Des histoires de bébés #Albums

4 albums autour des bébés pour découvrir le quotidien, la nounou, la tétine et l’arrivée d’un bébé dans la famille !

Ton histoire

de Jeanne Ashbé 

Dans ce grand cartonné bicolore Jeanne Ashbé propose en quelques traits de crayons et quelques mots de retracer le parcours de l’enfant qui vient au monde. Des dessins contrastés avec des jeux de formes intéressants et un petit lapin qui se balade.

L’histoire pourtant se perd parfois dans certains détours dont je n’ai pas compris l’intérêt… pourquoi faut-il par exemple plusieurs pages autour de « Bonjour Bébé », avec des bébés différents ?

Ecole des loisirs, 2010, 12,70€

Un univers étrange mais dont le graphisme attirera l’oeil des petits!

Chez la nounou

d’Amélie Graux 

Ce très grand album carré aux pages cartonnées permet à l’enfant de découvrir ou redécouvrir le monde de la nounou. Un album très didactique : « en arrivant on enlève ses chaussures et on met des chaussons » qui manque franchement de rêve et d’histoire, mais qui permet d’aborder beaucoup de choses avec les petits. Jeux, bricolage, repas, pipi, tout est expliqué pas à pas dans de grandes pages doubles qui mettent en scène plusieurs enfants.

J’ai du mal à donner un public exact à ce livre car ceux qui ont déjà l’habitude de la nounou risque de s’ennuyer et souvent les enfants commencent à aller chez la nounou tout petit, un peu trop tôt sans doute pour découvrir ce livre.

Un album qui permet de découvrir ce monde un peu particulier de la nounou, le rythme de la journée, et d’en parler.

Milan, 2012 – 13,50€

La tétine de nina

de Christine Naumann-Villemin

Nina aime sa tétine, pas question qu’elle la quitte! Alors elle répond aux questions de sa maman avec sa tétine dans bouche, donnant un gloubiboulga tout juste compréhensible. Sa maman lui expose des situations, mais Nina est bien décidée, même à son mariage elle gardera sa tétine! Et puis Nina sort dehors, et rencontre un loup… la situation déjà drôle devient alors franchement hilarante !

Une belle histoire de tétine, pour la lâcher ou la garder encore un peu, au cas où... Une histoire servie par les illustrations douces de Marianne Barcilon qui sait rendre les expressions de Nina. Chaque situation imaginée est illustrée, renforçant l’humour du texte, et le loup n’en est que plus réel !

Ecole des Loisirs, 2002, 12,20€

+ Gabriel et Kik en ont parlé aussi

L’histoire de mon bébé

de Laurence Bourguignon

et Claude K. Dubois 

Aline va bientôt avoir un petit frère ou une petite soeur. Sa maman lui a dit qu’il était en route. Elle s’inquiète un peu quand même, les routes c’est dangeureux pour les bébés, et chaque soir elle l’attend sur le seuil de la porte. Elle tombe malade à attendre dans le froid, et son grand père lui apprend alors que les bébés arrivent par les cigognes. Elle attend donc à la fenêtre, armée de son filet…

Peu à peu toutes les possibilité son passé en revue. Tout cela continue un peu, jusqu’à ce qu’une copine à l’école lui explique que les bébés poussent dans le ventre des mamans. Aline comprend alors que le bébé se trouve dans le ventre de sa maman et elle va donc parler avec lui… Il va lui expliquer comment il s’est développé, étape par étape, avec des comparaisons de taille.  Une très belle façon d’évoquer l’arrivée d’un bébé sans faux-semblants.

Les illustrations sont splendides, tout en douceur et pastel et elles permettent de voir Aline juste à coté du bébé, grâce à une vue en coupe. Beaucoup plus parlant pour les petits.

Mijade,Mi 2012 (nouvelle édition des 20 ans. Originale 1992)

+ Gabriel en a parlé

Nous suivre et partager :
error0

Premier chagrin d’Eva Kavian

Premier Chagrin

d’Eva Kavian

roman pour adolescent

Mijade, 2011
9782874230752, 6€
188 pages

Sophie s’apprête à faire son premier baby-sitting.
Quelle surprise lorsqu’elle découvre que c’est une grand-mère et non une jeune maman qui a posé l’annonce. A partir de ce moment, rien ne se passe comme prévu, et la vie de Sophie va en être bouleversée.

En premier lieu il faut savoir que ce roman est belge. Je n’ai rien contre les belges mais cela induit ici quelques difficultés de compréhension, à prendre en compte dans le cadre d’un roman jeunesse. Je n’ai pas tout relevé à mesure mais j’ai tiqué quelques fois : « septante » bien sûr, mais aussi quelques expressions ou tournures de phrases, ains que des détails sur le fonctionnement du système scolaire – il m’a fallu longtemps pour comprendre que la mère de l’héroïne est professeur. Une longue introduction excusez moi, mais ce ne sont que des détails, d’autant plus qu’une collègue l’a lu et n’a pas relevé ça du tout… et l’intérêt du livre n’est pas là.

Si j’ai eu un peu de mal avec l’écriture mais je me suis par contre tout de suite attachée à Sophie, l’héroïne. Bon j’avoue c’est facile quand on porte le même prénom, mais il n’y a pas que cela. C’est une jeune fille vive, intéressante, qui se beaucoup de questions sur la vie, la famille et la mort.

En effet en répondant à une petite annonce pour du baby sitting Sophie se retrouve à aller deux fois par semaine chez une grand-mère un peu particulière, Mouche, qui la fait venir officiellement pour s’occuper de ses petits enfants… sauf qu’ils ne sont jamais là…

Sophie va peu à peu nous faire part de ses réflexions, à la maison, à l’école mais aussi chez Mouche. Une expérience qui va la faire grandir, évoluer, et comprendre beaucoup de choses. Sur l’amitié, l’amour, ses parents, les secrets de famille…

Même si certaines situations sont un peu grosses tant elles sont toutes accumulées dans le livre, ce livre aborde des thèmes difficile de façon vraiment percutante sans pour autant nous faire trop pleurer! Un récit touchant qui éclaire sur la vie et donne encore plus envie de profiter de sa famille…

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0