Inaccessibles : plus dure sera la chute

InaccessiblesRoman pour adolescents

Inaccessibles

de Katherine Mc Gee

Michel Lafon, février 2017
9782749928265, 17,95€

 

Dès les premières pages, alors même que l’on ne comprend pas vraiment la construction étrange de cette société, on sait qu’une jeune femme va mourir. Est-elle tombée ou bien l’a t’on poussé d’en haut de la tour de mille étages ? On ne sait ni qui, ni pourquoi. On repart alors quelques semaines en arrière, et on découvre, peu à peu, toute une galerie de personnages adolescents. Avec eux on va peu à peu comprendre les lois qui régissent ce futur New-York.

Manhattan, 2118. Les gens se sont entassés dans La Tour. Mille étages, des milliers de logements, mais aussi des commerces, des écoles, des parcs… Un microcosme complet, très peuplé, avec des disparités sociales énormes. Le haut du panier vit dans les derniers étages, et ce sont les principaux protagonistes.

Avery, jeune fille parfaite, extrêmement belle car conçue à partir de gênes sélectionnés, habite au millième étage. En apparence, on ne peut que l’envier, mais elle cache un secret qui la ronge… Tout comme Leda, qui tente de cacher son addiction et son séjour en desintox. Eris aussi doit se taire, quand elle découvre un secret familial qui détruit sa famille. Et que dire de Rylin, qui ne vient pas de ses étages supérieurs mais y travaille ? Ou de Watt, lui aussi d’un étage inférieur mais qui a crée une IA très puissante qui lui sert à mieux comprendre les autres ?

Les protagonistes de cette histoire sont complexes, tout comme les liens qui les lient. On plonge avec eux dans un monde pas si différent du notre finalement, celui d’adolescents que le rang social classe, d’adolescents qui cachent des secrets, et qui essayent de se construire malgré tout.

Inaccessibles est un peu difficile à appréhender au départ tant la galerie de personnages est complexe, mais on apprend peu à peu à connaître ces adolescents et leurs secrets, on les apprécie, on s’attache… Et l’on redoute la fin, que l’on connait, que l’on attend. On sait que l’un d’entre eux va mourir, et ce ne sont pas les mobiles qui manquent. Cette tension, que propose l’ellipse temporelle, permet de garder l’attention du lecteur au fil du récit, dans une intrigue pourtant multiple.

Si vous aimez les dystopies sans trop aimer la science-fiction,
Si vous aimez les romances adolescentes, sans aimer le nian-nian,
Si vous aimez les secrets et les histoires d’amour cachées,
Si vous aimez le suspense, et que vous avez de la patience,
ce roman est fait pour vous !

 

Il faut sauver Zoé d’Alyson Noël

Roman pour adolescents

Il faut sauver Zoé

d’Alyson Noël

traduit par Laurence Boischot

  Michel Lafon, 2014
9782749922171, 14,95€

          Ne vous fier pas au titre, il ne s’agit pas vraiment de sauver Zoé. Zoé est morte et c’est sa petite soeur, Echo, qui nous raconte sa vie, un an après. Avec son entrée au lycée, Echo doit faire face à de nouveaux regards curieux. Ses deux seuls repères, Abby et Jenay, comptent bien profiter de cette nouvelle année pour se faire de nouveaux amis et flirter. Echo se retrouve alors dans un tourbillon qui lui fait penser à sa soeur. Elle aimerait tellement lui ressembler…

Alors que Marc, l’ancien petit ami de sa soeur lui remet son journal intime, elle découvre peu à peu sa soeur sous un autre jour, ainsi que les amis qui l’entouraient.

Il faut sauver Zoé est un roman girly et touchant où les histoires d’amour et d’amitié sont mises au premier plan, cachant souvent des thème secondaires très intéressants.

Dans ce livre on assiste à l’évolution d’Echo, à sa façon à elle de « sauver Zoé » pour se sauver elle-même, et à son deuil. Si Echo et Marc sont deux personnages charismatiques, les autres sont en contrepartie un peu creux, à l’image de ce roman sympathique à lire mais dans la mouvance du deuil fraternel, qui était par exemple mieux traiter dans Love letters to the dead.

Un roman en demi-teinte, mi touchant mi léger, pour un thème difficile et de belles idées secondaires !

Le journal intime de Marie-Cool – India Desjardins

journal intime de Marie CoolRoman pour adolescentes
(préjugé, mais assumé vu le livre !)

Le journal Intime de Marie-Cool

India Desjardins

Michel Lafon, mars 2014
9782749921983, 14,95€

***

Le journal intime de Marie-Cool est
un roman très girly pour adolescentes,
avec une jolie histoire au long court,
sous forme de journal intime.

India Desjardins a écrit cette histoire en feuilleton, par épisode mensuel, dans une revue canadienne il y a quelques années. Ainsi réunis, les différents épisodes forment une histoire complète, qui reste cependant marquée par cette parution en feuilleton. Par ailleurs, les placements de thèmes ou produits d’actualité sont assez nombreux et tombent ici à plat, déconnecté d’une publication et d’une époque.

Une fois passé ces écueils, dus à la première publication, on passe quelques années sympathiques en compagnie de cette jeune fille. Marie nous fait découvrir son univers, par petites touches de journal intime, mais aussi, et surtout, ses histoires d’amour et d’amitié. Les parents et l’école sont souvent relégués au second plan pour laisser toute leur place aux histoires qui touchent les jeunes lectrices. Et l’ensemble est plutôt agréable ! Lecture simple et peu exigeante grâce aux petits paragraphes, cohérente par son style et l’évolution du personnage, ça fonctionne relativement bien ! On s’attache peu à peu à cette héroïne, qu’on a tout de même envie de secouer un peu parfois, et à ses amis, peu nombreux mais récurrents.

Des histoires d’amour, beaucoup, mais surtout une bonne dose d’humour et de légèreté, caractéristiques d’India Desjardins, et qui donne à ce livre une jolie touche. Nul doute que mes jeunes fans d’Aurélie Laflamme vont adorer !

+ Challenge YA
+ Lecture commune avec Liyah !

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Love letters to the Dead d’Ava Dellaira

Love Letters to the dead

Roman pour adolescents

à paraître le 15 mai 2014

Love letters to the Dead

d’Ava Dellaira

Michel Lafon, 2014

Love letters to the Dead est un roman puissant et émouvant, plein de vie et d’amour !

Laurel vient d’entrer au lycée. Dans un lycée où elle ne connaît personne et qu’elle a choisi pour cela. Après la mort de sa soeur May elle avant envie de changement. D’être entourée de gens qui ne connaissent pas l’histoire de sa soeur, qui ne la regardent pas avec pitié…

Love letters est un roman épistolaire particulier. Ses lettres, Laurel les adresse à des personnalités qui sont décédées. Mais plus que cela, c’est l’histoire d’une jeune fille perdue, en perte de repère, qui se cherche. Laurel est à la recherche d’elle-même dans ce roman et pour cela elle va tenter de ressembler à sa soeur perdue. Une quête d’identité longue et douloureuse, ponctuée de petits bonheurs, d’amour, mais surtout de souvenirs, de plus en plus récents et durs au fil des pages. Tout tend vers la mort de May, son explication, et cela tient le lecteur en haleine.

Les personnages sont touchants et offrent un beau panorama de la jeunesse actuelle, peut-être trop même, parfois. Alcool, drogue, homosexualité, problème familiaux, suicide… de nombreux thèmes sont abordés ou traités plus en profondeur, autant du côté des personnages vivants que morts !

Malgré un léger décalage culturel pour le lecteur français, on découvre ou redécouvre l’histoire de chanteurs, poètes et acteurs qui ont marqué leur domaine. Des personnalités décédées que Laurel faire revivre pour nous en leur parlant de leur enfance, de leur famille, de leur oeuvre. Que l’on connaisse ou non ces noms qui s’égrainent au fil des lettres, l’envie de découvrir leurs oeuvres est forte, d’autant plus qu’elles offrent une prolongation à l’atmosphère de ce livre que l’on a bien du mal à quitter…

Un roman fort et touchant, qui ouvre une porte sur la culture américaine et une fenêtre sur l’adolescence. Ava Dellaira nous entraine dans son univers, avec une écriture prenante et une belle héroïne. Un roman épistolaire à découvrir !

+ Challenge YA chez Kalea et Mutie

+  Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! (un vote par jour) * Merci *

Et n’oubliez pas qu’en commentant les articles de ce blog vous participez pour remporter des cadeaux – 1 commentaire = 1 participation.
cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :