Les gens heureux lisent et boivent du café – BD

heureuxD’après le roman d’ Agnès Martin-Lugand

Roman graphique

Les gens heureux lisent et boivent du café

Véronique Grisseaux & Cécile Bidault

Michel Lafon (2019)

*****

Depuis un an, Diane est dépressive. Parce qu’elle a perdu d’un coup son mari, Colin et sa petite fille,  Clara, dans un accident de voiture… Félix, son meilleur ami, essaie de lui remonter le moral, de la faire sortir du cocon dans lequel elle s’enferme (couchée toute la journée avec le doudou de sa fille et le survêtement de son mari). C’est avec Félix qu’elle a créé, 5 ans auparavant, le café-librairie “Les gens heureux lisent et boivent du café“. Mais depuis un an, Félix se débrouille comme il peut pour faire tourner le café tout seul. Il propose à Diane de partir en vacances avec lui, au soleil. Pour se débarrasser de Félix, Diane décide d’aller dans un endroit où il ne la suivra pas. Elle choisit de s’exiler quelques temps en Irlande, dans un coin paumé, Mulranny.

*****

Une histoire qui m’a bien plu, même si ce n’est évidemment pas très gai. Quelques clichés un peu “gros” quand même : Félix, le meilleur ami gay qui ne pense qu’à faire la fête au soleil et à s’envoyer en l’air par exemple…

Et une chose que j’ai trouvé assez incohérente : Diane ne peut pas se passer de Félix et d’un seul coup elle trouve l’énergie pour partir seule à l’étranger ? Après tout, pourquoi pas…

J’ai bien aimé les illustrations aussi, sauf que j’ai trouvé les visages un peu figés (les émotions ne se lisent pas toujours dessus), dommage.

Bref, une lecture sympathique mais qui ne me laissera pas un souvenir inoubliable je pense… Et du coup, je ne sais pas si je lirai le roman !

*****

De Véronique Grisseaux, deux autres adaptations de romans en BD : le tome 1 de Coeur Cerise et Demain j’arrête

La BD de la semaine a pris ses congés d’été…

Je continuerai malgré tout à vous présenter des BD tous les mercredis !

Nous suivre et partager :

Le labyrinthe de Pan – Roman ado ♥

panCroyez-vous encore aux contes de fées ?
Roman 14 ans et +

Le labyrinthe de Pan

Guillermo Del Toro

Cornelia Funke

Michel Lafon (2019)

*****

Espagne, 1944. Ofélia aimait les livres. Elle adorait tout particulièrement les contes. Et contrairement à ce que pensait sa mère, les contes lui permettaient de comprendre le monde. La première fois qu’Ofélia vit la fée, c’était lors de leur trajet en voiture vers le moulin, lorsqu’ils furent obligés de s’arrêter parce que sa mère, enceinte, était malade. Elles se rendaient dans leur nouvelle demeure, celle du Capitan Vidal, le nouveau mari de sa mère et père de l’enfant qu’elle portait. Sa mère voulait qu’Ofélia appelle le Capitan “Père”. Or non seulement il n’était pas son père, mais Ofélia le détestait. Elle avait tout de suite sentit que c’était un homme mauvais, une créature maléfique et dans sa tête, elle l’appelait “le loup“. Et effectivement c’était un homme cruel. Un soldat qui pourchassait les résistants cachés dans la forêt. Mais il ne se contentait pas de les attraper…

*****

  • Pour une fois, le film a été réalisé avant le livre
  • L’histoire est conforme à mes souvenirs du film… Mais il faudrait que je le revoie pour être sûre !!
  • Je trouve la couverture magnifique ! Illustrations d’Allen Williams
  • L’ambiance est un mélange entre contes de fées et film d’horreur (quoi que ce soit un peu pareil si on réfléchit bien !!)
  • Tantôt on rêve avec Ofélia, ses livres et ses aventures dans le labyrinthe de Pan, tantôt on tremble pour Ofélia, sa mère ou encore Mercedes, la servante.

C’est un roman composé de 40 parties. Suivant les chapitres, nous sommes au moulin, avec Ofélia, sa mère, le Capitan, le médecin ou les soldats et c’est la guerre. Ou alors, nous sommes dans le monde souterrain découvert par Ofélia en passant par le labyrinthe. Mais parfois, s’ajoutent ici et là de petits contes, des histoires du temps jadis. Pas d’inquiétude cependant, tout est lié ! Il suffit de se laisser guider…

Une lecture qui m’a beaucoup plu et que je vous conseille vivement

et tout spécialement si vous aimez les contes de fées ou si vous avez aimé le film !

D’ailleurs, si vous ne l’avez pas vu, je vous conseille également le film.

♥ ♥ ♥

De Cornelia Funke également : Le prince des voleurs

Son blog (en anglais/allemand ou espagnol)

Guillermo Del Toro est un réalisateur mexicain (il est aussi écrivain, producteur et scénariste !). Il a réalisé de nombreux films d’horreur ou films fantastiques.

*****

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Demain j’arrête – BD Comédie légère

DemainComédie romantique
Ado/Adulte

Demain j’arrête !

Laetitia Aynié (Ill.) et Véronique Grisseaux (Adapt.)

D’après le roman de Gilles Legardinier

Michel Lafon (2019)

*****

Lors d’une soirée où elle s’ennuie, Julie rencontre un jeune homme, Kevin, qui lui pose une drôle de question : “Dis-moi Julie, c’est quoi le truc le plus idiot que tu aies fait dans ta vie ?” En réfléchissant, Julie se rend compte que des trucs idiots, elle en a fait pas mal…

Mais le pire, elle l’a fait en rentrant d’un week-end calamiteux. Dans son immeuble, en regardant le contenu de sa boite aux lettres, elle s’aperçoit qu’elle a un nouveau voisin. Et qu’il a un nom plutôt rigolo : Ricardo Patatras. Ayant grand besoin de se changer les idées (elle a été larguée 2 semaines plus tôt par l’amour de sa vie), elle va faire une fixation sur son mystérieux voisin. Tous les moyens vont être bons pour l’apercevoir, lui parler… Tous les moyens, y compris les trucs les plus idiots bien sûr !

*****

J’ai lu le roman “Demain j’arrête” il y a déjà quelques années, et j’avoue que ça m’avait amusée. C’est léger, sans prétention, ça aère la tête et  on sourit. Ce n’est pas le genre de choses que je lirai tous les jours (je n’en ai pas lu d’autre depuis d’ailleurs), mais une fois de temps en temps… ça peut faire du bien !

Parlons maintenant de la BD :

Pour autant que je me souvienne, elle est plutôt fidèle au bouquin (bon j’avais totalement oublié certains personnages secondaires, comme le pote Xavier et sa bagnole, ou la gentille voisine, Mme Roudan), donc si vous aimez les romans de Gilles Legardinier (ou les comédies romantiques légères en général !) cette bande dessinée devrait vous plaire…

*****

Le blog de Laëtitia Aynié, l’illustratrice

Également adaptée par Véronique Grisseaux : La BD Cœur Cerise (T1 des filles au chocolat)

Les avis de Stephie et Mylène

Cette semaine nous sommes accueillis par Moka, Au milieu des livres

Et cette bd participe également au Challenge Lire 1% de la Rentrée Littéraire

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité

humanité

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité
Face à la catastrophe écologique et sociale
Aurélien Barrau

Michel Lafon (2019)

*****

Présentation de l’éditeur

Écologie : il faut agir maintenant, il n’est pas trop tard pour éviter le pire !
La question écologique engage notre survie. Elle ne peut pas être considérée comme secondaire. ” La vie, sur Terre, est en train de mourir. L’ampleur du désastre est à la démesure de notre responsabilité. L’ignorer serait aussi insensé que suicidaire.
Plus qu’une transition, je pense qu’il faut une révolution. Et c’est presque une bonne nouvelle.
Ce livre fait suite à l’appel, signé par 200 personnalités, que l’actrice Juliette Binoche et moi avons lancé dans le journal Le Monde du 3 septembre 2018.”

*****

La première partie de ce livre est un constat.

Nous consommons trop, nous gaspillons trop, nous polluons trop ! Et nous sommes de plus en plus nombreux chaque année. Tout le monde a pu s’apercevoir de la diminution criante des insectes (pour ne pas dire quasi disparition !), soit dans son jardin, soit sur son pare-brise. Les chiffres sur la disparition du vivant, donnés dans ce livre, non seulement les insectes, mais aussi les oiseaux, les poissons, les mammifères, sont effrayants.

Suite à ce constat plutôt terrifiant, tant pour les animaux que pour l’humanité, Aurélien Barrau propose “des ébauches d’évolution simples et urgentes“, telles que diminuer la consommation, modifier notre alimentation et beaucoup d’autres encore que je vous invite à découvrir en lisant son livre ou en écoutant la vidéo ci-dessous.

Aurélien Barrau est un scientifique de haut niveau (astrophysicien au CNRS et professeur à l’université de Grenoble), mais il s’exprime relativement simplement et il ne fait pas la morale. Il lance un cri d’alarme parce qu’il aime visiblement le vivant, la biodiversité, l’humain !

*****

J’ai apprécié que ce livre soit à la portée du plus grand nombre par sa clarté et sa simplicité. Je suis, de plus, totalement en phase avec ses valeurs. Une lecture des plus intéressantes, qui fait réfléchir et que je vous conseille vivement.

Si vous ne souhaitez pas acheter ou lire ce livre, vous pouvez toujours regarder l’interview ci-dessous qui est également très intéressante !!

Cosmogonies, le blog d’Aurélien Barrau

A lire aussi : Hé… La mer monte ! (Ado/Adulte)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :