Time Riders tomes 7 – 8 & 9

Time Riders 9Série pour adolescents
Science-fiction – Voyage temporel

Time Riders
7- Le Seigneur des mers
8- La Prophétie Maya
9- Le piège infini

d’Alex Scarrow

traduit par Anne Lauricella

Nathan, 2014-2015
15,90€ par tome

 

 

Après six tomes de Time Riders, Maddy, Sal et Liam m’avaient un peu lassés… Les premiers tomes offraient de belles découvertes historiques, grâce aux voyages dans le temps permettant de se promener entre seconde guerre mondiale, dinosaures, Rome antique et même de jouer les robins des bois ! Le sixième tome éclipsait en grande partie cet aspect au profit de leurs histoires personnelles et de l’histoire des voyages dans le temps. Ce fil rouge, intriguant au possible, c’était réellement compliqué dans ce tome et une pause m’avait semblé bénéfique. Je ne vous avais d’ailleurs pas parlé de ce sixième tome… Deux ans plus tard j’ai replongé dans cette série et j’ai de nouveau été ferrée, au point de dévorer les trois derniers tomes d’une traite.

Tome 7

Le tome 7, Le Seigneur des mers, retrouve vraiment l’aspect découverte d’une période, puisque Liam (et un autre personnage à découvrir…) vont se retrouver coincés au moment du grand incendie de Londres. Le hasard les conduira sur un bateau pirate et une longue aventure les attend, tandis que Sal et Maddy cherchent à les retrouver. Cette aventure sur les mers permet une découverte de beaucoup d’aspect historique mais aussi de nos personnages qui évoluent dans cette histoire. Ce voyage dangereux offre un tome passionnant !

Tomes 8 & 9

Les tomes 8 & 9 reprennent le fil rouge de Time Riders. Nos personnages vont aller à l’origine de certains messages temporels qu’ils ont reçu, à la fois chez les Incas et à Jérusalem à l’arrivée de Jesus Christ. Leur découverte les amène aussi à aller dans le futur, pour la première fois ! Ils partent rencontrer le créateur de la machine à voyager dans le temps, afin de comprendre ses motivations et de mieux se rendre compte de l’épidémie mortelle dont on entend parler depuis plusieurs tomes.

De nombreuses révélations, pour la plupart très surprenantes; de l’action, du suspense, des morts (ahhhh) et une fin ouverte qui laisse plusieurs possibilités…

Time Riders est une superbe série autour des voyages temporels pour les adolescents, qui est juste peut-être un peu longue parfois… en contrepartie on arrive à la fin en en voulant encore ! Une série addictive, avec des personnages qui nous entraînent dans des aventures qui bouleversent le temps et notre perception du monde !

 

+ Blog de l’auteur Alex Scarrow
+ Challenge YA#6
Les couvertures de tous les tomes de Time Riders:

Bibliographie – Coder au collège

Depuis la rentrée 2016, dans les nouveaux programmes du collège (et des écoles), est apparue une notion d’informatique, le CODE. On en parlait déjà un peu avant, mais dès le brevet 2017, l’épreuve de sciences comportera au moins un exercice d’algorithmique ou de programmation. Mais c’est quoi, Coder au collège ?

« Coder » est le fait d’écrire une suite d’instructions dont l’ensemble constitue un programme.

Dans les manuels de mathématiques, et aux dires de mes collègues, le logiciel idéal pour comprendre et apprendre à coder, c’est SCRATCH. Ce petit logiciel libre, utilisable aussi bien en ligne qu’en téléchargement, permet de créer de petites animations, des petits jeux vidéos. Forcément ça attire les élèves, et beaucoup adorent passer du temps sur ce logiciel à la petite tête de chat. Le problème, c’est que je découvre ce logiciel en même temps qu’eux, j’ai donc fait quelques recherches pour pouvoir les aider ! Voici quelques ressources :

Laleaux, Cédric – Prise en main de Scratch – en ligne
C. Laleaux, professeur de mathématiques, a mis en ligne un tutoriel de 16 pages, clair et concis pour prendre en main le logiciel Scratch. A base de captures d’écran, c’est simple et cela permet de démarrer.

Ensuite les éditeurs ne s’y sont pas trompés et proposent des livres et cahiers d’activités pour prendre en main Scratch et créer ses premiers jeux. Voici quelques titres, et en fin d’article celui que j’ai testé avec les élèves !

Pour voir d’autres choses que Scratch, le blog Geekjunior vous propose des ressources pour apprendre à programmer.

J’ai choisi et testé Code toi-même ! des éditions Nathan (collection Dokéo) avec les élèves.

Code toi-même ! code

Je l’ai choisi pour son format, car il a des spirales. Elles permettent ici aux élèves de travailler avec le livre ouvert sans perdre à chaque fois leur page ou être obligée de casser le livre. Un petit détail bien sûr, mais qui a son importance vu comme le livre est consulté depuis la rentrée.

On trouve dans ce livre 4 tutoriels détaillés, pour créer 4 jeux avec Scratch. Après une introduction pour découvrir les rudiments du logiciel, il faut suivre les instructions pour créer :

  • Le diamant maudit, niveau de difficulté 1, 1h30 à 2h de travail. Un aventurier se promène dans la jungle et doit éviter des pièges.
  • Krok Monstres, niveau 2, 1h30 à 2h. Un petit monstre doit manger de la junk food mais surtout pas de fruits…
  • Basket Banzaï, niveau 3 – 2h à 2h30. Se déplacer sur le terrain pour mettre autant de panier que possible
  • Mission ZX 80, niveau 3 – 2h à 2h30. Un jeu type Space invader, celui qui tente le plus mes élèves !

Le livre est complété par des ressources en ligne, à télécharger, avec mot de passe (contenu dans le livre) et une FAQ pour aider les enfants qui seraient bloqués.

Les explications sont claires, colorées et très visuelles, pour reprendre exactement le graphisme de Scratch. Les élèves arrivent bien à suivre les instructions, et leur question sont généralement liées à une mauvaise lecture des consignes… Les plus volontaires ont déjà terminés plusieurs jeux, et essayent maintenant de créer les leur. Car après plusieurs tutoriels, on se rend bien compte des possibilités et les élèves ajoutent facilement des éléments. ils n’ont pas peur de tester, ni de recommencer !

Un livre sympathique qui permet de bien prendre en main le logiciel Scratch et d’ouvrir leur appétit de création !

 

Et vous vos petits programmeurs, ils utilisent quels ressources, sites et livres ?

 

*

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Geek Girl 4

geek girl 4Roman pour adolescent #GG4

Geek Girl 4

de Holly Smale

Nathan, avril 2016
978-2-09-256331-1, 16,95 €
disponible en epub

 

Description de l’éditeur :

Je m’appelle Harriet Manners et je suis un génie.
Je sais que je suis un génie parce que j’en présente tous les symptômes : je range les soupes par ordre alphabétique, je m’entraîne à ramasser des crayons avec les orteils et je suis socialement assez inadaptée.
Alors j’ai une idée de génie : je vais profiter de ma toute nouvelle célébrité de mannequin pour devenir enfin populaire au lycée !

L’avis de Lilou : 

Harriet revient en Angleterre et essaye de reprendre une vie normale. Mais le monde de la mode n’est jamais bien loin et rien ne se passe comme prévu. On plonge ainsi une nouvelle fois dans l’univers déjanté d’Harriet, intello, geek, mais aussi mannequin.

Cette fois ci Harriet va s’envoler pour… le Maroc ! Encore un quiproquo, mais peut importe !


On retrouve une Harriet beaucoup plus mûre que dans les tomes précédents, mais à qui il arrive toujours des événements plus inattendus les uns que les autres. Cependant, ces rebondissements sont un peu trop prévisibles à mon goût par rapport à ceux des tomes précédents. Mais l’histoire est tout de même très prenante et surtout riche en émotions.
Même si ce tome est assez différent des précédents, les aventures d’Harriet sont toujours aussi drôles. On retrouve aussi l’écriture légère de Holly Smale pour une lecture agréable et fluide.

Ce quatrième tome nous fait retrouver l’univers d’Harriet en passant un très bon moment, je le conseille vraiment à tous ceux qui ont aimé les précédents !

***

+ Retrouvez l’avis de Sophie sur le premier tome : Geek Girl tome 1 *

+ La couverture VO :
Holly Smale's Geek Girl All That Glitters book cover

Enquêtes vitaminées et de haut vol

enquêtes4 enquêtes de haut vol d’Archie Duc

Le hibou n’est pas manchot

Emmanuel Trédez

Nathan (2016)

*****

Criminels, prenez garde : les derniers à avoir pris Archie Duc pour une buse se sont retrouvés en prison !
Archie Duc est un oiseau rare. Ce policier colérique a un œil d’aigle pour repérer les détails capables de couper les ailes aux pires criminels. Qu’il enquête sur le dernier tour de chant de l’alouette, les diamants du dindon, le triple meurtre de son cousin le Grand-Duc ou qu’il assure la surveillance des Œufs Olympiques, qu’on se le dise : le hibou est loin d’être un pigeon !

*****

J’ai mis les résumés de l’éditeur pour que vous ayez une idée du style.

Dès le départ, une chose m’a frappée. Ces romans s’adressent à des enfants de 8 ans. Or, l’auteur utilise de nombreuses expressions ou des jeux de mots que les enfants de cet âge-là, je pense, ne comprendront pas. Entendons-nous bien, je ne prends pas les enfants pour des idiots, simplement, je pense qu’à cet âge là, on n’a pas ces références là…

Quelques exemples : « Mademoiselle Linotte, qu’est-ce que vous avez dans la tête ? » Je ne suis pas sûre que les enfants, à cet âge là en tous cas, sache ce qu’est une « tête de linotte »…

Ou encore, dans la 2ème enquête « le dindon y laisse des plumes », un autre passage qui amusera peut-être les amoureux de Barbara (dont je fais partie !) mais, même remarque que ci-dessus, un enfant de 8 ans, vraiment ? « … quand dans la boule de cristal, surgit un aigle noir. Il a des yeux couleur rubis et des plumes couleur de la nuit. A son front, brillant de mille feux, l’oiseau porte un diamant bleu. »

Il y a beaucoup d’humour et de jeux de mots, mais j’avoue avoir trouvé l’ensemble un peu lourd. Et surtout, pas du tout adapté à de jeunes enfants !

*****

4 enquêtes vitaminées d’Achille Carotte

La carotte se prend le chou

Emmanuel Trédez

Nathan (2016)

*****

Si le détectivenquêtese Achille Carotte a tant de fanes, c’est qu’il est garanti 100 % bio !
Rien ne va plus à Plantigrad ! Le commissaire Brocoli doit faire face à plusieurs crimes : l’assassinat de Louison le Citron, la présence d’un Cereal Killer, la guerre sans fin que se livrent deux familles rivales, les Agrumes et les Curcubitacées, et le vol d’un tableau de maître. Un seul légume peut l’aider à élucider ces mystères : le détective belge Achille Carotte !

Même chose ici, dès la première page : « Adeline l’aubergine venait de lui mettre une prune et cette contravention était d’autant plus mal venue qu’il n’avait plus un radis. » A 8 ans, est-ce que l’on sait que les policières sont surnommées des « aubergines » à cause de la couleur de leur uniforme ? Qu’une prune est une contravention ? (bon ok, ça on peut le comprendre avec la suite de la phrase) et que « ne pas avoir un radis », c’est être fauché ?

Non vraiment, je ne pense pas que des enfants de 8 ans saisissent toutes les expressions ou tous les jeux de mots qu’on peut trouver dans ces histoires.

*****

Bref, j’aime les polars, les parodies, l’humour, mais j’avoue ne pas avoir accroché du tout à ces deux romans !

Ces deux romans sont indiqués à partir de 8 ans, mais je pense que c’est plus indiqué à partir de 10 ans…

Site de l’auteur Emmanuel Trédez

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer