Albums de juin

AlbumsJe ne m’appelle pas Bernard !

Claire Cantais

L’atelier du Poisson Soluble (2010)

Un petit personnage (une flamme grise aux yeux rouges !) est interpellé par de nombreux autres. Une fois on veut l’appeler Bernard, une autre Max ou encore Basile… Il s’énerve, se fâche (je ne m’appelle pas Bernard, je ne m’appelle pas Max ni Basile !) mais refuse de dire son nom de peur que l’on se moque de lui.

Les autres le cajolent pour savoir, lui promettent de ne pas rire… Mais bien sûr, quand ils entendent son nom, ils ne peuvent s’empêcher de pouffer ! Mais l’histoire n’est pas tout à fait finie et réserve une surprise plutôt amusante !!

En tous cas, moi, j’ai bien ri en lisant ce petit album !

Les illustrations, en papier découpé sont simples mais expressives et amusantes.

Claire Cantais a, -entre autres- illustré « On n’est pas des super héros » (présenté dans le challenge album du mois de mars), « On n’est pas des poupées« , écrit et illustré « Rosalie aime le rose (mais pas seulement) » et je vois que Sophie vous avait déjà parlé de celui-ci, ici ! Tant pis… ;)

Bob et MarleyAlbums

Le cadeau

Frédéric Marais & Thierry Dedieu

Seuil Jeunesse (2015)

♦ ♦ ♦ ♦

BobEtMarley2

Connaissez-vous Bob et Marley ? Ce sont deux ours. Deux amis. Bob est un petit ours gris et Marley, un gros ours brun (à collier).

Un jour, Marley offre un cadeau à Bob. Comme Bob est petit, pour lui rendre service et lui simplifier la vie, il lui offre un tabouret. Oui mais voilà, Bob est vexé. Il se débrouille très bien sans tabouret. Donc il fait celui qui n’est pas du tout intéressé et feint de ne pas voir le cadeau en question (alors même que Marley insiste et lui montre les merveilleuses possibilités de l’objet !)

Jusqu’au moment où…

♦ ♦ ♦ ♦

Une histoire d’amitié qui est aussi pleine d’humour ! Là aussi les dessins sont très simples, mais très expressifs.

De Frédéric Marais, on vous a parlé de Didgeridoo (à la fin de l’article)

Thierry Dedieu

logoalbums2016.jpg

Enregistrer

Chats ? Vous avez dit chats ?

EmpreinteChat   CHALLENGE ALBUMS  EmpreinteChat

Le retour : 1er mois et 1er thème : les chatslogoalbums2016.jpg

Ce mois-ci, je ne suis pas sûre d’avoir le temps d’aller farfouiller à la bibli pour trouver des albums sur le thème + faire un article (j’ai un peu de retard…). Mais j’ai déjà sur mon ordi une bibliographie qui, peut-être, vous donnera quelques envies…

Pour commencer il y a quelques pattes pages de « chats » sur ce blog, mais attention, je n’ai pas fait le tri, il n’y a pas que des albums : Délivrer des livres

Des idées sur un autre blog : La littérature jeunesse de Judith et Sophie

Si vous en voulez encore, une loooooongue liste d’albums vous attends chez Materalbum (chats et souris mélangés), une encore plus longue sur Ricochet, plus de 70 albums sur Croqulivre et plus de 100 à la BM de Nantes

Je pense qu’on peut affirmer sans se tromper que le chat est bien présent dans les albums jeunesse !

Ma bibliographie, très inspirée de Materalbum (faite il y a déjà quelques années) : Bibliographie CHATS et quelques souris aussi…

EmpreinteChat  EmpreinteChat

Rectificatif : J’ai craqué, je suis allée à la bibli… Où j’ai trouvé 2 albums avec des chats (ou pas !)

Chats John Chatterton Détective

John Chatterton Détective

Yvan Pommaux

École des Loisirs (1993)

Une petite fille en rouge a disparu en allant chez sa grand-mère. Ça ne vous rappelle rien? En tout cas, dans son coin, John Chatterton enquête…

Ce livre a reçu le Prix « Livrimages » décerné par Culture et Bibliothèque pour tous, 1993, le «Deutscher Jugendliteraturpreis » en 1995 et le « Max- und- Moritz- Preis » en 1996.

Mon avis : Un album qui mélange film noir et contes, voilà qui ne pouvait que me plaire… Page après page, on suit le détective John Chatterton dans son enquête. J’aime bien les illustrations, simples mais « bien vues », avec des angles de vue différents (qui font que le chat paraît grand ou petit et qui renfonce le côté « cinéma »)

L’histoire est courte mais amusante avec ses références au Petit Chaperon Rouge et au Petit Poucet, son clin d’œil à Charlie Parker (le rat saxophoniste à la fin) et bien sûr à Sam Spade (Humphrey Bogart, who else ?) dans le Faucon Maltais… Tout le monde ne sera pas sensible à toutes ces références (et je ne les aies peut-être pas toutes vues d’ailleurs !) mais c’est un chouette album pour initier les enfants au polar !

EmpreinteChatEmpreinteChat

Après « Mon chat le plus bête du monde » (2004) et « Quand mon chat était petit » (2006), Gilles Bachelet revient avec :

Des Nouvelles De Mon Chat

DES NOUVELLES DE MON CHAT

Gilles Bachelet

Seuil Jeunesse (2009)

Présentation de l’éditeur : L’appartement de l’auteur étant devenu trop petit pour son chat devenu trop gros, ils partent tous deux s’installer à la campagne.

Une véritable révélation pour l’animal le plus bête du monde, devant tant d’espace à explorer, tant de nouveaux jeux à découvrir… Et pour couronner le tout, voilà que la chatte du voisin lui fait les yeux doux ! Sans plus attendre, elle devient sa fiancée ; une fiancée espiègle, vive, coquette et très douce.

Mon avis : L’auteur nous parle de son chat. Un gros, très gros chat. Très gentil aussi, et, toujours selon l’auteur, très très bête… Si vous êtes, comme l’auteur, fasciné par les chats, nul doute que vous retrouverez chez le sien (de chat) des attitudes déjà vues chez le vôtre ! Un album dont les enfants doivent apprécier l’espièglerie et l’humour. Moi, j’ai bien aimé la page, à la fin, qui recensent les titres… qui ne paraîtront pas !! Très drôle.

Un autre album de Mr Bachelet à découvrir ici.

EmpreinteChat

SignatureNat

Thierry Dedieu

Thierry Dedieu

Thierry Dedieu, né en 1955 à Narbonne, est un écrivain français, auteur et illustrateur de littérature d’enfance et de jeunesse. (dixit Wikipédia)

¥¥¥¥

Yakouba Deux albums de cet auteur m’ont vraiment touchée (mais je ne les ai pas tous lus !).

Le 1er, c’est Yakouba. J’étais l’unique bénévole d’une minuscule bibliothèque et je débutais dans l’accueil de classe. Je recevais une classe de CM1 pour la 1ère fois, j’avais pris quelques albums dans le bibliobus de la BDP dont Yakouba.

Yakouba se passe en Afrique et raconte l’histoire d’un jeune garçon qui, pour devenir guerrier, doit aller passer la nuit dans la savane, seul, et tuer un lion. (le texte ici)

yakouba2

Il attend le lion pendant des heures, et quand le lion arrive, il est blessé, à bout de forces d’avoir combattu avec un rival. Et là, le lion dit à Yakouba :

« Comme tu peux le voir, je suis blessé. J’ai combattu toute la nuit contre un rival féroce. Tu n’aurais donc aucun mal à venir à bout de mes forces.Soit tu me tues sans gloire et tu passes pour un homme aux yeux de tes frères, soit tu me laisses la vie sauve et à tes propres yeux tu sors grandi, mais banni, tu le seras par tes pairs. Tu as la nuit pour réfléchir. »

YakoubaLion

yakouba1J’ai fermé l’album, j’ai regardé les enfants qui n’en perdaient pas une miette et je leur ai dit : « Qu’est-ce que vous feriez à la place de Yakouba ? » Et là on est parti dans une grande discussion, parce que personne ne voulait tuer le lion, mais quand même certains voulaient être guerriers…

Je leur ai ensuite demandé ce que, d’après eux, Yakouba avait fait. Une superbe expérience, mon premier débat sur un bouquin avec des gamins. J’ai adoré et je crois bien qu’eux aussi ! Ensuite, je ne suis pas sadique, je leur ai lu la fin de l’histoire…

Un album grand format (23×33) dont les illustrations, en noir et blanc, sont assez « sombres » mais accompagnent merveilleusement bien cette très belle histoire.

Cet album sera suivi de deux autres, Kibwé et Yakoubwé.

Yakouba (Seuil Jeunesse 1994) a eu le Prix Sorcières 1995, le Prix Octogone expression en 1995, le prix Mille Pages des écoles en 1996 et est sélectionné dans la liste recommandée de l’Éducation nationale.

¥¥¥¥

Un autre album de Thierry Dedieu que j’ai trouvé magnifique, tant l’histoire que les illustrations :

Aagun Aagun

Seuil (2009)

Quelque part, en dehors du temps, une tribu est pillée par la tribu voisine, les Hounks. Les victimes vont chercher de l’aide auprès de leur seigneur qui leur envoie comme aide son meilleur lieutenant, Aagun. Celui-ci installe son campement à égale distance des deux tribus. Tous se demandent alors comment un seul homme pourra leur venir en aide.

Aagun se met à chasser et à offrir son butin aux Hounks. Puis, il impose aux hommes qu’il est censé protéger de l’accompagner à la chasse, avant d’offrir le gibier à leurs ennemis. Personne ne comprend cette injustice.

Pourtant, Aagun vient de leur offrir la liberté et la paix, comme ils vont finir par s’en rendre compte…

Aagun est un conte ou peut-être une fable qui se passe au moyen-âge (?) en Asie (?) rien n’est vraiment précisé, mais cela importe peu en fait, sauf que cela donne un côté « épique » à l’ensemble.

Feng

 Son site ici

 

Thierry Dedieu a reçu le Prix Goncourt Jeunesse en 1995 pour Feng, (Seuil) 

 

L’avis de Sophie sur deux autres albums ici

SignatureNat

Sacré Raoul ! ♥

Sacré Raoul♥  Sacré Raoul ! ♥

De Marie-Ange Guillaume & François Roca (Ill.)

Seuil Jeunesse (2002)

A partir de 6 ans

***

Ce livre est inspiré des fables de La Fontaine.

Elles sont magnifiques.

Jean de La Fontaine portait des bas et une perruque.

Raoul le taxi est habillé comme vous et moi. Pour le reste, rien n’a changé. Les animaux parlaient en vers, les voitures parlent en prose, mais c’est toujours le même bazar.

Sacré Raoul 2

Mon avis : Je me promenais dans une brocante quand mon regard fut attiré par le haut d’un album qui avait l’air (contrairement à beaucoup d’autres !) en très bon état. Je plonge pour attraper l’album et je me retrouve face à face avec cette mignonne bagnole toute en rondeur ! Qu’auriez-vous fait ? Moi j’ai craqué, je l’ai acheté sans même le feuilleter tellement la couverture me plaisait ! Arrivée à la maison, c’est le premier que j’ai lu.

J’ai tout d’abord été un peu surprise par l’abondance de texte avant de m’apercevoir que c’était une parodie des fables de la Fontaine. Le texte est moderne, plein d’humour tout comme les « moralités » de fin d’histoire.

Mes yeux se sont bien régalés et moi, j’ai bien rigolé !

Pour vous faire une « vraie » idée des dessins (et de la première histoire), allez donc voir cette petite vidéo, vous ne le regretterez pas ! Sacré Raoul 3

+ L’avis de Ricochet

Du même illustrateur, Sophie vous avait présenté « Le pompier de Lilliputia » et « Anouketh »

 

SignatureNat