Susannah 1 Terre d’Ombre (Mediator)

SusannahSusannah est une série de 7 romans pour adolescents autour d’une héroïne qui voit et parle aux fantômes.

Série de romans pour adolescents
Fantastique – Fantômes

Susannah

1 Terre d’Ombre

de Meg Cabot

traduit par Bertrand Ferrier

Le livre de Poche jeunesse, juin 2017
Réédition
9782011614155, 5,90€

 

Susannah, c’est le nouveau titre proposé à la série Mediator à l’occasion de sa réédition au Livre de Poche Jeunesse. Un nom qui met en valeur son héroïne, un personnage attachant, mais qui cache un lourd secret : Elle est médiator, c’est à dire qu’elle peut parler aux morts. Mais plus que leur parler, elle peut surtout interagir avec eux… et eux aussi! Parler c’est bien, se battre, c’est déjà plus contraignant… et pourtant c’est souvent à cela que Susannah passe ses nuits, telle une Buffy !

Au fil des tomes (7 en anglais, seulement 5 traduits en France), Susannah va croiser de nombreux fantômes… et notamment dans son nouveau lycée californien, puisqu’il se situe dans un ancien bâtiment avec une histoire lourde. Heureusement, elle va aussi croiser quelques alliés : un adulte, qui va vite devenir une sorte de mentor, et un fantôme plutôt séduisant… [On ne peut s’empêcher de faire le lien avec Buffy contre les vampires, non ?]

Pour que les fantômes la laissent tranquilles, et laissent tranquilles les personnes qu’ils suivent et harcèlent, voire essaye de tuer, Susannah doit trouver ce qui les retient sur terre, et essayer de les aider à passer la « porte ». Plus facile à dire qu’à faire.

En plus de ces aventures, qui occupent bien notre héroïne Susannah, on suit aussi sa vie d’adolescente, dans une famille recomposée, nouvelle arrivée dans un lycée… Une partie légère qui permet de contrebalancer d’ajouter à l’ambiance adolescente du roman.

Une série prenante et sympathique pour adolescents, qui n’a pas pris une ride depuis les années 2000. Espérons cependant que sur la lancée de cette réédition, le livre de poche sorte cette fois tous les tomes, car il est très frustrant de s’arrêter au milieu de cette saga ! J’ai bien peur cependant qu’il faille attendre encore longtemps, car les deux premiers tomes sont parus en juin 2017… et rien depuis !

Gallagher Academy 1 – Ally Carter

gallagher academyRoman pour adolescents
Aventure, Amour

Gallagher Academy

1 Espionne malgré moi

d’Ally Carter

traduit par Pia Boisbourdain

Le livre de poche jeunesse, 2016
première parution 2014
9782013193047, 6,90€
9,99€ en version ebook
288 pages

Cammie est en seconde à la Gallagher Academy, une école pour jeunes filles surdouées. Enfin, officiellement… Parce qu’il s’agit en fait surtout d’une école qui forme d’apprenties espionnes. Avec ses deux meilleures amies, Cammie attaque donc tranquillement cette nouvelle année scolaire, avec une certaine hâte, même, puisque cette cette année, ils passent aux travaux pratiques.
Pourtant, entre la nouvelle élève qui s’installe dans leur chambre, et le beau professeur du cours d’opération secrète aux méthodes particulières et enfin la rencontre imprévue avec un garçon, l’année de Cammie s’annonce épique !

La narratrice, Cammie, s’adresse au lecteur à quelques moments du récit, nous donnant des indices sur la suite… et donc dès les premiers chapitres, on sent que la catastrophe est proche, le suspense est assuré !

Finalement dans ce premier tome de Gallagher Academy, les jeunes héroïnes n’iront pas bien loin, mettant en pratique leurs cours de leur propre chef, mais sans réelles aventures ou danger. C’est vraiment l’aspect école, et le rapport à l’environnement, qui est traité ici, le côté agent secret étant limité… Et souvent plus drôle que surprenant. En ouvrant ce livre, on image une version plus féminine de Cherub ou Alex Rider, mais le danger reste loin et le suspense est plus limité. On se rapproche plus Hex Hall, sans fantastique, ou de Night School, dans le premier tome. Je me demande ce que nous réserve l’auteur pour les tomes suivants, car des intrigues secondaires sont mises en place qui pourraient bien nous entraîner dans de réelles aventures, où le danger sera bien plus présent !

Espionne malgré elle est un roman frais et agréable qui se lit très vite et donne envie de continuer à suivre Cammie dans ses pérégrinations, tant pour le coté apprentie espionne que pour ses histoires d’amour et d’amitié.

+ Le titre anglais, vraiment sympathique :  I’d Tell You I Love You But Then I’d Have to Kill You
+ L’avis de Mickaëline
+ Challenge YA#5

L’affaire Caïus

L Affaire CaiusL’affaire CaïusLAffaire Caius Récent

Henry Winterfeld

Livre de poche jeunesse (2014)

Δ

Roman policier historique

(Rome antique)

Δ

CAÏUS EST UN ÂNE.

La phrase inscrite par Rufus sur sa tablette remporte un grand succès en classe. Mais Caïus rougit de colère. Comment Rufus ose-t-il l’insulter, lui, le fils d’un richissime sénateur ?

Suite à une banale dispute d’enfants, un jeune garçon est accusé d’un crime très grave : il aurait profané un temple en écrivant à la peinture rouge dessus. Ses amis tentent de l’aider de différentes façons, mais sans succès : leur ami est arrêté et mis en prison.

Mais les jeunes gens ne s’arrêtent pas là, car ils ont trouvé plusieurs choses qui laissent à penser que leur ami n’aurait pas pu faire ce dont on l’accuse ! On suit avec anxiété l’enquête des jeunes garçons. Vont-ils réussir à trouver le vrai coupable pour sauver leur ami ?

Δ

Ce roman, qui a été réédité de nombreuses fois, a été écrit en 1953 et publié pour la première fois en France par Hachette (collection Idéal-Bibliothèque) en 1955… Autant dire que ce n’est pas une nouveauté !

Mais il n’a pas pris une ride et se lit avec plaisir. C’est une enquête faite par des enfants (style club des 5 ou clan des 7) mais qui a la particularité de se dérouler dans la Rome antique, ce qui permet d’apprendre quelques trucs sur cette époque !

Δ

L’auteur : Henry Winterfeld, ça ne vous parle peut-être pas beaucoup. Si je vous dis qu’il a également écrit sous le pseudo de Manfred Michael et que c’est un auteur allemand, vous ne serez probablement pas plus avancés.

Mais si je vous dis qu’il a écrit « Les enfants de Timpelbach » (en 1937), ça vous dit quelque chose ? Ce roman a été adapté au cinéma par Nicolas Bary en 2008, avec Carole Bouquet et Gérard Depardieu.

Δ

SignatureNat

Birth Marked : 2. Bannie 3. Captive – Caragh M. O’Brien

Birth Marked 2 bannie couvertureSérie dystopique pour adolescents et jeunes adultes

Birth Marked

tome 2. Bannie

tome 3. Captive

de Caragh M. O’Brien

traduit par Hélène Bury

Mango jeunesse, 2012-2013
Livre de poche jeunesse, 2013-2014

Je terminais l’article sur le premier tome de cette série, par ces mots « Gaia évolue beaucoup dans ce premier tome, son statut d’enfant sur-protégée va voler en éclats en quelques pages, et c’est un véritable parcours initiatique qu’elle va devoir suivre. Son personnage a encore beaucoup à offrir et beaucoup d’épreuves à vivre… pour notre plus grand bonheur ! ». 

Gaia, personnage attachant du premier tome, Rebelle, va en effet vivre de nombreuses épreuves dans le deuxième ainsi que le troisième tom de cette saga. Si vous n’avez pas lu le premier tome, et afin de ne rien vous révéler de crucial, je vous invite vivement à ne pas continuer votre lecture de cet article…

Alors qu’elle a fui l’Enclave, à la recherche de chimères dont lui a parlé sa mère, Gaia erre dans le désert, Maya à bout de force dans ses bras… Heureusement elle sera rapidement sauvée et amenée à Zile, une cité très différente de l’Enclave, mais pas sans problème pour autant. Un endroit étrange, où l’eau ne manque pas contrairement à l’Enclave, mais où les filles se font rares.

Nouveau système politique, nouveaux amis, nouvelle vie, Gaia va tenter de se reconstruire dans cette nouvelle ville, pourtant elle va devoir pour cela changer ce qu’elle est vraiment. On assiste, découragé, à sa transformation lente… Heureusement les rebondissements ne manquent ni dans le deuxième ni dans le troisième tome de ses aventures.

L’écriture de Caragh M. O’Brien est toujours aussi prenante, et Gaia se révèle un personnage plein de surprises, qui passe de l’adolescence à l’âge adulte.

Prison, Mensonge, Trahison, Torture, rien ne sera épargné à Gaia, une des ces héroïnes fortes et fragiles comme on les aime. On avance dans l’histoire avec bien souvent la boule aux ventres, plein d’espoir… Comme dans le premier tome le personnage masculin principal n’a pas su me séduire, heureusement des personnages secondaires apparaissent et sont tout à fait… tentants !

Une suite à la hauteur du premier tome et une saga qui ne s’essoufle pas une seconde tout au long des trois tomes qui composent l’histoire. Seule la fin m’a laissé un petit bémol… tant pis !

Une saga à découvrir, pour son héroïne, mais aussi ses univers et systèmes politiques intéressants. 

Enfin petit reproche à l’édition de poche, 300 pages seulement, mais avec une police de caractère tellement petite que les premières pages sont difficiles à lire !

+ Challenges YA et Petit Bac

+  Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! (un vote par jour) * Merci *

cadeaumaestro