Les grandes années – Premiers romans

grandes Les grandes années

Gaël Aymon & Élodie Durand
Nathan (2017)
*****

Voici une nouvelle série de premiers romans pour les jeunes lecteurs à partir de 7 ans. Comme souvent dans les romans pour les lecteurs en herbe, la police de caractère est assez grosse, les chapitres sont courts (4/5 pages grand max) et il y a encore beaucoup d’illustrations. Le petit plus dans ceux-là, c’est une double page en début de roman qui présente les personnages. Il y a également une table des matières et une présentation de l’auteur et de l’illustratrice.

*****

Le philtre d’amour : Ysée est amoureuse. Mais elle est amoureuse d’un « grand ». Ses copains, d’abord un peu interloqués, décident de l’aider. Tous ensemble, ils entreprennent la fabrication d’un philtre d’amour…

*****

Le vide-grenier : Ness est un peu jalouse. Certains de ses copains ont des baskets lumineuses, d’autres de grandes télé et elle, elle trouve toutes ses affaires nulles ! grandes

Sa mère lui propose donc de trier ses affaires et de donner ce dont elle ne veut plus à des enfants qui ont encore moins qu’elle. Mais en triant ses affaires, elle s’aperçoit que finalement, elle n’a pas très envie de s’en débarrasser.

*****

De petites histoires qui parlent de façon simple des choses de la vie : la jalousie, l’amitié, l’amour, la solidarité, les copains… le tout avec beaucoup d’humour !

D’Élodie Durand, l’illustratrice, nous vous avons récemment présenté le très intéressant roman graphique « la parenthèse »

Son blog

Celui de Gaël Aymon

Le site de l’éditeur

Rose givrée : un roman touchant

Cathy Cassidy, l’auteur de la série Les filles au chocolat, revient en France avec un nouveau titre Rose Givrée. Une couverture girly et gourmande qui cache un roman profond.

rose givrée

Roman pour adolescents

Rose givrée

de Cathy Cassidy

traduit par Anne Guitton

Nathan, 2017
9782092573921, 14,95€
disponible en epub

***

Cathy Cassidy, l’auteur de la série Les filles au chocolat, revient en France avec un nouveau titre Rose Givrée. Une couverture girly et gourmande qui cache un roman profond.

Jude, 13 ans, a une famille vraiment, vraiment, particulière… et carrément gênante pour une adolescente. Son père est chanteur sosie d’Elvis Presley. Sa mère semble déconnectée du monde. Sa grand-mère a Alzheimer. Et puis, et de là vient en partie le titre, l’ami de sa mère est vendeur de glaces ambulant. Ajouter un camarade de classe un peu collant et quelques verres d’alcool, et vous n’aurez qu’un bref aperçu de tous les thèmes que ce roman abordent.

Maladie d’Alzheimer, Alcoolisme, parents séparés, remariage… dans Rose givrée Cathy Cassidy n’épargne pas son personnage. Trop de thèmes ? C’est l’effet que cela peut faire mais le roman est très équilibré. Jude est une adolescente plutôt mûre et attendrissante. La galerie de personnages qui l’entoure permet de créer un univers vraiment hétéroclite et intéressant, avec un joli clin d’oeil au magicien d’Oz.

Cathy Cassidy réussit un récit pour adolescents complexe et touchant. En suivant Jude dans ses péripéties, le lecteur s’attache, et les épreuves qu’elle doit traverser sont d’autant plus poignantes.

Un récit à la belle couverture, comme avec les Filles au chocolat, et qui attire l’oeil des adolescent(e)s, un succès en CDI !


+ Photo issue de mon compte Instagram, allez y faire un tour :)

+ Le site de Cathy Cassidy  Un site très coloré, sur lequel vous pourrez trouver les couvertures anglaises des romans, très différentes de nos couvertures gourmandes !

+ Challenges : Petit Bac & YA

Le jour où… Nouvelle collection de 1ers romans

jourLe jour où

Thierry Lenain & Thanh Portal
Nathan (2017)
* * * * *

On a mangé tous ensemble

Demain, on doit faire un pique-nique. Mais demain c’est vendredi et certains ne doivent pas manger de viande, mais du poisson. D’autres ne peuvent manger que si c’est halal, d’autres encore voudraient manger du cheval ce qui en fait hurler certains ! Bref, manger tous ensemble, partager sa nourriture, ça semble assez compliqué…

Heureusement la maîtresse est là, et comme le problème semble venir de la viande, elle va leur proposer des alternatives afin que tous puissent partager le même repas !

Un petit roman qui m’a beaucoup plu,  très intelligent, et qui, sans jugement, propose une solution ! Mon seul regret est que nous n’ayons pas les explications de la maîtresse…

* * * * *

jour

… La France est devenue la France

Chaque semaine, il y a un moment où la maîtresse nous autorise à poser les questions qui traînent au fond de nos têtes. Aujourd’hui, c’est Tovi qui lève la main et demande : « Maîtresse, pourquoi t’es noire ? » Ce à quoi la maîtresse répond : « et toi Tovi, pourquoi tu es blanc ? » et Tovi de répondre que c’est parce qu’il est français…

Un petit roman qui permet une première approche de « qu’est-ce que la nationalité ». Intéressant, même si  j’ai trouvé que ça ne répondait pas vraiment à la question… Mais ça permettra peut-être aux enfants d’y réfléchir !

* * * * *

Dans cette même collection, deux autres romans sont sortis : Le jour où on a arrêté de faire la guerre et le jour où papa s’est remarié.

* * * * *

De Thierry Lenain, nous vous avons déjà présenté : Mademoiselle Zazie en folie, Mademoiselle Zazie déteste la maîtresse, Un marronnier sous les étoiles (2ème livre présenté dans l’article)

Le site de Thanh Portal

* * * * *

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ma vie en or – Roman jeunesse humoristique

Ma vieMa vie en or

Emmanuel Bourdier

Nathan (2016)

* * * * *

Hippo a deux amis, Louison et Sara. Avec eux, il rêve, il joue, il rigole et ils organisent ensemble de magnifiques concours de crachats de noyaux de cerises… Jusqu’au jour où en rentrant de l’école un peu penaud à cause d’un mauvais bulletin de notes, il trouve ses parents totalement excités car ils ont gagné au loto !

Et ça va changer bien des choses dans la vie d’Hippo… En premier, il n’ira plus à l’école. Pourquoi faire ? Passer son bac -pas la peine !-, faire des études -à quoi bon ?-, pour apprendre un métier ? Pas la peine !! Lui explique son père. Mais l’ivresse du début laissera vite place à un certain ennui…

* * * * *

Un petit roman agréable à lire, avec beaucoup d’humour et qui interroge sur le sens de la vie. Qui n’a jamais rêvé d’être riche ? Mais Hippo se rend vite compte que l’argent n’est pas tout, et que ce qu’il veut, lui, ne s’achète pas…

Les quelques dessins (1 à 2 par chapitre) en noir & blanc illustrent parfaitement le côté humoristique de l’histoire !

* * * * *

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : « Le caméléon et les fourmis blanches » et « En 6ème A un pied au collège »

Le site de l’illustrateur Robin

Ma vie en or a reçu deux Prix littéraires :

Le Prix Lecture de la ville de Massy (600 élèves de CE2) et celui des écoliers de Rillieux-la-Pape

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer