Chouette Divorce * Mon frère est une sorcière

Deux petits romans pour les 9-12 ans aujourd’hui, parus au Rouergue !

Chouette Divorce !

d’Isabelle Minière

Quand Léo apprend que ses parents vont divorcer, il croit d’abord à une blague ! Ses parents ne se disputent jamais, ils rigolent bien ensemble… Pourtant il se rend vite compte que c’est la réalité et qu’il va devoir composer avec Pierre et sa fille Léa, et Caroline et son fils Hugo ! Un divorce élégant. « Ils sont sympa ». Son monde s’écroule !

Léo nous raconte cette annonce et les jours qui siuvent, sa rencontre avec ces nouvelles personnes, ses peurs, ses cauchemars, sa tristesse… Si effectivement tout semble un peu trop chouette dans ce divorce, c’est aussi agréable de découvrir un livre qui montre les choses de façon positives. Très positives bien sûr, trop peut-être, mais tant pis !

+ L’avis de Télérama

Un agréable roman, positif, mais pas dénué d’un regard d’enfant déboussolé par le changement !

Mon frère est une sorcière

d’Arnaud Tiercelin

C’est l’histoire d’une jeune garçon qui adore son maître d’école, alors quand celui leur annonce qu’il s’absente une semaine, c’est la fin du monde ! Un week end à angoisser pour notre petit héros, et arrivé au lundi matin c’est encore pire, puisqu’il en est sûr vu que sa maîtresse s’appelle Viviane, c’est une sorcière ! Tout à son idée il va donc s’enfoncer dans ses peurs et se faire mal tout seul. Enfin presque tout seul puisque son grand frère va rapidement entrer dans son jeu.

Si certains passages sont franchement drôles, il n’y a rien de bien surprenant dans ce roman. Le lecteur a sans arrêt envie de secouer le héros, de le réveiller… Peut-être certains enfants se prendront-ils tout de même au jeu, mais pas en collège je crois…

+ Challenge YA, Challenge Petit Bac,
+ Lu dans le cadre de la préselection du prix des Incos 2015 2016 Cm2-6e

Rendez-vous dès demain pour un nouveau concours Calendrier de l’avent, et encore plein de belles idées de Cadeaux !

 + Challenge YA*4

Nous suivre et partager :
error0

Robots intergalactiques : les supers brikabraks

Album documnetaire, inventif, artistique

Robots intergalactiques :

les supers brikabraks

de Richard Marnier

Rouergue, 2014
9782812606601, 15€

Pas d’histoire dans cet album, mais que d’imagination ! A chaque page l’auteur nous présente, avec force détail, un robot. Nom, description, petite histoire, forces et faiblesses et schéma détaillé sur photo avec légende ! A cela s’ajoute un dessin qui permet de mieux se rendre compte de la taille de ce robot, voir de faire combattre plusieurs robots !

Des dizaines de robots sont ainsi présentés et clairement c’est à double tranchant : soit le lecteur adore, soit il déteste ! En se laissant prendre au jeu et en lisant chaque détail on découvre en effet des robots spectaculaires, d’autant plus que les photos les représentent fait en assemblage de bois, d’objets divers… Mais au premier coup d’œil et pour ceux qui n’iront pas plus loin, voilà un simple catalogue…

Un album inventif, presque un documentaire, pour les fans de robots… et de bricolage !

cadeaumaestro

Nous suivre et partager :
error0

Des albums pour les petits [Tituce]

Une nouvelle participation de Tituce au Challenge Je lis aussi des albums, avec 4 albums pour les petits !

Cherche la petit bête

de Delphine Chedru 

Naïve, 2008
9782350211473 – 14 €

Un livre qui a attiré mon attention avec son titre.
Puis en le feuilletant j’ai adoré le graphisme des illustrations : des formes géométriques faisant penser à des œuvres contemporaines.
Et je me suis laissée prendre au jeu en lisant les textes très simples qui nous invitent à chercher les petites bêtes sur chaque page. Chacune d’elle est accompagnée d’une petite « intrigue ». Mon œil d’adulte a mis du temps à trouver certaines bêtes.
Mon asticot de 3 ans qui adore chercher des détails dans les livres, est tombé raide dingue de ce livre. Son œil est beaucoup plus aguerri que le mien. Et les formes géométriques ne trompent pas son petit oeil. Il connaît par cœur l’emplacement de chaque bête, mais ne se lasse pas.
Super avantage : il peut le regarder et prendre beaucoup de plaisir seul. Les textes sont simples et son grand frère peut lui lire aussi.
Chaque adulte sollicité pour la lecture de ce livre, s’est laissé prendre au jeu et surtout à la curiosité!
Nous avons adoré ce livre à l’esthétisme superbe.

+ Sur le site de l’éditeur Naïve

Grosse Colère 

de Mireille d’Allancé 

École des Loisirs, 2000
9782211073455, 5,60€

Un livre qui nous a drôlement aidé à communiquer sur la colère avec notre enfant. Il fait parti de ma bibliothèque idéale!
L’histoire d’un petit garçon qui est en colère et que son papa envoie dans sa chambre.
Le visuel et le texte sont vraiment explicites. On découvre comment la colère monte au cœur de ce petit garçon, comment elle s’exprime.
Je n’ose vous en dire plus, Je préfère vous laisser le plaisir de découvrir l’illustration de cette colère en découvrant ce livre. Comment elle éclate et comment elle s’apaise.
Ce livre est un vrai support pour permettre à un enfant colérique de s’exprimer sur le sujet. Mais à l’inverse ce livre nous a beaucoup servi à rester calme avec nos enfants en leur parlant de notre colère qui montait! Et donc de désamorcer des conflits. L’image du livre était beaucoup plus efficace qu’un: « Attention je vais m’énerver! »
Je ne suis pas totalement séduite par le style des illustrations, mais ce qui importe dans ce livre pour moi c’est vraiment le message. Et là, l’efficacité y est.

+ Sur le site de l’éditeur

C’est ma Journée ! 

de Anne Sol 

Les Éditions de la Bagnole, 2012

Un joli imagier cartonné pour les plus petits.
Un livre qui parle de la journée de l’enfant, illustrée de magnifiques photos d’Anne Sol. La créatrice de ce livre photographie sa fille dans chaque instant qui rythme la journée de l’enfant. La photo fait le focus sur les objets quotidiens et je trouve le style vraiment sympa. L’enfant reconnaît très bien les objets et s’y identifie complètement. La page de gauche met l’objet en situation et la page de droite illustre l’objet dans un cadre coloré. Une phrase simple pour nommer cette étape de la journée avec le mot clef en couleur. J’adore! De plus mon fils de CP peut facilement le lire à son petit frère.
Plein de couleurs, de gaîté et de peps dans ce livre qui parle aussi de papa et de maman!
J’aime les imagier photo. Et je trouve celui ci d’une grande qualité. Les photos sont d’une très grande qualité et dégagent énormément de bonheur!
C’est une vrai découverte (merci à La mare aux mots ), j’aurais aimé rencontrer ce livre plus tôt et compléter la collection:
– C’est à moi !
– C’est ma couleur !
– C’est le contraire !
– C’est les vacances !
Mon loulou de 3 ans est tombé amoureux de ce livre, qu’il vient me lire à sa manière!

+ Sur le site de l’éditeur

Grosse Légume

de Jean Gourounas 

Édition Le Rouergue, 2003

 

Comment montrer une autre image du légume à son enfant ?
Un livre qui fait l’apologie du légume avec humour, jeux de mots, onomatopées.
Les illustrations sont colorées et réalistes.


Un petit ver dévore les légumes les uns après les autres en rencontrant quelques déboires. L’enfant suit avec son doigt l’aventure du ver en apprenant le nom des légumes et en les découvrant les uns après les autres. Il est très drôle, rôte, pète, cri …
C’est aussi une manière de suivre la chaîne alimentaire.
On s’amuse dans ce livre à découvrir les légumes et leur nom. Un vrai support pour les enfants qui ont du mal avec les légumes.
Une fin surprenante.

Mes enfants se régalent avec se livre qu’on lit et relit en boucle.

+ Participation de Tituce au challenge Je lis aussi des albums
cadeaumaestro

Nous suivre et partager :
error0

Des albums et de l’art

3 albums qui parlent d’art de façon bien différente, pour dévouvrir peintre flamand, 2D actuelle et un ballet!

 

Lubie

de Frédéric Clément

L’histoire d’un peintre flamand du 16ème / 17ème siècle, romancée et mise en image.

Jan Breughel a dix ans quand il devient orphelin. Sa grand-mère le console en lui offrant la peinture rouge « sang-dragon » de son père. Mais quand Jan l’ouvre, c’est une ribambelle de petits farfadets et lutins cramoisis qui s’en échappent et se déchainent. Effrayé, il les renferme dans le pot.

Une belle histoire fantastique ou une petite farfadette s’installe dans la tête de notre peintre et ne le laisse pas en paix. Une biographie très libre de Jan Breughel au texte un peu difficile qui parle de couleur et de peinture, mais surtout de superbes illustrations qui mèlent peinture rappelant Breughel et photographie, pour un rendu passionnant, à explorer plusieurs fois.

Un album complexe pour qui veut s’attarder sur la peinture flamande mais qui offre un premier niveau de lecture plus simple, grâce à la farfadette.

 Albin Michel, octobre 2012, 15,90

Monsieur 2D

de Bruno Heitz

Les illustrations nous présentent un homme de papier, découpé dans une feuille, tout simplement.

Le talent de Bruno Heitz est flagrant dans ces montages papiers, qui semblent si simples au premier regard. Cet homme en 2 D semble réellement vivant, et le texte simple qui l’accompagne nous livre ses pensées. Ce pauvre homme regrette de n’être que 2D et décide de chercher dans la page d’où il vient vraiment. Une aventure qui le conduira à découvrir les livres, rencontrer des grenouilles ticket de métro, mais aussi une autre personnage deux D.

La chute de cet album est humoristique et poétique. Une réussite que cet album tout en contraste, à découvrir!

Rouergue, 2012

+ avis et photos sur la soupe de l’espace

Le lac des Cygnes

d’après Tchaïkovsky

illustré par Charlotte Gastaut 

Reprendre le lac des cygnes est un pari osé. L’histoire est belle, mais le thème complexe. Cette réecriture illustrée reste proche du ballet originel, une belle façon de découvrir son histoire. Ce magnifique album joue sur les découpes comme les très beaux Pleine Lune et Plein soleil  mais en ajoutant couleur et décor. L’ensemble est saisissant mais peut être un peu moins puissant que le noir et blanc finalement.

Or bleu et blanc mettent tout de même très bien en valeur cette belle histoire d’amour à l’harmonie parfaite.

Une vidéo permet de découvrir ces découpes et illustrations, c’est plus parlant!

Editions AmaterraOctobre 2012, 30 pages, 24,50 euros

 + Avis et photo de Lael
+
 Le site de Charlotte Gastaut
 
Nous suivre et partager :
error0