit mot tout d’abord pour vous présenter cette collection « Boomerang » lancée par les éditions du Rouergue en 2012. Ce sont des livres que l’on peut lire en commençant soit d’un côté, soit de l’autre. Il y a donc deux histoires qui se « répondent » sur un même sujet.

Pour celui-ci, j’ai commencé par « Konnichiwa, Martin ! » : La maîtresse de Martin a décidé que cette année, tout le monde aurait un correspondant étranger. Le jour où les lettres arrivent, tout le monde est content de lire sa lettre car les correspondants ont écrit en français. Tout le monde sauf Martin qui est tombée sur la lettre qui vient du Japon et elle est écrite en hiraganas…

Si on prend le livre de l’autre côté, « Salut, Hikaru ! » on voit l’histoire racontée par Hikaru, une petite fille japonaise qui a souhaité écrire à un français à cause de sa grand-mère qui a visité la France et adore ce pays. Mais que dire à quelqu’un qui habite si loin ? Qui a une vie si différente ?

Un échange de lettres qui se transforme en ouverture à l’autre, en curiosité pour sa vie, pour sa culture… Une amitié naissante ?

Au départ j’étais un peu intriguée par cette drôle d’idée (coller deux histoires tête-bêche !). Mais cette façon de faire se répondre les deux histoires est très réussie et c’est vraiment agréable à lire… Mon seul regret est que ce soit si court, je serais bien restée un peu plus longtemps en compagnie de Martin et d’Hikaru…

Site d’Antoine Dole

Site de Gilles Abier

¥ – ¥ – ¥ – ¥-¥ – ¥ – ¥ – ¥

Challenge Mois du Japon organisé par Lou de My Lou Book et Hilde du Livroblog

Romans

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Christian Voltz

Christian Voltz

Auteur surVolté !

(on a déjà dû lui faire celle-là, pas grave…)

Il y a quelques jours, en lisant l’article d’Alice (ça sent le book) sur un album de Christian Voltz qui s’appelle « Chouette/chienne de vie », je me suis dit qu’il était temps que je fasse un article aussi sur cet auteur/illustrateur (qui est aussi sculpteur, graveur, céramiste, affichiste et réalisateur de films d’animation) que j’aime beaucoup !

Autant être honnête et vous le dire tout de suite, la première fois que j’ai vu un de ses albums, j’ai fait la grimace… Je me suis dit « houla, c’est moche, c’est quoi ce truc-là ? L’anti-Disney ? » Oui, j’avoue, parfois, quand je parle toute seule, je ne suis pas très gentille…

Et puis… J’ai surmonté mes préjugés (« qu’est-ce que le beau ? » En 4 pages, vous avez 3h !!), j’ai regardé plus attentivement et non seulement j’ai rigolé (parce que le Monsieur a beaucoup d’humour) mais en plus, j’ai vraiment apprécié les illustrations pleines de petits détails amusants et les histoires, tendres et à taille humaine…

En plus, en ces temps de consommation effrénée, je trouve très agréable que quelqu’un montre aux enfants (et aux autres !) qu’avec de vieux trucs, un peu abîmés, un peu rouillés ou usés, on peut encore faire des trucs super chouettes ! Vive la récup’ !

Tous les albums présentés ci-dessous sont édités aux éditions du Rouergue

Les photos sont de Jean-Louis Hess

ΩΩΩ

PatatesComme Chaque Matin  La Caresse Du Papillon StromboliLes Gros Mots Cest Pas Ma Faute

Patates (2000)

Mr Marcel n’est pas content, il rentre bredouille de la chasse. Mr Albert n’est pas content non plus, il rentre bredouille de la pêche. Mais ils se croient tous les deux sauvés lorsqu’ils trouvent (en même temps !) un plan de patates ! Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’en plus de ne pas être doué pour la chasse ou la pêche, nos deux compères ne sont pas doués non plus pour l’agriculture…

Comme chaque matin (1998)

Comme chaque matin, Monsieur Léon se réveille, comme chaque matin, il n’a pas envie de se lever, comme chaque matin il n’a pas envie d’aller travailler… Et si un petit détail pouvait tout changer ?? Je pense que de tous les albums présentés, c’est mon préféré ! Même si j’adore les autres aussi…

La caresse du papillon (2005)

Dans celui-ci l’histoire est un peu moins drôle, c’est un enfant qui demande à son grand-père où est la grand-mère. Certains disent sous terre, d’autres au ciel… Le grand-père a sa réponse à lui, que j’aime beaucoup et que je partage !

Stomboli (1999)

Stomboli, c’est le nom du cirque. Son Monsieur Loyal vous présente tous les numéros, plus incroyables les uns que les autres ! Mais la recette du jour n’est pas bonne… Pour lutter contre le cafard, 1 seule solution ! Un petit livre pour compter et s’amuser (il y a des mouches partout dans celui-ci !!)

Les gros mots (2004) Didier Mounié et Christian Voltz

Un petit garçon fait une collection de gros mots et nous raconte auprès de qui il apprend les plus gros ou les plus beaux..  Jusqu’au jour où…Très mignon !

C’est pas ma faute ! (2001)

Celui-là doit être un vrai régal à raconter aux petits…

Une fermière va traire sa vache, quand elle voit une grosse araignée. Elle s’empresse de l’écrabouiller. Mais presque aussitôt, elle reçoit un grand coup de corne de la vache. Furieuse, elle commence à crier dessus, mais la vache dit « C’est pas ma faute, c’est cet âne-là qui m’a rué dans les fesses. Alors moi, j’ai sursauté ! » Vous devinez la suite, l’âne a prit un coup de la part du cochon, qui lui même avait reçu un coup… Jusqu’à la fin, amusante et instructive !

ΩΩΩ

Son site, que je vous encourage vivement à aller voir, il est superbe !

Et j’ai trouvé très intéressant ce petit film dans lequel il raconte son processus de création et celui-ci, dans lequel on voit son atelier et tous ces trésors (après la présentation de « le livre le plus génial que j’ai jamais lu… ») !

Un conte qu’il a illustré avec beaucoup d’humour ici.

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Challenge Albums – les sentiments dans les albums

Aujourd’hui premier rendez-vous de 2015 dans le cadre du Challenge Je lis aussi des albums, autour des sentiments ! Et c’est Nathalie qui vous propose aujourd’hui 4 albums autour de ce thème (et retrouvez en fin d’article les liens vers les articles des autres participants)

Peur et colère, deux émotions « négatives »

La colère

grosse-colereGrosse colère

Mireille d’Alancé

Ecole des loisirs (2004)

Robert a passé une très mauvaise journée. Il n’est pas de bonne humeur et en plus, son papa l’a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une Chose terrible. Une Chose qui peut faire de gros, gros dégâts… si on ne l’arrête pas à temps.

Un album que j’ai lu et relu avec mon fils (qui était plus boudeur que colérique d’ailleurs !) et qui nous faisait bien rire ! La colère semble vraiment « vivante » tellement la couleur est « chaude« . Et on comprend facilement comment chacun peut se laisser « déborder » par sa colère… Un classique à mettre entre toutes les mains !

 

Et aussi déjà présenté :

JeDéteste

 

Je détesteici

 

Pour en voir d’autres, une bibliographie sur les sentiments et émotions dans les albums réalisée par la Médiathèque de Malakoff.

 

La peur

 ♥ Scritch scratch dip clapote ! ♥

Kitty Crowther

Ecole des loisirs (2002)Scritch

Comme chaque soir, la nuit se couche sur l’étang. Et, comme chaque soir, Jérôme a peur. Papa lui lit une belle histoire puis l’embrasse. Maman vient lui faire un dernier câlin. Jérôme se retrouve tout seul dans sa chambre. Tout seul dans son lit, tout seul dans son coeur. Je crois que j’ai entendu un bruit… Qui fait « scritch scratch dip clapote » sous mon lit ?

Comme le raconte cette gentille petite histoire, la peur nait souvent de l’ignorance…
Cette petite grenouille entend le soir dans son lit, des bruits qu’elle ne reconnait pas, et du coup, elle a peur !
Le papa, venu, en désespoir de cause, dormir dans la chambre de son fils, comprend enfin ce qui effraie le petit : il l’emmène donc dehors pour lui montrer cette « bête terrible » qui fait « Scritch Scratch Dip Clapote » !!
Très drôle et très intelligent (et sans doute un moyen très efficace de rassurer un petit enfant….)

♥♥♥

Loup

Olivier Douzou

Editions du Rouergue (2000)

A partir de 3 ans

loup C’est l’histoire d’un loup qui met son œil, puis son autre œil, ses oreilles, son nez, ses dents puis sa serviette et…………… GRRGRR GRRRGRRRGRRR.  

Une toute petite histoire dont la chute fera rire les petits (et les grands !) après la « tension » de l’histoire… Qui ne se souvient pas de ce jeu « Loup y es-tu ? » Le loup met sa chemise, puis ses chaussettes… jusqu’à être totalement vêtu et il va se jeter sur quelqu’un pour le manger.

Ici on joue sur le même suspense, le loup met un oeil, puis l’autre puis une oreille… pour finir par manger… Qui ? ou Quoi ? Je ne vous le dirai pas !!

Mais lisez-le, c’est très drôle et les petits en redemandent !

 ♥ 4 albums que j’ai vraiment beaucoup aimé ! 

SignatureNat

*************************

Place aux liens des autres participants du Challenge Je lis aussi des Albums :

Ronde des Livres # Vers de Terre

Quel drôle de thème pour une ronde des livres que les vers de terre, non? Mais vous allez voir qu’Olivier Douzou et Elisa Géhin en font quelque chose de très originale!

Poèmes de terre
Olivier Douzou et Anouk Ricard

Des phrases, des textes, des idées, des jeux de mots, tout un ensemble de ver, ou bien de vert, des vers, de verres ou de vair peut être, qui nous entraine d’une page à l’autre, avec des illustrations en regard des textes ou les vers peuvent exister. (il y a même un hérisson!)

Impossible à présenter, un extrait sera sans doute plus parlant :
La vérité
Croix de bois
croix de ver
si je mens
je pars à l’envers

C’est grinçant, drôle et amusant… mais pour quel public ? Adulte  sans aucun doute.

Rouergue , 2012

Les vers de terre mangent des cacahuètes
Elisa Géhin

Tout commence comme un conte à tiroir, mais tout fini  par un conte des origines. Avant les vers de terre mangeaient des cacahuètes. Et les oiseaux mangent les vers de terre. Mais les vers de terre se rebellent. Et quand le chat mange l’oiseau-qui-avait -mangé-le-ver-de-terre-qui-avait-mangé-le-chat voilà qui complique tout, ça fait un peu trop et il explose! Tout se retrouve sans dessus dessous et de nouveau chacun mange l’autre, qui mange l’autre, qui mange l’autre… !

Un joli embrouillamini porté par de très grandes illustrations qui permettent de suivre qui a mangé qui et de bien rigoler :)

Ed Thierry Magnier 

Retrouvez d’autres albums chez Liyah et Noukette pour notre rendez vous bimensuel : La Ronde des Livres, consacrée aux albums!

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :