Le parc de Marguerite – #Album

Le parc de Marguerite

Sara Stefanini

Ed. Notari (2014)

Collection « L’oiseau sur le rhino » / Section « Les huppes » (3-6 ans)

notari_le-parc-de-marguerite_couverture

Marguerite est une jeune fille, curieuse et observatrice du monde. Comme sa maman, elle aime beaucoup se rendre au parc pour y observer la nature : les arbres et leur feuillage, mais aussi les gens qui s’y promènent avec leurs chiens. Malheureusement, sa maman doit rester à la maison, au lit. Comment faire, pour qu’elle puisse continuer à profiter du spectacle de la nature et à rire de la ressemblance entre les chiens et leur maîtres ? La petite Marguerite trouvera une solution. Si sa maman ne peut pas aller au parc, le parc se déplacera chez elle…
Voici un album qui traite le sujet de l’écologie avec une belle touche de surréalisme et qui nous fait rêver d’un monde plus vert et plus ouvert.

A peine rentrée du boulot, je file à la boite aux lettres. Bonne pioche ! Trois paquets m’attendent, 1 livre acheté pour mon fils et deux autres, un album (celui-ci) et un documentaire. L’album me fait de l’oeil. Je n’ai pas encore mangé mais je ne peux m’empêcher d’y jeter… un coup d’oeil !

La couverture : Elle est bien « remplie », il n’y a pas une trace de blanc ! La couleur verte est dominante mais c’est un vert très doux, encore adoucit par les quelques touches de couleurs… Le « carton » de la couverture à l’air « ciré« , c’est très agréable. Et je ne sais pas comment sont faites les illustrations, on dirait un mélange de crayon à papier, crayons de couleurs et peinture…

notari_le-parc-de-marguerite_interieur_pp6-7

Les illustrations : Elles sont très naïves, on dirait des dessins d’enfant et en même temps il y a des effets que j’ai trouvé plutôt amusants comme les jambes démultipliées (pour l’impression de mouvement), l’effet « calque » (ça doit sûrement s’appeler autrement !) on a vraiment l’impression que le dessin est fait sur du papier calque… Ou encore l’effet de transparence de certains personnages (voir image ci-dessous).

notari_le-parc-de-marguerite_interieur_pp16-17

L’histoire : Elle est toute simple à première vue, la maman (malade ?) ne peut plus sortir de chez elle. Dans un premier temps, sa fille va dans le parc, observe les arbres, les gens, les chiens puis rentre chez elle et raconte tout ce qu’elle a vu et ressenti (le vent !) à sa mère. Dans un deuxième temps, elle décide d’amener le parc jusqu’à sa mère…

C’est un bel album, mais si j’ai trouvé les illustrations plutôt amusantes, je suis un peu restée sur ma faim en ce qui concerne l’histoire, j’ai trouvé qu’elle aurait pu être un peu plus développée… Mais en même temps, le public visé est « 3-6 ans » !

Je vais demander l’avis de mes petits voisins, le p’tit gars, Lucas à 5 ans, il est pile-poil dans le public visé et la grande, Noémie, va bientôt avoir 10 ans… Je vous tiens au courant de leurs impressions !

 SignatureNat

 

 

.

Nous suivre et partager :
error0

Le temps du Japon / Cent instants japonais

Beau livre double face

1 Le temps du Japon

d’Olivier Delhoume, Michel Butor,

Jacques Boesch et Lucien Curzi

2 Cent instants japonais

de Marie-Jo Butor

et Michel Butor

Editions Notari, 2013
9782940408771, 34€

Dans ce livre, des photographies de voyage au Japon.

Du noir et blanc d’un coté, avec des scènes de vie, et notamment de nombreuses personnes qui dorment dans la rue. Pas de texte tout d’abord, juste une introduction, et puis suivent des textes et témoignages. Des mots poétiques ou documentaires, touchants.

Japon, théâtre où le nouveau se hisse sur les épaules d’un naguère ravivé de fascinantes lueurs

Un coté difficile à appréhender parfois, tant l’absence de légende incite le lecteur à se créer sa propre histoire, au fil des photographies. Des images pleines de contrastes, comme un aperçu d’une vie à la fois totalement différente et si semblable à celle des grandes villes françaises.

L’autre coté, cent instants japonais. Des photographies de Marie-Jo Butor, lors d’un voyage de trois mois en 1989. Des photos prises au vol, pas destinées à être publiées, mais aujourd’hui mises en avant dans le cadre de ce live, agrémentées de commentaire de Michel Butor. Cette artiste, souvent exposées en Europe, nous offre un regard d’une infinie beauté sur le Japon d’alors.

Ces photographies, qui donnent à voir le Japon et augmentent mon envie de découvrir ce pays, sont accompagnées de textes, très court, à la manière un peu poétique des haikus, sans se plier à leurs règles. Des commentaires pour inviter à réver encore.

La qualité du livre permet de rendre fidèlement ces clichés, même si l’apparation de la date en bas des photographies m’a un peu dérangées dans ma rêverie parfois… Si la plupart des photos sont assez simples, c’est l’ensemble, avec les commentaires, qui en fait un vrai beau livre, à parcourir et à offrir.

+ Lire et voir des extraits

 

Nous suivre et partager :
error0

RDL # Albums divers et variés

Une nouvelle Ronde des Livres spéciale Albums avec Liyah et Noukette. Aujourd’hui des albums variés, sans thème commun, juste comme ça… Des avis rapides aussi parce que je n’ai plus ces albums sous la main, juste quelques notes… (oui j’avais encore oublié de préparer un article pour la ronde des livres -_-‘)

 Hop ! la balle de Martine Bourre

Un univers très coloré qui nous entraine dans un monde enfantin. Une balle rouge roule de pages en pages, au milieu d’enfants.

Si le texte m’a d’abord paru un peu inutile, tant les illustrations me semblaient suffisantes, la répétition finie par avoir son charme, et cela fait comme une petite comptine.

La chute est bien trouvée, elle permet au livre de prendre une autre dimension. Un livre qui peut être lu et relu, et qui plaira au tout petit grâce à ses couleurs franches et son univers de jeu.

Didier Jeunesse 2010 – 9782278064915, 10€90

Le cadeau de Daniel Mesquens

Un très bel album, très rêveur. De beaux sentiments surtout, avec un enfant qui veut à tout pris faire plaisir. Qui cherche le cadeau idéal, et ce n’est pas évident. Un univers à la limite de l’onorique donc, porté par des illustrations très typées. Pas vraiment mon style d’illustration d’ailleurs, et c’est sans doute pour cela que j’ai trouvé qu’il manquait un petit quelque chose à ce album, mais des illustrations qui servent l’histoire avec brio, et qui plairont à beaucoup j’en suis sûre.

Je ne connais pas trop Notari, mais je suis fan du nom de leur collection : L’oiseau sur le rhino. C’est à la fois enfantin, rêveur, nature, et c’est vraiment un beau nom de collection pour des albums jeunesses.

Edition Notari (L’oiseau sur le rhino), 2010 – 9782940408221, 13€

Dans l’herbe de Kamako Sakaï et Yukiko Kato

Difficile de ne pas être charmé par la couverture de cet album. On s’empresse donc de l’ouvrir et l’ensemble est plutôt sympathique. Pourtant je n’ai pas pu m’empêcher d’être déçu. Si les illustrations sont vraiment belles et poétiques, le texte m’a paru vraiment niais, sans doute n’a t’il pas supporté la traduction. Cette petite fille qui se perd dans les hautes herbes à la poursuite d’un papillon est pourtant charmante et charmeuse, l’ensemble est simple et mignon, avec des joies et des peurs…

A voir pour les illustrations tout de même, mais du même auteur on préférera Ecoute-moi ! ou Ne bouge pas.

L’école des Loisirs, 2011 – 9782211204507, 11€

 

 

Liyah nous parle aujourd’hui de Rita et Machin,

et Noukette  nous plonge sous la neige, avec notamment Emilie et son hérisson!!

————————————————

Beaucoup de concours sont encore ouverts, je vous laisse voir en page d’accueil.

Par ailleurs rendez-vous demain pour le concours final qui clôturera cette série et devrait vous plaire…

———————————————————————

Nous suivre et partager :
error0

Ronde des Albums #21 : l’amour

Une nouvelle Ronde des albums avec Noukette et Liyah,
autour du thème de l’amour !

N'oublie jamais que je t'aimeN’oublie jamais que je t’aime de Didier Jean et Zad

C’est l’heure du conte pour la classe de Maîtresse Amandine. Hélène la bibliothécaire commence à lire, mais les enfants ont besoin de parler et des mots doux comme des coeurs jaillissent des petites bouches.

Les mots doux, les mon coeur, ma puce, mon chaton, les enfants en rafolent et ils en connaissent tous. Tous ? Pas si sûr. Dans ce petit album très joli et coloré pour enfant, où les animaux sont personnifiés, ce thème est traité avec brio. Alors que tous les enfants de la classe partage leurs mots doux, Valentin reste dans son coin. Sa maman ne connait que des mots durs. Des mots noirs comme des corbeaux.

Parce que parfois certains enfants ne sont pas aimés comme les autres, par fatigue, négligence… Ce livre donne surtout un merveilleux réservoir de mots doux, à appréhender, partager, caresser… à utiliser surtout ! Un bel album sur l’amour en général et les relations parents enfants.

Editions 2 Vives Voix, 2011 . Thèmes : enfant, mots doux, petit nom, amour

 Coeur de Maman d’Isabel Minhos Martins et Bernardo Carvalho

« Le coeur d’une maman […] c’est un lieu magique dans lequel se produisent les choses les plus extraordinaires »

Ce très bel album aux pages épaisses comme j’aime nous propose une leçon d’amour. Celle d’une maman pour son enfant. Des scènes de tous les jours nous sont proposés, avec chaque fois la réaction du coeur de la maman. Sa fierté, ses peurs, mais toujours cet amour, très fort, très présent, même quand elle ne le montre pas. Parce qu’un fil relie le coeur d’une maman à son enfant. L’arrivée d’un deuxième enfant est aussi évoqué.

Un ensemble bourré d’amour mais dont les illustrations ne m’ont pas convaincues, et qui en fait peut être un petit peu trop dans l’amour. A croire que cette maman ne fait que ça de tout son temps, aimer son enfant, sans jamais que son coeur ne puisse s’inquiéter d’elle aussi.

Notari, 2009. Thèmes : Amour, Maman, Enfant, Arrivée d’un deuxième enfant, Coeur.

Je vous invite à aller voir les articles de mes copinautes :

 Liyah nous parle des albums d’Anthony Brown

 Noukette elle de ceux de Dorothée de Monfreid

+ 2 pour le challenge album

Rendez vous le 18 février pour le prochain rendez vous de la ronde des albums!

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0