Good morning, Mr President ! – Rentrée littéraire

president

Good morning, Mr President !

Ma (folle) vie de Sténo à la Maison-Blanche d’Obama

Rebecca Dorey-Stein
Nil (2018)
*****
Rentrée littéraire – Sortie prévue le 20/09/2018
*****

L’histoire débute en 2011 à Washington. Rebecca, Becky pour les intimes, cherche désespérément du boulot, histoire de pouvoir rembourser son prêt étudiant et payer son loyer. A 26 ans, buvant un verre seule au bar en observant les jeunes loups aux dents longues qui distribuent à tours de bras leurs cartes de visite, elle se demande ce qu’elle a raté…

Puis elle rencontre Sam et c’est le coup de foudre !

Début 2012, elle répond à une offre d’emploi demandant « une sténo dactylo pour un cabinet juridique ». Il s’agit bien d’un poste de dactylo, mais à la Maison Blanche ! Un travail qui consiste à enregistrer puis retranscrire les interviews, les séances d’information ou les discours de POTUS alias The President Of The United States alias –à l’époque- Mr Barak Obama.

Un poste qui demande donc une grande discrétion bien évidemment, mais également une très grande disponibilité car il faut suivre le président dans tous ses déplacements (à bord d’Air Force One).

*****

Voilà un document qui se lit comme un roman ! Le style de l’auteur est fluide et le fait que l’histoire soit racontée à la première personne (puisqu’elle nous raconte sa vie, que ce soit au boulot ou sa vie privée) donne pas mal de rythme.

J’ai craint, un moment, que le côté « romance » ne devienne trop présent, mais ça n’a finalement pas été le cas.

C’est totalement addictif, un mélange de journal intime et d’ode au Président Obama qui se révèle encore plus sympathique que ce que l’on pouvait s’imaginer en le voyant à la TV.

Vous vous êtes toujours demandé à quoi ressemblait le quotidien d’un président ? On vous livre ici une partie de celui du premier président noir des États Unis d’Amérique. Après cette lecture, une chose est sûre : je n’aurai pas aimé être présidente !

C’est plutôt léger – ne vous attendez pas à un livre d’Histoire- parfois émouvant, et souvent drôle. Un livre qui ne restera peut-être pas dans les annales, mais que j’ai eu plaisir à lire.

*****

ELLE

1 ère lecture / 28

(Ordre de lecture, pas de présentation) 

***

C’est ma 7ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

Le bizarre incident du chien pendant la nuit – Mark Haddon [+ Bon Plan Igraal]

Roman ados / adultes

Le Bizarre incident du chien pendant la nuit

Mark HADDON

Nil Edition, 2004
9782841113057, 19,50€


Wellington, le caniche de Mme Shears est retrouvé mort un matin. Christopher, un adolescent surdoué et autiste,  est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre. Il va alors se lancer dans une enquête contre l’avis des adultes qui l’entourent et ne souhaitent pas le voir fouiner partout. Mais Christopher est têtu et il va écrire ce roman au caractère policier dans lequel il ne dira que la vérité puisqu’il déteste le mensonge et les approximations.


Ce roman est vraiment bien ficelé, on se retrouve plongé dans le monde vu par les yeux de cet enfant. Et malgré son autisme, on se retrouve tous au moins un peu en lui. De plus il y a de nombreuses allusions à Sherlock Holmes dans le roman puisque Christopher s’en inspire pour mener son enquête, mais aussi à Star Wars et bien d’autres.

+ Ce livre est sorti à la fois en collection adulte et jeunesse, un phénomène éditorial assez nouveau à l’époque en France.

+ Prix Whitbread 2003 – Challenge A tous prix

Bon Plan

Je commande souvent sur Internet, du fait de ma localisation hasardeuse en pleine campagne et de ma propension à traîner plus sur le canapé que dans les magasins. Je compare, je fouine, je déniche les bons plans, histoire de faire des affaires et de payer un peu moins cher.

C’est comme ça que j’ai découvert IGraal. IGraal est un site de cashback, le principe est simple et efficace : on achète sur le site marchand exactement comme d’habitude mais en passant par le lien Igraal, et nos achats sont rémunérés. Pour l’achat de mon ordinateur j’ai ainsi récupéré 23 euros. Au total en 1 an sur le site j’ai récupéré 78 €. Une bonne petite somme, qui pourrait sans doute être plus grande si je n’étais pas si tête en l’air… et qui va sûrement augmenter rapidement car j’ai découvert que le site de la Fnac offre un cashback de 4,2% sur les livres!

Pour faire simple :
1- s’inscrire sur Igraal (avec le lien de parrainage vous aurez automatiquement 5€ offert)
2- aller sur le site marchand en passant par le lien Igraal
3- commander vos produits comme d’habitude
4- Dans les jours suivants votre achat vous voyez apparaître votre cashback sur votre compte. A partir de 20€ vous pouvez demander un virement bancaire ou paypal!

 

Par exemple pour l’achat du Bizarre incident du chien pendant la nuit à la Fnac : vous payez le livre 18,53€ (vous bénéficiez de -5%). Sur votre compte Igraal vous aurez 0,78€. Un petit rien mais vous verrez qu’ensuite ça monte vite si vous commandez régulièrement sur Internet!
Igraal propose plus de 1300 marchands, il y en a donc pour tous les goûts. Ils proposent d’ailleurs souvent des offres promotionnelles plus intéressantes encore, à suivre!

Bref, l’inscription est gratuite, vous pouvez toujours allez voir!

 

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Reif Larsen

L’étravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet



extavagantvoyagetsspivet.gif

Auteur : Reif Larsen

Illustrations : Reif Larsen et Ben Gibson

Traducteur : Hannah Pascal

Editeur : NIL Editions

Date : 2010
Pages : 374 p.
Prix : 21,00 €
ISBN
 
978-2-8411-1409-2

 
  Roman  d’aventure / carnet

Thèmes : Enfance, Famille, Cartographie, Science, Aventure

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

T.S. Spivet est un enfant prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Un jour, il
reçoit un appel inattendu du musée Smithsonian lui annonçant qu’il a reçu le très prestigieux prix Baird et qu’il est invité à venir faire un discours. A l’insu de tous, il décide alors de
traverser les Etats-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC… Mais là-bas personne ne se doute qu’il n’est qu’un enfant.

Muni d’un télescope, de quatre compas et des Mémoires de son arrière-arrière-grand-mère, T.S. entreprend un voyage initiatique
qui lui permettra peut-être enfin de comprendre comment marche le monde… Notes, cartes et dessins se mêlent au récit avec un humour et une fantaisie irrésistibles.


Avis :

Ce roman se lit comme un carnet de voyage, celui de T.S. Spivet, jeune scientifique, cartographe, et aventurier.
Une histoire acadabrantesque, mais qui fonctionne plutôt bien, et nous entraîne dans  une traversée des Etats Unis (enfin presque, mais moi et la géographie américaine…) Ce jeune garçon
prodige a une façon bien particulière de voir et de comprendre le monde, de le cartographier aussi. C’est cette vision qui m’a séduite, car par bien des aspects on se croirait dans un récit du
siècle dernier, quand quelques détails nous ramènent à la réalité, tel un portable, de la musique pop, et des émissions télé.

Loin de s’apesentir sur ses malheurs, dont la mort récente de son petit frère, Tecumeh Sansonnet (rien que le nom
laisse place à toute une histoire) nous entraine dans une folle aventure, en grande partie solitaire.

Pourtant dans ce récit que j’ai apprécié, il y a quelques petites choses qui m’ont génées. Le pseudo récit de
l’arrière arrière grand mère en fait partie. L’histoire est pourtant intéressante, et comble bien le voyage, mais j’aurais préféré que ce soit plus court, moins prégnant pendant toute une partie
du récit. Et puis il y a tout ce groupe secret, des mystères qui se livrent peu à peu… et qui disparaissent d’un coup dans une fin un peu tronquée à mon goût. Peut être pour laisser la place à
un éventuel tome 2. Peut être juste pour que l’on finisse seul l’histoire…

Un roman intéressant, surtout grâce à sa forme particulière, avec ses notes dans les marges, ses cartes, ses
dessins… tout un ensemble déconcertant au début, mais attrayant et plaisant !

 

Ce livre s’adresse aux adultes, mais malgré sa taille on peut aussi le conseiller aux adolescents !

 


Extraits : Cet extrait se présente sous forme schématique et
illustré… à vous d’imaginer !

« Je me rendais compte que la plupart des gosses de douze ans, dans ce pays,
éprouvaient la même chose que moi, mais, à la différence de mes semblables, je ne pouvais m’empêcher d’étudier le fonctionnement scientifique du faisceau magnétique qui m’attirait
irrésistiblement vers les rouges, les jaunes et les orange réconfortants de Mc Donald’s. J’ai lu quelque part que ces couleurs étaient censées accroître l’appétit (mon opinion : c’est
vrai).

Je n’étais pas exepert en en publicité, mais, en me fondant sur l’observation de
mon propre comportement au voisinage d’un Mc Donald’s, j’avais élaboré l’hypothèse que pour déjouer le barrage que constituait mon désir naturel de beauté, Mc Donald’s recourait au trio
d’éléments persusifs suivant :

Le Mc Trident du désir :

N°1 L’odeur

N°2 La nostalgie

N°3 Les arches «