Le petit chaperon rouge – Illustré par Barroux

BarrouxDans cette version, il y a 2 loups. Le saviez-vous ?

LE PETIT CHAPERON ROUGE

Gilles Bizouerne

Barroux (ill.)

Coll. Les minis contes du tapis

Seuil jeunesse (2012)

*****

D’après la version des frères Grimm

*****

« Le petit chaperon rouge  » est une histoire que tout le monde connaît (non ?) Mais il existe plusieurs versions de ce conte (il y en aurait plus d’une centaine !) et celle-ci a la particularité de faire intervenir non pas un, mais deux loups ! Une version que je n’avais jamais lue auparavant et que j’ai découvert grâce à Blandine.

Ce livre est cartonné, ce qui fait penser qu’on pourrait le mettre dans les mains des tout-petits. Sauf que l’histoire est quand même assez longue… Je pense que les petits n’accrocheront pas avant 3/4 ans. Malgré tout, si votre enfant a l’habitude d’écouter des histoires, libre à vous d’essayer avant cet âge, car les illustrations plutôt contrastées (rouge/noir) pourront sans doute accrocher son attention.

Les dessins de Barroux ont l’air très simples et presque « bâclés » si on regarde les troncs d’arbres par exemple avec leurs gros traits de feutre. Pourtant, si vous regardez mieux, vous verrez qu’il y a moult dessins très précis (perdrix, daim, insectes, hibou, crapaud…) disséminés ici et là ! Amusez-vous à les chercher avec votre enfant, il y en a sur presque toutes les pages… Ils sont souvent « collés » dans les arbres…

Une histoire qui fait la part belle aux dialogues, ce qui rend le texte vivant et plus facile à raconter. Et avec une formule « d’ouverture » et de « fermeture » de l’histoire qui pourra aider les conteurs moins expérimentés.

*****

Illustré par Barroux, nous vous avons déjà présenté : Ogre, cacatoès et chocolat (2ème album de l’article)

De Gilles Bizouerne : La bonne humeur de loup gris (3ème album présenté)

Lien vers le site de l’illustrateur, Barroux.

Un album qui participe au Challenge albums 2019

Nous suivre et partager :
error0

Petit Soldat #PremièreGuerreMondiale

Découvrez l’histoire de Pierre, Petit Soldat de la Grande Guerre, dans un magnifique album photographique qui met en scène de petites figurines dans des maquettes réalistes.

Album historique
Coup de Coeur

Petit Soldat

de Pierre Jacques Ober

et Jules Ober

Seuil Jeunesse, 2018
9781023510995, 16€
Prix Sorcière (Carrément beau maxi)

Thème : première guerre mondiale, soldat

 

Il y a environ cent ans, le monde est entré en guerre.
Une guerre qui ne devait durer que quelques mois.
Mais qui dura des années.

Petit Soldat est un très bel album à l’italienne, qui comme un roman photo, nous raconte l’histoire de Pierre, petit soldat de la Grande Guerre. Pierre qui a déserté, deux jours, pour le premier Noël. Mais qui est revenu. Son histoire et celle de tant d’autres soldats. De Gilbert. Des petits soldats allemands aussi.

Peu de mots, et pour illustrations des scènes photographiées à partir de maquette, de reconstitution, de petits soldats en plastique. De grandes photographies, qui nous plonge dans l’absurdité de cette guerre, qui nous montre les hommes, ces petits soldats, ces tout petits soldats, presque en plastique (ou en plomb d’ailleurs, je n’y connais rien en petits soldats…).

Dans cet album Petit Soldat, l’histoire est simple mais puissante, et il est bien difficile de définir un âge pour la lire. Une compréhension de la guerre me semble un bon préalable, donc vers 9 ans, selon la curiosité des enfants et leur programme scolaire. Pour autant un enfant de 5 ans pourrait aussi y prendre des choses… différentes. Je pense que ce n’est qu’au collège, alors même qu’ils n’aiment plus beaucoup les albums, qu’ils pourraient comprendre toute la puissance de cet album et de ce parallèle entre ces tout petits soldats de maquette et les pions qu’ont pu être les soldats pendant cette Grande Guerre. L’histoire de Pierre en est la preuve touchante.

Pierre aurait voulu être un bon fils.
Il aurait aussi voulu être un bon soldat.
Mais le monde entier était en guerre,
et il ne pouvait pas être les deux à la fois.

Le découpage et la progression narrative entrecoupée des souvenirs de Pierre permettent de donner un rythme et une émotion particulière à ce récit, car bien qu’en tant qu’adulte on connaisse déjà l’histoire de la Première Guerre Mondiale, cet album nous permet de recadrer notre regard à hauteur de ces petits soldats… La mise en scène des photographies, les points de vue très cinématographiques, tout est fait pour donner vie à ces petits soldats, sans s’appesantir sur la dichotomie français-allemand, au contraire même.

Un album superbe, à mettre entre toutes les mains !

 

Les petits plus : 

+ Une bibliographie sur La Première Guerre Mondiale dans la littérature jeunesse, qui date un peu maintenant, mais qui donne de bonnes bases !

+ D’autres albums sur la Première Guerre Mondiale présentés ici :
– L’horizon bleu

il horizon mauditesoitlaguerre

+ L’avis de Sophie LJ

Nous suivre et partager :
error0

Madame le lapin blanc – Album jeunesse

madame

MADAME LE LAPIN BLANC

Gilles Bachelet
Seuil jeunesse (2012)
*****

Tout le monde, ou presque, connaît « Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll. Et donc tout le monde, ou presque, connaît le lapin blanc qui est toujours en retard, courant, sa montre à gousset à la main. Monsieur Bachelet a eu la très bonne idée de se demander si ce lapin blanc était marié, avait des enfants, bref, ce qu’il faisait en dehors du Palais de la Reine de Cœur.

Et il a trouvé le le journal intime tenu par Madame Le Lapin Blanc. Et l’on verra que non, tout n’est pas rose au Pays des Merveilles…

*****

Si vous n’avez pas lu « Alice au pays des merveilles », que cela ne vous empêche pas de lire cet album. Vous perdrez quelques gags, quelques références, mais cela ne vous empêchera pas de l’apprécier. Si au contraire vous faites partie des fans de ce conte, votre plaisir n’en sera que plus grand !

J’ai tout aimé dans cet album : l’idée de départ (ça ne vous est jamais arrivé de vous poser des questions sur des personnages de romans, de films ? Sur leur enfance, leurs rêves, ce qui leur arrive ensuite… Moi si. Plein de fois. Alors j’adore que quelqu’un ait, pour une fois, répondu à mes questions !!).

L’humour un peu « décalé », omniprésent dans les albums de Gilles Bachelet. Les références, multiples, au conte susmentionné. La double page sur les 100 façons d’accommoder les carottes !!

Les nombreux détails des illustrations (on peut passer pas mal de temps sur chaque page, voilà qui va bien occuper mes neveux et nièces cet été !! Merci Mr Bachelet) Et puis l’avantage avec cet album, c’est que l’enfant, comme le parent l’apprécieront !

Un extrait du journal : « Il m’arrive même parfois d’imaginer – suis-je sotte ! – un monde où les hommes participeraient aux travaux du ménage… » (je vous laisse découvrir l’air béat du lapin blanc passant la serpillère, extra !!)

*****

Du même auteur, ne ratez pas le magnifique « Une histoire d’amour »

Et d’autres présentés plus brièvement mais très drôles également : Les coulisses du livre jeunesse, « Des nouvelles de mon chat »

Madame le lapin blanc a été élu Pépite de l’Album 2012 du Salon du Livre et de la Presse jeunesse en Seine-Saint Denis.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge « Je lis aussi des albums 2018

Nous suivre et partager :
error0

Flamingo – Album rigolo et très beau ! ♥

flamingo

FLAMINGO ♥

Molly Idle
Seuil jeunesse (2013)
oo oo oo oo

Flamand est seul. Vraiment seul ?

Arrive une petite baigneuse chaussée de palmes, qui se met à imiter le flamand rose.

Celui-ci enchaîne les poses, de plus en plus compliquées, jusqu’à ce que… Patratras ! Serait-ce la fin du jeu ?

oo oo oo oo

flamingo

oo oo oo oo

Un album qui raconte un jeu d’imitation, la petite fille imitant la belle chorégraphie du flamand. Imitation pour cause d’admiration, de ressemblance (la fillette porte un maillot rose et des palmes) ou d’envie de jouer/de danser ?

On ne sait pas, mais cela débouche sur une jolie histoire d’amitié.

Une histoire toute simple, avec très peu de texte, mais graphiquement c’est superbe ! Avec des volets à soulever, dévoilant de nouvelles poses, de nouvelles mimiques… Toutes les pages sont très joliment bordées de fleurs roses (fleurs de péchés ou de cerisiers ?)

En faisant des recherches sur l’auteure, j’ai vu qu’en fait il s’agit d’une série. La petite fille s’appelle Flora et elle danse aussi avec un pingouin sur la glace ou encore avec deux paons ou même une autruche !

Le blog de l’auteure

oo oo oo oo

Une très jolie découverte faite grâce à Lucie, du blog « La souris des champs » avec qui j’ai eu le plaisir de faire le swap album cette année.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge « Je lis aussi des albums 2018 (quel numéro ? Heu…)

Nous suivre et partager :
error0