Oradour sur Glane, un village si tranquille

OradourA lire pour ne pas oublier…

Roman documentaire ado

ORADOUR sur GLANE
Un village si tranquille
Vanina Brière

Oskar éditions (2018)

*****

10 juin 1944. La 2ème division de SS  « Das Reich » veut se venger de la Résistance qui leur a fait subir de nombreuses pertes et ralenti leur avancée vers la Normandie où les alliés ont débarqué. Ils choisissent de raser un village entier en représailles et de tuer tous les habitants. Oradour sur Glane sera le village choisi. C’est un village facile d’accès, facile à encercler et à détruire. 642 hommes, femmes et enfants vont être froidement exécutés ce jour là. Il n’y aura en tout et pour tout que cinq survivants…

*****

Il y a une dizaine d’années, sur la route du retour des vacances, nous nous sommes arrêtés à Oradour sur Glane et nous avons marché à travers ce village détruit avec les enfants. Ce fut une singulière expérience. C’est un lieu dans lequel la mort est partout. Tout a été conservé en l’état car en mars 1945, lors de sa visite du village, le Général de Gaulle a souhaité conserver intact le souvenir de ce village martyr afin d’éviter qu’un pareil malheur ne se reproduise.

Je ne saurais dire exactement ce que j’ai ressenti en visitant cet endroit. C’était l’été, il faisait chaud, mais pourtant j’avais la chair de poule. Ce qui s’y est passé est tellement terrible, tellement inimaginable !! Et pourtant… Cette guerre a engendré tellement d’horreurs.

Un roman documentaire qui raconte les quelques jours avant et après le massacre suivi d’une douzaine de pages purement documentaires sur le monde à cette époque là.

A lire pour que la bêtise et la haine ne gagnent plus.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0b/Oradour-sur-Glane-Hardware-1342.jpg/1280px-Oradour-sur-Glane-Hardware-1342.jpg

Photo de Dennis Nilsson

*****

Centre de la mémoire d’Oradour sur Glane

Chez le même éditeur, un roman qui traite aussi de la seconde guerre mondiale : Le sourire du diable

Nous suivre et partager :
error0

L’allumeur de réverbères – Roman jeunesse

allumeur

Roman à partir de 10 ans

L’allumeur de réverbères
Nathalie Wyss

Oskar éditeur (2018)

*****

Tobi est le fils de Mr Lumen, allumeur de réverbères. C’est un jeune garçon de 11 ans et il habite une ville un peu étrange, Luz. C’est une ville où il pleut tous les mardis et où le soleil et les étoiles ont disparu sous une grosse couche de nuages. Tous les soirs, Tobi aide son père à allumer les réverbères. Depuis longtemps déjà Tobi se pose des questions. Il se demande pourquoi seuls les riches ont le droit d’avoir des rues éclairées et pourquoi les pauvres doivent demeurer dans le noir. En allant se promener dans ses fameuses ruelles sombres, Tobi rencontre la jolie Sidonie, une petite fille qui a peur du noir.

*****

Chez les Lumen, on est allumeur de réverbères de père en fils. Oui mais voilà, Tobi a envie de faire tout un tas de métiers, mais pas celui-là. Il se verrait bien ornithologue (s’il y avait autre chose que des pigeons à Luz) ou encore entomologiste (s’il y avait d’autres insectes que les fourmis à Luz) ou mieux encore : inventeur !

Un très joli conte qui commence par une rencontre, celle de Tobi et Sidonie. Une histoire sans repère de temps ni de lieu, avec un côté à la fois onirique et « conte de fée » qui m’a beaucoup plu !

*****

Chez le même éditeur, Oskar et pour le même âge (10/12 ans), nous vous avons déjà présenté :

Il est dans ma pal depuis aout 2018, soit plus de 9 mois

donc il participe au challenge Objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Banzaï au pays des mangas – Roman ado

banzaï

Un très joli voyage au pays du soleil levant !

Roman à partir de 10 ans

Banzaï au pays des mangas
Véronique Delamarre Bellégo

Oskar éditeur (2018)

*****

Joséphine et Sakura sont entrées au collège. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont dans la même classe. La moins bonne, c’est qu’elles retrouvent aussi Fabio, avec qui l’entente laissait à désirer au CM2… Au début du roman, la rentrée est déjà loin et les deux amies se sont peu à peu habituées à ce collège qu’elles trouvaient si intimidant au départ. Ce jour là, le prof d’anglais, John et le prof documentaliste, Alexandre, discutent au CDI. Ils projettent d’inscrire le collège à un concours de mangas organisé par le gouvernement japonais !

*****

Banzaï au pays des mangas est la suite de « Banzaï Sakura« . Ceci dit, vous pouvez parfaitement le lire sans avoir lu le premier, car c’est une aventure totalement différente. En plus, sous la forme de souvenirs, l’autrice a fait un résumé du tome précédent (un procédé que je trouve très malin !).

J’ai particulièrement aimé

l’écriture de ce roman, sa narration fluide, son humour, le fait qu’il soit parsemé de mots et de culture japonaise… En fait, alors même que ce n’est pas un pays qui m’attire plus que ça (à part les cerisiers en fleurs, les jardins zen et le Mont Fuji- bon ok, l’architecture et les pâtisseries aussi), en terminant ce roman, je rêvais d’aller au Japon !!

Les collégiens de cette histoire nous font vivre une sorte de tourisme culturel et patrimonial, mélangeant passé et présent et c’est très réussi ! Je ne suis pas toujours très à l’aise avec les romans pour les plus jeunes, les trouvant parfois un peu trop « simples ».

Celui-ci peut-être lu par tous sans crainte de s’ennuyer ! Et pourtant, je ne suis pas spécialement fan de mangas (je n’y connais rien et n’arrive pas à lire dans l’autre sens !)

Un très bon moment de lecture ♥

*****

Blog de l’autrice

De Véronique Delamarre Bellégo, nous avons déjà présenté  : Banzaï Sakura, Le secret de grand-oncle Arthur (dernier livre présenté) et SOS Ange gardien

*****

C’est ma 2ème participation au challenge « Un mois au Japon 2019 » chez Lou & Hilde

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2537231035.jpg

Un roman qui participe également au Challenge Petit Bac chez Enna – catégorie Lecture (mangas)

Ainsi qu’à l’objectif PAL chez Antigone

(Depuis mai 2018…)

Nous suivre et partager :
error0

Au secours, ma grand-mère est une sorcière! de Céline Le Gallo

Un court roman humoristique, qui plaira aux plus jeunes.

Roman première lecture dès 8 ans

Au secours, ma grand-mère est une sorcière!

de Céline Le Gallo

 Oskar jeunesse éditeur, 2018

Thèmes: Halloween, vacances

 

Présentation de l’éditeur: «Les vacances de la Toussaint arrivent, et la perspective de passer une semaine à la campagne chez mamie Huguette n’enchante guère Antoine. Au programme : repas pris à heures fixes, devoirs de vacances, après-midi jeux de société avec le club du troisième âge et coucher à 21 h. Bref, des vacances d’un ennui mortel ! Mais une nuit, Antoine perçoit d’étranges bruits en provenance du grenier. N’écoutant que son courage, il décide d’aller voir. Antoine ne se doute pas encore qu’il est sur le point de faire une terrifiante découverte…»

Chez Mamie Huguette, ce n’est pas vraiment les vacances rêvées pour Antoine, il s’ennuie… heureusement des bruits étranges vont vite attirer son attention, et ses vacances vont devenir plus… inquiétantes ?

Pour être honnête, je ne m’attendais pas du tout au dénouement. Je n’ai pas été déçue mais plutôt surprise, l’auteur est parvenu à garder une aura de mystère et de suspense jusqu’au bout. Il s’agit d’un roman pour les lecteurs débutants donc il est court et assez simple. Notre jeune héros va vivre une aventure au sein même de la maison de sa grand-mère, il n’est pas au bout de ses surprises!

Autant vous prévenir tout de suite sans trop en dévoiler, ce roman ne s’inscrit pas dans le genre fantastique (malgré ce que laisse présager son titre). C’est sans doute pour cela que je m’attendais à autre chose mais ce court récit reste malgré tout un chouette moment de lecture. Une belle découverte donc !

~Melissande~

 

+ Le blog de l’auteur

+ L’avis de Bookinsofa

Nous suivre et partager :
error0