Voyages, voyages ! Partie deux

Il y a deux jours,  je vous ai présenté deux albums jeux pour les enfants dès 4 et 6 ans, afin d’offrir une première découverte touristique.

Aujourd’hui deux collections plus proches des vrais guides touristiques, mais pour les enfants !

* * * *

Partie 2 – De vrais guides de voyages, mais version junior.

Voyages 2 Voyages 2   Paris, toujours Paris, mais avec Milan et sa célèbre collection Copain. Nouveaux venus dans cette collection en 2016, deux guides de voyage. Copain voyage Paris et Copain voyage Angleterre.
Comme un vrai guide, celui commence par la liste du matériel de voyage nécessaire. Et une petite idée très sympathique pour commencer, des éléments, très clichés, qu’il faut cocher au fur et à mesure du voyage : Vu, pas vu ?
Ensuite, place à 21 étapes! Copain voyage nous propose de découvrir Paris, par quartiers / thèmes. Ainsi l’enfant va pouvoir visiter l’Ilot sacré, les catacombes, les Champs-Élysées, la Seine et ses ponts, la Science, la Culture, le Cimetière du Père Lachaise…
A chaque étape des informations sont données, entre guide de voyages et livre documentaire. Le tout est illustré de dessins sympathiques et souvent assez drôles, mais aussi accompagné, pour maintenir l’attention des enfants, de quiz.
Ce guide foisonnant est plus petit que la collection copain, avec son format A5, et donc plus facile à glisser dans les bagages. Les nombreuses informations, claires et bien présentées, tout en offrant une mise en page vivante et moderne, devraient permettre aux enfants comme aux parents de découvrir Paris !
Celui sur l’Angleterre fonctionne sur le même principe, mais à l’échelle du pays tout entier. Un guide résolument adapté aux enfants puisqu’il s’ouvre sur Harry Potter (et m’a vraiment donné envie d’aller re-visiter Londres !)

Milan, 2016, 9,90€

* * * *

Guide Michelin – Quelle histoire : Les Petits Explorateurs

Voyages 2
Changement de destination, avec les guides verts Michelin. Des classiques que l’on connait tous, mais qui se sont adaptés aux enfants grâce aux éditions Quelle Histoire. Une superbe collaboration qui permet aux graphismes extra des petits bonhommes de Quelle Histoire de nous emmener en voyage.
Cette collection pour les 6-10 ans compte pour le moment 6 titres : Bretagne Sud, Provence et Châteaux de la Loire, Paris, Londres et Rome ! De quoi déjà bien profiter…
Je vous emmène donc à Rome pour découvrir cette collection, puisque c’est une ville dans laquelle j’ai déjà eu la chance de me promener, et que j’aimerais beaucoup visiter plus lentement, et sans les élèves ;)
Dans les Petits Explorateurs : Rome, 20 lieux à découvrir, avec une répartition en 4 grands quartiers.
Avant le départ, comme pour les grands, quelques pages à remplir, car ce guide de voyage se transforme aussi en mini carnet de voyage. Et puis en route, avec des lieux à découvrir, les grands lieux historiques de Rome : Colisée, Forum, Vatican, Fontaine de Trévi…Petits Explorateurs Rome3
Le petit format de poche, les informations claires et illustrées de dessins et photographies , les quelques pages pour garder une trace du voyage… sont autant d’atout pour ce petit guide !
Le guide est très bien construit, sérieux, avec des informations pratiques comme le temps nécessaire pour chaque visite, mais à part le Stade Olympique, les visites sont très classiques et ne s’ouvrent pas tellement sur le jeune public. Un guide pour suivre ses parents et les épater avec des informations, plus que pour découvrir des lieux adaptés au jeune public. Peut-être est-ce dû à Rome, ville qui se prête surtout à une visite historique, car cela m’a semblé plus ouvert dans un guide comme Les Petits explorateurs Bretagne Sud.
Avec Les Petits Explorateurs, les enfants vont avoir envie de partir en voyages, à la découverte de la France et de l’Europe, il n’y a plus qu’à suivre le mouvement !

Quelle Histoire ! 9,90€

Petits Explorateurs Rome2

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Challenge album de Juillet

Jungle

Ð Ð Ð

Quand on met ensemble « jungle » et « littérature jeunesse », je pense instantanément au « livre de la jungle » de Rudyard Kipling  dans sa version dessin animé avec Mowgli, Baloo et Bagheera… (Celui de Disney). Il faut dire que c’est un de mes dessins animés préférés… Il faudra d’ailleurs que je lise un jour le roman (ebook libre et gratuit ici) !

Visiblement, c’est un thème à la mode cette année, car je viens de voir qu’une adaptation de ce roman en album vient d’être réalisée par Véronique Ovaldé et Laurent Moreau… Chez Gallimard (2016) (il m’a l’air très sympathique), et que Disney a également sorti le film au mois d’avril… Télérama n’a pas aimé !

Ð Ð Ð

Bal  Tangapico  Jungle  Lectures vrac-Mars  jungle

 Sur ce thème, nous vous avons présenté :

Le bal des échassiers de Sébastien Pérez et Paul Echegoyen

Tangapico d’Alexandra Huard

Ma jungle d’Antoine Guilloppé

Les dents de la jungle de Jarvis

Au secours ! J’ai perdu mon slip ! de Christophe Loupy

Ð Ð Ð

Et juste pour le plaisir (avec un clin d’oeil à Laurette) pour défier le mauvais temps et se mettre de bonne humeur :

A la lettre Abécédaire

abécédaireUn alphabet poétique

Bernard Friot & Jean-François Martin

Éd. Milan (2016)

***

« A la lettre » est un GRAND abécédaire (36 cm de haut !) plein de poésie et d’émotions. Quand j’ai vu la couverture, je me suis dit… Bof. Puis je l’ai ouvert, je l’ai feuilleté, mon œil a été accroché par le texte, plein d’humour et les images qui lui répondent bien ! Chaque lettre, dessinée sur la page de gauche a un petit texte qui parle d’elle. C’est parfois une petite histoire, parfois une poésie en rimes ou encore des dialogues.

***

abécédaire

Image empruntée au site « Noir de Mars »

Un exemple, la lettre D : « Je suis une dame. Comme toutes les lettres, je suis de sexe féminin, alors pourquoi dites-vous « le D » ? Dites désormais « Madame la D », je vous prie, et découvrez-vous quand j’apparais. Je suis la lettre la plus distinguée, la plus décorative, la plus délicieuse, la plus délicate et la plus divertissante. Regardez donc le dictionnaire qui m’a choisie pour débuter ! »

Dégoûté, un petit « c » cédille qui l’avait écoutée déclamer, déclare avec dédain : « Mais elle est dingue, cette grosse dondon. Elle délire, elle divague, elle déraille ! Distinguée, elle ? Des clous ! Si elle continue à déblatérer, je la dégomme ! Ou même, je la gomme ! »

***

De Bernard Friot, je connais et j’aime beaucoup les « histoires pressées ». Cet abécédaire très drôle (il faut le lire à haute voix !) joue avec les lettres mais aussi avec les sons.  Avec vos jeunes enfants, vous pourrez vous amuser à retrouver la lettre dans le texte, et à la fin de l’album une page récapitule les images à retrouver (le yucca pour la lettre Y par exemple).

logoalbums2016.jpg

De Bernard Friot, on vous a déjà présenté :

A moitié (2ème album de l’article)

Dés-accords (un roman)

La fabrique à histoires de Bernard Friot

Blog non-officiel de Jean-François Martin

Rebelle au bois charmant

rebelle-au-bois-charmantRebelle

De Claire Clément & Karine Bernadou

Éd. Milan (2016)

*****

Rebelle est une jeune fille très indépendante. Et très jolie aussi, ce qui lui vaut d’être sans arrêt demandée en mariage. Pas un jour ne passe sans qu’un prétendant ne frappe à sa porte ! Un jour, elle en a assez d’être dérangée. Elle trouve un vilain nez, se tartine de fond de teint verdâtre et se couvre les cheveux de confiture pour qu’ils soient bien poisseux… Gagné, les prétendants s’enfuient !

Oui mais voilà, les années passent, la jeune fille grandit et se dit que, finalement, ça ne serait peut-être pas si mal un mari pour lui tenir compagnie. Mais est-elle prête à abandonner toutes ses habitudes de célibataire ?

*****

Un album amusant, même si ça me gêne un peu qu’on suggère que seules les « belles  » personnes puissent se marier… Mais bon, la beauté, c’est subjectif, on est tous plus beau ou plus laid que quelqu’un…

Ce qui est mis en avant ici, c’est que le couple ne détruit pas l’individu et ne l’empêche pas d’être libre. On peut être soi, avoir ses envies, ses habitudes tout en vivant à deux. Une vision qui me paraît intelligente et moderne !

Les illustrations, fraîches et pleines de petits détails (regardez toutes les bestioles dans les arbres !) sont également très amusantes.

*****

De Claire Clément, j’avais lu un très joli petit roman il y a quelques années : « Noé » (sur la mort et les relations enfants/grands-parents) et je viens de voir que c’est également elle qui a écrit les « Mister Bonflair » (qui plaisaient tellement à mon fils…) parus dans les Belles Histoires, ainsi que Léo et Popi !

De Claire Clément, nous vous avons déjà présenté :

Sami, Goliath, Oscar, Ousmane et les autres

Le grand amour de Bô l’ourson (2ème album présenté)

Le blog de l’illustratrice, Karine Bernadou

logoalbums2016.jpg