3 albums – challenge petit bac

Aujourd’hui je vous présente 3 albums sans grand rapport, juste pour le plaisir de ne pas les oublier tout à fait, alors qu’ils vont me permettre d’avancer dans le challenge Petit Bac de Enna ! J’espère bien atteindre 6 lignes, peut être 7 d’ici la fin du challenge ! Des hauts et des bas, à vous de voir !

 

Le Puits

de Nadine Robert

Brigitte Henry

et Christopher Duquet

La Pastèque (Québec), 2010,
18€

Un roman photo pour tout petit qui met en scène un Ours curieux! Que peut-il bien y avoir au fond de ce puits ? Chaque jour Ours dépose quelque chose… et récupère autre chose!

Les photos sont très sympathiques et offrent un univers intéressant mais les textes n’apportent pas grand chose et surtout aucune explication, avec un fin franchement étrange, c’est dommage car le principe du roman photo adapté au tout petit est une bonne idée pour changer un peu des imagiers classiques.

Un avis mitigé, partagé entre l’envie de saluer les efforts de création et de mise en scène et la déception pour l’histoire…

 

La maison dans les bois

d’ Inga Moore

traduit par Aude Lemoine

Pastel, 2012
9782211208079 14,50

L’histoire au milieu des bois de Suzie Truie et Simon Cochon. Ces deux cochons, avec leurs amis ours et élan se retrouvent sans maison. Ils décident donc de bâtir une grande maison tous ensemble, avec l’aide des Castors Ouvriers.

Une histoire très classique qui n’offre aucune surprises, aucun retournement de situation… L’ensemble est finalement assez plat et sans grand intérêt, sinon à la limite pour expliquer l’intérêt des travaux ou de construire une maison à un enfant (mais bon ça ne se fera pas en un jour, j’en sais quelque chose!… cela dit si des Castors ouvriers passent par là je leur offre volontiers des sandwich en échange d’un aussi bon coup de main que dans le livre!)

Un avis là encore mitigé pour un album mignon, mais sans grand intérêt…

Blessures de terre

Biosphoto

Mango, 2010
9782740427682

Toutes les problématiques écologiques sont abordées dans ce documentaire riche en très belles photographies. L’eau bien sûr, mais aussi l’agriculture, la déforestation, les pollutions, les énergies, la biodiversité. Les photographies, souvent pleine pages, sont vraiment superbes, elles offrent un très beau point de vue sur les blessures que l’homme inflige à la Terre, de quoi faire réfléchir !

Un gros plus pour les photos et la diversité, qui font vraiment prendre conscience de notre environnement !

Un livre très complet pour aborder ces différents sujets, mais qui n’est pas adapté à des recherches documentaires (pas d’index et des informations trop succinctes sur chaque sujet).

L’oizochat de Rémi Courgeon

Album dès 6 ans

L’oizochat

de Rémi Courgeon

Mango Jeunesse, 2014
9782740431474, 14,50€

L’Oizochat est un album étrange, avec autant de lecture qu’il est de lecteurs.

Un Oizochat arrive dans la forêt de Cédille, où personne ne parle  sa langue. Cet étrange est d’abord considéré comme un monstre, avant d’être employé pour toutes les tâches ingrates… Pourtant, la vie est bien faite et malgré de nombreuses désillusions, Oizochat avance dans la vie !

Les plus jeunes lecteurs y verront une histoire simple, mais belle, avec des moments très sombres mais une aussi beaucoup de poésies. Les plus grands y verront les traces de conflit armé, d’immigration forcée, d’intégration difficile… L’imaginaire de l’auteur offre un panorama très particulier qui permet de réfléchir sur de nombreux thèmes, ou tout simplement de se laisser porter par les mots et les illustrations.

J’aime beaucoup les albums de Rémi Courgeon, ils incitent toujours à la réflexion, tout en offrant des histoires belles à lire et partager.

Un album double, qu’il ne faut pas hésiter à lire et relire…

Gabriel en parle aussi sur la Mare aux Mots

cadeaumaestro

Birth Marked : 2. Bannie 3. Captive – Caragh M. O’Brien

Birth Marked 2 bannie couvertureSérie dystopique pour adolescents et jeunes adultes

Birth Marked

tome 2. Bannie

tome 3. Captive

de Caragh M. O’Brien

traduit par Hélène Bury

Mango jeunesse, 2012-2013
Livre de poche jeunesse, 2013-2014

Je terminais l’article sur le premier tome de cette série, par ces mots « Gaia évolue beaucoup dans ce premier tome, son statut d’enfant sur-protégée va voler en éclats en quelques pages, et c’est un véritable parcours initiatique qu’elle va devoir suivre. Son personnage a encore beaucoup à offrir et beaucoup d’épreuves à vivre… pour notre plus grand bonheur ! ». 

Gaia, personnage attachant du premier tome, Rebelle, va en effet vivre de nombreuses épreuves dans le deuxième ainsi que le troisième tom de cette saga. Si vous n’avez pas lu le premier tome, et afin de ne rien vous révéler de crucial, je vous invite vivement à ne pas continuer votre lecture de cet article…

Alors qu’elle a fui l’Enclave, à la recherche de chimères dont lui a parlé sa mère, Gaia erre dans le désert, Maya à bout de force dans ses bras… Heureusement elle sera rapidement sauvée et amenée à Zile, une cité très différente de l’Enclave, mais pas sans problème pour autant. Un endroit étrange, où l’eau ne manque pas contrairement à l’Enclave, mais où les filles se font rares.

Nouveau système politique, nouveaux amis, nouvelle vie, Gaia va tenter de se reconstruire dans cette nouvelle ville, pourtant elle va devoir pour cela changer ce qu’elle est vraiment. On assiste, découragé, à sa transformation lente… Heureusement les rebondissements ne manquent ni dans le deuxième ni dans le troisième tome de ses aventures.

L’écriture de Caragh M. O’Brien est toujours aussi prenante, et Gaia se révèle un personnage plein de surprises, qui passe de l’adolescence à l’âge adulte.

Prison, Mensonge, Trahison, Torture, rien ne sera épargné à Gaia, une des ces héroïnes fortes et fragiles comme on les aime. On avance dans l’histoire avec bien souvent la boule aux ventres, plein d’espoir… Comme dans le premier tome le personnage masculin principal n’a pas su me séduire, heureusement des personnages secondaires apparaissent et sont tout à fait… tentants !

Une suite à la hauteur du premier tome et une saga qui ne s’essoufle pas une seconde tout au long des trois tomes qui composent l’histoire. Seule la fin m’a laissé un petit bémol… tant pis !

Une saga à découvrir, pour son héroïne, mais aussi ses univers et systèmes politiques intéressants. 

Enfin petit reproche à l’édition de poche, 300 pages seulement, mais avec une police de caractère tellement petite que les premières pages sont difficiles à lire !

+ Challenges YA et Petit Bac

+  Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! (un vote par jour) * Merci *

cadeaumaestro

De l’art sous toutes ses formes

Sticky au Japon

Excellent petit livre activité qui permet de créer les 25 modèles de pixel art proposés, et autant qu’on le souhaite si on a un peu d’imagination.

Le principe du Pixel Art est simple, créer des dessins avec carrés, des pixels informatiques. Un art que l’on retrouve maintenant souvent réalisé dans la réalité avec des post-it. Difficile pourtant de trouver en France des post-it de toutes les couleurs et un support suffisamment grand pour faire son dessin… Avec ce livre et ces mini post-it plus d’excuse pour ne pas tenter à son tour de faire quelques dessins, inspirés de l’univers japonais. Un cerisier en fleur, une carpe, un bonsai, un tanuki, ou la tour de tokyo!

Un livre atelier créatif parfait pour occuper les enfants à créer sans mettre de la peinture partout!

Sticky au Japon – Laurent Bazart – Mango Jeunesse, 2012 –  9782740429525, 11,50€

~

10 tableaux et un ballon rouge

Un voyage à la découverte de l’art, sur les traces du ballon rouge. Toujours le même shéma : un mystère avec une page trouée qui nous montre le ballon rouge et quelques autres détails, et une invitation à la découverte ! Et puis à la page suivante une petite histoire sur le tableau qui invite là encore à découvrir le tableau plus en détails.

Les enfants découvriront grâce à cet album quelques grands noms de la peinture, à travers 10 tableaux plus ou moins connus. Un voyage au pays de l’art que les adultes apprécieront aussi, car les tableaux sont très variés : Picasso, Matisse, Klee, Kandinsky, Malevitch, Léger, Miro…

Un ballon rouge qui nous entraîne à la découverte de l’art de façon très agréable !

10 tableaux et un ballon rouge – Marie Sellier – Nathan, 2013 – 9782092543436, 14,90€

~

L’histoire de l’art en autocollant

en collaboration avec la National Galery de Londres

Découvrir l’art d’une autre façon encore. Dans cet album souple chaque double page présente un courant occidental, un art.

Les portraits, la mode, le Moyen Age, l’impressionnisme… Nous découvrons des thèmes à travers des informations simples et claires sur les oeuvres d’art ou les artistes. Des anecdotes, des petites choses simples à retenir qui permettront aux enfants de lire le livre avec plus d’intérêt. Le classement chronologique permettra d’accompagner les élèves dans les programmes scolaires, en primaire d’abord puis au collège. L’histoire de l’art devient d’ailleurs de plus en plus important dans les enseignements avec une épreuve orale pour le brevet.

Outre la découverte de l’art les enfants prendront plaisir à coller les autocollants couleurs sur les différentes images en clair qui parsèment le livres ou bien à les coller ailleurs, pour illustrer un cahier d’histoire des arts par exemple!

L’histoire de l’art en autocollant – Fiona Watt – Usborne, 2013 – 9781409558101, 7,50€