Juin – La musique : 9ème partie, Le voyage d’Azhar

AzharLe voyage d’Azhar

Salima Drider & Joëlle Kabongo (ill.)
Musique de Sébastien Perron
Éditions Nuits d’encre (2016)

>>> O <<<

Livre + cd – 13 euros – à partir de 5/6 ans

>>> O <<<

Azhar, jeune orphelin de 10 ans, habitait un village du Maroc avec sa grand-mère. Grand-mère Olive, -ainsi appelée parce qu’elle vivait dans une maison sur une colline entourée d’oliviers parfumés- Grand-mère Olive donc, était une femme joyeuse et optimiste. Malgré cela, elle s’inquiétait pour son petit-fils, jeune garçon peureux et renfermé.

Aujourd’hui, pour l’anniversaire d’Azhar, elle lui a préparé une surprise. Comme chaque enfant du village au même âge, Azhar va devoir partir seul en voyage à la recherche de la Pierre de Feu…

>>> O <<<

Azhar

« Le voyage d’Azhar », vous l’aurez compris, est une quête, un voyage initiatique. Le jeune garçon va devoir surmonter ses peurs, nombreuses, pour pouvoir avancer dans son voyage (et dans la vie).

Comme pour les autres contes, « la pluie d’or » et « les épices du délice », le conte est écrit et le cd ne contient que les chansons. L’histoire est très mignonne, les chansons toujours aussi dynamiques. Mais ce qui m’a le plus plu ici, ce sont les illustrations et les couleurs, très orientales ! La couleur de fond du papier ressemble à du parchemin, c’est très joli. Mes photos ne rendent malheureusement pas hommage aux illustrations…

>>> O <<<

Du même éditeur : La pluie d’or et Les épices du délice

UGOP : Une Goutte d’Organisation Productions. Sur cette page vous trouverez des liens vers la Compagnie Barbès qui fait les spectacles et Nuits d’Encre, l’éditeur.

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Juin – La musique : 7ème partie, conte musical Rap !

épicesLes épices du délice

Conte musical RAP

Salima Drider & Rubén Aguirre (ill.)

Collection Ziklu

Éditions Nuits d’encre (2016)

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Livre CD (le livre contient l’histoire, le CD les 10 chansons + instrumentaux des chansons)

Le tout pour 15,75 euros !

Dans le quartier de la Pluie d’Or, petit village parisien, se prépare la « Fête du Printemps ».  Cette fête commémore un jour exceptionnel, un jour qui a changé la vie de tous dans ce quartier, le jour où La pluie d’or est tombée du ciel, apportant le bonheur dans cet endroit qui était triste et sombre.

Chacun se réjouit de participer à cette fête, on met ses beaux habits, il y a de magnifiques spectacles, mais ce que tout le monde attend avec impatience, c’est le dîner avec le fameux couscous de la Mère Fatma. Mais ce jour là, quelque chose de terrible se passe. Le couscous n’a aucun goût…

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Dans la même veine que le premier (la pluie d’or, voir ci-dessus), avec un texte tantôt joyeux tantôt triste, des musiques très rythmées et des illustrations naïves aux couleurs pétantes, ce joli conte musical vous donnera sans nul doute envie de danser !!

Il parle aussi de quelque chose que je n’ai pas vu souvent (jamais je pense !) dans les livres jeunesse : le syndrome du nid vide (Une forme de dépression qui se traduit par un sentiment d’abandon et de vacuité quand les enfants quittent le domicile familial. Merci Wiki !)

Bon, je dois bien l’avouer, mon préféré reste le premier, « la pluie d’or » que je vous recommande chaudement ! Mais celui-ci est franchement sympa aussi et pareillement plein d’énergie.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

UGOP : Une Goutte d’Organisation Productions. Sur cette page vous trouverez des liens vers la Compagnie Barbès qui fait les spectacles et Nuits d’Encre, l’éditeur.

La vidéo ci-dessous présente les différentes personnes qui travaillent à faire ces jolis contes !

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

♥ La pluie d’or – Livre CD ♥

♥ La pluie d’or ♥

livre-CD tiré du conte musical rap « La Pluie d’Or »

  Illustré par Gauthier Rebetez et écrit par l’auteure et comédienne Salima Drider

Préface de Mc Solaar

éditions Nuits d’Encre (collection ZikLu-2014)

Dans le nord de Paris, tout près de Montmartre, existe un quartier fabuleux, celui de la Pluie d’Or. Loin du tumulte parisien, les habitants de ce lieu onirique coulent des jours heureux depuis qu’une pluie d’or magique est tombée du ciel après une longue sécheresse persistante.

En souvenir de cet instant extraordinaire, les habitants de la Pluie d’Or décident de conserver une perle d’or autour du cou en guise de porte bonheur. Cette pluie magique et dolivre-CDrée apporte aux habitants chance et sérénité mais leur a surtout fait prendre conscience de la richesse qu’ils ont de vivre ensemble. Leur vie est passée de l’ombre à la lumière, de la tristesse à la joie. La jeune Fatma est un exemple de cette nouvelle vie. Avant la tombée de la pluie, elle n’était qu’une jeune fille malheureuse et perdue.

La Pluie d’Or lui a donné une nouvelle force et lui a permis, des années plus tard, de devenir la célèbre « Mère Fatma », connue dans le monde entier grâce à son plat mythique, le couscous, qu’elle seule sait cuisiner à la perfection. Malgré cette réussite, la Mère Fatma ressent un vide au fond de son cœur.

Elle rêve secrètement d’avoir des enfants. Le sage du quartier « Papi Moussa », lui conseille de se rendre à l’orphelinat où deux enfants lui semblent prédestinés. En arrivant là-bas, elle est conquise par deux jeunes enfants au regard triste, Asia et Noah. Malheureusement, l’arrivée de ces deux enfants n’enchante guère les habitants de la Pluie d’Or car, en les observant bien, les habitants découvrent qu’ils sont atteints d’un mal étrange, une lueur triste transperce les yeux des jeunes enfants. Les habitants de la Pluie d’Or se retrouvent submergés par la peur de voir de nouveau leur vie sombrer dans la mélancolie. La mésentente entre les uns et les autres s’accentue parmi les habitants du quartier qui ont peur de l’arrivée de ces étrangers. Asia et Noah rejetés, la Mère Fatma est contrainte de partir avec eux à la recherche d’un remède au mal qui les ronge. Ainsi débute un long voyage fantastique sur une route semée d’embûches et de magie.

La Mère Fatma trouvera-t-elle un remède à la mystérieuse maladie de ses enfants ? Vont-ils pouvoir retourner chez eux? L’entente sera-t-elle de nouveau possible au sein du quartier de la Pluie d’Or ? C’est ce que vous découvrirez en suivant la Mère Fatma dans ses aventures !

Mon avis : Une très jolie histoire qui parle d’espoir, de la peur des autres et comment la surmonter.

Un conte original et plein d’énergie qui plaira à tous ! Le cd qui accompagne le livre contient 10 chansons toutes plus dynamiques les unes que les autres. Je ne suis pas fan de Rap, mais j’ai beaucoup aimé ce CD ! Les paroles des chansons sont belles et intelligentes et la musique énergisante.

Mes préférées : les chansons n°1 (La pluie d’or) très gaie ! et la n°7 (voyager en chantant). La n°8 m’a donné froid… (Appelez-moi le vent) glagla ! Et j’adore le refrain de la n°9 (Smiley City) : « Bienvenue à tous, à Smiley City, la vie est douce / On flotte comme sur de la mousse / Bienvenue à tous, à Smiley City, la vie est douce / Il n’y a que des sourires sur nos frimousses… » C’est pas mignon, ça ? (et vous n’avez pas la musique)

Je vais peut-être me mettre à écouter du Rap, moi ? En tous cas, vos p’tits loups adoreront se trémousser sur ces chansons, c’est sûr !

♥♥♥

SignatureNat