ça penche ! Un album de Daniela Volpari

Volpariça penche !

Daniela Volpari

Sur une idée originale de Luc Turlan

Marmaille & compagnie (2013)

ΩΩ ΩΩ ΩΩ 

De l’union de deux flamands roses, passionnément amoureux, naîtra un œuf, renversant ! Qui déboula sans crier gare et dévala la pente, fauchant tout sur son passage : la marmotte qui dormait encore, la vache qui broutait tranquille…

Un album que j’ai trouvé très drôle, avec sa forme tout à fait spéciale qui permet de comprendre qu’effectivement « ça penche » ! De nombreuses rimes parsèment cette histoire et lui donnent encore plus de rythme. Quand aux dessins, j’adore, que ce soit le style, très doux, ou les couleurs pourtant plutôt « pastel » (moi j’aime bien les couleurs pétantes d’habitude !)

 c%cc%a7apenche2 c%cc%a7apenche3

ΩΩ ΩΩ ΩΩ 

Sophie, qui l’a lu bien avant moi, l’avait également bien apprécié : Dans « ça penche ! » l’auteur nous propose un livre plein d’humour avec l’histoire d’un œuf de flamant rose qui va vivre une aventure rocambolesque, le long des pentes du livre. L’histoire est plaisante, avec beaucoup d’humour et la forme du livre aide l’enfant à saisir le jeu de l’auteur.
Les illustrations sont belles, à la fois douces et drôles et permettent de comprendre l’histoire sans même lire le texte. Le vocabulaire est parfois un peu compliqué pour les enfants et nécessitera recherches ou explications.

Au final un album original qui permet de jouer avec le livre et mieux appréhender le rapport texte image et l’objet livre.

ΩΩ ΩΩ ΩΩ 

De Daniela Volpari, nous vous avons déjà présenté : Oliver Twist

Son blog, en italien.

Le blog de Luc Turlan

Le site des éditions Marmaille & compagnie

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté :

Au secours, j’ai perdu mon slip ! / Robin des bois et Au bonheur des dames / Le roi maladroit (coup de cœur pour Sophie !) / Le fantôme de Canterville / Marcel (et ça penche !)

logoalbums2016.jpg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Challenge album de Juillet

Jungle

Ð Ð Ð

Quand on met ensemble « jungle » et « littérature jeunesse », je pense instantanément au « livre de la jungle » de Rudyard Kipling  dans sa version dessin animé avec Mowgli, Baloo et Bagheera… (Celui de Disney). Il faut dire que c’est un de mes dessins animés préférés… Il faudra d’ailleurs que je lise un jour le roman (ebook libre et gratuit ici) !

Visiblement, c’est un thème à la mode cette année, car je viens de voir qu’une adaptation de ce roman en album vient d’être réalisée par Véronique Ovaldé et Laurent Moreau… Chez Gallimard (2016) (il m’a l’air très sympathique), et que Disney a également sorti le film au mois d’avril… Télérama n’a pas aimé !

Ð Ð Ð

Bal  Tangapico  Jungle  Lectures vrac-Mars  jungle

 Sur ce thème, nous vous avons présenté :

Le bal des échassiers de Sébastien Pérez et Paul Echegoyen

Tangapico d’Alexandra Huard

Ma jungle d’Antoine Guilloppé

Les dents de la jungle de Jarvis

Au secours ! J’ai perdu mon slip ! de Christophe Loupy

Ð Ð Ð

Et juste pour le plaisir (avec un clin d’oeil à Laurette) pour défier le mauvais temps et se mettre de bonne humeur :

Robin des bois & Au bonheur des dames #albums

Anne-Sophie Tilly et Amélie Videlo - Robin des bois.Albums cartonnés pour tout petits

Robin des bois : petit imagier des chiffres

& Au bonheur des dames : petit imagier des vêtements

de Anne-Sophie Tilly, Amélie Videlo

Marmaille et compagnie, 2014
9€ le titre

 

Des imagiers crééent à partir de grands classiques de la littérature : une belle idée pour séduire les parents, les lecteurs, les amoureux de Zola et autres… mais dans les faits, qu’est ce que cela apporte réellement… Et bien pas grand-chose :  ce n’est pas parce qu’un enfant aura découvert quelques vêtements et accessoires du 19ème siècle qu’on pourra lui parler de Zola ! Anne-Sophie Tilly et Amélie Videlo - Au bonheur des dames - Petit imagier des vêtements.

Et pourtant les illustrations sont très belles, les personnages principaux bien présents… mais toute la collection semble être pensée pour séduire avant tout les adultes, qui craqueront sur ces imagiers à offrir.

Une belle intention, déjà plus réussie avec Robin des Bois, puisque c’est un univers plus facilement accessible pour les enfants (grâce à Disney notamment….). En plus cet album sert d’album à compter, et offre donc un intérêt accru, toujours avec de très belles illustrations !
Là encore les personnages principaux sont repris, de même que des éléments de l’histoire, mais l’enfant ne comprendra pas pour autant le déroulement de l’histoire. Il découvrira juste un petit bout de l’atmosphère, qui lui donnera peut être plus facilement envie par la suite de découvrir la vraie histoire.

Une collection qui part d’une super idée, vraiment séduisante pour les parents, mais d’un intérêt limité à celui d’un imagier ou d’un livre à compter pour les enfants…

+ Existent aussi : Cyrano & A la recherche du temps perdu
+ Challenges Je lis aussi des albums & Petit Bac

♥ Le roi maladroit d’A-G Balpe et Mayalen Goust

Album jeunesse

Le Roi Maladroit

une histoire d’Anne-Gaëlle Balpe

illustrée par Mayalen Goust

Marmaille & compagnie, 2014
9782367730592, 13,50€

J’aime beaucoup le travail graphique de Mayalen Goust, découvert avec Lucie et les Lucioles et dont j’ai prolongé la découverte avec des albums comme Blanche Neige. Quel plaisir donc de la retrouver dans cette histoire.

L’histoire d’un roi maladroit, incapable de faire les choses comme il faut : il casse tout ce qu’il touche, fait tout tomber, même sa couronne, bref une telle catastrophe qu’on l’appelle Dagobert, comme dans la chanson ! Mais il en a marre d’être maladroit, alors il cherche une potion magique pour changer ! Les chevaliers vont alors chercher Berlin, l’enchanteur toujours enrhumé, mais saura-t-il résoudre ce problème ?

Un conte humoristique qui réserve des surprises au lecteur, entre colère du roi et facétie. Et quelle chute, qu’on ne voit pas du tout venir, mais qui est pourtant si évidente ! La magie n’est plus ce qu’elle était ! Les personnages de ce conte sont vraiment bien travaillés, tant dans leur caractère que dans leurs traits graphiques. Ce roi maladroit est drôle, même à regarder, de même que Berlin, l’éternel enrhumé qui passe son temps à éternuer.

Les illustrations sont royales, avec des points de vue changeants, comme quand on voit Berlin de haut, arriver sur son âne :

roimaladroitextrait

 

Des illustrations à la fois douces et touchantes, tour à tour sombres ou lumineuses, avec beaucoup de place laissée au décor, ce qui permet de découvrir des détails. Observez par exemple l’attitude des chevaliers du roi, en arrière plan…

Un magnifique album, les lecteurs seront sous le charme des illustrations, et riront grâce au texte !

+ Sur le site de l’éditeur, pour voir plus d’extraits !
+ Les avis de Gabriel, Drawoua
+ Challenge Je lis aussi des album

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :